Blogueuses : des impostures ?

Cela faisait longtemps que nous n’avions pas « philosophé » au sujet de la blogosphère.
Ce sont les vacances, nous avons un peu de temps avant la vente solidaire, la préparation de Noël etc
Alors profitons-en.

J’aime ces petits breaks qui permettent de prendre un peu de recul sur les autres
Mais aussi sur nous-mêmes
(J’adore, vous le savez, analyser, décortiquer, essayer d’entrevoir le pourquoi des choses, des comportements et des réactions des uns et des autres)
Et le dernier billet de Galéa m’a donné beaucoup à réfléchir sur le « phénomène blogueuses »
Alors j’ai eu envie de partager ces idées avec vous
Ce qui me permet également de lui répondre publiquement, petit complément à notre discussion privée.

Galéa,
Tu écris dans le billet en question sur celle que l’on croit que tu es au travers de tes textes
(Vous aurais-je déjà perdu en une phrase chers lecteurs ??? !! ;) )
Tu avoues avoir l’impression d’un dédoublement de personnalité :
La « Galéa améliorée » imaginée par tes lecteurs qui s’éloigne trop à ton goût de celle que tu es en réalité.

(Bon, tu as toi la chance de n’avoir qu’une belle image à assumer
Même si elle te dérange, cela est certainement plus facile quand elle est bonne que le contraire !
Dans mon cas, il y a de de tout ;) )

miroir-mon-beau-miroir1

Effectivement via un blog, on fait connaissance avec son auteur
Et très vite, on se fait une idée sur ce qui il semble être, une image qui peut être erronée.
Ce qui pose un problème de conscience sachant les échanges réguliers et les influences mutuelles qui ont lieu
Via nos relations virtuelles dont certaines peuvent prendre une place importante dans nos vies.

Alors Galéa, tu t’interroges sur cette image et sur sa légitimité dans les relations que l’on tisse au fil du temps :
Ne serions-nous pas des « impostures », des « inventions blogueusques » ?
L’image que l’on donne en bloguant serait-elle alors :
Une usurpation d’identité ? Un dédoublement de personnalité ?

Vous pourriez me dire : qu’est-ce que cela peut bien nous faire ?
Quel intérêt de se prendre la tête sur le sujet et d’en faire carrément un billet ?

Simplement parce que (Galéa, arrête moi si je dis des bêtises) toutes 2,
Nous avons cette même conscience du devoir d’honnêteté que nous avons envers vous qui nous lisez.
Nous voulons que vous sachiez qui nous sommes réellement
Sans nous mettre sur un pied d’estal, ni nous diaboliser
Pour créer une relation viable.
Nous ne voulons surtout pas vous tromper, vous cacher la vérité, paraître mieux que nous ne sommes.
Et aussi parce que parfois aussi ces personnages issus de nos mots, les bons comme les mauvais, peuvent être lourds à porter.
On peut avoir l’impression qu’il faut maintenir cette image coûte que coûte.

soledad ordi

Je m’explique via ma propre expérience car je ne peux me baser sur rien d’autre.

Dans un blog, de fil en aiguille, on confie une part de notre vie réelle,
Vous entrevoyez celle que l’on est avec ses qualités et ses forces mais aussi avec ses failles et ses faiblesses.

Dans les faits, on ne décide pas vraiment de ce que l’on montre ou pas,
Ce n’est pas un calcul, cela vient naturellement.
C’est notre style d’écriture mais aussi notre pudeur qui décident au fil du temps
De dévoiler un peu, beaucoup ou énormément de ce que l’on est réellement,
De confier certaines choses ou pas.
C’est aussi notre besoin égoïste de retours qui mène à en dire plus.

Par exemple, si je suis du genre bavarde, je me ferme quand cela ne va pas.
Pourtant , j’avais confié à ce blog mon souci pour avoir un 2ème enfant
J’ai dévoilé plus de moi que d’ordinaire, des choses que j’aurais normalement gardées pour moi.
Car je pense que quelque part, inconsciemment, j’avais besoin de votre soutien
Tout autant que j’avais envie de partager mon expérience pour le bien d’autres personnes.
Altruisme * égoïsme.

Pour revenir à l’image que l’on donne et à sa légitimité,
Il faut savoir que cette image évolue.

La réussite de ce blog, je ne l’ai ni calculée, ni souhaitée, ni anticipée
(Mais j’en suis ravie, hein !)
J’avais ouvert naïvement un blog de partage de mes bonnes adresses avec mes copines
En version publique pour éviter les login/mot de passe
Et d’un seul coup, cela « a pris ».

