La fin de Marie et Rose-Alice dans Les Trouvailles

Comme le blog,
La boutique des Trouvailles  a été créée pour mettre en avant les marques qui me tiennent à cœur,
Que l’on parle de créatrices ou de grosses marques
Que ces sociétés soient en plein boom ou en perte de vitesse.

Je suis mon instinct et mon cœur pour accepter ou refuser les propositions
Et je fais de mon mieux pour les réalisations sachant qu’un partenariat me prend un temps fou.
En plus de mon job full time, de ma famille, du blog, il y a alors :
La définition des modèles, la prise de mesures, la validation des protos, la définition des tissus, la planification, les photos avec les filles, la mise en ligne sur le blog, la mise en ligne sur le shop, la com etc.

Bien sûr faire des collaborations me plait énormément :
J’apprends beaucoup sur la réalisation des vêtements, sur les matières,
Sur les différents modèles de business mis en place par les marques,
J’entraperçois ce qui marche et ce qui limite.
J’apprends aussi à m’adapter aux divers marchés et aux diverses identités.
Et cerise sur le gâteau : on réalise des modèles qui forcément me séduisent !

Avant d’entrer complètement dans le sujet du jour, je voulais faire un petit rappel.
Lorsqu’une collaboration a lieu, quelques points sont importants à mes yeux :

* Le produit réalisé est un vrai partenariat entre la marque et moi.
Mon degré d’application peut varier : du choix d’un simple coloris à la réalisation complète d’un modèle que j’ai proposé
(Patronage, choix du tissu …)
Mais cela reste un véritable partage.
= Je ne parle jamais de ‘mon idée’, la marque ne parle généralement pas de ‘son modèle’
On parle avec plaisir de ‘notre réalisation’.

* Je propose généralement plusieurs idées à une marque et elle en refuse certaines pour diverses raisons
(Modèle qui ne plait pas, pas de budget pour un patronage, pas de tissu qui convient, manque de temps pour la réalisation …)
Ces idées rejetées, je peux alors les proposer à d’autres partenaires.
= Malgré la rude concurrence,
J’espère que chaque marque avec qui je travaille se réjouira du succès rencontré par les autres
Même si succès rencontré avec une idée qu’elle aura elle-même refusée.

* Aucune marque n’a mon « exclusivité », pas de préférence.
Comme en amitié, je ne pourrai jamais être exclusive
= Et je n’aime pas du tout qu’on attende autre chose de moi.
(Et inversement, je n’attends pas cela des autres).

* Il est connu de tous que je ne fais pas de photos artistiques :)
Je ne suis pas photographe pro et mes filles ne sont pas mannequins.
Le but de mes photos est de montrer aux lectrices du blog le rendu exact  de ce qu’elles recevront
(Donc photos dans la bonne taille, avec la bonne matière/les bonnes finitions/le bon modèle)
= Il ne faut pas attendre autre chose de mes photos que la vraie vie.
En revanche, si celles-ci ne conviennent pas à la marque, je peux en refaire à la demande
Dans ces mêmes conditions.

* Je ne prends pas de commission sur les ventes
Car je ne fais aucun investissement et c’est donc la marque qui prend tous les risques.
En général, pour me remercier de mon implication, les marques offrent aux filles les partenariats réalisés
Ou me font une réduction pour les acquérir.
(Si je suis très prudente sur ‘les cadeaux faits aux blogueuses’, dans ce cadre, j’accepte avec joie)
= Mais rien n’est obligatoire.

* Je ne relance jamais les marques au sujet des partenariats en cours.
Ceux-ci sont réalisés en supplément de leurs collections courantes,
C’est du temps que la marque m’offre alors je considère que je n’ai pas à mettre de pression.
Ainsi j’attends les directives de mes contacts
Et essaie d’y répondre le plus rapidement possible en fonction de mes propres contraintes,
J’essaie de m’adapter à leur mode de fonctionnement : mails, appels, rencontres etc.
Parfois, nos impondérables nous obligent à annuler ou décaler une collaboration, on s’adapte
= Ce ne doit pas être source de conflit.
(Il me sera par exemple difficile de décaler ma date d’accouchement
Même si celle ci tombe au moment de la sortie des collections hiver :p )

* Je laisse les marques décider des dates de lancement des produits
(Validées en fonction des contraintes de chacun)
Et s’il y a plusieurs lancements la même semaine,  je ne le cache pas.
= Dans ce cas, si une marque ne souhaite pas faire un lancement en même temps qu’un autre,
A sa demande, on peut décaler dans le temps l’annonce prévue pour elle.

