COUP DE GUEULE : Les malheurs de Pierrette

Avant de commencer :
Nous sommes le 17 avril, ma fausse-couche aura 2 ans ce soir.
Drame féminin on ne peut plus banal, certes
Mais drame quand même.

Je profite donc de ce triste anniversaire pour vous rappeler
Suite à tout ce que je vous avais confié ici,
Nous avons rencontré un osteo incroyable en région parisienne et avons eu notre Adélaïde tout naturellement.
Et si j’en crois les témoignages d’amies et de lectrices,
Il y a eu d’autres « bébés osteo » depuis (en tout bien tout honneur, hein ;))

Je tiens donc toujours l’adresse à disposition si vous le souhaitez.

—————————————-

Cela fait longtemps que je n’avais pas fait de billet pour m’exprimer publiquement sur une polémique,
Encore moins sur une histoire liée à la copie, thème que j’avais promis ici  de ne plus aborder.

Mais ça c’était avant que cela ne me touche directement !
Je savais qu’avec la boutique, je sauterais à pieds joints dans le sujet à un moment ou à un autre,
Mais j’aime trop ce projet pour le laisser tomber, surtout pour une telle raison.

La blogo est petite, les bruits y circulent vite, il m’est donc revenu rapidement aux oreilles
Que l’on faisait des gorges chaudes de ma Pierrette, depuis quelques jours déjà :
Ce serait une copie !

Vous savez que je n’ai jamais aimé ce sujet – on en parlait dans ce fameux billet et d’autres avant lui –
Et je ne marche pas dans le ‘untel a copié untel’,
Jeu dont je ne comprends pas bien les règles, notamment car elles varient selon les gens et les cas étudiés.
Je crois que personne n’a rien inventé, que l’on est tous influencé par les mêmes choses
Et surtout qu’il y a de la place pour tout le monde.

Je suis intimement persuadée que 2 blouses blanches col claudine, faites par 2 personnes différentes,
Ne seront pas les mêmes aux yeux des potentielles acheteuses.
L’une préfèrera la blouse de gauche, l’autre celle de droite
Parce que chaque créatrice à son style, son œil, des détails imperceptibles qui font la différence
Chaque créatrice à sa façon d’être, ses principes, sa réputation, sa relation au client,
Chaque créatrice a ainsi son âme, c’est inexplicable et c’est tant mieux.

Alors, dans les faits, que se passe-t-il ?
C’est donc la robe Pierrette de Marie et Rose-Alice créée pour les Trouvailles qui fait débat.
Et cela m’ennuie car des 4 articles proposés avec la marque dans la boutique,
C’est bien dans Pierrette que j’ai le plus mis le plus de moi !
C’est une demande de ma part, j’en reconnais la « paternité » à 100%.

 Pierrette-5

Ma Pierrette serait la copie du tablier proposé cette saison par La Princesse au Petit Pois
Ou de la saison dernière selon la source que l’on écoute.

10178463_10152356529037376_387463639_n 596-large2

Quand les bruits sont arrivés jusqu’à moi
Et que j’ai appris qu’Alexandra, créatrice de La Princesse au Petit Pois, le vivait mal,
Je lui ai fait passer le message qu’elle pouvait bien sûr me contacter sans aucun problème s’il y avait réellement un souci.

C’est seulement mardi dernier,
Après avoir lus quelques échanges lourds de sous-entendus sur la page FB de la marque,
Que j’y ai laissé des commentaires rappelant que j’étais vraiment disposée à discuter du sujet.
Ces messages, les miens, semblent avoir été supprimés depuis mais ont permis que nous échangions ensemble.

Je souhaite donc partager avec vous ce que j’ai pu dire à Alexandra pour 2 raisons :
* D’une part, parce que j’ai toujours fonctionné ainsi :
Toutes les polémiques ont été exposées sur ce blog à la lecture de tous depuis la naissance des Trouvailles
* D’autre part, parce que cela me permet de répondre à tous ceux, plus ou moins proches de moi,
Qui en ont parlé via les réseaux sociaux, mails perso etc mais jamais avec moi.

Je n’aime pas les rivalités, je n’aime pas les discours peu logiques ou les double-discours,
Je n’aime pas les gens attirés par l’intérêt ou qui font l’anguille,  je n’aime pas les bruits de couloir,
Alors j’en apprécie d’autant plus la cohérence et la franchise
Et donc je remercie du fond du cœur ceux qui sont venus vers moi.