Je n’ai donc jamais envisagé de me fixer des barrières ou de me créer un personnage.
Pourtant, si je reprends l’histoire des Trouvailles et ses premières polémiques,
L’image de départ que l’on a eu de moi n’était pas flatteuse :
La nana méga futile, très riche et dépensière
Qui ne faisait rien de ses journées que remplir des paniers sur le net
(Entre 2 cours de Pilates/Yoga et un café avec ses copines ? Le rêve ;)).

J’ai bien sûr répondu de manière publique à ces bruits de couloir
(La blogo parle beaucoup … par derrière bien souvent :))
Mais finalement c’est le blog, le partage quotidien qui a fait que l’on m’a découverte
Et puis aimée … ou détestée aussi …

Mon image a ainsi évolué.
Pendant que certains s’emballaient pour les trouvailles quasi quotidiennes,
Des détracteurs faisaient courir le bruit que je n’étais pas ce que j’annonçais.
J’ai entendu que l’on prétendait que je n’avais pas fait d’études en réalité et que je ne travaillais pas non plus.
Cela s’est apaisé et finalement on a accepté et mon statut d’ingénieur et le fait que je travaille à plein temps.

Aujourd’hui encore, différentes visions de moi cohabitent, méchantes comme gentilles
Qui sont toutes aussi fausses les unes que les autres ou plutôt pas entièrement vraies !

Je serais de la fille qui connait la mode enfant, qui sait parfaitement ce qu’elle veut :
Cela fait bien rire les marques avec qui je collabore,
Elles qui savent que j’ai mis 3 jours à choisir un tissu, 5 jours à décider si col il y aurait
Et que je reste malade de peur que cela ne marche pas et que la marque ait travaillé pour rien.

Je serai la nana que rien ne touche, qui répond à toute polémique de faction factuelle et raisonnée
Mais qui est à mes côtés quand les vacheries des unes et des autres me font pleurer ?
Juste avant que je n’écrive une réponse que je relierai durant 2 jours avant publication
Pour être sure d’être le plus honnête et polie possible ?

Je serais la blogueuse méga cupide
Qui ne fait pas un billet sans un intérêt déguisé en altruisme.
Je ne commente même pas cette partie tellement je la juge vexante et injuste.

Je serais aussi une nana qui se la pète et croit pouvoir donner son avis sur tout sans qu’on ne lui ai rien demandé,
Qui prétendrait faire la pluie et le beau temps parmi les marques du web :
Je ne fais pourtant que donner mon avis en fonction de mes goûts, en restant le plus objective possible
Et je ne me permettrais pas de me poser en juge :
D’une part en raison de mon éducation,
D’autre part en raison du manque de confiance en moi qui est pour le coup ancré dans mes gênes.

Etc
J’en passe et des meilleures

Bref, tout cela pour dire qu’on le veuille ou non,
A travers des mots, plusieurs facettes de nous ressortent,
Beaucoup de personnages peuvent être imaginés,
Diverses lectures peuvent se faire de nos textes en fonction des intentions des lecteurs.

Car ces intentions sont un facteur important !
Il faut arrêter de croire que la blogo est le monde des bisounours
Certains peuvent y faire les pires choses comme les meilleures.
Par exemple ma vente solidaire des 3 ans : des dons de marque pour la bonne cause
Une organisation de titan, du temps, des échanges, …
Et bien cet évènement a pu être détourné méchamment par certains … pour le plaisir ?

Alors qui est la vraie Galéa ?
Qui est la vraie Clémence ?

J’aurais beau vous dire que :
Je ne suis pas sure de moi, que je suis méga exigeante dans tous les domaines,
Que je suis égoïste et prétentieuse, que j’ai surement besoin de reconnaissance,
Que je n’étais pas la cheerleader méga populaire du collège alors avoir votre lecture quasi quotidienne me fait remonter dans ma propre estime,
Que je suis plutôt asociale : je préfère passer mon weekend en famille qu’à bruncher avec des amis,
Que je suis entière et franche, que j’aime les polémiques car elles font avancer
(Mais aussi, si je suis totalement honnête car j’adore argumenter
Encore plus face à des attaques peu raisonnables),
Que je supporte de moins en moins les hypocrites du monde réel et ceux de la blogo (que l’on repère vite !)
(Autre facette que je ne montre pas :
Tout les fois où ces personnes m’insupportent tellement que j’envisage de fermer Les Trouvailles)
Que je suis méga flippée par la vie en règle générale, que je réfléchis trop,
Que je n’imagine pas être quelqu’un de bien …

J’aurais beau vous dire tout cela,
Tant que nous ne nous serons pas rencontré en vrai,
Vous ne saurez pas qui est la vraie Clémence
C’est trop dur de paraître entièrement via des billets de blog.

