INSOLITE : Le kinésiologue d’Adélaïde

Après vous avoir parlé ici de l’osteo énergétiste
Qui avait débloqué mon corps et permis d’avoir 2 autres enfants
Quand les pontes parisiens nous disaient infertiles et qualifiaient Joséphine de miracle,
Parlons kinésiologie.

Adélaïde a toujours été compliquée, depuis tout bébé,
Ce n’est pas pour rien qu’elle est surnommée Chonchon.
Elle ne parlait pas, qu’elle râlait déjà, tout n’était toujours que confrontation :
La faire manger était compliqué
(Elle ne voulait que des pâtes alors qu’elle mange de tout,
Juste pour le plaisir d’aller au coin),
Lui dire « non » pouvait la faire se rouler parterre en tapant des pieds dans le supermarché
(Le genre d’enfant dont on critique l’éducation quand on en croise un
Et que l’on n’a jamais eu à gérer un modèle du genre),
Elle ne savait s’exprimer que par ce que l’on a appelé le « ouin-ouin »
C’est à dire « chigner », « pleurouner » pour un oui ou pour un non.
Elle était dans l’opposition constante,
Il suffisait de lui demander de faire quelque chose pour qu’elle ne le fasse pas.
Tout était négociation et choix ouvert
(« Mange ta soupe ou vas au coin »)
Et surtout elle ne dormait pas la nuit …
Depuis 3 ans 1/2 … Pas une nuit complète !

Quand je dis qu’elle ne dormait pas la nuit,
Je veux dire qu’elle se réveillait entre une et 10 fois,
De manières différentes :
Parfois « j’ai soif », parfois « j’ai perdu doudou », parfois « je veux un câlin »,
Parfois elle hurlait dans son sommeil et il était impossible de la réveiller
(Ce que j’appelais les crises exorcistes car on avait l’impression qu’elle était possédée
Tellement elle se contorsionnait dans son sommeil »),
Parfois elle hurlait, se réveillait et se rendormait sans explication.

En revanche : pas de souci lors des couchers
Et qu’elle soit épuisée ou non ne changeait pas les nuits,
Voire plus elle était fatiguée plus la nuit était dure.

Un point important à noter :
Sa nounou n’a jamais connu ça :
Ni les caprices, ni les soucis pour aller à la sieste,
Ni les crises pour manger etc

A départ, je me suis qu’elle était simplement plus compliquée que sa sœur
(Déjà à la maternité, elle ne prenait son bib qu’assise face à moi, les jambes nues …),
Puis je me suis dit qu’on l’avait tellement attendue, que l’on devait être plus permissifs
Et qu’elle en profitait,
Puis je me suis rappelé de la pédiatre qui, lors de sa naissance compliquée par ventouse,
M’avait dit qu’elle ferait certainement des cauchemars jusqu’à 4 ans.
Sa pédiatre me disait que c’était une « emmerdeuse » (…)
Je notais cela mais j’avais surtout peur que l’on passe à côté de quelque chose.
Qu’elle ne soit pas « normale », qu’elle souffre sans qu’on ne le détecte etc.
Et puis je voyais parfois des cernes sur son petit minois et cela me brisait le cœur.

Et surtout il faut l’avouer :
Nous étions épuisés !
J’ai même eu des périodes où j’angoissais en allant me coucher !
Nous avions essayé les sirops aux plantes, l’homéopathie et l’ostéopathie,
Elle était passée dans les mains de notre ostéo énergétiste …
Sans succès ou alors une nuit par-ci ou par-là.
J’étais prête à consulter un pédopsy mais Chéri Chéri était contre.

En arrivant à Bordeaux, dans ma to-do,
J’avais évidemment à retrouver un réseau médical.
Dans ma liste : un ostéo.
Mais j’en voulais un « atypique » comme à Paris
Et je ne voulais pas écouter les reco des uns et des autres souvent très « ostéo classique ».

Et je découvre qu’à 2 rues de chez moi existe un « osteo hypnotiseur »
A tenter même si à la base, je ne suis pas à l’aise avec l’hypnose
Mais j’en entends tellement de bien que je commence à ne plus être fermée à cela.