2 univers différents
Alexandra le sait de longue date :
La Princesse au Petit Pois est pour moi un univers fabuleux, un peu lié aux contes de fées
J’admire les campagnes médiatiques grandioses orchestrées d’une main de maitre,
Avec des photos magnifiques qui subliment les articles proposés.

Côté collection, si j’adore les bloomers et le lin, je ne vois pas mes filles habillées ainsi.
Joséphine me semblerait perdue dans la blouse ci-dessous par exemple.
Quant au total look robe longue/tablier/béguin, c’est trop loin de mon univers.

10002972_629359577117158_2101709435_n

© Amélie Leforestier pour La Princesse au petit pois®

En ce qui concerne Valérie,
Ses collections sont plus intimistes, moins médiatisées, mais tout aussi intéressantes.
J’admire son travail de l’élaboration d’un modèle à sa réalisation, processus que j’ai pu observer de près
J’ai été fortement impressionnée par le soin apporté aux finitions, aux détails et par l’écoute et la réactivité  dont elle a fait preuve.

Côté collection, je retrouve mes bloomers et le lin mais dans un autre esprit.
Je me rapproche beaucoup plus du style de Marie et Rose-Alice pour les filles :
Plus classique peut-être mais avec une note de fantaisie et de modernité

SONY DSC

Marie et Rose-Alice

La robe Marie et Rose Alice et le tablier La Princesse au Petit Pois,
S’inscrivent donc dans 2 univers complètement différents
Pour moi , ces marques ne peuvent se comparer et donc empiéter sur le territoire de vente de l’autre
Ce qui est quand même l’essentiel puisque le but d’une marque reste de vendre.

Pourtant, la robe Marie et Rose-Alice et le tablier de La Princesse au Petit Pois ont un air de famille :
* La forme : simple devant et décolleté V dans le dos
* Le gros noeud dans le dos
* Le côté court
* La coupe frange (pour le modèle 2013 de La Princesse au Petit Pois)

* La forme simple devant,  décolleté V dans le dos
Que dire à part que les 2 marques ont revisité le patron standard qu’est la robe de cortège ?

sans-titre 596-large2

Pierrette-2  Charlotte-de-Bettignies-225x155

1. Robe Neck&Neck 2010 de Joséphine, base de l’idée de Pierrette
2. Tablier Albertine 2013 La Princesse au Petit Pois
3. Robe Pierrette Marie et Rose-Alice
4. Cortège trouvé sur Les Cortèges de Garance

* Le gros noeud
Le noeud en denim frangé est une des signatures de Marie et Rose-Alice depuis longtemps,
On le retrouve sur de nombreux articles au fil des collections
(Notamment sur une Rose-Alice à croquer toute petite et toute bouclée !)

397547_459613884171128_5589901820123769926_n 10246565_459613890837794_6843653854532313303_n

6a00e54f780c4c8833019aff29c5dd970b-550wi


* Le côté court

De la même façon, cette longueur de robe remonte au début des collections Marie et Rose-Alice
On pourrait en revenir finalement à  : « qui de la poule ou de l’œuf ? »

1972436_459615054171011_8452301106519033887_n 10154820_456885857777264_866735287_nsans-titre

* Une coupe frange
Utilisée par Marie et Rose Alice depuis longtemps également
Sur le denim uniquement pour le côté rassurant du frangé qui ne bouge pas et l’effet rock’n’roll induit.
On le voit sur les photos précédentes ou encore ci-dessous :

10248963_459795290819654_436084945_n 10250725_459795294152987_1464475638_n

Au jeu de l’oeuf ou de la poule, on s’y perdrait !

Néanmoins, je pense nécessaire de noter les différences fondamentales des 2 modèles :
* la Pierrette est en  denim, le tablier en lin
* la Pierrette est une robe à porter telle quelle , le tablier est un tablier à porter sur quelque chose.

Pour moi, nous sommes donc simplement face à :
2 artistes qui ont revisité un patron intemporel
Pour un résultat qui se ressemble comme se ressemblerait 2 bloomers
Mais qui, au final, proposent un look et une utilisation qui n’ont rien à voir.