Et même encore avec une rencontre, savons-nous qui sont les autres ?
(Je pousse le bouchon un peu loin, là ?)
Car finalement, si on reprend tous ces éléments,
La blogo et l’image bloguesque renvoyée ne sont pas si différentes du monde réel :
Il y a une première impression, un feeling là ou absent,
On aime ou on n’aime pas et notre vision d’une personne peut évoluer ou non,
Vision peut être juste ou non.
Et en face de nous, il y a des méchants et des gentils
(Pourtant ce n’est pas le pays de Candy ;) )
Et il faut faire avec.

téléchargement

Une fois tout cela énoncé, je dirais que nous les blogueuses,
Nous ne pourrons pas lutter contre le(s) personnage(s) que l’on nous associe
(Comme on ne peut lutter contre les feelings de la vie)
Et ce n’est donc pas un manque d’honnêteté envers les lecteurs.
Alors peut-être pourrions-nous simplement profiter de ces images ?

Car là où les choses deviennent étonnantes pour notre analyse du jour,
C’est que si au départ je me disais :
Heureusement que vous ne me connaissez pas en vrai car vous seriez certainement déçus ;)
Depuis, j’ai déjà rencontré certaines d’entre vous :
Qu’il s’agisse des marques avec lesquelles je peux être en contact,
Que des lectrices assidues devenues peu à peu des copines,
Ou encore des lectrices rencontrées au hasard des rues.
Et je dois vous avouer que j’ai été très surprise de ne pas lire de déception sur leurs visages !

Il est vraiment rassurant de voir que, finalement, l’on peut coller à l’image que l’on avait de nous.
C’est extrêmement réconfortant mais aussi déstabilisant.

Déstabilisant, ma chère Galéa, car cela signifierait que finalement,
Il faut accepter les personnages que nous incarnons sur la blogo
Car il semblerait que nous soyons un mélange de ceux-ci.
Les bons comme les mauvais.

Cette idée est renforcée par le fait que je reste persuadée qu’un blog ne peut pas marcher sur la durée
Sur un personnage créé de toutes pièces, sur un calcul de ce que l’on montre.
Cela marche un temps mais la supercherie est vite détectée.
Un blog demande honnêteté et sincérité.

Alors en conclusion :
Si l’on regardait le verre à moitié plein pour une fois et que l’on en retenait que les bonnes images que la blogo renvoie de nous-mêmes ?
Alors ces personnages seraient ceux que nous pourrions être sans notre manque de confiance en nous.
(Je vous ai reperdus là ? ;) )
Un « nous » libéré de toutes nos angoisses,  inhibitions et complexes grâce au filtre du net.
La personne meilleure que nous serions alors !

Dans ce cas, ces personnes ne sont pas de véritables impostures,
Au contraire !
Et ces personnages positifs et aimés devraient nous aider à devenir ce que nous sommes ! ;)

72 comments

  1. babychou says:

    Et bien moi j’adore votre blog, c’est celui que j’ouvre toujours en premier le matin. L’autre nuit, j’ai même rêvé que je vous croisais dans la rue avec Joséphine et que je voulais vous parler !!!! Oui je suis folle ! Mais votre blog est « exactement » ce que je recherchais, je le dévore, j’aime l’esprit qui s’en dégage, vos trouvailles, votre bon goût, votre « folie » modesque enfant comme moi, et l’impression que j’ai de vous par ce blog, vos fillettes adorables que l’on voit grandir via ce blog et auxquelles finalement on s’attache…

  2. Au fil du canal says:

    ah ah ah, vaste sujet.
    Je ne fréquente quasi que la blogo couture : je vais voir les créations de chacune, j’apprécie les jolies photos. Je me doute bien que les enfants ne sont pas aussi sages et tirés à quatre épingles dans la vraie vie, sans pour autant que ladite bloggueuse ne mente ! Je n’apprécierai pas les photos prises dans un salon avec plei de bazard, pourtant c’est l’état de mon salon.
    Enfin bref, on donne évidemment la meilleure image de soi (comme on se maquille, on prend soin de l’apparence que l’on renvoie ), sans que cela ne soit de la malhonnêteté.
    J’ai l’habitude de dire qu’il faut pouvoir se regarder dans une glace, tout le temps, quel que soit le sujet. C’est le principal, non ?
    Après, on peut essayer de maîtriser son image, mais on sait bien qu’on ne pourra empêcher les mauvaises langues d’œuvrer… Ainsi est fait l’Homme.

    • Les Trouvailles says:

      Je crois que maitriser son image n’est jamais possible sur le long terme. Même à court terme, je ne saurais pas le faire. Plus je vieillis, plus je me dis qu’il faut assumer ce que nous sommes. Si personne n’est parfait, nous avons tous des qualités. Il y aura toujours des gens pour nous aimer et d’autres pour nous détester. Et se regarder dans le miroir sans problème est effectivement obligatoire pour moi !

