COUP DE GUEULE : Navrée

Depuis près 2 ans,
Mon but est de partager avec vous les belles découvertes que je fais.
Les bonnes adresses que je possédais,
Et celles que je découvre grâce à vous,
Grâce à nos échanges si enrichissants.

Pour être vraie, pour vous donner autant que je reçois de vous,
J’ouvre bien sûr une fenêtre sur ma vie,
Je rends publique une partie de moi.
Cette partie n’est certes pas la totalité de ce que je suis
Mais permet tout de même d’en avoir une certaine idée.

En 2 ans,
Vous avez déjà suivi mes joies, mes peines,
Mes bonheurs, mes difficultés,
Les surprises et les incidents de ma vie,
Mes erreurs, mes questionnements,
Vous avez maintenant une bonne idée de mes qualités
Mais aussi de mes défauts que je n’ai jamais cachés ou minimisés.

Mes billets ont toujours été francs et directs
A mon image
Ecrits posément ou non
Selon l’état d’esprit du moment.
Avec le recul nécessaire souvent,
Sans parfois.

Vous le savez : je suis entière,
J’ai mes valeurs, mes idées, mes principes.
Un brin rétro et tradi
Avec une pointe de décalé.
Mais je reste toujours prête à débattre pour évoluer
Et Dieu sait qu’il y en a eu des discussions sur ces pages
Et sur la page FB des Trouvailles !

J’ai toujours trouvé la différence enrichissante,
J’ai toujours été à l’écoute de ce que vous m’apportiez,
J’ai souvent suivi vos conseils ou médité vos paroles.
Je n’ai jamais supprimé vos commentaires
Peu importe leur sens, peu importe leur ton, peu importe leur contenu
Même si j’en ai parfois déploré la forme
Et que cette même forme m’a parfois fait plus mal que le fond.
Mais ce qui ne tue pas rend plus fort, dit-on ;)

Je n’ai jamais supprimé vos commentaires …
Jusqu’à hier.

Parce que si un blog est une tribune ouverte,
Je ne le vois pas comme un défouloir odieux.
Je suis prête à tout lire dans un but constructif
Mais pas à recevoir des injures gratuites
Et certainement pas à ce que l’on attaque ma famille
Par des propos diffamatoires.

C’est pourquoi, hier,
Au lieu d’aller porter plainte pour injures et calomnies
(Répétées depuis quelques temps sous différents pseudos
Ou sous couvert d’un anonymat pouvant être facilement levé)
Sur un site public,
J’ai pris la décision, plus simple, de supprimer tout propos infâme
Envers moi mais surtout envers ma famille.

Ce blog, c’est moi
Et je ne permettrai pas que l’on touche à un cheveu
De ceux qui me sont chers
Par ce biais
D’une manière aussi abjecte et si peu courageuse.

Je ne choisis pas la modération des commentaires,
Je ne supprimerai pas les commentaires qui me déplaisent
S’ils sont écrits par des lecteurs que j’ai pu blesser
Ou qui ne sont pas d’accord avec mes propos
Ou qui veulent débattre.
Le blog reste tribune libre
Mais fermée au lynchage public.

En revanche, j’invite toutes les personnes
Et spécialement celle d’hier
Ayant visiblement un problème avec moi et ma famille
A quitter leur douillet anonymat et les faux pseudos
Et à avoir la bravoure de m’écrire un mail
Biais par lequel nous pourrons échanger :
leplacarddejosephine@gmail.com

Si cette/ces personnes ne le souhaitent pas
Je conseille à nouveau du Ménage
Dans leurs lectures
Et le choix de blogs qui leur plaisent et les rendent heureux.

Heureusement nous ne parlons
Que de 0.0000001% de ce que ce blog m’apporte.
Le reste est juste magnifique et tellement enrichissant humainement parlant !
Je tiens à vous remercier à nouveau pour vos adorables messages de soutien.

Je sais à quel point je ne suis pas parfaite
Comme je peux être nombriliste
Et a avoir du mal à regarder au delà de mon petit monde.
Je m’excuse une nouvelle fois si j’ai pu parfois vous blesser
J’essaie d’être meilleure
Et bien souvent mes améliorations viennent de vous.