595-large 596-large2

Pierrette-1 Pierrette-2

Je suis donc sincèrement navrée si Alexandra et d’autres
Ont vu en ma Pierrette une « copie » du tablier proposé
Et en ont conçu une quelconque amertume, source de ces sous-entendus et rumeurs qui circulent.
Ce n’était pas mon but quand j’ai imaginé cette robe.

Tout cela me confirme que la mode est faite d’inspiration commune,
Et qu’elle est un éternel recommencement :
Maman, en découvrant la Pierrette, me disait que vers 6 ans
J’avais eu une robe semblable mais en chambray !
Peut-être avons-nous finalement trouvé notre poule ? :)

———
Trêve de « chiffons », revenons à essentiel :
Ouvrons nos cœurs en ce Jeudi Saint !
Bonne montée vers Pâques à tous !

45 comments

  1. Karine says:

    Bravo pour celle que vous êtes. Votre sincérité et votre franchise sont toutes à votre honneur.

    Belle montée vers Pâques à toute votre famille.

    • Les Trouvailles says:

      Je trouve ça dommage également de les mettre en opposition. Mon but au contraire était de montrer que les 2 ont leur espace et les 2 ont leur raison d’être.
      Si mon message n’est pas passé, j’en suis bien triste !

      • Nimeskern Marina says:

        les looks total sont differents je suis bien d accord , mais c est vrais que je vois des ressemblances et je comprend Alexandra aussi..

        • Nimeskern Marina says:

          Je me suis dit que je doit reste neutre dans ce cas car j ai des vetements les 2 geniales creatrises! ,,,, j ai et la robe Pierrette ( donc j ai poste les photo sur le site MRA et ton blog) ,,, mais aussi j ai le tablier verte( mais en version magique lin rose )de cette saison dont les photos j ai aussi poste sur la page de PPP,,,,, les 2 j ai beaucoup aime. Mais je voudrais dire ( si mon opinion compte qqch) comme une cliente j adore les 2 marques,,,, J ai ma copine russe que a aussi son blog et qui coudre super choses comme vetements et les sac en cuir,,,,, dont un fois j ai vu la robe de mon reve pour ma fille,,,,, mais c etais trop chere pour moi,,, j ai demande ma copine de me faire une copie pour ma fille,,, mais j ai jamais poste les photos de ma Masha dans cette robe en public,,,, que je voudrais dire c est q ilya concurrence partout ,,,mais le monde des artisans individuelles est tres tres petite,,, tout le monde se conaissent,,,,chaque creatrice ( comme ce sont les 2) a veut garde une écriture individuelle de sa marque,,,, et il faut éviter de les provoquer et mettre l une contre l autre pour garder le paix finalement. On a tellement des choses mechantes et mal sur la terre sauf ca!

  2. Laure says:

    Bonjour Clemence,

    Toutes ces polémiques sur le net et les réseaux sociaux ça fait vraiment peur, si les adultes s’y mettent, je n’imagine même pas pour nos enfants…

    Biensur nous ne vivons pas dans le monde des bisounours mais un peu de civilité ne ferait pas de mal. Allez, courage et belle montée vers Paques a vous.

    Laure

  3. morgane says:

    Bien souvent on se retrouve à créer un vêtement sans imaginer un seul instant que sa voisine fait le même chez elle au même moment(cela m’est arrivé maintenant fois avec différentes copines blogueuses)on surfe sur les tendances ,on s’inspire de ce que l’on voit à droite à gauche sans parfois même s’en rendre compte…Mais la mode c’est exactement ça non?

  4. A. says:

    Comme toujours votre article est très bien écrit, très clair et il me semble, juste.
    Il est vrai qu’il y a quelques similitudes entre les 2 robes mais je les trouve plus différentes qu’elles ne se ressemblent!
    Je tenais à vous féliciter pour votre créativité, imaginer un modèle comme celui là quand ce n’est pas son métier, bravo! J’espère que cette polémique ne vous coupera pas dans votre élan!

  5. Caroline CSX says:

    Bravo pour cette mise au point courageuse, mais nécessaire je pense…. Bien sûr qu’on retrouve un esprit commun entre les deux « robes » mais comme tu l’as précisé, c’est presque un patron tombé dans le domaine public tant il a été travaillé et modifié de nombreuses fois….
    Personnellement, la Pierrette n’est pas ma préférée, mais les 3 pièces reçues hier de chez MRA sont à tomber! Bravo à vous deux pour cette belle collaboration et espérons que de telles polémiques ne ressurgiront plus!