  3. A. says:

    Très intéressant tout ce questionnement! Je n’ai pas lu le billet de Galéa mais je vais le faire.
    Je vous suis depuis pratiquement le début de votre blog et il est vrai qu’il y a eu des périodes où j’e n ‘accrochais pas à vos idées, à votre ton. Je pense que vous avez évoluée en même temps que vos lectrices. Et vous m’avez fait évoluer aussi, permis de votre certaines choses autrement alors que je n’y aurai pas pensé seule. Cela a pu être dérangeant au début mais finalement c’est bon et riche le changement! Bien sur la période où vous avez été tant critiquée est déplorable mais comme beaucoup vous l’ont dit le succès suscite la jalousie! Je ne vous « connais » que virtuellement mais la personne que vous m’apparaissait me semble riche et complexe, intéressante à découvrir!

  4. Esqui says:

    Jolie conclusion…
    Il y a maintenant quelques années, j’ai rencontré une blogeuse avec qui j’étais en contact depuis plus de 5 ans. Grosse déception de sa part : j’étais hyper classique et elle était limite déçue que je n’ai pas une culotte sur la tête…Dur dur d’être victime de son image blogesque :)
    Quelque part j’admire ta capacité à partager des choses très personnelles : sur la toile, j’en suis incapable… il faut gratter le vernis pour savoir qui je suis…

    • Les Trouvailles says:

      On ne me peut pas plaire à tout le monde. Tant que ton image bloguesque n’est pas « forcée » c’est l’essentiel.
      Mais vraiment, la blogo c’est comme la vraie vie : tu peux être aimée puis décevoir.

  5. Clairederache says:

    Je vais sûrement faire écho au commentaire précédent! Quelle joie chaque matin d’ouvrir votre billet, d’être totalement d’accord avec vous ou un peu moins… D’adhérer a vos coups de coeur ou un peu moins…
    Cela permet de s’ouvrir l’esprit, de découvrir…! Je suis juste ultra fan de votre façon d’aborder les choses, que ce soit une réflexion ou des fringues, de la déco!
    Bravo pour tout ça!

    Et derrière les trouvailles j’imagine une Clemence réfléchie qui cherche a faire plaisir, a être juste mais surtout a partager!

  6. Pirouette says:

    J’ai beau être matinale, j’ai mal. Un vrai devoir de philo ce billet… Je pense le relire au café quand je serai plus réveiller. Ce qui est sur, c’est que j’aime ce blog et la personnalité qui s’y cache. Merci

  7. Fred says:

    Sur la blogo comme dans la « vraie » vie il y a toujours des râleurs… pffffff c’est nul. En tout cas un article bien écrit Clémence :) avec une référence au pas de Candy qui m’a bien fait sourire :D
    Bonne journée à vous!

    • Les Trouvailles says:

      C’est pourtant vrai ! La blogo c’est comme la vraie vie.
      Certains vous adorent, d’autres vous aiment, vous en faites sourire d’autres encore, certains vous déteste en douce, d’autres vous mettent des batons dans les roues.
      That’s life !

  8. Marina NImeskern says:

    J ai commance te lire grace a photos de jo touve partout sur les pages de fb. Curiosite m a pusse,,, petit a petit j ai commence laisse des coms parce que j ai senti q on ressemble ( toujours on dit ce q on pense, la verite),,, grace a une histoire pas tres agreable j ai de la chance te connaitre un peu mieux,,, et suis tres ravie voir que mes 1 impression c est vrais. J ai bien senti que deriere le blog il ya maman honette, tres interessante , creative et speed qui adore ces filles et ca famille. J aime pbc toi, tes filles, ton blog, ta personalite. des defauts-on les a tous!

    • Les Trouvailles says:

      Je pense Caro que tu es la première personne à m’avoir donné confiance.
      Car je te savais lectrices assidues, aussi exigeante que moi ou au moins aussi franche et directe. Etre devenue ton amie est un des mes plus beaux succès car justement tu n’as pas été déçue <3

  9. Laturbulette says:

    Merci pour ce bel article qui fait philosopher dès le matin! Je ne peux que faire le rapprochement avec cette émission que j’ai vue hier en replay sur Envoyé Spécial de jeudi dernier sur ceux qui achètent des « like » pour booster leur popularité sur le net ou qui se font payer par des marques pour le faire. J’avoue en tant que « Bisounours » (ou Candy…:-)) je ne savais même pas que cela existait!!! Mais je suis persuadée comme vous que le succès se mesure sur la longévité et cela est beaucoup plus difficile à acheter…. Et pour moi si votre blog a tant de succès et surtout si nous avons tant de plaisir à vous lire (parce que finalement pour moi lectrice c est ce qui compte bien plus que le fait de savoir si le blog que je lis a du succès ou pas) c est qu’il se situe à l’opposé de toutes ces pratiques. Car il véhicule votre enthousiasme, votre sincérité et votre honnêteté dans vos propos… Et c’est pour cela que j’adore vous lire! Sincèrement…. Et vous êtes même le premier blog auquel je me suis inscrite tellement moi qui n y connaissais trop rien à ce sujet, je me suis sentie tout de suite bien chez vous…Bien l’inverse d’une imposture…:-)