Je prends RDV pour moi : un osteo de mon âge,
Hyper à l’écoute, qui manipule comme mon ostéo chéri de Paris.
On discute beaucoup et nous en venons à parler du « cas Chonchon ».
Cela l’intéresse et il me propose de la recevoir.

Nous avons fait 2 séances où il a réglé 2-3 soucis de bassin
Sur une Adélaïde sous le charme (qui dit être amoureuse du « Docteur Jean »).
Il souligne que « cela va très vite dans la tête d’Adélaïde »,
Et qu’elle n’arrive peut être pas à le gérer.
Suite à cela, 2-3 nuits correctes et re-belote
(L’osteo a tout de même supprimé les « nuits exorcistes »)

A ce moment-là, puisque physiquement tout est OK,
Le « Docteur Jean » me recommande de consulter son « associé un peu spécial ».
Au départ leur association était fortuite : un simple partage de locaux
Mais à force de discussions, d’échanges de patients,
Il a été bluffé par ce que ce collègue parvenait à faire
Et se forme désormais aussi à ses techniques.

Le « Docteur Antoine » comme dit Adélaïde est donc ostéo
Mais s’y connait aussi en médecine chinoise traditionnelle, hypnose
Et est kinésiologue.

Sur le site :
« La kinésiologie se veut essentiellement une approche éducative et non médicale
Orientée vers la responsabilisation de soi, afin d’aller « de mieux en mieux ».
C’est une méthode d’identification et de correction des blocages émotionnels.
Elle utilise le test musculaire de précision, des connaissances occidentales et orientales,
Et apporte des réponses aux problèmes de stress, de mal-être et d’apprentissage
(…)
– La santé par le toucher pour aider à atteindre son équilibre et son harmonie,
– Aider le corps à devenir plus fort et à mieux fonctionner
– Les déséquilibres énergétiques peuvent êtres corrigés, tout ce qui peut causer une perturbation peut être abordé
– L’EDU Kinésiologie – BRAIN-GYM, un système qui permet de sortir tout le potentiel caché qui se trouve dans notre corps. Ce programme s’adresse à toute personne souhaitant améliorer sa capacité d’apprentissage et d’adaptation, que ce soit à l’école, dans son travail ou son quotidien (dyslexie, perte de mémoire, manque de concentration…)
– 3 concepts en 1 (Three in One concepts) – intégration du corps, du mental et de l’esprit. Identifier et corriger les blocages physiques et psychiques que le corps mémorise
– Débloquer les émotions du passé qui inhibent les perceptions du présent, retrouver l’espace pour pouvoir s’exprimer émotionnellement, libérer le stress »

Je me demandais sur quoi/qui j’allais tomber mais j’étais prête à tout tester  !
Lors de la prise de RDV, je demande s’il est nécessaire de faire un entretien préalable,
Sans Adélaïde, pour discuter de son cas.
Réponse : « Inutile, tout est dans son inconscient » … OK …

Et nous voilà donc dans son cabinet.
Tout ce que raconte maintenant n’est que ma vision de ce qui est arrivé,
Je peux me tromper dans ce que j’exprime et ce que j’ai compris.

Un homme de mon âge, très accueillant, très ouvert.
Première question : date de naissance d’Adélaïde.
Et là … Numérologie … Et il me décrit parfaitement Adélaïde !
(Numérologie, hein, pas astrologie ;))
Il m’explique que c’est une artiste qu’il faut encourager dans ces domaines.
Il me pose des questions très pertinentes sur elle, sur les nuits, les réveils …
Me la décrit de façon très juste.

Il m’explique alors qu’avant 7 ans, rien n’est joué.
Un enfant peut tout modifier en fonction de ses expériences, son histoire etc
Du coup, ce qu’il propose à un adulte en terme de kinésio
N’est pas utile à un enfant sauf en cas de problème comme pour Adélaïde.