* Si je m’adapte au mieux aux marques et aux ‘artistes’,
= Il faut s’adapter à mon coté « caporal chef » que j’annonce dès le départ.
Je me reconnais peu de qualité mais j’anticipe et j’organise généralement très bien
(C’est même mon métier)
Et quand je parle « boulot/partenariat », je laisse de côté le côté perso pour être factuelle et ciblée.
Je scinde vraiment les 2 mondes car c’est ma manière d’être efficace.

* Les partenariats ne doivent pas être le cœur d’une collection,
= Pour la sécurité de la marque
Et parce que c’est bien trop de responsabilités pour mes épaules de simple blogueuse.

* La marque et moi lançons simultanément la com sur les partenariats
Et les teasings se font en accord
= Tout cela afin de conserver l’effet d’annonce.

* Les collaborations sont des paris faits en commun avec les marques
= Quand le partenariat est un succès, je n’attends aucun remerciement, ni aucune reconnaissance.
Je fête simplement une belle entente dont je suis, je l’admets, assez fière.
Quand le partenariat est un flop,
(Dieu merci, on ne les compte même pas sur les doigts d’une main)
J’espère ne recevoir aucun reproche
(Une collaboration se fait et se valide à 2)
Et suppose que tout le monde en tire des leçons.

(Je ne répéterai jamais assez ce que m’a appris ces 3 années et quelques de blogo mode enfant :
Quand un business ne marche pas, comme dans tous les échecs de la vie,
On ne peut s’en prendre qu’à soi-même.
Un échec, c’est dur. Mais ce n’est pas la faute des autres, c’est trop facile.
Il faut savoir se remettre en cause, toujours, pour avancer.)

* Les collaborations doivent se faire dans la joie et la bonne humeur,
En toute sincérité et honnêteté.
Si problème ou désaccord il y a, on en discute sereinement tout de suite et on avance.
= Ces collaborations ne sont pas obligatoires alors tout doit être facilement transparent.

* Les collaborations sont un travail « pro »
J’entends par là que pour travailler avec une marque, je ne demande pas à être amie avec mon contact.
Beaucoup de réalisations se sont faites par échange de mails très factuels et professionnels.
Bien sûr, après plus de 3 ans de contacts réguliers avec les marques,
Des affinités se sont créées avec certaines personnes
= Mais j’espère que ces amitiés et bons feelings sont sincères et non intéressés
Sinon ces relations ne dureront dans le temps.

 

Quand plusieurs de ces points ne sont plus d’actualité ou deviennent sources de conflit,
Il est temps alors d’arrêter.

Afin d’anticiper les questions que vous m’auriez pas manqué de me poser,
Je préfère vous annoncer dès aujourd’hui
Qu’il n’y aura plus de lien entre mon blog et la marque Marie et Rose-Alice.

Ainsi, après plus d’un an de jolies créations communes …

DSC_0560 Bloomer-3 08-03-85

 Juliette-2 MRA-blouse-Adel-3 MRA-Etoiles-Bloomer-3

MRA-Etoiles-Robe-6 MRA-Fleuri-Robe-8 MRA-Fleuri-Blouse-9

MRA-Vichy-Blouse-1 MRA-Vichy-Robe-4 Pierrette-5

Sans titre 01-02-09 08-03-80

… Et malgré le fait que j’avais choisi pour l’hiver à venir les tissus et certains modèles avec la marque,
Les partenariats prévus ensemble auront lieu sans moi.

Durant ces quelques mois,
J’ai beaucoup appris et je tire énormément d’enseignements de cette relation
Tant au niveau mode enfant qu’humainement parlant.
J’en remercie la marque.
Quant à elle, je pense qu’elle aura pu largement profiter du lectorat de ce blog.

Je lui souhaite bonne route !