    • Les Trouvailles says:

      Quand on discute avec les marques, elle s expliquent très bien que les blogueuses ont d’abord été du journalisme gratuit et honnête. Mais petit à petit le sponsoring les a achetées puis affaiblies. j’ai déjà refusé d’écrire dans un magazine de mode enfant car justement je serais bien incapable de promouvoir un produit dans lequel je ne crois pas. Cette liberté d’expression n’a pas de prix.
      Merci pour vos mots qui me touchent.

  10. Sophie says:

    et si la vraie imposture, c’etait de faire croire que l’image bloguesque n’est pas à la hauteur de la réalité?…
    (on m’a toujours dit de faire une ouverture en conclusion^^)
    tu sais tout le mal que je pense de toi ma clem…<3<3

  11. isabelle says:

    je vous suis depuis peu mais j’aime beaucoup votre façon d’écrire et le ton de vos articles. Pour le reste, c’est un peu comme une série… j’ai toujours envie de savoir la suite…

  12. véronique says:

    Je trouve, là, que c’est vraiment se prendre la tête… pour rien. Lorsque nous écrivons à quelqu’un (famille, amis) nous ne racontons pas tout non plus ; lorsque nous lisons un bouquin, nous ne cherchons pas à connaître l’auteur entièrement non plus… personne ne montre entièrement ce qu’il est, d’ailleurs l’être humain est si complexe que nous en serions bien incapables.
    Si nous aimons votre blog c’est parce que la partie de vous que vous montrez nous plaît, nous intéresse, correspond à quelque chose que nous aimons et je ne crois pas que nous recherchions autre chose….
    Bonne journée et… restez telle que vous êtes…

    • Les Trouvailles says:

      Merci véronique.
      Pour être tout à fait honnête, je répondais vraiment à Galéa. Je ne veux pas voir son blog s’arrêter pour cette raison. Ces réfléxions font partie de la vie courante d’une blogueuse et un coup de pouce est toujours le bienvenu.
      Perso, je ne suis actuellement pas dans une période de doute. Et j’en ai de moins en moins à vrai dire. Car j’ai vraiment réalisé que ce blog sera ce qu’il sera, il durera ce qu’iol durera. Le jour où j’en aurais marre il s’arrêtera ou le jour où vous vous en aurez marre. Ce sera alors la fin sans aucun regret. Il ne faut pas se prendre au sérieux, continuer à écrire avec le coeur.
      Cette aventure est née grâce au hasard, elle se terminera ou pas de la même manière. Ce que je suis n’est rien, ce qui compte c’est ce que je vous apporte :)

  13. claire says:

    belle réflexion!En tant que lectrice de longue date,je peux vous dire que je n’éprouve pas forcément le désir de connaître toute votre vie!Ce que vous dévoilez est bien suffisant (et même au début je trouvais que c’était trop perso….)on devine votre personnalité entière et généreuse et on se doute bien que vous avez des défauts,comme tout le monde,mais no stress, je vous aime bien comme ça!la comparaison d’un commentaire précédent avec le maquillage est bonne je trouve!

  14. Veronique says:

    On ne peut pas plaire à tout le monde, et les gens critiques (et peu constructifs) seront toujours sur notre chemin. Alors, Keep calm and enjoy life :-)

  15. sous les galets says:

    C’est marrant depuis notre conversation, je continue à réfléchir à cela.

    Toi, tu es un cas particulier, car une personne normale ne pourrait pas faire tout ce que tu fais (le boulot à plein temps, des publications très régulières, deux enfants, une maison, et sans compter le boulot en amont pour préparer tout cela). Bref, ton blog est devenu un enjeu, parce qu’il est très lu et très prescripteur. Que tu fasses des jalouses n’est pas plus étonnant que cela. Bien que finalement, ça te rende encore plus responsable de tes propos, et t’oblige à faire plus attention que d’autres blogueuses à ce que tu dis. Ca c’est la rançon du succès, je pense. Et c’est bien.

    Mais plus largement, je crois qu’on crée un blog et un personnage de blogueuse (sans le vouloir vraiment hein) pour créer un endroit à soi, qu’on définit de A à Z, une sorte de monde parallèle peut-être plus joli que l’IRL et dont on croit maîtriser les tenants et les aboutissants. Je crois aussi que toi et moi avons besoin de cette image très valorisante qu’on nous renvoie (bref on soigne nos névroses en fait).