Puis on passe à l’action.
Il me demande de m’asseoir à côté du Chonchon,
De tendre mon bras en avant et de mettre la main de l’autre bras sur Adélaïde
Car il va passer par moi pour travailler sur elle…

La kinésio se base entre autre sur des tests musculaires
Et sur le principe que le corps se souvient de tout depuis notre conception
Comme le cerveau mais contrairement à lui, le corps ne peut rien cacher
(Pas d’inconscient).

L’exemple classique :
Le kinésio a sa main sur le muscle de votre avant bras.
Si vous dites votre nom, le bras ne bouge pas.
Si vous dites un mensonge à la place de votre nom, le bras descend.
Cela semble dingue, il faut vraiment le voir.

Là, il demande l’autorisation au corps de travailler de « manière non toxique »…
Et pose des questions à mon bras donc …
A partir de là, il égrène une série de question, chiffres, émotions etc …
En étudiant la réaction du bras,
Sans rien nous demander.

Première étape :
Il donne à Adélaïde les Fleurs de Bach que « son corps a demandé »
Selon une posologie que « son corps a validé ».
Elle a eu Mimulus, 3 gouttes par jour le matin a jeun pendant 9 jours
(Attention, il précise que les Fleurs de Bach sont très efficaces
A partir du moment où elles sont bien ciblées.
Mimulus ne fera donc pas dormir tous les enfants qui ont un souci de sommeil.
Cela correspondait au cas du Chonchon).

Deuxième étape :
Comprendre ce qui ne fonctionne pas.
Il annonce alors que ma fille ne fait pas bien fonctionner ses 2 cerveaux ensemble
(Le cerveau « hippie »/émotionnel et le cerveau « comptable »/rationnel)
Et pour le prouver, il lui demande un exercice de motricité simple :
Debout, lever son genou droit et le taper avec la main gauche
Et inversement.
Adélaïde, pourtant très adroite, ressemblait à un pantin désarticulé !
Il m’explique donc qu’elle est soit dans le contrôle total (comptable) soit dans l’émotionnel total (hippie)
Ce qui génère ses comportements.
Elle devra donc faire divers exercices de motricité donnés pendant 9 jours pendant 1 minutes.

Troisième étape :
Comprendre pourquoi c’est ainsi qu’elle fonctionnait.
Et là … Il annonce après avoir tester mon bras qu’elle a un souci avec
La déception et la tolérance …
Car … « Dans les premières heures/jours de conception,
C’était une grossesse gémellaire mais que son copain ou sa copine n’a pas continué l’aventure »
Et qu’elle en a été très déçue ce qui a modifié sa façon de fonctionner (hippie/comptable)

Bon … A ce stade, j’étais dubitative …
(Et bien heureuse que mon cartésien de Chéri Chéri ne soit pas avec nous :p)
Un mix entre « ce mec est totalement barré » et
« Il a quand même « deviné » avec sa méthode des tas de choses très très justes »

Avant de partir, je lui demande ce qu’il peut m’apporter à moi.
Il teste mon bras et m’annonce un souci avec le pardon
Et ses conséquences dans ma façon d’être.
Il tombe encore complètement juste !

Débrief avec Chéri Chéri … qui se marre …
Mais accepte de faire faire ses exercices à Adélaïde
(Car elle a « un référentiel masculin » donc il vaut mieux que ce soit Papa qui la fasse travailler
Et qui la gronde quand il faut.
Ma fonction à moi serait de lui donner de l’amour. Ca me va ;))
Et on commande les Fleurs de Bach.

Petit à petit Adélaïde arrive à faire sa motricité
Et dès le premier soir où elle a pris les Fleurs de Bach = nuit complète.
On se dit alors que c’est un coup de chance …
Sauf que …. nous étions début décembre et depuis elle dort !

Lors du deuxième rendez-vous,
J’annonce qu’elle dort depuis le premier « Mimulus »,
Réponse du kinésio : « Normal, bien ciblé, c’est ultra puissant ! »
Ok …

Cette deuxième séance était axée sur ses caprices et ses réactions fortes.
Même principe : Fleurs de Bach, exercices de motricité.
Et je crois que j’ai une autre petite fille depuis un mois.
C’est mon Adélaïde mais en mieux, en plus épanouie, en plus facile, en libérée/délivée.
C’est juste dingue !