Pour revenir à la boutique des Trouvailles,
Malgré le fait que la grossesse me fasse limiter les partenariats
Pour assurer correctement leur réalisation
(Il y en aura plus pour le printemps !),
Je vous prépare néanmoins quelques jolies choses avec des marques extra
Et dans divers domaines !

Et bien sûr, je continue à essayer de dégoter de jolies perles pour habiller nos enfants
(Enfin, nos filles !)
Et de mettre en avant les marques qui me semblent intéressantes et méritantes !

47 comments

  1. Pirouette says:

    Triste nouvelle.

    J’ai découvert Marie et Rose-Alice avec les Trouvailles. Je répète, j’ai découvert Marie et Rose-Alice avec Les Trouvailles.

    Deux de « vos réalisations » m’ont fait particulièrement craquer : le chemisier Scarlett et la blouse Brigitte.

    Vous tournez une page, nous refermons un livre.

  2. Vanessa says:

    J’avais en effet constaté que la marque avait disparu de tes chouchous… Non sans une certaine tristesse car je dois avouer que je trouvais vos partenariats vraiment extrêmement réussis. Joséphine et Adelaïde portent particulièrement bien les créations, et mettaient en valeur les très beaux modèle que vous conce viez ensemble ou ceux propres à la collection de Marie-Rose Alice !
    Néanmoins Clémence vous m’avez fait découvrir cette jolie marque et pour cela je vous dis merci ! Peut-être une réconciliation suite à cet article ? C’est tout ce que je vous souhaite à toutes les deux !

  3. Marion says:

    J’aime beaucoup le ton de ton mail qui reste factuel vs dans l’affect, alors que, ayant l’impression de te connaître un peu à travers ton blog, j’imagine que c’est forcément aussi une forme de déception.
    Bref, allons de l’avant en attendant avec plaisir tes prochaines collaborations….
    Bonne journée et bon courage sous la canicule…

  4. Diane says:

    C’est moche je trouve, ces réglements de compte en public. Il aurait été plus élégant de régler vos comptes en privé. Cette dénonciation publique ne vous fait pas honneur. Je ne connais pas cette marque mais il me semble que personne ne mérite pareil traitement.

  5. NIMESKERN MARINA says:

    Jamais lu qqch + triste que ce billet((( 2 femmes avec de tas du talent,,,, et voila tous est casse(( je souhaite et toi et Valerie trouver vos chemins sans blesse l une a l autre. Et je trouve dommage que les filles vont +porter la marque,,, il ne faut pas melanger creatrice et ces creatures( mais dans plusieurs cas c est difficile ,,,,, )

  6. Tara says:

    C’est dommage qu’après de si nombreuses et si jolies réalisations, ça d’arrêt comme ça…

    Mais, à la lecture de ce billet et à son ton, que quelque chose s’est cassé…

    Dommage mais merci de nous avoir fait découvrir cette marque assez confidentielle.

    Je te souhaite encore plein de beaux et nouveaux partenariats.

  7. clarou says:

    Cette sorte de « charte » pour les partenariats est claire et c’est une bonne idée de la diffuser.
    Les réalisations étaient très réussies mais pour ma part je n’ai pas de regret quant à l’arrêt du partenariat avec cette marque en particulier… tu auras d’autres belles occasions de co-créer :-) !

  8. M@rie says:

    Je sens une pointe de nostalgie dans ton billet…
    Je le comprends car ce que fait Marie et Rose Alice est hors du commun et vraiment très réussi, finitions impeccables, un style bien à elle, pour ma part je pense que c’est une vraie créatrice au sens noble du terme, et qu’elle a un talent fou et un goût que j’ai du mal à retrouver dans d’autres marques qui me semblent offrir une palette de vêtements plus communs.
    C’est marrant d’ailleurs car plusieurs personnes de mon entourage, que je vois peu, admirent toujours ses créations quand la malice les porte, ce qui est souvent moins le cas avec d’autres vêtements.
    Tout ça pour dire que pour ma part je trouvais que vous faisiez de jolies choses ensemble, mais que cela ne m’empêchera pas continuer mes visites quotidiennes chez elle, et évidemment chez toi!
    Tes filles sont craquantes en MRA…!
    C’est dommage
    Belle journée
    ( il fait moins chaud aujourd’hui, j’espère que cela te permettra de souffler un peu)
    M@rie

