8 ans !

A ton tour mon ainée d’être fêtée !
Je me souviens comme si c’était hier de ton arrivée
Et pourtant déjà 8 années sont passées.
Et quelles années ! Quelle richesse tu nous apportes !
Comme tu nous as changé !

Je me revois à la maternité te regarder pour les premières fois.
Émerveillée d’avoir été capable de te fabriquer
Étonnée que tu sois le portrait de ton père
Comprenant que toute ma vie désormais j’aurai peur
Comprenant que toute ma vie j’aurai un trésor
Me demandant si je serai à la hauteur
Me demandant comment j’allais faire pour te rendre heureuse, te transmettre des valeurs et t’apprendre tout ce qu’il fallait.

Et finalement c’est toi qui nous apprend tellement !
On devient parents chaque jour à tes côtés
On découvre combien les enfants ne nous appartiennent pas
A travers toi, je sais qu’un bout de moi est transmis mais
Qu’en même temps, tu es indéniablement toi.
Un peu de moi sans être moi, beaucoup de Papa sans être Papa
Mais Joséphine, ma Joséphine, ma fierté !

Tu es si différente de l’enfant que j’étais :
Tu va vers les autres avec tellement de gentillesse et d’amour
(Comme tu dis : « j’aime mon prochain, Maman ! »)
Tu es partante pour tout : commencer le roller à l’école, aller au zoo avec le CE de Papa sans connaitre personne, monter sur la scène à Disneyland pour chanter au micro …
Tu aimes aider (« C’est mon plaisir Maman tu sais »),
Tu t’occupes de tes sœurs comme une deuxième maman
(J’ai peut être même trop compté sur toi quand j’étais à la maison),
Tu acceptes toutes les situations facilement
(2 changements d’école en 2 ans, Papa absent la semaine, les lunettes …)
Tu es obéissante, douce, tu n’as pas une once de méchanceté en toi.

Et dans le même temps,
Tu es étourdie,
Tu ne cesses pas de parler,
Tu es maladroite,
Tu as tellement peur d’être grondée que tu préfères mentir ce que je ne supporte pas,
Tu es parfois jalouse que je sois la maman,
Tu es trop attirée par les téléphones/consoles/TV …

C’est drôle, je me rappelle que je disais, avant toi,
Adorer les bébés mais détester les enfants.
A partir de 7 ans, je les trouvais inintéressants voire énervants.
Tu me fais découvrir toute la beauté de cet âge.
Le début des raisonnements, le caractère qui s’affirme,
L’humour qui se développe, la personnalité qui se dessine …
L’espoir d’un monde meilleur.
Je te regarde, t’observe, t’admire et je suis fière ma puce.

Alors merci pour ces 8 années intenses.
Je suis heureuse que tu tiennes encore ma main pour aller à l’école,
Que tu me fasses encore des tonnes de câlins,
Que tu gardes encore ton doudou pour dormir,
Que tu sois si sure de très bien chanter (alors que tu as mes gênes sur ce point là :p)
Que tu incarnes l’innocence et la beauté de l’enfance.

Joyeux 8 ans Amour !
Joyeux anniversaire ma Joséphine qui m’a transformée en Maman
Un lundi d’octobre à 13h09.
Je t’aime.

8 comments

  1. fabienne says:

    Toujours ces mots si intenses …Toujours cette Émotion qui se traduit ..Toujours cet Amour de maman déclaré … C’est si Beau ce texte comme à chaque fois ..Bouleversant de sincérité et de justesse aussi sûrement dans l’analyse .
    Bel Anniversaire Douce Josephine Enfant Aimée ainsi

Laisser un commentaire