J’en ai parlé à sa maitresse pour voir si elle avait remarqué quelque chose,
Elle qui n’a jamais eu droit à aucun caprice, souci de sieste ou de repas.
Elle me disait qu’elle était plus dynamique, plus ouverte, plus active, plus sereine
(Mais cela est peut être dû au fameux effet scolaire « post Noël »)

J’ai un peu de mal à comprendre comment, pourquoi etc
J’ai entamé des séances pour moi, nous avons fait la numérologie de la famille entière,
J’ai envoyé ma maman et mes copines.
C’est bluffant pour tout le monde !

Mine de rien, il y a aussi une part de psy
Car une fois annoncé que l’on a un souci avec le pardon/le mensonge/ ou autre,
Il faut bien parler de ce que l’on a vécu pour savoir où travailler
Donc on échange beaucoup.
Mais comme dit le praticien :
« C’est encore mieux qu’une psychothérapie puisque celle ci met des mois/années à trouver le blocage
Tandis qu’avec la kinésio, le corps donne directement l’info ».

Comme pour toutes démarches de ce genre,
Il faut être prêt à le faire, prêt à entendre, prêt à agir,
Avouer que l’on a toujours le choix, que l’on ne peut pas tout comprendre,
Il faut oser.
Mais ça vaut le coup !

J’écris cet article car j’ai eu beaucoup de questions suite à la photo IG sur ce sujet.
Vous avez ainsi le récit détaillé.

Une maman m’a demandé si cela pouvait être efficace pour un bébé
Et il semble que oui.

En tout cas, tout cela me prouve une fois de plus
Que la médecine a encore beaucoup de choses à découvrir,
Que le corps et l’esprit sont « tellement plus »
Et qu’il faut rester ouvert à ces « médecines parallèles » .

Voilà donc notre témoignage,
Encore borderline, encore étrange
MAis les cernes ne sont plus là pour personne !

64 comments

  1. Anne Sophie says:

    Bonjour Clémence
    moi je ne trouve pas ça étrange ;) déstabilisant, surprenant mais pas étrange… je veux dire que je ne suis pas surprise par les résultats bluffants sur Adélaïde. Je suis ultra cartésienne (scientifique…) mais la vie m’a appris (imposé? ^^) d’être ouverte à certaines choses qu’on n’explique pas, ou mal… J’ai déjà eu affaire à des « rebouteux », ça a fonctionné pour moi, l’acupuncture ne fonctionne pas, l’homéo oui. Nous avons tous des pistes qui nous conviennent mais n’iront pas à d’autres. Comme tu l’as souligné oui il faut être prêt(e) à faire ce parcours, à accepter de ne pas tout saisir, de lâcher prise d’une certaine façon. Finalement c’est le résultat qui compte non?
    J’avoue ça me crispe toujours un peu ce terme de « caprice » ;) mon côté « Filliozat » sans doute! Pour moi ce sont des émotions que des enfants ont du mal à gérer, par manque (normal) de maturité, par manque de recul, par débordement affectif… On y est toutes confrontées, mais effectivement c’est un problème quand ça pèse sur les parents, sur la vie familiale…
    C’est drôle de lire que des exercices de motricité ont été conseillés, j’ai lu ça aussi dans un livre de Filliozat (toujours!) et ça m’avait surprise..
    En tout cas c’est un article très complet, très intéressant, à la fois sur du pratique-concret-objectif et sur du ressenti-feeling-subjectif. Ca fait plaisir de voir qu’une relation de confiance a été nouée, et que les soucis qui pesaient lourd ont été résolus. C’est clair que c’est bluffant.
    Bravo pour ce parcours, ce courage à entamer qq chose de si déstabilisant au départ, et bravo sur cette lucidité.
    Belle continuation avec une petite fille épanouie :D

  2. Vanessa says:

    C’est dingue mais j’adore! Tout à fait mon truc… Par contre je ne connaissais pas du tout et ton témoignage est absolument envoutant. Pourrais-tu lui demander un nom de collègue à Paris? J’ai envie d’y aller…

      • Vanessa says:

        D’accord, excellente idée. Je t’écris ce soir. Ce genre de truc me booste ;-) Je me réjouis pour toi de ce résultat et de plus, j’aime bien voir des personnes changer complètement et s’ouvrir à l’inconnu comme tu en témoignes.