  9. NIMESKERN MARINA says:

    Je veux juste rajouter qqs mot,,,, Qui va arreter utiliser windows si il realise qui Bill Gates est dement? Qui va arreter acheter dans son magasin prefere si il sache que directeur prefere homme pas les femmes??? Ne melangez pas les relation entre Clem et Val avec des partenariats de Clem et marque MRA! Je suis trisute pour eux relations,,, mais je ne trouve pas que clemence va faire les partenariats pire avec des autres marques ou valerie va faire des choses moches . Si j aime qqch chez mra j acheterai.. si je n aime pas je n acheterais pas. Les memes choses pour des partenariats de Clem a venir.

  10. vanessa says:

    Je connais des bateaux

    Je connais des bateaux qui restent dans le port
    De peur que les courants les entraînent trop fort,
    Je connais des bateaux qui rouillent dans le port
    A ne jamais risquer une voile au dehors.

    Je connais des bateaux qui oublient de partir
    Ils ont peur de la mer à force de vieillir,
    Et les vagues, jamais, ne les ont séparés,
    Leur voyage est fini avant de commencer.

    Je connais des bateaux tellement enchaînés
    Qu’ils en ont désappris comment se regarder,
    Je connais des bateaux qui restent à clapoter
    Pour être vraiment surs de ne pas se quitter.

    Je connais des bateaux qui s’en vont deux par deux
    Affronter le gros temps quand l’orage est sur eux,
    Je connais des bateaux qui s’égratignent un peu
    Sur les routes océanes où les mènent leurs jeux.

    Je connais des bateaux qui n’ont jamais fini
    De s’épouser encore chaque jour de leur vie,
    Et qui ne craignent pas, parfois, de s’éloigner
    L’un de l’autre un moment pour mieux se retrouver.

    Je connais des bateaux qui reviennent au port
    Labourés de partout mais plus graves et plus forts,
    Je connais des bateaux étrangement pareils
    Quand ils ont partagé des années de soleil.

    Je connais des bateaux qui reviennent d’amour
    Quand ils ont navigué jusqu’à leur dernier jour,
    Sans jamais replier leurs ailes de géants
    Parce qu’ils ont le cœur à taille d’océan.

    Paroles et Musique: Marie-Annick Rétif 1980 « L’enfant soleil ?ou? …c’est par amour »

  11. sophie says:

    J’ai beaucoup aimé vos créations ensemble! Une page se tourne: lorsque le plaisir n’est plus là, il est temps d’aller de l’avant, la vie est trop courte!

  12. drzaharai says:

    Je trouve pour ma part ce billet d’explication à la fois factuel et élégant, je n’y vois aucun « règlement de compte ». C’est très intéressant de voir comment marchent les partenariats: quelle somme de travail ce doit être! Pour ma part j’ai découvert MRA via les Trouvailles et je vous en remercie. De manière générale j’aime beaucoup les partenariats et j’en ai acheté plusieurs, si cela vous intéresse je vous enverrais un jour un mail de photos des vêtements portés! (ou sinon on en voit sur mon IG). Mon préféré est le bloomer à poires Rouge Nahsam…

    • Diane says:

      J’appelle réglement de compte le fait de désigner de manière publique une personne qui nous a personnellement déplu, simplement parce que l’on en a le pouvoir. La pratique qui consiste à dénoncer d’abord de manière générale pour ensuite mieux fondre sur la victime (sous couvert de « je sais que si je ne m’associe plus à cette personne, on va m’interroger donc je préfère répondre tout de suite à des questions que personne ne m’a encore posées) est particulièrement perverse.

      • Audrey says:

        Entièrement d’accord et assez décevant de votre part Clémence sachant que vous avez déjà eu votre lot il y a quelques années… Vous avez de l’influence, n’en abusez pas, vous avez l’air si droite…

  13. LaureV says:

    C’est dommage! J’ai découvert cette marque magnifique grâce aux Trouvailles et j’ai adoré ce que vous avez fait ensemble. Ce long email permet de mettre les choses au clair pour tout le monde et pour nous lectrices de nous plonger dans l’intérieur d’un partenariat: très intéressant et tant de travail!!
    Bonne journée Clémence.