Je terminerais par le cas de mon message sur le baptême
Puisqu’on y fait souvent allusion dans les commentaires en question aujourd’hui.
Il m’a permis, encore grâce à vous, de renouer avec la confession
Et d’avoir une longue discussion avec un prêtre de ma paroisse.

Je n’ai pas dit que des bêtises,
Vous n’avez pas dit que des bêtises.
Aujourd’hui, je n’ai pas envie de rentrer dans le détail
Qui relancerait un débat à partir de mots que je choisirais peut être mal.
Je préfère vous conseiller la même démarche que la mienne :
Confession suivie d’une discussion avec un prêtre
Sur le sens et les conséquences des sacrements,
Sur nos responsabilités de chrétiens face aux valeurs qui nous sont chères et qui se perdent
Sur le pardon et la tolérance.

Je ne partagerai avec vous que la conclusion de notre échange
Que je trouve très belle :
J’ai demandé : ‘Mais si Dieu est toujours Amour et Pardon,
A quoi sert de s’efforcer à bien se conduire ?’
Ce à quoi le prêtre m’a répondu :
‘Dieu est toujours Amour
Et Dieu est toujours Pardon si le pècheur le souhaite vraiment.
Alors pourquoi bien se conduire ?
Simplement car dans la vie,
Il y a des actes qui grandissent et des actes qui abiment.
Bien se conduire permet de vivre sans s’esquinter’

31 comments

  1. camille says:

    merci pour ce très beau post!! que de belles choses partagées!! et surtout dans la fin de ton article.
    bonne route dans ta vie et surtout surtout continue à partager de belles et bonnes choses et continue à protéger les tiens et à faire le bien autour de toi!!!

  2. Prune says:

    Sacré billet ! Saint billet ! Bien écrit, respectueux, sincère et vrai ! Je suis dans le même état d’esprit en ce qui concerne mon blog. Bonne route ! Je continuerai à suivre, souvent en sous marin, Joséphine and co !

  3. Lyse says:

    Parfois Clemence vous tendez aussi le bâton pour vous faire battre. Que l’on évoque toujours le billet sur le baptême prouve bien que vous avez fait du mal à beaucoup de personne par vos propos . Les gens l’ont peut être encore en travers de la gorge et cherchent à vous ´faire payer ´ . En tout cas de mon point de vue on récolte ce que l’on sème. La modération n’empêchera pas ceux qui veulent s’exprimer de le faire puisque vous continuerez toujours à lire les messages . Peut être plus vos lecteurs , mais vous oui.

    • Anonymous says:

      « faire payer » : c’est donc que Clémence a touche ou cela faisait mal pour vouloir se venger. Pas beau non plus et pas tellement droit dans leurs bottes ces personnes.
      Et puis cest toujours ceux qui hurlent a la tolérance qui en montre le moins…

  4. sans chichis says:

    Bonjour Clémence, encore un mot simple de ma part pour te temoigner tout mon soutien. Tu as tout à fait raison d’etre aussi entiere et honnete. Tu es une femme tres droite et aussi une formidable maman qui, comme nous, veut le meilleur pour ses enfants. Sache que je te soutiens et ce, malgré les opinions divergentes que nous avons sur certains sujets.
    Continue sur ta lancée et ne te laisse pas saper le moral par des gens qui te polluent.

  5. Stéphanie J says:

    Très chère Clémence ,
    De tout cœur avec vous, ne changez pas, ne changez pas votre blog.
    Vous avez une belle plume, vos posts sont sincères, c’est toujours un plaisir de vous lire.
    Je vous soutiens de tout cœur…
    Bien à vous,
    Stéphanie J
    PS: a quand votre wish list et celle de votre homme??? Pour être honnête, j y piocherai probablement des idées ;-)

  6. kandi says:

    je sors aujourd’hui de l’ombre car cette polémique m’amuse….quand je lis que vous n’avez jamais supprimé les commentaires….j’en ai posté un une fois au sujet de votre fausse couche car j’étais moi-même concernée par la chose,je ne l’ai jamais vu publié sur le blog!bref!