        • sara says:

          Bonjour!
          Moi aussi j’aimerais beaucoup un contact de kinésiologue à Paris. Mon fils, que l’on surnomme chonchon aussi!!! – est tout comme votre Adélaïde (sauf pour les nuits qui sont pas trop mauvaises). Je le sens débordé par ses émotions, éternel insatisfait et je ne sais comment l’aider… Donc oui, j’aimerais beaucoup des coordonnées parisiennes!
          Merci d’avance.

        • Aline says:

          Je suis preneuse de contact également. Je pense avoir trouvé les coordonnées de ce monsieur grâce au surnom que lui a donné Adélaïde, Je me suis permise de le contacter. Merci pour ce partage d’expérience.

  3. Marielle says:

    Merci pour ce témoignage hyper intéressant ! Heureuse pour le Chonchon, pour vous tous !
    Je suis du genre à croire à ce genre de médecine, et suis bien d’accord pour dire aussi que beaucoup reste sûrement à découvrir !
    En tout cas, je suis bien tentée aussi !
    Si quelqu’un a une bonne référence en région parisienne…je suis preneuse !

  4. Vic says:

    Bonjour, moi aussi je suis intéressé s’il a quelqu’un à recommander à Paris ou région parisienne. Perso je suis très homeo ostheopathe magnétiseur et … fleur de Bach mais je n ai jamais consulté pour en prendre et c est peut être une erreur, d’après ce que je lis. Est ce que tu nous diras comment ses nuits et comportements évoluent ? Je suis très curieuse.

  5. Dorothee says:

    J’attendais avec impatience ton article. …car j’ai tellement l’impression que tu parles de Garance….ça me rassure , me réconforte aussi car il y a des jours où c’est us dure que les autres…. il faut que je trouve et un kinesiologue sur Aix en Provence absolument !!! MERCI

  6. Virginie BONHOMME says:

    Bonjour,
    Je viens de lire votre post.
    Nous avons nous meme un « souci » de comportement avec notre grand de quasiment 7 ans qui est très timide dès qu’il s’agit d’aller quelque part (garderie le mercredi) sans nous. Cela se traduit par des crises de larmes énormes. Après échange avec sa maitresse, elle m’a conseillé de l’emmener voir un microkinésie thérapeute, je voulais savoir si cette pratique était identique ou pas à la kinésiologie que vous avez testé?
    Merci de votre réponse.

  7. Séverine says:

    Mille merci pour ce magnifique article qui rassure un grand nombre de maman dans cette situation. En te lisant j ai l impression que tu parles de mon fils… j aimerai beaucoup avoir les coordonnées de ton kinesiologue. Merci par avance.

  8. Helene says:

    Bonjour Clémence
    Merci pour ce témoignage précis et très inspirant.
    Pourriez-vous s’il vous plaît me communiquer les coordonnées de ce kinésiologue? Je serais très intéressée de tester pour notre garçon de 6 ans.
    Un grand merci d’avance
    Hélène