    Merci Clémence de m’avoir répondu d’une aussi jolie manière ;-)

    • Les Trouvailles says:

      Alors :
      Point 1 : je suis entièrement normale. J’écris mes billets pendant que mon mari repasse ou fait la cuisine et que mes filles sont scotchées devant Mickey. Je ne range pas la maison ce qui se voit sur mes photos. La seule chose que je t’accorde : je ne sais pas m’arrêter. Alors au lieu des pauses que font mes collègues, j’utilise ce temps pour répondre aux coms :) Ce n’est pas de l’efficité mais de la névrose !
      Point 2 : oui, je pense que l’on a besoin de reconnaissance. Forcément, sinon on ne ferait pas tout cela publiquement. On a envie aussi de s’exposer au jugement des autres et parfois ce peut être une belle revanche. Et alors ? tant que cela apporte quelque chose aux autres ? Cela nous valorise un peu et apporte de la joie : où est le mal ? Finalement la seule chose qui nous dérange c’est cette impression que l’on vole cette bonne impression mais vraiment je ne le pense pas, je ne le pense plus ;)

      • L'unité sieste says:

        Ah votre mari repasse ! C’est là le secret… Depuis longtemps je me demande comment vous arrivez à tout gérer de front, mais je comprends mieux maintenant que je sais que votre chéri fait le repassage… Si le mien le faisait aussi, c’est sûr que mon blog n’aurait pas 1 mois de retard de publication !

        Non treve de plaisanterie, j’admire votre sens de l’organisation et votre capacité à mener tant de projets… remarque si je passais moins de temps à lire les blogs à la recherche d’inspiration je passerai un peu plus à la réalisation.

  16. Justemagalie says:

    J’ouvre votre blog en 1er le matin, je ne suis pas toujours en osmose avec vos choix certes mais tant mieux! Cela me fait bouger, me fait questionner alors bravo pour vos prises de position, cela fait du bien dans un monde frileux!

  17. Audrey says:

    Vaste sujet… Une chose me dit que vous êtes celle que vous montrez (hormis vos complexes et autres petits défauts), l’enthousiasme de vos amies qui vous ont connu par le blog (« les mirabettes « , Caroline  » csx »…). En effet, je pense que si elles avaient été déçues et qu’elles s’étaient senties « trompées sur la marchandise » lors de votre rencontre IRL, leurs commentaires n’auraient pas cette spontanéité et cette sincérité évidente.
    Par contre je suis toujours étonnée lorsque vous racontez qu’on vous aborde dans la rue, ma timidité me laisserait vous croiser sans oser vous aborder mais non sans un coup de coude à mon am’ qui finit lui aussi par vous « connaitre » (enfin surtout la bouille de vos filles!) grâce aux photos du blog que je lui montre!

  18. fred D says:

    Vous êtes le seul blog que je lis et, comme toutes les lectrices, j’adore ce moment le matin quand j arrive au travail… Je suis d’accord avec beaucoup de choses qui se sont dites plus haut dans les commentaires. Pour résumer, la jalousie est souvent la bonne amie du succès malheureusement. A nous de s’en accommoder et de se concentrer sur le positif et l’essentiel!!! Vous avez l’air d’être une femme tout à fait normal même si très organisée, intelligente, aimante et passionnée. Donc continuez comme ça nous on vous adore!

  19. cécile says:

    Coucou les Trouvailles! Un post très sérieux, bien argumenté et qui fait réfléchir. Intéressant de lire les réponses aussi. Les questions que Galéa et vous même, Clémence ,vous vous posez, à mon sens rendent complètement votre action blogesque légitime et crédible.Si vous étiez malhonnêtes avec vous même et avec vos lecteurs, vous ne vous poseriez pas toutes ces questions sur l’image de blogueuse que vous donnez de vous et la personne réelle que vous êtes. Assez d’accord avec une réponse précédente; pas nécessaire de tout dire et de tout savoir pour les lecteurs, le droit pour vous, dans cet espace qui est le votre d’avoir votre ligne rédactionnelle et surtout faîtes confiance aux lecteurs bienveillants qui savent lire entre les lignes. Bien sûr que vous êtes humaines avec qualités et défauts, coups de coeur et coups de gu…. et c’est justement pour cela que l’on vous lit. Bonne journée à tous :-)

  20. Tara says:

    C’est sûr que dans un blog on peut montrer tout ou partie de soi, mais à mon sens on dévoile une partie de nous (à moins de s’être créé de toute pièce un personnage… Mais là c’est un tout autre sujet à mon avis !!!).

    La difficulté relève aussi du fait d’être derrière son écran, et d’être limitée à un seul moyen de communication : l’écriture ! Il est parfois compliqué de faire ressortir comme on le souhaiterait ses émotions avec toutes les nuances que ça suppose….

    J’ai découvert votre blog il y a peu et je vous l’ai déjà dit via FB en mp mais je l’adore et ayant bien souvent les mêmes goûts je m’y retrouve beaucoup (dans vos choix, votre style, votre ton etc…).