  14. Bénédicte says:

    Pour ma part j’ai connu Marie et Rose-Alice bien avant les trouvailles ( et pour tout dire j’ai connu les trouvailles par Marie et Rose -Alice)!
    J’ai commandé mon premier article il y a plus de 10 ans et n’ai pas eu une seule déception. J’en suis une inconditionnelle ! Chaque taille est parfaite et peut être adaptée par une créatrice adorable et très à l’écoute . Quand aux tissus ils sont toujours sublimes.
    Me voilà donc choquée par ce que je lis … et qui ressemble à un trèèès long règlement de compte public pas très chouette.

  15. Astrids says:

    Je ne vois aucun réglement de compte dans ce billet non plus ! Clémence ne remet en cause ni le talent de la créatrice ni la qualité des vêtements. Je dirais même que cela fait des mois qu’elle soutient à bout de bras ce talent et cette qualité ! De plus elle a l’élégance de ne pas étaler leurs histoires personnelles. Je trouve donc que ce billet entre dans la logique de transparence que ce blog a toujours eu. Il est évident qu’à la rentrée tout le monde aurait posé la question des partenariats s’il n’y en avait pas eu ! Je trouve cela très bien de savoir que la marque va suivre son chemin et que les partenariats auront un souffle nouveau car pour moi on commençait justement à frôler l’exclusivité

    • Diane says:

      alors attendre simplement que des milliers de lectrices éplorées hurlent leur frustration de ne plus voir de partenariat avec cette pauvre créatrice aurait peut-être été préférable, vous ne croyez pas ? pourquoi anticiper ce qui n’est qu’une supposition ? C’est effectivement très malin de vanter le talent de la créatrice pour pouvoir mieux la détruire ensuite, l’air bien sûr de ne pas y toucher. Cela donne des lectrices qui louent « l’élégance » et le caractère « factuel » du billet, en ignorant le fait que la vraie élégance aurait été simplement d’écrire cet article sous forme de « charte » tout en ne nommant personne. Rien que le titre du billet donne le ton ; tout cela est d’une rare violence, enveloppé dans un peu de miel pour le côté « charitable ». C’est nauséabond d’exposer les gens ainsi. Vraiment moche.

  16. Gaillou says:

    Un grand merci aux Trouvailles pour:
    Nous avoir fait découvrir cette marque originale
    D’avoir crées de si beaux pertenariats
    De nous avoir expliqué la fin de cette aventure
    Une page se tourne et il était peut être temps que cela s’arrête …

  17. Ombeline de Costa says:

    Je rejoins tout à fait les propos d’Astrids. Quand à Diane, je ne comprends pas votre réaction… Ce sont vos propos qui sont remplis de violence… C’est désolant…

    • Diane says:

      je n’ai pas cherché à être violente et je suis désolée que vous soyez désolée. Ce qui me désole moi, c’est l’injustice et l’abus de pouvoir. Je me moque éperdument de ce partenariat et je ne connais pas la créatrice mais j’ai toujours le coeur serré lorsque je vois des personnes essayer d’en faire souffrir d’autres. Peut-être cette créatrice s’est-elle très mal comportée mais je ne vois pas en quoi les lectrices de ce blog ont à connaître les petites mesquineries et déceptions qui se cachent derrière un partenariat librement consenti. Encore une fois, la constatation de l’arrêt de ce partenariat n’aurait certainement empêché personne de dormir et la blogueuse n’était en rien tenue de donner des explications à ses lectrices. J’ajoute que je ne cherche en rien à peiner la blogueuse (qui certainement ne prête aucun intérêt à mes propos) mais simplement à exprimer le saisissement que je ressens à voir une personne aussi injustement -et hypocritement- exposée.