  9. Hélène says:

    Bonjour Clémence
    Votre témoignage me parle beaucoup. Je suis Maman de deux petits garçons Eloi ,3 ans et demi et Arthur, presque 18 mois. Chez nous après des débuts bien difficiles pour Arthur, épuisants, questionnants et culpabilisants, nous avons testé et adopté l’etiomédecine (technique du docteur Brinette. Livre et explications en libre accès sur internet)
    Cette technique travaille sur la mémoire émotionnelle de nos cellules dès même notre conception voire avant. OUI ça a fonctionné chez nous, ça a été magique, ( ce monsieur on le surnomme à la maison le magicien). Et ce dès le premier rdv. De nouveau on a pu « revivre ». Ce fut une sorte de deuxième naissance de notre p’tit chéri. On a « découvert » et compris notre bébé à partir de ce premier rdv. Pour moi ces praticiens exercent un art, c’est un outil formidable pour compléter, accompagner la médecine traditionnelle qui a parfois ses limites. Et suis très étonnée, parfois déçue que ce ne soit pas plus souvent proposé, évoqué Tant de familles seraient soulagées. Il est difficile de connaître, sans bouche à oreilles, les coordonnées de ces thérapeutes. C’est bien dommage.
    Arthur a fait cette année deux séances d’étiomédecine et c’est maintenant un petit garçon très vivant, hyper joyeux, qui on a l’impression rattrape les mois si douloureux. Comme une « revanche ». Comme nous avons été si enthousiasmés nous avons tous les 4 pris rendez-vous. Et chacun a été mieux même s’il nous semble que cela fonctionne mieux sur les bébés.
    Voili voilou notre expérience.
    Merci de nous avoir fait partager la votre et d’avoir abordé ce sujet.
    Belle continuation à votre blog et Belle année à Vous et tous ceux que vous chérissez.

      • Hélène says:

        Nous non plus avant. Ce sont plusieurs amis qui nous en ont parlé après des histoires difficiles avec de petits enfants. « Notre magicien » est également ostéo et kiné (ça nous avait rassuré) pour sauter le pas de la prise de rdv.
        Peu importe « l’appellation » Etiomédecin étiopathe kinésiologue, leur travail à tous semble être la recherche de l’origine des difficultés, du mal être et de libérer de ses mauvaises énergies . Je ne connais cependant pas les différences précises entre ces thérapies. Votre témoignage à aiguisé ma curiosité concernant la kinésiologie. ( Mais Reims est trop loin pour le rencontrer)
        Votre M. Antoine a pour atout d’être curieux et d’avoir plusieurs outils ( numérologie, hypnose, …), ce qui semble rendre sa pratique complète. Suite à votre post sa liste d’attente va s’allonger ;-)
        Il me semble important aussi de trouver quelqu’un de recommandé et surtout en qui on a confiance.

  10. Bernard says:

    Bonjour Clémence,
    Pourriez vous svp me donner les coordonnées de votre kinesiologue qui pourrait être très utile pour mon fils.
    Je vous remercie
    Stephanie

  11. Marion says:

    Merci pour ce témoignage. Je ne sais pas pourquoi ça me donne presque envie de pleurer.. sûrement exténuée par ma 13 mois qui semble du même schéma que votre petite Adélaïde (mais qui s appelle Joséphine) :-) je serais très intéressée par un contact mais j habite en GB.. Marion

  12. benoist laure says:

    bonjour, c’est trés interessant merci bcp pour cette article. je n’ai pas de pb de sommeil mais un enfant trés colériques et qui ‘est jamais content petit il a été suivi longtemps par une osteo il a meme vu 2 fois une psy.mais on a tellement envie de le soulager tant c une boule de nerf pret à partir dans les tour en 2s. par ailleurs avec un autre de mes enfants j’ai des pb de propreté au niveau des selles pdt une semaine ça peut marcher et pdt 3 jours que des accidents peut être ça pourrait aider… bref je suis dans la régiion de toulon une idée d’adresse??????

  13. Catherine says:

    Et bien, je serais aussi intéressée par un contact mais à Bruxelles… Ma fille de 15 ans n’a jamais bcp dormi, a des cernes … Elle met des heures à s’endormir, se retourne sans cesse dans son sommeil et se lève parfois très tôt… Nous avons tout essayé (sauf les somnifères: a son âge, hors de question). Donc, je serais intéressée par un contact si l’une d’entre vous connaissait qqun de bien et compétent à Bruxelles. Mille mercis

  14. Aurélie says:

    Bonjour Clémence
    Et merci pour ce billet fort intéressant que je l’empresse de partager avec des amies, tout comme je l’ai fait pour celui de votre Osteopathe !
    Je me demande si la kinésiologie marche aussi bien pour des migraines fortes et à répétition depuis des années sur un adulte. Tenez nous au courant de vos trouvailles lors de vos séances de kinesiologie! Je suis curieuse de savoir s’il vise toujours juste ! Et si Cheri Cheri se laisse tenter