  7. Anonymous says:

    Bonjour Clémence,
    Les critiques sont souvent constructives et vous vous connaissez vos propres défauts…(qui peut prétendre ne pas en avoir?). Cela fait aussi le charme de votre blog, un blog qui ose dire les choses, un blog qui n’est pas béni-oui-oui , continuez comme ça! Cath

  8. Anonymous says:

    Je suis la méchante lectrice qui assassine Clémence régulièrement en prenant des identités variées. Je voudrais m’excuser. Je suis une fille déséquilibrée et je suis jalouse. J’ai perdu beaucoup d’amis en agissant ainsi. J’ai des enfants et comme je suis mal dans ma peau, ils ne sont pas heureux. Je m’en veut d’être aussi nulle. Je ne peux pas m’empêcher de faire du mal aux autres. Je suis sans emploi et je m’ennuie donc j’embête les gens. J’ai que ça à faire, ça m’amuse et ça me remonte le moral, j’ai l’impression d’exister un peu. Quand je lis des réactions contraires à mes message et que je vois que j’énerve tout le monde, je ressens une satisfaction.

  9. Brigitte says:

    à Anonyme:
    * le bonheur se construit, il n’est pas une fatalité! La lecture que vous faites du blog de Clémence vous parait lisse et attractive d’où votre jalousie. Ms derrière, il y a une famille avec ses peines et ses joies, ses fatigues et ses tensions, ses soucis et tt le reste…Une famille ordinaire qui vit un bonheur ordinaire!
    *si vs vs embêtez, et si vs êtes manuelle ou …spirituelle, ouvrez un blog. Si vs pensez n’avoir aucun talent-ce qui est rare- n’hésitez pas à consulter les blogs à leurs origines, vous verrez que là aussi, ttes les blogueuses progressent…Un blog se construit, comme le bonheur, ce n’est pas un dû!
    *enfin vous dites que vs ne vs aimez pas et que vs passez du tps à faire du mal aux autres…Là aussi, ce n’est pas une fatalité! Une fois par semaine, Anonyme, juste une fois par semaine, faites du bénévolat…Du soutien scolaire, des courses à une personne àgée, visite à des malades etc. Ils vs le rendront au centuple, vraiment et….vs irez mieux!
    *quelle a pu être votre enfance pour être une adulte aussi désiquilibrée…? Il y a 1 chose que vs ne pouvez oublier, c’est qu’en chacun de nous, il y a toujours 5% de bon!
    IL FAUT JUSTE LES TROUVER!!!
    Courage, la balle est ds votre camp!Mais après votre com, je trouverais dommage de ne pas aller de l’avant…positivement!
    Good luck!

  10. Anonymous says:

    Hooo punaise en effet ça fait flipper… et rire;-)
    enfin Clémence bon courage pour gérer tout cela en plus de ton job et de ta famille.
    A bien vite!
    Anonyme ;-)
    « heureuse dans sa peau »

  11. benedicte says:

    Si ceux qui disent du mal de moi, savaient ce que je pense d’eux, ils en diraient bien davantage …..courage ma chère Clémence. Bises a toute votre famille.
    Benedicte.

  12. judith says:

    Bon courage Clémence… Continue à nous faire partager tes trouvailles et tes points de vue. Même si on n’est pas tout le temps d’accord avec toi, on peut le dire car la différence est acceptée sur ton blog!!!

  13. Laetitia de La Boussinière - Bijoux * says:

    Bravo pour ton post, Clémence ! Une fois de plus, j’y retrouve la sincérité touchante que j’apprécie chez toi, ton sens de l’humain et des valeurs chrétiennes que beaucoup de tes lecteurs partagent. J’admire ton ouverture et ton envie de dialogue, bravo ! Et quand je lis tous les messages qui précèdent le mien, je me dis qu’effectivement, un blog peut nous faire grandir et réfléchir. Merci pour ce partage, surtout celui que tu as eu avec ce prêtre. Je vais prier tout spécialement pour toi aujourd’hui, et pour Anonyme.
    Je t’embrasse bien fort,

