Il y a un an : Samedi 2 mars 2013

Adélaïde va avoir un an sous peu !
Nous en avions déjà parlé ici.
Comme je l’avais fait pour Joséphine
Je vais lui décrire notre attente :

Mon Adélaïde,

Il y a un an, j’étais en congé maternité depuis un mois.
Et j’étais énorme !

387503_10151462739964450_663176207_n

Ce congé maternité, je l’ai attendu avec impatience :
Entre nausées sans fin, contractions précoces, glycémie et neige,
Cette grossesse était une suite de rebondissements !

Tu es arrivée alors que je retrouvais le moral et la confiance
Après le long périple qu’il a fallu à mon esprit pour décider la manière dont nous aurions un 2ème enfant,
Accepter que nous en n’aurions peut-être pas mais vouloir Lui faire confiance,
Après une fausse-couche à laquelle je penserai encore le 17 avril prochain …
Tu es arrivée !

En juillet,
J’avais quelques symptômes que même ton Papa avait remarqués,
Mais je n’arrivais pas à aller faire un test de peur de nous porter la poisse.
Pourtant, je suis plutôt du genre cartésienne, à vérifier les choses dès que c’est possible,
Mais là, pas envie de casser le rêve …

Je m’y suis décidée le 30 juillet.
J’étais alors enceinte d’un tout mois entier.

Pour Joséphine et le bébé que l’on ne connaitra jamais,
J’étais partie en plein après-midi du boulot jusqu’au bureau de Papa pour lui annoncer la bonne nouvelle
En face à face surprise.

Là, j’ai timidement envoyé un email intitulé : ‘Tadam’
Le corps du message contenant cette magnifique image :

images
Moi qui déteste ça (encore plus dans sa version William Saurin),
J’ai mangé une sacrée quantité de cassoulet les premiers mois où j’étais enceinte de ta grande sœur !

Papa m’a répondu par email aussi, 3 mots : ‘T’es enceinte ?!’
Et je lui ai renvoyé le scan du résultat de ma prise de sang, toujours par écrit.
Moi la grande bavardage, j’avais trop peur de mettre des mots sur ce bébé surprise/miracle/attendu.

J’ai ensuite vu mon gynéco qui m’a prescrit une échographie que je ne voulais pas faire
(Trop peur qu’il te manque un cœur à toi aussi ma chérie)
Heureusement, nous avons découvert avec émotion,
Tes petits bras, tes petites jambes, ton nez tout rond
Et ce son indescriptible des battements, son porteur de tant de joie.

Nous avions passé notre mois de juillet à découvrir le sud-est
(J’ai d’ailleurs du mal encore à me dire, quand je regarde les photos,
Que tu étais avec nous à Saint-Tropez, à Monaco, à Toulon …
Bien cachée à l’intérieur)
En août nous avions décidé de faire les touristes à Paris avec une Joséphine excitée comme pas  2 :
Musée Grévin, Tour Eiffel etc …

Je me souviens particulièrement de la Tour Eiffel, mes premières nausées,
D’où un arrêt gaufre devant le carrousel.
Arrivée au premier étage, la nausée me donnait envie de rentrer à la maison,
Joséphine était fatiguée et n’avait plus envie de faire la queue pour aller plus haut,
Seul Papa en avait envie
Bilan : nous avons fini par tous nous engueuler au sommet !!!

Pour se remettre, nous sommes allés manger chinois
Porc au caramel pour moi,
Qui gardera pour toujours un goût de premier « blurp » ;)

Premier et pas le dernier puisque j’ai été malade comme jamais !
Pour ta grande sœur, j’avais eu mal au cœur assez tard et jusqu’à 4 mois.
Mais gérable.

Pour toi, cela a duré pendant 6 mois !
Une horreur à gérer dans les transports, le bureau, …
Malade midi, matin et soir …
Mais finalement un signe pour moi que tout allait bien !

J’étais tellement malade, que le 13 septembre (je m’en souviens encore !),
Je me suis démis la mâchoire en vomissant au bureau.
Bloquée, bouche ouverte !
L’infirmière était affolée, mon chef a ainsi découvert ma grossesse (…)
Et je suis partie du bureau en ambulance avec des équivalents d’Eric et Ramsy.
Finalement tout est rentré dans l’ordre tout seul en attendant le médecin.

