Réponse à vos réponses

Je reviens une nouvelle fois sur ce qui s’est passé récemment sur ce blog,
Pour répondre aux lecteurs qui ne comprennent pas l’amertume du billet du jour
(Qui a été modifié depuis).
J’écris sur ce sujet pour la dernière fois
Et je ne répondrai donc pas aux commentaires pour ne pas relancer la polémique.

En écrivant, je savais que je m’exposais sur internet bien sûr
En écrivant, je savais évidemment que cela allait générer un débat et je le souhaitais
En écrivant, je savais que beaucoup ne serait pas d’accord avec moi
En écrivant, je savais que beaucoup serait d’accord avec moi
(Et je vous remercie pour vos nombreux mails de soutien,
Je déplore seulement qu’ils n’aient pas été publiés directement sur le blog …)
En écrivant, je m’attendais à discuter tolérance et importance des sacrements
En écrivant, j’attendais des arguments qui alimenteraient ma réflexion dans un sens ou dans l’autre,
(Et je remercie les rares qui ont su le faire)
En écrivant, je m’attendais à ce que l’on puisse montrer du doigt ce ras-le-bol que j’exprimais et cette cohérence que je souhaite,
En écrivant, je m’attendais à ce qu’il passe pour de l’intolérance et à en discuter

En écrivant, en revanche,
Je ne m’attendais pas à faire croire que je me pensais pour meilleure que vous
Je ne m’attendais pas à faire croire que je me pensais sur la voie de la sainteté

Et surtout,
Je ne m’attendais pas au ton qui a été souvent employé,
Je ne m’attendais pas aux tournures de phrases qui ont été employées
Je ne m’attendais pas à des commentaires volontairement agressifs et méchants
Je ne m’attendais pas à m’entendre dire par des personnes que je ne connais pas
Et surtout, qui ne savent rien de ma vie que les quelques parcelles que je veux bien montrer,
Que j’étais :
Futile, mauvaise, ‘si jeune’, ‘si privilégiée’
A être appelée : ‘une fille dans votre genre’
Etc
Et surtout à être décrite comme une mauvaise mère.

Finalement, j’ai cru lire dans ces multiples et longs commentaires
Au moins autant de méchanceté, de mépris, de jugement et de supériorité
Que leurs auteurs en ont vu dans mes quelques lignes …
(Et je n’utiliserai pas la tournure tant aimée de « à méditer » …)

Concernant ce blog,
Non seulement je ne sais plus si je fais bien d’ouvrir des débats
Puisque l’on m’a clairement faire comprendre que ce n’est pas cela qu’on attend de mon blog de midinette
(Pour preuve mon silence d’aujourd’hui sur le mariage pour tous
Pourtant ce n’était pas le premier débat ouvert ici comme le savent ceux qui me suivent …)
Mais surtout, au vu de l’image que je semble renvoyer,
Je me demande si ce blog vaut le temps et l’énergie que j’y consacre …

63 comments

  1. kankanbleu says:

    j’aime beaucoup ton blog ma Clémence tu le sais ! mais je comprends que toutes ces remarques t’aient blessées car certaines sont particulièrement méchantes et n’ont pour moi aucun lien avec le billet de départ, consacré au baptême de ta jolie Adélaide…. je ne partage pas toutes tes idées tu le sais mais je suis choquée qu’on puisse ainsi t’agresser ! si quelques chose me déplait sur un blog je passe mon chemin…. je n’aime pas agresser gratuitement, virtuellement et en public, c’est assez lâche comme comportement ! je t’embrasse

  2. Anonymous says:

    Reste Clémence ! J’aime ce blog qui mélange justement billets « réflexion » et billets « trucs de fiiiiiiiiiiiilles ». C’est insupportable ce climat de tension où on n’a plus le droit d’exprimer une opinion sans être jugé ! je te soutiens, bien que je ne sois pas toujours d’accord ! mais vive la discussion et l’enrichissement réciproque !
    Clem de Brest

  3. Ombeline Madesclaire says:

    Chère Clémence,
    aujourd’hui avoir une opinion convaincue, être droit dans ses bottes sur des sujets délicats, c’est se faire traiter de retro, de ringard, d’anti-progressiste etc.etc…
    Ne perdez pas vos opinions et surtout ne perdez pas la force de les exprimer. Ne laisser pas les méchancetés futiles et non fondées vous atteindre.
    Continuez votre blog qui allie bons plans de midinette », et partage d’opinions (ce qui en fait un blog tout à fait à part et très agréable à lire).
    Ne perdez pas votre talent d’écriture, chose rare et précieuse.

