12 ans !

Ma Joséphine,

12 ans aujourd’hui.
Et cette année, cet anniversaire ne me semble pas dingue.
Et pourtant :
Tu me dépasses depuis quelques temps déjà
Et du haut de 1m72, tu m’appelles « ma petite maman ».



Tu n’es plus une petite fille
Et découvre les contraintes de ne plus l’être.
Tu fonces petit à petit vers l’indépendance et la liberté
(Sous contrôle)
Le bonheur des groupes d’amis, les discussions entre copines, les rires « idiots » …

Comme toujours tu traverses la vie les doigts dans le nez.
Que ce soit les changements de rythme (la 6ème était vraiment cool !),
Les changements de ton corps etc
(Et encore une fois c’est toi qui m’apprends :
Quand je te vois en 36 Zara à 12 ans,
Je réalise que dans mon inconscient c’est cette target que les medias
Ont ancrée en moi et qu’il y a un gros problème dans cette société)
Tu acceptes résignée les interdits
Et tu sautes avec bonheur dans les nouvelles expériences.

Je te sens toujours aussi bien dans tes baskets
Aussi équilibrée
Aussi heureuse de vivre
Aussi alignée avec toi-même
Sans remise en question, sans comparaison, sans jalousie
Sans besoin de satisfaire aucune norme
(Pourtant je milite pour l’épilation des sourcils …)
Et j’admire tellement c’est loin de celle que j’étais à ton âge.

Tu t’émerveilles toujours d’un rien, jamais blasée
(J’ai eu peur en Italie au départ quand tu ne semblais pas aussi excitée que nous
Et puis tu t’es laissée prendre au jeu de la marche et de la découverte).
Tu aimes toujours chanter fort (et faux comme moi)
Tu aimes toujours beaucoup la danse
Et cela commence à vraiment ressembler à quelque chose !

Tu nous aides énormément
(Et te moques gentiment parfois en m’appelant « la mère absente »)
Tu adores tes sœurs
(Même si tu leur parles souvent comme une maitresse d’école le ferait)
Tu partages avec elle, tu leur apprends beaucoup de choses
Et tu les protèges toujours.

Beaucoup appréhende l’adolescence et j’avais peur d’être agacée durant cette période
Mais finalement je l’observe sereinement mi-admirative donc mi-amusée
(Avoir confiance en les graines que nous avons semées depuis que tu es née
Me disait ma chère MA et je constate combien c’est vrai !).
Je me teste aussi moi qui ai grandi dans l’interdit, je prends sur moi
(Papa m’aide beaucoup à lâcher prise bien sur)
Car je te veux indépendante, débrouillarde, généreuse et forte.

J’aime ta soif de découverte et de liberté
Mais je sens le lien qui t’unit à nous et auquel tu tiens tellement.
Finalement plus tu es indépendante
Plus tu as besoin des câlins de ta maman
Plus tu as envie de raconter et de te confier à moi.

Je te promets de continuer à te laisser être qui tu es
A ne jamais chercher à te changer,
A t’apprendre que la vie est belle,
A ne voir que le positif ce que je ne sais pas faire,
A ne pas avoir peur ce que je ne sais pas faire,
A ne pas douter ce que je ne sais pas faire.
J’essaierai encore de te transmettre mes propres qualités :
Le fait de ne jamais lâcher, la détermination et la résilience, la fidélité
Et l’importance de la recherche et l’acceptation de soi.

Rêve grand,
Aime fort,
Ris beaucoup
(Mieux vaut des rides autour des yeux qu’autour de la bouche
Comme dit S !)
Danse et chante,
Cours, ose, tente,
Avance sans crainte car nous sommes là,
Juste derrière toi.

Je t’aime ma grande gigue.
Joyeux 12 ans !

One comment

  1. Fabienne says:

    Je me répète…j’aime lire sur ce blog ..ces mots Clémence..chaque année autrement…mais toujours cet Amour de maman ! Les réseaux sociaux sont…mais ce blog pour moi reste un vrai bonheur !
    Bel Anniversaire Josephine généreuse ! et murmure à ta maman de continuer ce blog ..chuttt
    Mercis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.