      • Astrids says:

        En fait quand je vous lis j’ai l’impression que vous ne connaissez pas clémence et ce blog qui a toujours suivi sa ligne de conduite de dire les choses. Cela peut être bien ou pas. C’est humain et n’enlève aucune des qualités de clémence. Et elle en a énormément (je ne la connais pas en vrai mais après tant d’années j’en ai un peu l’impression). Je comprends tout de même votre point de vue et je pense que d’autres aurait pu être bien plus virulentes comme cela s’entend sur cette marque qui a été ici défendue bec et ongles pendant longtemps malgré les commérages. Je ressens surtout une grande déception et de la peine dans ce billet plus que de l’attaque. Je pense aussi que Clémence a bien profité de cette expérience pour apprendre et avoir de beaux vêtements comme la marque a profité de clémence pour se remettre à flots, un renouveau. Gagnant gagnant mais cela s’arrête forcément un jour. Et connaissant les lectrices de ce blog que je suis depuis longtemps et vu l’historique de ces partenariats, des questions il y en aurait eu des tas. C’est certain !

        • Diane says:

          Merci pour votre commentaire, que j’apprécie beaucoup, Astrid. Vous êtes une bonne diplomate ! Je comprends moi aussi ce que vous voulez dire, mais cela ne m’empêche pas de penser que, déception ou pas, il n’est jamais très beau de chercher à se venger, même si la forme se veut douce. Ce sont peut-être des agissements courants sur le net mais si c’est le cas, cela n’honore personne. Je suis toujours vraiment peinée lorsque je vois que l’on égratigne la réputation d’autrui et j’éprouve du mal à ne pas réagir. Je « n’achète » pas l’excuse des questions qu’auraient posé les lectrices ; ça me semble trop facile. Si l’on n’arrive pas à réprimer son envie d’être méchante, autant assumer et y aller franco, sans se chercher une foule d’alibis. Cela dit, tout cela n’est pas très grave ; c’est l’été, il faut en profiter !

  18. Isabelle says:

    Je ne suis pas sûre finallement qu’un tel article soit une très bonne idée…surtout après avoir encensé MRA pendant de longs mois… mais après tout c’est votre blog et vous en faites ce que vous voulez !!! L’interêt est que chacun puisse donner librement son avis, vous, biensûr, mais aussi tous ceux qui vous suivent. Et c’est ce que j’apprécie dans « Les Trouvailles » !

  19. S says:

    Ce qui est arrivé avec d’autres vient de t’arriver j’imagine Clémence. Une de plus sur la longue liste de personnes avec qui la marque a fait des histoires … Chapeau car tu as tenu le coup longtemps ! Passe vite à autres choses ! Et je ne suis pas d’accord avec Isabelle : tu as encensé ses vêtements et son talent comme disent les autres commentaires . C’est une part des partenariats. Reste le côté humain

    • C says:

      voilà, la clé est là dans ce commentaire…
      quand la verve créative se pare de folie manipulatrice et de méchanceté sans fard, il vaut mieux couper court…
      bravo pour cette mise au point et bonne route!

  20. Mathilde says:

    Je suis un sous marin qui sort de l’eau pour vous féliciter. Si toutes les aventures se doivent d’avoir une fin, celle-ci fut très belle me semble-t-il ! Je vous suis depuis peu grâce à Instagram et je découvre votre « boutique ». Que de temps passé certainement ! Et ici, on ne parle pas de 2 ou 3 partenariats comme pour vous avez pu le faire avec d’autres. Ce fut de vraies mini collections que vous avez grandement mises en avant non ? Que ce soit fini n’est pas un drame : la marque conservera son talent et vous offrirez vos talents de com a d’autres. Bravo et bonne route a vous 2

  21. Caro says:

    Je trouve ça bien que cela s’arrête car marie et rose-Alice pour les trouvailles devenait une marque a part entière. J’espère quand même que la créatrice est reconnaissante car ce que tu as fait pour elle est juste énorme !!!!! C’est indéniable pour tous les lecteurs de ce blog et tout ceux qui connaissaient la marque avant !!!

  22. mesange_paris says:

    Je n’aurais jamais pensé à poser la question s’il n’y avait pas eu de nouveau partenariat avec MRA…Mais c’est normal que les choses se nouent et se dénouent dans la vie. Et Clémence vu le temps et l’énergie gratuites que tu mets dans ces partenariats c’est bien légitime de décider de passer à autre chose quand les conditions ne sont plus réunies. Personnellement j’ai toujours été étonnée par l’engouement pour cette marque que je trouve quand même très particulière (couleurs sombres, coupes spéciales, etc.) donc je n’aurai pas de regrets!