  6. hoppenot says:

    Mais grave..moi je trouve que les modèles n ont rien à voir..je ne comprends m pas qu on puisse avoir penses à une quelconque copie. Y a une robe d in côté et un tablier de l autre !

  7. Amélie says:

    Chère Clémence,
    1° je respecte et j’admire ces deux marques.
    mais
    2° Comme le monde est suspicieux, comme les gens voient le mal partout…. ne faudrait-il pas un peu de raison garder ? (comme disait l’aut’ ?)
    Que je sache Papa pique et maman coud n’a pas porté plainte quand des fabriques de barrettes ont fleuri sur le net !

    et dernière petite remarque qui encore une fois n’engage que moi. Ces deux marques sont hors de ma bourse, mais leur style me séduit, forcément…. alors….. je couds des modèles inspirés pour mes enfants. Est-ce de la contre-façon ? suis-je malhonnête ????

    Merci pour ce bel article bien net et bien franc ! Belle semaine Sainte !

  8. Geraldine says:

    La robe- tablier existe depuis les années 1900 ! J ai moi même acheté par le passé un tas de robes tabliers ( tant pour moi en « mais il est où le soleil » que pour ma puce d ailleurs)
    Bref, la robe tablier ne peut être la propriété de quelqu un ou d une marque, on ne peut pas protéger ce style qui existe depuis si longtemps dans notre histoire de France.
    A quoi cela rime t il ?

    Et la Pierrette et le tablier PPP n ont rien a voir l une avec l autre…
    2 univers différents, 2 robes totalement différentes.
    Oh quel dommage d en arriver là.

    Merci Clémence pour ce post tout en franchise et surtout continuez !

    Joyeuses Pâques !

  9. claire says:

    bel article courageux:bravo de prendre ainsi les critiques en face et d’y répondre!le débat me semble très stérile:il y a de la place pour tout le monde et les univers des créatrices sont différents…la clientèle est donc aussi un peu différente il me semble!ne prenez pas cela trop à coeur…et belle marche vers Pâques!

  10. Tara says:

    Bonjour,

    Je ne connaissais pas du tout la marque de La Princesse au petit pois.

    Et je ne comprends pas du tout cette polémique : la robe de Marie-Puce est une robe, structurée et élégante alors que le modèle de La Princesse est un tablier avec une matière qui lui donne une allure décontractée et qui nécessite comme vous l’avez dit, de le porter par dessus quelque chose.

    Au finish le rendu et le style sont bien différents… Il en faut pour tous les goûts et tous les styles et ces 2 modèles ne se concurrencent pas (par exemple j’achèterais volontiers la Pierrette et pas du tout le tablier… Je n’hésiterais même pas… Toujours cette question de style !!!).

    C’est vraiment créer une polémique pour le plaisir !!!

  11. Les Trouvailles says:

    Merci à tous pour vos avis et visions de ce thème récurrent qu’est la copie.
    Volontairement, je ne répondrai à vos commentaires que si cela ne semble vraiment nécessaire dans le but ne pas jeter plus d’huile sur le feu que cela n’a déjà été fait ces jours derniers.

  12. Pauline says:

    Ton article est très bien écrit; nous en avons discuté et sommes du même avis.
    Je comprends parfaitement, cela dit, que La PPP prenne cela comme une agression, entre guillemets, tout comme je doute fort que Marie et Rose-Alice soit allée fouiller dans les archives d’Alexandra pour copier délibérément son modèle.
    Si l’une en a eu l’idée un jour, pourquoi pas l’autre, une année plus tard ?
    On part toutes des mêmes influences mais chaque travail est vraiment différent. Tout comme toi, j’admire le travail des deux, deux très beaux univers.
    Hier, je suis allée chercher du tissu, en allant fouiller dans les patrons (américains pour la plupart), j’ai été sciée d’y découvrir des modèles de Citronille, mot pour mot, mais voilà, Citronille a eu l’intelligence d’en faire ce qu’elle en a fait, la première peut être, mais elle n’a rien inventé.
    Un peu d’intelligence et de bonne volonté non ? Et si on se faisait confiance les unes aux autres ?
    Il y a de la place pour tout le monde…

  13. Laure says:

    Bravo Clémence pour ce travail de « mise à plat » destiné à apaiser les unes et les autres! Que de temps passé…
    Et tu as su parfaitement démontrer ta théorie de départ selon laquelle à partir d’un patron de base, de multiples interprétations sont possibles.
    Je confirme que l’on achète un vêtement tout d’abord parce qu’il nous plaît et nous va, et aussi bien sûr, il ne faut pas se le cacher, pour l’image, l’univers que la marque véhicule.
    Les 2 marques que tu cites, aussi belles l’une que l’autre n’ont pas la même image et certainement pas la même clientèle et ne se feront donc pas de concurrence.
    Sur ce, belle montée vers Pâques!

