SHOPPING ENFANT : Canopea été 2017

L’an dernier, je vous présentais Canopea
Les premiers maillots anti-UV qui ne sont pas moches.

Cette année, la collection initiale s’agrandit
Et accueille des maillots 1 pièce
Et des bikinis Liberty !

Pour Joséphine,
2 modèles me font craquer mais un seul dispo en 9-10 ans
Le Frida Corail et le Carmen Azure

Pour Adélaïde, ce serait
Le carmen corail

Et pour Madeleine,
Les culottes Pilar et Matilda
Avec le top anti UV Turbot d’un bleu superbe

Testés l’an dernier, ces maillots sont parfaits !
Je recommande !

6 comments

  1. Marion says:

    Merci pour le lien. J’avoue que j’ai un peu de mal avec le concept du maillot de bain anti UV, pour moi tous les tissus et donc tous les maillots protègent du soleil. Mes enfants n’ont jamais eu de coup de soleil sous leur maillot ! Et pour les t shirts, c’est à peu près pareil, je leur mets un t shirt normal…le seul avantage des t shirt spécifique serait peut être qu’ils sèchent plus vite mais c’est tout….En tous cas effectivement les couleurs et modèles sont mignons.

    • Aude says:

      Les maillots sont très sympas, mais sur le concept de l’anti-UV je partage le scepticisme de Marion: je n’ai jamais vu un enfant (ni un adulte d’ailleurs) prendre un coup de soleil sous son maillot ou sous des vêtements (ni bronzer). Je pense que les maillots classiques en polyamide et elasthane,dont la trame est dense, protègent parfaitement, qu’ils soient mouillés ou sec. Les t-shirt en coton protègent un peu moins bien, mais le site de Canopea dit bien qu’ils filtrent quand même 4/5 des UV lorsqu’ils sont secs. Ca me paraît déjà pas mal, surtout si on met de la crème en plus.

  2. Constance says:

    Bonjour, je me permets de répondre aux commentaires en tant que maman derrière la marque CANOPEA. Les coups de soleil – ou plutot l’absence, ne sont absolument pas un signe d’une protection réussie. Il y a plusieurs types d’UV dont les UVB qui sont responsable pour le bronzage (qui n’est qu’une brulure relative de la peau) et les UVA qui pénètrent beaucoup plus en profondeur et contribuent au développement des cancers cutanés à terme. Malheureusement les effets mettent des dizaines d’années à se voir – souvent trop tard. Les tshirts en cotton laissent 1 rayon UV sur 3 (UPF3) passer quand mouillés, ce qui est énorme vs un tshirt technique qui ne laisse passer qu’1 rayon sur 50 (UPF50), bref ils ne servent donc pas à grand chose à terme contre les cancers de la peau…

    Le site de l’OMS l’expliquera mieux que moi « Contrairement à ce qu’on croit communément, le simple fait de voir ou non à travers un vêtement n’est pas un test suffisamment bon pour évaluer l’efficacité protectrice contre les UV et il s’avère souvent que c’est un piège. »
    http://www.who.int/uv/faq/protect/fr/index6.html

    Je voulais quand meme que ça se sache pour faire la part des choses :)

    • Gabrielle says:

      Bonjour et merci pour cette réponse qui permet de bien comprendre l’intérêt des t-shirt couvrants « techniques ». Mais dans ce cas je ne comprends pas bien l’intérêt des maillots qui laissent la majorité de la surface corporelle à la merci des rayons ? Et quid des gambettes ?
      Bref pour ma part et avec ma peau de rousse à coup de soleil j’ai choisi la solution « très peu d’exposition et tard l’après-midi » :)

      • Constance says:

        Les t-shirts et maillots UPF50 couvrent environ 60% des zones à risque (on distingue plus rarement des mélanomes sur les jambes que sur le dos). Cependant ces vêtements techniques ne remplacent pas la crème solaire donc il faut bien évidement continuer à enduire les jambes, le visage et les mains. L’idée n’est pas de proposer une solution totale mais de protéger les parties du corps les plus exposées. Si on peut le faire sans compromettre leur look, encore mieux :)

Laisser un commentaire