SHOPPING ENFANT : Leoca été 2017

En parallèle des billets sur le digital,
Continuons de parler mode enfant.

Leoca a sorti depuis peu sa collection été
Nous sommes typiquement sur une marque
Au style « à part », avec une identité très marquée
Des partis pris, des codes et des valeurs qui fondent chaque collection :
De beaux tissus, de belles finitions, de jolis made in.

Les freins selon moi :
* Les prix
Même avec les valeurs énoncées,
Cela m’empêche souvent de passer commande
* La communication
Je ne sais pas si c’est une volonté de rester « intimiste »
Mais je pense que la marque gagnerait à être plus visible
Et surtout à faire sortir ses modèles « dans la rue » :
Les campagnes photos sont très belles
Mais cumuler le côté artistique à des modèles déjà un peu à part
Ne facilite pas l’appropriation par le consommateur.

Extrait été 2017 :

Et mon look préféré :

Vos impressions ?

8 comments

  1. Sophie says:

    Personnellement je n’adhère pas. Pour le même niveau de prix pour certains models je préfère aller chez Bonpoint … et je trouve que certaines poses dans leur lookbook font trop « adultes » donc je n’identifie pas mes enfants en effet. Rien à voir avec Léoca, mais je tenais à souligner le professionnalisme de Marie Puce, comme le faisait une de vos lectrices, très facile de les joindre par téléphone, un accueil chaleureux avec une réponse rapide et efficace. Contrairement à Frangin Frangine (taille de société comparable) qui n’a pas de téléphone et qui répond sous plusieurs jours (dans le meilleur des cas) et pas du tout cordialement. Et cela fait vraiment la différence ! Bonne journée !

  2. Bénédicte says:

    J’aime beaucoup et leur style est unique dans le paysage selon moi. Leur coupe est hors du commun et les tissus sont de très belle qualité (sur les articles que j’avais essayés, achetés en solde).
    Oui, un peu trop couture pour tous les jours et assez cher mais quand c’est beau, c’est cher!

  3. m says:

    J’aime beaucoup la marque, découverte grâce au blog (car oui, on est clairement sur une communication ‘intimiste’). Pour en avoir discuté avec la créatrice (par ailleurs adorable) au showroom (ouvert régulièrement pour des VP avec tarifs intéressants), il s’agit d’un manque de temps et de moyens plutôt que d’une volonté. C’est dommage car nuisible pour une marque qui n’est pas non plus distribuée en boutique physique en France – et qui à mon sens mériterait d’être mise en valeur (tissus magnifiques, attention au détail et aux finitions, coupes jamais ordinaires, même dans les modèles les plus faussement simples, etc; j’avoue être plutôt attirée par les modèles les plus sobres (moins visibles dans le lookbook avec son côté artistique, comme vous le soulignez).
    Je suis d’accord sur le principe, il faudrait plus de ‘looks de rue’, des tenues mixées avec d’autres marques, pas simplement des photos dans Milk ou le seul lookbook, qui entretiennent une image ‘papier glacé’ inaccessible, alors que c’est une marque qui se porte facilement au quotidien. Peu d’enfants sont tagués sur IG car la marque est distribuée de manière assez confidentielle. C’est un peu un cercle vicieux.

  4. AnneC says:

    Je suis tentée mais…pour moi! Une vraie jolie marque mais j’ai tjrs du mal à me lancer quand c’est uniquement du « en ligne ».

  5. lil says:

    Je suis d’accord avec toi sur le niveau des pris mais il faut signaler que la marque solde très bien et deviens alors très intéressante sur le rapport qualité-prix !

Laisser un commentaire