  15. Anne-Gabrielle says:

    Insolite et original cet article, j’aime beaucoup !!
    Tu évoques le recours à la ventouse pour la naissance d’Adélaïde.
    Je ne suis pas du tout spécialiste mais je pense qu’il peut y avoir un lien avec son caractère et sa façon d’être (avant les séances de kinésiologue…)
    En effet, je connais une personne qui avait consulté pour des angoisses, des peurs d’abandon et autres et il s’était révélé que lors de sa vie intra-utérine, au 5ème mois de grossesse environ, sa maman avait demandé une amniocentèse. Et, apparement, le fœtus se serait retrouvé face à l’aiguille (= gros gros danger pour lui) complètement « paniqué », en mode « qu’est ce que c’est que ça ?? ». Voilà comment la microkiné aurait expliqué toutes ses peurs et troubles du « comportement ».
    Et donc, l’histoire de la ventouse est peut être un peu semblable : Adélaïde s’est sans doute  » demandé » ce qu’il lui arrivait et pourquoi on la « tirait » ainsi…

    C’est un peu bizarre à dire, on se demande même comment notre corps fait pour emmagasiner tout cela, et puis surtout comment font les kinésiologues/microkiné pour décripter ces choses que nous ne connaissons pas sur nous.
    Mais je trouve que c’est une belle medecine, enfin, si on peut appeler cela de la medecine ;)

  16. marie says:

    Merci pour ce partage très intéressant, c’est toujours utile de connaitre des nouvelles démarches qu’on ne comprend pas toujours mais qui font leurs preuves…même si moi aussi j ‘ai du mal à lâcher mon esprit carthésien! ;-)
    De mon côté en lisant le post, effectivement l’approche est surprenante mais je me dis pourquoi pas, il y a tant de domaines que la médecine ne comprend pas!
    Il y a un seul passage qui « me gêne » , c’est celui où le kinésio explique qu’au début de la conception, Adelaide avait un jumeau qui n’a pas survécu… Là , je trouve qu’on est carrément dans le domaine de la voyance et perso, je n’adhère pas du tout! Autant le reste est fondé sur une explication des émotions etc…autant ça, c’est une affirmation complètement gratuite que j’ai l’impression, les spécialistes ressortent assez facilement ( mon mari y a eu droit avec l’osteo, ma soeur idem avec un psy)… j’ai l’impression que c’est un peu le truc  » à la mode » en ce moment.. et en même temps personne ne peut aller vérifier ;-)
    Mais bon cela reste du « détail par rapport à tout le bien gagné visiblement…

  17. Lil says:

    Merci pour ce témoignage!
    Je suis très intéressée aussi par ces contacts à Paris. Je crois que chacun de mes 2 enfants pourraient être aidés par cette approche.
    Je pense notamment au soucis d’alimentation de mon aînée et au problème de frustration de mon second (chonchon au masculin c’est sportif également)
    Encore merci d’avoir partagé ton expérience

  18. Anne Laure R says:

    Bonsoir et merci pour ce post. Je serais intéressée par le nom d’un kinesiologue sur LYON. Notre deuxième à beaucoup de mal à rentrer dans son sommeil, se réveille facilement et a du mal à se rendormir. Elle est aussi très « chougneuse »… on passe son temps à tout négocier… votre post m’interpelle !!

    • Charlotte says:

      Bonjour,
      Je comprends parfaitement que vous ne puissiez pas d’avantage solliciter votre kinésiologue (qui l’a beaucoup été ces derniers jours!) mais si les lyonnaises (notamment Anne-Laure) vous avez réussi à trouver un contact lyonnais, je suis plus que preneuse ! D’avance merci à qui peut m’aider!

  19. Loiret Stephanie says:

    Bonjour,
    MERCI pour votre récit. Votre histoire me conforte dans l’idée que ces « médecines » peuvent nous aider nous et nos petits. Je cherche un kinesio sur Nantes, votre « Docteur Antoine » aurait il un collègue à nous recommander?
    Merci beaucoup.