Les bons côtés :
J’ai eu le premier arrêt maladie de ma vie (j’étais épuisée, moi qui est toujours 13,8 de tension, j’ai vécu à 9/10 quelques mois !)
J’ai eu les premiers médicaments contre les vomissements (mieux même si pas top encore, tellement culpabiliser de devoir prendre des médicaments !)
Je n’ai pas pris un gramme (façon de parler = +2 kilos en 8 mois !)

Quelques jours après cette aventure de mâchoire,
Nous avons pu te revoir avec émotion : un bébé en pleine forme !
(A peine l’échographe avait-elle approché son instrument de mon ventre
Qu’elle nous a dit : « Ah ! Je sais ce que c’est ! Voulez-vous savoir ? »
Papa a répondu : « Si vous savez, c’est que c’est un garçon ! »
Perdu ;) )

 

2

Et nous avons pu annoncer la nouvelle à la famille
Mais surtout à ta grande sœur, qui était encore si petite !
Elle savait qu’un autre bébé était ‘monté voir Jésus’ quelques temps avant,
Et elle a tout de suite été enchantée et voulait :
« Une petite sœur Fanny ! Comme Tchoupi ! »

15 09 03

Le temps a passé, Joséphine était toujours aussi heureuse
Mais avait hâte de savoir « qui » tu étais !
Elle voulait alors « une petite sœur ou un grand frère » !!!

Elle avait tout compris :
‘D’abord le bébé il va grandir, ensuite il faut attendre,
Ensuite on va mettre un tuba (!?!) dans le nombril de Maman pour voir si c’est un grand frère ou une petite sœur,
Ensuite il grandira le bébé et ensuite on le sortira’.

Et mi-novembre, le « tuba » nous confirma…
Une petite sœur !

1

Tu étais un bébé qui bougeait déjà beaucoup !
Contrairement à ta sœur que je devais secouer pour vérifier que tout allait bien
Toi, tu gigotais jours et nuits, avec déjà un caractère bien affirmé !
(Je ne pouvais par exemple plus dormir sur le côté,
Sinon tu tapais contre le matelas jusqu’à ce que je me retourne !)

En décembre, j’ai commencé à avoir des contractions
Sans effet sur toi mais assez flippantes.
Il neigeait en plus ce qui ne facilitait pas les choses et n’aidait pas à la sérénité
(Je suis allée à mon entretien de fin d’année en taxi sous les flocons !)

Bref, ce congé maternité, je l’attendais !
J’avais plein de projets, notamment pour le blog, pour cette période
Que j’ai finalement passée au chaud, à couver, devant des émissions télé débiles !
« Mode baleine échouée sur canapé », rythmé par les mercredis par Joséphine avec sa nounou de l’époque !

L’attente fût une grande joie bien sûr,
Bien que je sois très anxieuse et que donc je n’aime pas être enceinte,
Bien que Joséphine ne comprenne pas très bien pourquoi je ne l’amenais plus à l’école, je ne la portais plus etc
Bien que Papa ait dû alors courir partout pour tout gérer.
C’est un état certes « naturel » mais qui me semble aussi complètement  « sur-naturel » :
Un être humain à l’intérieur de soi ! Truc de dingue :)

Je crois que jusqu’à la fin, je n’y ai pas cru,
Moi qui t’avais tellement attendue, tellement imaginée,
Je trouvais que finalement la vie était bien faite.

Tout d’abord :
J’avais pris une bonne leçon d’humilité, j’avais appris à faire confiance à la nature, à laisser faire
Et j’avais rencontré un osteo fabuleux, qui a réglé depuis pas mal d’autres problèmes dans la famille
(Je tiens toujours son adresse à disposition !
Depuis juin 2012, les « bébé osteo » sont au nombre de 6
Tous arrivés dans des familles qui n’y croyaient plus, avec des attentes antérieures plus longue que la nôtre
Et des parcours parfois bien compliqués physiquement et moralement)

Mais aussi :
Tu arrivais alors que Joséphine avait l’âge de comprendre et de t’attendre également
(« Elle arrive : après Noël, après la galette, après les crêpes
Elle sera là pour chercher les œufs de Pâques avec moi ! »)
Tout en n’ayant pas encore l’âge d’être jalouse.