    Et puis il y a toujours des jaloux et des gens malintentionnés … J’ai aussi eu des messages plus que désagréables et ça fait mal au cœur, ça nous blesse mais avec le recul, ces personnes prennent un malin plaisir à faire mal gratuitement… Si on n’aime pas, et bien on passe son chemin! Ça me paraît tellement logique…
    Sinon c’est que quelque part, on se complaît dans la jalousie, la nuisance… Mais ces personnes n’ont aucun intérêt… Elles ont un mauvais fond et sont nuisibles…
    penser aux lecteurs qui viennent pour le plaisir de vous lire et qui apprécient votre blog. finalement, ils constituent la majorité de vos lecteurs ;-)

    Bonne continuation ;-)

    PS : je sors tout juste de chez Chocolat Show pour organiser l’anniversaire de mon fils donc j’en profite pour vous remercier pour cette jolie adresse ;-)

      • Tara says:

        J’ai pas trouvé le service exceptionnel par contre je me suis déplacée pensant tout trouver en boutique (et quand c’est possible je préfère aussi acheter en boutique pour continuer à faire vivre les commerces) et les 3/4 des produits que je voulais étaient à l’entrepôt (ou en rupture de stock!), j’ai donc dû y retourner ce qui ne m’arrangeait pas du tout (ils ne m’ont pas proposé un envoi en m’offrant les fdp par exemple, j’ai trouvé ça dommage… Car j’ai déjà eu ce geste dans un autre magasin…)… Donc la prochaine fois, tant pis, je passe par internet ;-)

        Néanmoins ils ont un choix de produit très chouette !

  21. Daisy Valentine says:

    chère trouvailles
    Quel plaisir de vous lire. J’ai découvert FB a 56 ans et je m’interroge encore sur l’Inter(N)et de la chose. Cette manière d’entrer dans la vie des gens etc…
    J’ai particulièrement apprécié votre billet qui fait bien le point sur ce moyen de communication et les questions que cela engendre.
    J’aime aussi la profondeur de la réflexion qui nous fait réfléchir.
    En attendant continuez! on a plaisir à suivre et les pitchounettes sont craquantes.
    La cousine de la Liberty Addict

    • Les Trouvailles says:

      La cousine de Liberty Addict ? Génial ! Le monde est petit !
      Je pense que l’on peut trouver autant d’avantages et d’inconvénients que d’autres ont vu à l’arrivée de la télé ou encore de la radio ou encore du gramophone ou encore du téléphone etc
      C’est un changement d’habitude qui transforme la société et les relations.
      L’ère digitale est là qu’on le veuille ou non, il faut faire avec. Alors autant profiter de toutes les belles choses qu’elle permet ;)

  22. Daisy Valentine says:

    C’est vrai, il faut être moderne c’est pour cela que je m’y mets. Pensez à nos grands mères de la diligence à la fusée Ariane comme disait l’une d’entre elles, née en 1892.
    Ca c’était le changement!
    Keep up your good job.

    • Les Trouvailles says:

      C’est vrai que le siècle dernier a été révolutionné par pas mal de chose. Mais si je regarde en « seulement » 30 ans : le téléphone portable, internet, … Je pense que ce nouveau siècle sera tout aussi riche

  23. fanny says:

    L’image donnée par le blog …. dur dur … même si tu y es toi même parce que de toute façon tu es lue par ta famille et tes amis et donc tu ne peux pas tricher c’est quand même quelquefois dur à assumer car tu es forcément critiquée mais c’est bien connu ….. on ne peut pas plaire à tout le monde !!!
    Mais c’est vrai que c’est toujours violent et désagréable de se prendre des méchancetés par des personnes que tu ne connais pas et ….. qui ne te connaissent pas mais qui se permettent de te juger !
    le « sale bourge née avec une cuillère en argent dans la bouche et qui ne sait pas ce qu’avoir besoin de travailler veut dire » me reste encore en travers de la gorge et je passe sur les insultes profondément grossières …
    Heureusement qu’il y a plus de gentilles que de vilaines !!!
    Longue vie aux Trouvailles !

