5 ans

Mon Adélaïde,
Ça y est ! Tu as 5 ans !
Depuis le temps que tu l’attendais, le jour J est là.

Déjà 5 ans qu’un beau matin, j’ai compris que c’était mon jour J,
Le jour où j’allais découvrir le minois de ce bébé tellement attendu.
Tout a commencé si facilement que je n’imaginais pas combien ta naissance serait compliquée.

Y repenser me tord l’estomac : tu montrais le bout de ton nez au sens propre.
La panique dans la salle d’accouchement,
La sage-femme paumée qui appelle le gyneco,
Le gyneco qui crie,
Leurs mains en moi pour essayer de modifier ta position sans te faire mal
Et soudain, un bébé sur moi que l’on emporte en coup de vent.
Pas de cris, pas de mots pour m’expliquer, les yeux de papa en panique …

Puis les pleurs dans le couloir,
Puis le signe de la pédiatre qui indique que tout va bien
Et tout le monde qui respire de nouveau.

Mais toi mon amour, qu’as-tu ressenti quand la ventouse t’a aspirée ?
Qu’as-tu ressenti quand tu as fait un petit malaise ?
Qu’as-tu ressenti dans ce couloir seule avec la pédiatre ?

Juste avant d’arriver dans les bras de ta maman,
Toute écorchée par les ongles du gynéco et le front noir de l’hématome causé par la ventouse ?
Tu as dû tellement souffrir …

Puis nos nuits ensemble, puis ta jaunisse, puis ton gros reflux …
Les débuts n’ont pas été faciles.

Est-ce cela qui explique ce caractère particulier que tu as ?
Le fait que même lorsque tu ne parlais pas encore, tu râlais ?
Le fait que tu n’es jamais contente :
« Je voulais être en robe », « Ce n’est pas cette robe que je voulais », « C’est bien cette robe mais pas ces collants » …
Le fait que tu peux être si dure envers les autres et envers toi même ?

Est-ce pour cela que tu es si sensible ?
Tu fais la dure mais un seul mot peut te blesser,
Un seul geste peut t’attendrir.
Tu restes la plus câline de la brochette, celle qui dit des mots doux,
Celle qui toujours se compare, celle qui a besoin d’être valorisée sans vraiment le réclamer

Et en même temps, tu es si forte quand tu le veux.
Toi qui peux avoir peur de la moindre nouveauté ou de dire bonjour à une nouvelle personne
Tu peux monter sur la scène pour danser devant 200 personnes sans aucun stress.
Toi qui me disais à la rentrée dernière :
« Ca va aller Maman, Papa va revenir vite vivre avec nous et on va être heureux »
Ou qui malgré sa terreur de l’ophtalmo la semaine dernière me disait en le caressant la joue :
« N’aie pas peur Maman. Même avec des lunettes je resterai belle ».

Je ne sais pas comment j’ai pu fabriquer une petite personne comme toi,
Je ne sais pas si cette naissance compliquée explique ton tempérament
Ou si elle a influé sur la manière dont nous t’avons accueillie et élevée.
En tout cas, je suis fière d’être ta maman.
Je suis fière de voir pousser une jolie fleur qui s’affirme, qui devient plus douce,
Qui arrive à dominer ses peurs, a dominer ses caprices.

Tu n’aimes toujours pas dormir,
Tu ne voudrais manger que des pâtes
(Ou alors toute autre junk food),
Tu adores le rose,
Tu choisis systématiquement l’opposé de ce que choisit ta grande sœur,
Tu rougis facilement (notamment quand on parle de Léo ton amoureux),
Tu es tellement fière quand tu réussis quelque chose,
Tu es passionnée par la danse,
Tu n’es pas loin de faire le grand écart ,
Tu ne veux porter que des robes,
Tu ne réclames jamais rien,
Tu adores te déguiser,
Tu t’attaches beaucoup aux gens que tu aimes,
(Petit clin d’œil à maitresse Sandrine au passage),
Tu t’inquiètes pour tes sœurs,
Tu voudrais grandir vite

Pas trop vite ma Didi Chouquette, pas trop vite.
Garde ta tête dans mon cou,
Garde ta main dans la mienne,
Garde ton sourire innocent et tes joies d’enfant,
Garde doudou Léon serré dans tes bras,
Garde tes jolies robes et tes Stan Smith,
Garde tes éclats de rire.

Ma 5 ans,
Tu es un grand bonheur pour nous,
Une grande fierté, un soleil de plus dans la maison
Et notre pitre.

Je t’aime de tout mon cœur
Et suis sure aussi qu’avec tes lunettes tu seras superbe
(Même si j’espère que ton petit œil faible réagira vite !)

JOYEUX ANNIVERSAIRE TRÉSOR DE MA VIE !

8 comments

  1. Vic says:

    Certainement parce que sa naissance et le lien que je fais avec le caractère particulier de ma fille fait écho chez moi, mais j ai une tendresse virtuelle particulière pour Adélaïde. Je la trouve tellement jolie cette petite! Son caractère, ses cheveux, son style naturel (on pourrait l’habiller n’importe comment elle aurait du style).. quand vous disiez qu’elle devait avoir des lunettes je me suis dit : je suis sure que ça va lui aller comme un gant. La dernière photo de votre billet me le confirme.
    Bel anniversaire à Adélaïde❤️

  2. OzalidinZürich says:

    Avec un scoop pour terminer ! Des lunettes pour Adélaïde ! Ton billet m’a beaucoup émue. Quelle petite fille adorable, au caractère affirmé et au coeur tendre. Je l’embrasse bien fort en ce grand jour d’anniversaire.

  3. Père Emmanuel says:

    Je souhaite un bon anniversaire à votre petite fille, et en ce 4ème dimanche de carême dit de « laetare » le prêtre peut officier avec des ornements roses, sa couleur préférée!
    Bien à vous.

  4. Pauline - Presque Parfait says:

    Tu as toujours les mots si touchants, et je le redis encore mais tés mots sur ta fille colle tellement à mon Chonchon de bientôt 5 ans !! C’est bouleversant …

  5. Fabienne says:

    Et comme toujours ces textes personnels me touchent tellement ! Hymne d’Amour d’une maman à sa fille !
    Je pense alors à toutes celles ou ceux (petites filles , petits garçons) qui n’ont jamais entendu ou lu des paroles aussi émouvantes aussi belles …
    Cet Amour qui fait le ciment de ce qu’est cette adorable petite Adélaïde si attachante!

Laisser un commentaire