    Laetitia de La Boussinière – Bijoux *

  14. Laurence-cholet says:

    Bonjour Clémence,

    Je viens régulièrement sur votre blog depuis des mois, sans jamais poster de commentaire, mais heureuse de toutes ces « trouvailles » dont je me suis parfois inspirée pour faire (ou me faire :)) des cadeaux… J’ai facilement 10 ans de plus que vous, et mes enfants grandissent, mais qu’est ce que j’aurais aimé pendant les 10 années où je me suis consacrée à ma famille et au bénévolat que la blogosphère existe!
    Suite à votre « coup de gueule » je suis allée lire le billet sur le baptême qui m’avait échappé. J’avoue que je ne partage pas tous vos propos, notamment parce que revenue à la foi depuis une douzaine d’années, j’ai été heureuse de trouver les portes de l’église grandes ouvertes et un prêtre formidable qui a su répondre à mes queqtions et hésitations. Aujourd’hui mes filles adolescentes préparent leur confirmation, viennent de séjourner à Taizé et cette foi profonde, mûrie que je leur ai transmis me comble. Mais il y a 20 ans quand je me suis mariée à l’église, ou ensuite, au moment des baptêmes de mes enfants, je n’étais pas forcément aussi consciente de la démarche que nous faisions… Je pense qu’il faut donc laisser une chance aux débutants, aux « incompétents », aux néophites, aux hésitants, à ceux qui ont été élevés dans une famille dite catholique mais sans aucune pratique ni transmission réelle, de rencontrer Dieu…
    Toujours est-il que je vous rejoins parfaitement dans votre « coup de gueule » : ceux qui n’aiment pas votre ton, ceux qui vous juge futile ou gâtée n’ont qu’à passer leur chemin. Personne n’est obligé de suivre un blog qui ne lui convient pas!!! J’ai longtemps suivi le blog de Thierry Bizot, recommançant lui-aussi, et certains de ces billets étaient parfois pollués par les commentaires d’un anonyme, toujours le même, d’une grossièreté et d’une agressivité sans nom! Et bien je regrette que ces commentaires-là n’aient pas été censurés tellement ils venaient salir ce blog, sans rien ajouter d’intéressant au débat.
    Alors continuez à nous faire partager vos trouvailles, vos idées, vos convictions, et belle route à vous!
    PS : votre billet sur le calendrier de l’avent m’a permis de trouver de superbes images très modernes pour la confirmation de ma fille, merci! (site de Tante Ménoue).
    Et pour un bijou de confirmation, allez chez Laetitia, juste au-dessus de mon commentaire! :)

    • Laurence-cholet says:

      Merci! Je pense que c’est un des rares privilèges d’avoir passé le cap, que dis-je, le CAP, de la quarantaine… On revoit certains de ses juegements, on s’emporte moins vite, on est consciente qu’on ne maîtrise pas tout, on voit un peu les résultats de notre boulot de parents, et on se dit que malgré tous les mpérvus et les coups du sort, on ne s’en sort pas si mal!

  15. bulle says:

    Ppffuu quelle histoire. Comme beaucoup je vous suis très régulièrement, vous pique tout le temps des idées ayant aussi une petite fille de 4 ans. Et même si parfois nos avis diffère je suis fan et n’arrive pas à coyper le cordon !! Alors surtout continuez et ne vous laisser pas atteindre par tout ça. Que les insatisfaits passent leur chemin… Bravo et bon courage. Bravo pour votre anniversaire des deux ans…

    • Anonymous says:

      Cécile, vous semblez tellement fière de votre coup que cela en est encore plus triste. Sachez que j’ai pu lire votre commentaire avant suppression et je doute que vous ayez « visé juste » pour reprendre votre expression.
      Dans le tas de méchancetés énoncées, on pouvait néanmoins remarquer un point intéressant : le conseil de consultation d’un psychologue. Cela vous apporterait certainement un grand soulagement car il doit être incroyablement complexe de vivre avec ce besoin de lire des blogs qui vous déplaisent, d’y décoder des stratégies improbables de leur auteur et de venir y déverser toute votre jalousie.
      Rencontrer un prêtre est toujours une bonne chose, comme vous le suggériez encore. Toute âme nécessite un nettoyage régulier surtout après des messages comme le vôtre.
      Pour finir, Les Trouvailles ont eu bien raison. Les mots laissés, loin de « viser juste » répondaient en tout point à ce qui a été considéré comme à supprimer désormais pour la paix des lecteurs de ce blog .
      Enfin, je tiens à féliciter Les Trouvailles. Après de telles attaques, beaucoup aurait renoncé. Si ‘ce qui ne tue pas rend plus fort’, l’auteur doit l’être terriblement.
      Albane

Laisser un commentaire