  23. MarieP says:

    Il y a quelque chose qui me semble bien injuste : on vous reproche d’abuser de votre influence mais qui parle de tout ceux qui abusent de vous en raison de cette influence ? Compliqué de faire le tri dans tous ces gens qui veulent que vous parliez d’eux, que vous montriez vos filles dans leurs vêtements ou que vous les aidiez à sauver leur affaire ! J’imagine qu’ils sont nombreux à jouer les amis et je trouve ça dur de me dire qú’on attend de vous que naviguiez dans ce milieu difficile de la mode et en plus que vous taisiez les mauvaises expériences que vous vivez …

    • Laure says:

      Quand on voit le nombre de partenariats réalisés avec Marie et Rose-Alice, on comprend que la marque avait besoin des lecteurs de ce blog pour avancer. Cette fin était une de celles à prévoir. Une fois les clients pris : bye bye ! De manière délicate … Ou pas !

  24. Staquet murielle says:

    Bonjour à tout le monde. Il y a pour moi du vrai et du faux dans tout les avis émis. Mais je trouve le dernier com’ un peu dur car il juge MRA de façon un peu facile. Après tout, on ne sait absolument pas ce qu il s est passé. Je ne juge pas non plus Clémence car on sent beaucoup de déception dans son post. Elle doit avoir de la peine, c est sur. Alors ne soyons pas trop dures les filles.. Mais je comprends l avis de certaines sur le « règlement de compte public ».. Allez, on se détend! Ne vous inquiétez pas Clémence, ce sont des choses qui arrivent..

  25. Ombeline says:

    Quelle surprise lors de ma lecture du weekend !
    Clémence, tout le monde te demande tes conseils, ton avis, tes bons plans : surtout dis nous ce qui est bien, on veut en profiter ! On prend, on prend, on prend tout ce que tu donnes si naturellement !!!!!! Mais on te montre du doigt quand tu dis de manière que je trouve aussi soft ce qui n’est pas bien (car oui on comprend que quelque chose qui ne vous a pas convenu est arrivé) ? Tu n’as donc le droit que de d’offrir, de partager des joies ? Les déceptions, les peines, les arnaques, tu les gardes pour toi ? Ne serions-nous pas des lecteurs un peu ingrats ?Navrant …

    • Fabienne says:

      Comme je suis d’accord ! Aucune envie de ne lire que des louanges ici ! Je veux y trouver les coups de cœur, les bons plans mais aussi les coups de gueule, les déceptions et les erreurs ! Car ce n’est pas aisé de dire : pendant des mois je vous ai loué telle marque mais je crois avoir fait fausse route avec elle (on ne parle pas de qualité) et je dois vous dire que je vais arrêter ! Tout le monde plaint la marque et je trouve ça injuste ! Je trouve ça courageux de ne pas stopper de parler d’une marque d’un coup comme si de rien n’était ! Et j’espère aussi que cette dernière vous est reconnaissante pour tous les mois passés car sans les miss des trouvailles pas sur qu’elle ait autant vendu !

  26. Fabienne says:

    Bonsoir …. Juste je viens de voir un commentaire de Fabienne … Mais ce n’est pas moi …. Je sais bien je ne suis pas unique ! Mais comment faire pour différencier ? Je vais employer un autre pseudo ? Merci et Bon week end !

  27. sophielastyliste says:

    Je vous connais toute les deux. Avec vos immenses qualités et je ne vous vois pas de défauts. Vous êtes tellement différentes et ce partenariats reliait deux belles personnalités complémentaires. Je connais la peine que peut provoquer une telle publication sur MRA et je le déplore. Je connais ton irréprochable bon sens Clem, et je l’envie. MRA c’est de la poésie, du charmant, une évanescence programmée, une création fait place à l’autre et nous en sommes constamment charmés. La force de Val c’est de savoir ourler avec dextérité des bulles de savons. Ses créations ont l’air simples, elles sont parfaitement exécutées. Ta rigueur et ton oeil juste, affuté et d’un gout très sûr a fait une réussite de ces multiples oeuvres à 4 mains. Je suis triste de voir deux amies se séparer. Mais j’ai deux mains. Je reste au centre. Et je vous embrasse !

Répondre à S Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.