Et encore aujourd’hui, elle est HYPER fière d’être ta grande sœur
Elle est une deuxième maman, repérant même parfois avant moi que tu as de la fièvre !
Et elle t’aime plus que tout !
Tu es celle à qui elle dit bonjour en premier le matin, celle vers qui elle court quand on la récupère à la garderie …

Et moi, je suis fière d’être votre maman
Mes filles, mes trésors
Ma grande « Jojo Chatoncha »
Et ma petite « Didi Chouquettechou »
Je vous aime !

Vous avez changé notre manière de vivre,
Vous avez changé nos activités,
Vous avez changé notre rythme,
Vous avez changé nos centres d’intérêt,
Vous avez fait de nous un Papa et une Maman (en plus d’un mari et d’une femme)
Vous avez changé nos vies.
Merci mes filles !

51 comments

  1. Four little Frogs says:

    Oh, Clémence, quelle belle déclaration à ta (tes) fille (s). Du rire (la mâchoire démise, désolée ;-)) et des larmes dans ce post ! Je me souviens aussi de cette neige sur laquelle j’avais tant peur de glisser ! Tu aurais vu ma démarche ;-)
    Je t’embrasse. Elles sont parfaites tes poulettes !

  2. OzalidinZürich says:

    Magnifique post, si bien écrit. Maintenant que je te connais un peu mieux, j’imagine combien tu as fait preuve de courage en continuant ton travail coûte que coûte (tant d’autres à ta place aurait vite lâché l’affaire), j’admire ta ténacité !
    Une bien belle histoire… Vivement le p’tit troisième ;)

  3. claire S2C says:

    Beaucoup d’émotions en lisant ce beau post :)
    (en revanche, j’ai passé vite fait sur les déboires de santé de ta grossesse…;)
    Merci et on attend avec impatience de voir la toute petite (pas si petite!) souffler ses bougies

  4. Béatrice says:

    Quelle belle déclaration d’amour!
    C’est très émouvant et parfois hilarant ( l’épisode de la mâchoire défaite m’a bien fait rire…).

  5. Virginie says:

    Bonjour, quel beau message ! Ta deuxième sera très émue quand elle sera en âge de bien comprendre ton post ! Perso je le trouve très touchant de part sa sincérité ( je n ai pas aime être enceinte ) et par l expression de ton bonheur à venir ( tu étais déjà la)! Bravo j aimerais avoir ta plume …

  6. Virginie says:

    J’ai l’impression qu’il manque une partie de mon message.’.je veux bien le nom de l’osteo, pour ma belle sœur.
    HB Adélaïde, avec un peu d’avance

  7. Fanny says:

    Lire tout ça me rappelle tes post d’il y a un an …. une « drôle » d’attente ….
    HB à ton Adélaïde et surtout croque ET savoure (surtout savoure) tous ces moments …. imaginemon grand a 10 ans demain et ça me fait gloups ….. tu imagines ? 10 ans c’est complètement dingue je me souviens de son attente et de sa naissance comme si c’était hier !!!!

  8. Cyrielle says:

    J’adore, comme d’habitude!
    Le mail du cassoulet m’a bienfait rire. Moi aussi mon mari s’était rendu compte avant moi de cette merveille qui s’annonçait! Et quel bonheur!

  9. Caroline CSX says:

    Très jolie déclaration pour tes princesses…. Et c’est drôle, il y a un an, je commençais à te lire, je commençais à m’attacher virtuellement à ce bébé à venir dont on cherchait à découvrir le prénom…. Comme l’eau a coulé sous les ponts depuis!!!! ;)

  10. Mélo says:

    Oh là là, des petites larmes en te lisant. Ma poulette a bientôt trois mois et on l’a attendu deux ans tout rond!! Pourrais tu m’envoyer l’adresse de ton osthéo sur Paris pour ma soeurette? Je me suis faite suivre également par un osthéo et je crois dur comme fer que cela peut aider! Mais je ne suis pas sur Paris… Merci pour tes posts et ton humour

Laisser un commentaire