  14. Marie says:

    Je soutiens ta démarche de franchise, faire les choses avec honnêteté, être en paix avec sa conscience, voilà l’essentiel! Le reste, la poule, l’oeuf, tout ça …On aura du mal à y échapper quoi qu’il arrive! On arrive à donner les plus mauvaises intentions aux plus justes d’entre nous (à méditer demain :))
    Belle fin de semaine sainte et joyeuses fêtes de Pâques à toute la petite famille !

  15. Marie-Lorraine says:

    Bravo pour votre billet clair, juste précis….Quelle belle idée d’unir vos deux talents pour créer de bien jolies robes qui ont leurs propres originalités dans le choix des tissus, de la coupe… Et en plus vos tarifs sont abordables.
    A partir de votre modèle « Juliette », je suis allée rechercher un patron citronille et j’ai coupé une robe qui ressemble à la votre mais qui n’ a pas « le petit plus » d’une créatrice, d’une couturière professionnelle.
    Continuez et joyeuses Pâques.

  16. Fred b says:

    Franchement, ça devient ridicule toutes ces polémiques sur de prétendues « copies ». En voyant « Pierrette », ça m’a rappelé la robe de cortège Cyrillus que ma fille portait au mariage de ma sœur il y a 7ans. Mais loin de moi l’idée « oh la vilaine! Elle a copié! ».Pierrette est un grand classique revisité, voilà tout. Si Pierrette avait été une version d’une robe trapèze , est-ce que Courrèges se serait insurgé? Vraiment, une tempête dans un verre d’eau…..

  17. claire s2c says:

    Pfffff, sans voukoir cracher sur qui que ce soit je trouve tout ça un chouilla pathetique : youou les filles vous êtes mères de famille, adulte ! Aller chercher des poux à une petite marque pour un modèle aussi bateau et vu et revu que ce type de robe…. Autant hurler au plagiat suand il y a des fronces qq part : c’est ridicule et je pèse mes mots ! J’ai l’impression de ne pas avoir quitté. Le collège là ! Et puis avis à cette alexandrz qui se sentirait copiée : quand on a un problème in en parle directement avec la personne qui vous ennuie, ou alors on râle un bon couo chez soi et quand on s’aperçoit que son coup de gueule n’est que de la jalousie (ça m’est déjà arrivé : je comprend) on continue son petit bonhomme de chemin droite dans ses bottes. Voilà : c’est mon couo de gueule à moi ! Je trouve que tous ces « mini drames » ternissent le monde si sympa de la blogo, alors stop ! Voilà, j’ai fini mon romzn fleuve ;)

  18. vanessa says:

    Ce sujet est très sensible.
    Je crois que la réaction de la princesse au petit pois aurait été bien différente si Jacadi/Dpam, bref une enseigne du commerce, avait proposé une robe semblable. Alors qu’ici, on est sur deux jeunes marques créatives provenant de l’univers du blog, avec la même micro-clientèle… Ce n’est donc pas tant la ressemblance des deux modèles qui choque, mais plutôt la proximité des deux marques, de leur origine, de leur façon de travailler. Finalement, quelque chose de très personnel.
    Il est honnête et courageux de l’avoir publié ouvertement, mais ne serait-il pas plus respectueux et rassurant que ces discussions publiques autour des deux modèles cessent, surtout si la princesse au petit pois a supprimé le sujet sur sa propre page? Pour moi, tout sentiment vécu est vrai. En revanche la copie est discutable…
    C’est aujourd’hui, émerveillée, que je découvre Léonie sur http://3.bp.blogspot.com/-97jEs03_ZMo/Uyio7Vc1dDI/AAAAAAAAFIU/6qCVGRWhKT8/s1600/IMG_3166_l.jpg.
    Merci pour cette découverte!