  24. CLa says:

    Les commentaires sont aussi intéressants que votre post ! bien sûr c’est un peu comme dans la vraie vie – on montre ce qu’on veut de nous-même – mais la barrière du virtuel et d’internet augmente les risques – on construit un masque, une belle vie et 90% des lecteurs ne connaîtront que cette apparence donc tant mieux. C’est vrai que vous n’avez rien à prouver et que vous racontez et montrez ce que vous voulez. Le lecteur n’est pas dupe, on se dit que chaque blogueuse a ses défauts, que sa maison n’est pas tjs aussi bien rangée que sur les photos – Hélène des jolis mômes a fait un post sur ce sujet d’ailleurs : http://www.pourmesjolismomes.com/2014/10/ma-maison-dans-la-vraie-vie.html – et que ses enfants ne sont pas toujours aussi mignons qu’ils en ont l’air – je me dis ça pour Celestine et cie par exemple, les photos tellement belle, l’ambiance paisible, on dirait la famille parfaite !
    Dans le cas des Trouvailles, vous m’apparaissez toujours franche et je m’attendrais à ce que le portrait qui se dégage du blog, corresponde assez bien à la réalité ; pcq je trouve qu’on perçoit aussi bien vos qualités que vos défauts, vos forces et vos faiblesses. D’ailleurs c’est le seul blog qui est sur mes favoris et que j’ouvre tous les jours, et pourtant il y a plein de choses qui m’agacent et plein de points sur lesquels je ne suis pas d’accord avec vous :-)
    Comme le dit Galéa, je me demande souvent comment vous faites, pcq j’ai l’impression que tenir ce blog pourrait être un travail à temps plein !
    Des lectrices disent qu’elles ne voudraient pas en savoir plus sur vous, que les posts soient trop intimes etc. Perso, depuis que je vous lis j’ai plein de questions à vous poser :-)
    Belle continuation aux Trouvailles !

  25. OzalidinZürich says:

    Tu es bien courageuse de t’être lancée dans cette dissertation ! Moi j’ai voulu très vite te rencontrer en vrai, et tu m’as paru être exactement celle que j’imaginais, en mieux même ! J’adore le côté humain que les gens ont tous. C’est ce qui me touche. Mais quand même je pense que tu es une super woman très sérieuse qui gère sa vie de main de maître, avec passion !

  26. Mélissa says:

    Bon je vais sans doute répéter ce qui a été dit plus haut : j’adore ton blog pour la sincérité et l’honnêteté qui transparaissent, mais aussi pour la beauté des choses que tu présentes (et celle de tes filles !), tes coups de coeur, tes coups de gueule, le ton avec lequel tu rédiges tes billets… Bref TOUT ! Et je ne cherche pas forcément à comprendre la Clémence qui se cache réellement derrière tout cela, je sais bien qu’Internet déforme, amplifie, sélectionne… :) Merci pour ce post ! (et celui sur les OPK que je n’avais jamais lu… même problème ici… mêmes traitements… et enfin un +++ il y a quelques mois !). :)

  27. Anne-Laure R says:

    Bon, je vais détonner!! je n’ai pas tout lu (plus le courage en fin de journée!!)…
    Je ne suis pas toujours d’accord avec vous mais ce n’est pas grave. Si un article ne me plait pas ou peu, je passe et je reviendrai vous lire une prochaine fois!!
    Par contre j’ai découvert avec vous la mode enfantine et j’en suis assez contente!!
    Il est vrai que sur les blogs, on ne montre que ce qu’on veut. On le sait quand on lit. Vous avez aussi le droit de ne montrer que qu’il vous plait et de garder aussi des domaines secrets.
    Plus j’écris et plus je me dis qu’il faut que je lise l’article!!
    En tout cas, garder votre libre pensée, si je peux la qualifier ainsi!! Bonne soirée à toutes!!

  28. Au fil du canal says:

    Je parlais de ton article avec une blogo-copine hier midi (chez Maison Bastille, la totale !!), et finalement on se disait que lorsque nous nous sommes rencontrées IRL nous n’étions pas surprises, car nos blogs respectifs reflétaient assez bien nos personnalités (à faire confirmer par l’écureuil exquis). A vrai dire je ne saurai pas faire autrement, je crois qu’il en est de même pour toi. Nous pouvons donc continuer à nous regarder tranquillement en face dans le miroir :)

  29. Laurence-cholet says:

    Merci Clémence de m’avoir mis la chanson de Candy dans la tête! :)
    Plus sérieusement je me demande parfois pourquoi je suis ce blog depuis un an maintenant. mes filles n’ont pas 2 et 5 ans, mais plutôt 16 et 17, gloups! (je les ai eues très jeune!:). Et il n’y a pas d’idée mode garçon pour mon fils de 12 ans… mais j’aime l’esprit du blog, je pioche dans les articles, je trouve des idées déco, ou cadeaux, j’aime cette écriture fluide et l’intellignce que l’on sent derrière, je pense que j’aimerai beaucoup discuter avec vous autour d’un thé! Parfois je vous trouve un peu flippée ou trop organisée, ça me fait sourire, mais c’est normal, j’ai 10 ans d’avance de maternité sur vous! Bref j’aime vous lire Clémence, et visiblement vu le nombre de commentaires je ne suis pas la seule! Donc laissez tomber les grincheux et continuez ce que vous faites très bien.

Laisser un commentaire