  20. Oriane says:

    Merci pour ce beau récit. Ce que vous dites sur la kinésiologie confirme d’autres retours que j’ai eus de personnes de confiance et cela m’intrigue encore plus. Je suis contente pour cette petite Adelaïde qui me fait particulièrement craquer, sans la connaître – sinon par les photos et ce que vous en dites. Quel soulagement en tout cas pour les parents!

  21. Marie says:

    Merci +++ pour ce témoignage … Si ce n est pas abuser… Peut être avez vous un nom de kinésio sur Nantes? J y pense depuis un bon moment déjà… Merci!

  22. Le berre says:

    Bonjour,
    Que votre article est enthousiasmant. Il redonne un peu d’espoir.
    Votre kinesiologue aurait il un confrère de confiance exercant a reims ?
    Merci d’avance
    Cecile

  23. Charlotte says:

    Merci de nous avoir raconté cette découverte efficace d’une nouvelle médecine. J’habite également Bordeaux et je veux bien les coordonnées du kinésiologue car nous avons beaucoup de difficultés avec notre 2ème enfant sur 3. Beaucoup de similitudes avec les différents comportements d’Adelaide. Ça fait du bien de voir que nous ne sommes pas seuls. Merci.

  24. Marie says:

    Très intéressant comme médecine! Dans ma belle famille ils consultent régulièrement un irisologue: même principe pour les fleurs de bach sauf que pendant 1H il regarde le fond de votre oeil… bluffant

  25. Mlle Frisette says:

    Bonsoir !
    Je suis arrivée ici grâce à Laure, une de mes lectrices qu’un de mes récent post a interpellé ! Maman d’un petit Arsène de 23 mois, nous vivons depuis plusieurs mois des nuits très difficiles, dont des fameuses « nuits exorcistes » vraiment épuisantes… Nous avons essayé beaucoup de choses également et tout récemment la microkiné, qui parait ressembler à la kinésiologie. Il est encore un peu tôt pour conclure, les résultats ne sont pas flagrants :(
    Alors nous prendrons peut-être rendez-vous chez un kinésiologue, d’autant plus que j’ai facilement trouvé une adresse dans ma ville !
    Belle soirée, Lucie

  26. Hubert says:

    Bonjour
    Quel jeu de piste pour moi, j’arrive ici depuis Instagram, attirée par la jolie bouille de vos filles, je trouve votre blog et je lis plusieurs articles, je vais devenir fidèle, je le sens. Je me permets de vous demander le nom de l’ostéopathe qui vous a aidé à tomber enceinte … J’ai du mal…. On ne sait jamais. Merci et mille bisous à vos adorables fillettes

  27. Valérie says:

    Ai déjà testé avec quelqu’un de la famille qui apprend cette pratique et passé la surprise je reconnais un mieux. Mais celle ci n’étant pas de notre région je serais assez intéressé de ton contact sur bordeaux puisque étant « voisine « . D’avance merci

  28. margo says:

    bonjour,
    je suis une maman adoptive de 4 grands enfants prochainement grand-mère et la future maman qui a toujours été plus ou moins en souffrance aurait bien besoin d’aide en ce moment qui la remue encore plus que d’habitude.
    Elle est près de Paris et j’ai eu beau chercher Géraldine Faron ou François Caleca je n’ai absolument pas trouvé.
    Quelqu’un a-t’il eu plus de chance que moi?
    Merci en tout cas si vous avez un nom à me communiquer car la toile est vaste et on ne sait pas trop à qui se fier.

  29. Aurélie says:

    Bonjour à toutes
    Je comprends tout à fait que vous, Cleméce, ne puissiez demander à votre praticien. Aussi je fais appel à vos lectrices ! Si vous avez trouvé un praticien aussi non sur Toulouse ou ses environs, je suis preneuse !
    Merci à vous et belle journée

  30. le grand says:

    Bonjour Clémence,
    votre article trotte dans ma tête depuis quelques temps…pourriez vous me donner le nom de « docteur Antoine » s’il vous plait. un grand merci d’avance.

Laisser un commentaire