    • Les Trouvailles says:

      J’ai donné ma position publiquement. Je n’en parlerai pas plus.
      Je tiens à préciser que seuls mes coms ont disparus de la page, pas les autres sous-entendus sur ma robe. Le débat est donc toujours public ailleurs également.
      La Léonie est canon oui ;)

  19. sophielastyliste says:

    Message très clair et très bien documenté. Du Clémence pur jus. Rien à rajouter sur l’élaboration d’un (de ce) modèle. Je connais les deux créatrices et je témoigne dès que je peux de l’admiration que je leur porte. Deux univers extrêmement différents et pourtant, un point commun au coeur du sujet traité : Toutes les deux sont des avant-gardiste qui, paradoxalement, puisent leur inspiration dans un monde de poésie enfantine un peu traditionnelle et intemporelle. MRA fait remonter dans ses créations une mélancolie de l’enfance teintée de la douceur d’un foyer protecteur, du jardin, d’un environnement proche et assez citadin. Il y a un mélange d’urbain et de floral qui est totalement novateur chez MRA. Et puis son univers lui ressemble : Timide et minimaliste, mais toujours piqué d’un brin de folie douce. Chez Alex, on se saoule de grands espaces. Ses collections sont des brassées de grand air. Un tourbillon de fraicheur enfantine sorti des contes d’Andersen. Il y a du Scandinave chez PPP qui se serait acoquiné avec l’Afrique et ses grands espaces ! Technique, inspiration, visibilité, communication, tout est diamétralement opposé et pourtant, leurs admiratrices ne s’y trompent pas, il y a beaucoup de talent et de travail chez ces deux là…. Bref, sans relever les agacements de l’une ou de l’autre – On est à fleur de peau quand on travaille dur sur ses « enfants » – je voulais te remercier Clem, pour ta totale franchise mais aussi pour ce message qui nous permet de dire tout le bien qu’on pense de ces deux enfants terribles de la mode enfantine ! :) – Je les embrasse au passage !

  20. minabulle says:

    Effectivement… Ce genre de situation amène à des histoires qui n’auraient peut-être pas lieu d’être tant les 2 marques sont différentes. Mais, je comprends aussi Alexandra qui a dû pour le coup ne voir que les similitudes lui sauter aux yeux, et non les différences…
    Le milieu de la création est malheureusement un milieu difficile. Et même si on sait, dans l’absolu, qu’il y a de la place pour tout le monde, la créatrice y met tellement d’amour et d’énergie que je comprends aussi que l’on se pique de telle découverte…C’est souvent plus compliqué que ça en a l’air…
    Mais merci de faire un point très clair là-dessus, ça a du mérite!

  21. Sophie says:

    moi qui ne connais aucune des 2 marques, je trouve la robe bien différente du tablier et ne comprends pas la polémique.
    pfff … il y a tellement de belles choses à faire… à quoi bon perdre son temps à se jalouser les uns les autres…

    • clarou says:

      Entièrement d’accord!

      Et Clémence, ton article est très bien documenté…on voit bien que la robe Pierrette est un « patchwork »de ce qui existe déjà depuis belles lurettes!

  22. M@rie says:

    Peut être une des limites des réseaux sociaux… Et je te comprends Clemence de vouloir mettre les choses à plat, car ce ne doit pas être gai de se faire pointer du doigt de la sorte via des insinuations plutôt qu en face à face privé. Sinon sur l objet du délit : Un tablier ( très joli au demeurant), une robe (pas moins jolie) : deux vêtements différents pour des moments différents…
    Belle nuit

  23. C. de Bet says:

    je viens souvent sur votre blog en sous-marin, j’ai dû laisser un ou deux messages…
    Mais là ô surprise, que vois-je une photo de mon cortège de mariée!!( robe fushia avec gros noeud blanc) ns ns sommes mariés il y a bientôt 6 ans et je m’étais inspiré d’un autre modèle vu ailleurs. c’est ma maman qui avait bidouillé un patron pour arriver à faire ces dos en V…je pense en effet que chacun s’inspire de ce qu’il voit autour de lui et si 2 personnes ont la même idées c’est normal…

    • Les Trouvailles says:

      Tout d’abord bravo pour cet adorable cortège ! Vraiment très réussi !
      Ensuite, pardonnez moi d’avoir mêlé votre photo au débat en question mais elle était tellement représentative du modèle !
      Enfin merci pour ce com partageant votre avis.
      Belles pâques

Laisser un commentaire