    Merci pour ce blog dans lequel je fouine dès que je cherche une bonne idée et que je lis très régulièrement. Je ne partage pas toujours vos idées mais je suis toujours ravie de les lire.

    Merci de prendre de votre temps pour vos lecteurs, je sais qu’avec deux enfants en bas âge le temps est précieux.

  4. Charlotte L says:

    Chère Clémence,
    Je suis une lectrice assidue de votre blog que j’apprécie beaucoup. Voici mon premier commentaire en presqu’un an de lecture. J’ai été très surprise de l’agressivité de certains de vos lecteurs… Je sens que vous mettez beaucoup de coeur dans ce que vous écrivez chaque jour. Vous vous donnez beaucoup de mal pour varier les sujets et les thèmes. Le sujet abordé qui a fait tant polémique sur ce blog, était effectivement délicat. Je partage certaines de vos idées sur votre vision de l’Eglise, d’autres divergent… Mais votre billet m’a fait réfléchir… Et cela est véritablement important.
    Cependant, je trouve inacceptable que les bloggers jugent hâtivement et ne tolèrent pas la différence. C’est malheureusement le cas de tous ces sujets sociétaux sur lesquels les idées dites « conservatrices » d’une vision de la famille ou de la société (que je partage) sont forcément rétrogrades et fausses. Si la TOLERANCE doit aller dans un sens, c’est vraiment dommage… C’est bien ce qui s’est passé dans les billets précédents. Vous avez simplement partagé vos idées, accueilli les points de vue différents sans juger qui que ce soit.
    Chers lecteurs de ce blog, le tolérance ne doit pas être une valeur unilatérale.
    Chère Clémence, continuez vos articles de qualité ! Je les adore !!!

  5. Féli says:

    Oui, il vaut le coup ton blog! Je ne suis pas toujours d’accord avec tes idées, tu le sais, mais j’adore venir te lire! Tu as tes qualités et tes défauts, comme nous toutes, je comprends que ton post « à chaud » ait pu choquer/blesser, on en a parlé, mais tu ne méritais pas les attaques personnelles.

    Dans ton mot d’accueil sur ton blog, tu précises que tu veux partager « tes découvertes, tes coups de coeur, tes achats compulsifs … pour petits et grands », quoi de plus normal d’y trouver de jolies choses, des choses qui nous font rêver, des choses « futiles ». Mais il est bien évident que tu ne te résumes pas à cette facette que tu nous montres, la preuve, les sujets de réflexion que tu lances, et rien dans tes pages ne laisse apercevoir une mauvaise mère, bien au contraire!

    Alors continue de nous régaler, de nous faire rêver, et de nous faire réfléchir ! Libre à nous des participer à tes réflexions (dans le respect des opinions exprimées et des personnes qui s’expriment), ou de quitter tes pages si cela ne nous convient pas. Ne laisse pas les critiques nous priver de ta lecture !

    Plein de bises et bon week-end !

  6. Anne ED says:

    oh la la , je t’inviterais bien là maintenant à prendre un petit café avec une bonne tablette de toblerone en écoutant le podcast de Canteloup ! keep cool Clémence, les commentaires méchants et agressifs ne desservent que leurs auteurs. Je trouve que le débat suggéré était intéressant, je n’étais pas d’accord avec tout le monde mais ce foisonnement de points de vue était plutôt riche (cela dit, je dois avoir raté les derniers commentaires !) je t’embrasse (et vive la blogo!)

  7. Anonymous says:

    Chère Clémence,

    J’aurais sans doute dû appuyer davantage dans mes commentaires sur le fait que j’apprécie votre blog (découvert il y a peu grâce à une de vos amies blogueuses !), que je trouve généreux, amusant, intéressant (je suis passée moi aussi par de nombreuses fausses couches –et vous voyez, j’en ai 7 aujourd’hui !– et j’ai été très émue en lisant votre propre expérience douloureuse, et heureuse de la naissance de votre si jolie petite deuxième). J’espère, sincèrement, que vous n’avez pas lu dans mes propos une remise en question de votre personne –comment le pourrais-je ?je ne vous connais pas ! Au contraire, je vous crois profonde, intelligente et généreuse et quelque chose me laisse penser que vous n’êtes « pas du genre », dans la vraie vie, à claquer la porte au nez des gens, quels qu’ils soient. Je n’étais pas d’accord avec CERTAINS de vos propos sur un sujet très précis mais je n’ai jamais, o grand jamais, souhaité vous blesser. Si tel avait été le cas, je vous présente mes excuses les plus sincères.

    Pour le « mauvaise mère », c’est affreux, j’ai eu des frissons en lisant ces mots si cruels. Je vous en prie, ne vous laissez pas atteindre par ce genre d’attaques. Si vous êtes une mauvaise mère, vos filles semblent s’en porter très bien, si l’on en juge par leurs mines resplendissantes ! Vous savez, ce blog, que vous tenez en grande partie pour partager votre joie d’être maman, est une réponse suffisante à ces attaques.

    Pour finir, je tiens à saluer votre courage, immense (je ne sais pas si j’aurais eu le même)à n’avoir censuré aucun des commentaires que vos lectrices vous ont laissé. C’est ce que j’appelle être « belle joueuse », même si vous avez dû beaucoup souffrir durant ces derniers jours (d’autant plus que l’on est particulièrement fragile durant les premières semaines suivant une naissance). En cela, je vois force, courage et humilité.

    Très amicalement,
    Diane

  8. Sous le Pont Mirabeau says:

    depuis que les Trouvailles existent, j’ai lu chacun de tes billets (enfin je crois!) et même si je n’ai pas tout suivi des derniers débats, je sais quel grand coeur tu as et ta générosité hors norme pour les autres.
    Les mots posés ici ont été parfois constructifs,maladroits, d’autres insultants, mais tout ce qui compte finalement sont nos actes au quotidien.
    Personnellement, les sacrements reçus sont pour moi des guides pour lesquels je m’efforce d’en être digne (pas sure de ma syntaxe, mais bon l’idée y est):). L’Eglise a toujours accueilli les pécheurs, et je suis toujours attristée lorsque je vois portes closes sur de nombreuses Eglises, car en dehors des heures d’ouverture.
    Le blog doit rester un petit plus et non une souffrance…l’important est ailleurs :)

  9. sophielastyliste says:

    Tu peux faire des pauses aussi Clem, personne ne t’en voudra. Je crois que tous tes lecteurs sont vraiment impressionnés par l’assiduité et l’énergie que tu mets dans tes billets quotidiens voir plus !!!
    Quant aux com, je n’y reviens pas, j’en ai posté un hier pour dire que certains connaissant la Clem de derrière l’écran savent combien tu es une très belle personne. Je t’embrasse.

  10. Anonymous says:

    Je vous lis sans jamais avoir commenté mais aujourd’hui je tiens à laisser ma trace.

    Chère Clémence, restez s’il vous plaît, continuez à poster des billets si intéressants, à engagez la conversation autour de divers sujets.

    Ne vous laissez pas atteindre par ces personnes, restez avec nous ! Nous sommes nombreuses à vous soutenir !

    Chaleureusement,
    Cath

  11. Anonymous says:

    Vos opinions sont courageuses , vous n’obligez personne à les partager et en plus vous laisser chacun s’exprimer sur votre blog…donc bravo et surtout continuez!
    Le fait que vous ayez eu bcp de retour en « off » montre bien qu’il faut se cacher pour exprimer certaines opinions politiquement « incorrectes », quel dommage…
    Cath

  12. Anonymous says:

    Chère Clémence,

    Je suis ton blog depuis longtemps. Comme certaines personnes l’ont écrit au dessus, j’ai des idées et des opinions qui peuvent être différentes des tiennes.

    Cependant, jamais je ne pourrai penser que tu puisses être une mauvaise mère. Il est d’ailleurs impossible de définir ce qu’est être une mère parfaite. Doit-on éduquer nos enfants pour qu’ils s’insèrent parfaitement dans le monde du travail quitte à ne pas tenir compte de leur épanouissement ? Doit-on passer notre temps à vouloir les ouvrir au monde quitte à leur faire oublier le joie des choses simples en famille?… et il y a encore de très nombreuses questions d’éducation sur lesquelles il est difficile de prendre des décisions.

    Je te trouve extrêmement courageuse. Le débat que tu as ouvert était intéressant et tu ne méritais absolument pas les attaques personnelles auxquelles tu as été confrontées. Peut-être n’aurais-tu pas dû lire ce qui était écrit quand tu as vu la tournure que cela a pris…

    Je comprends ta peine et tiens à te soutenir pour que tu continues… quitte à prendre quelques pincettes lorsqu’il s’agit de parler de sujets sensibles.

    bonne continuation Clémence et longue vie à ton blog

  13. Les beaux Goff says:

    Ou la la, moi qui vient de manière irrégulière et toujours en sous-marin sur ton blog, j »étais passée à côté de cette polémique!!!

    Alors je te le dis en commentaire public (j’ai cru comprendre que quand le soutien s’affiche, c’est bien ;-)): je me retrouve vraiment dans ce que tu décris (pour le baptême, mais pour tellement d’autres sujets: la rentrée de Joséphine m’avais bien fait rire!).

    C’est vrai, il faut savoir accepter que nos choix ont un sens et qu’ils impliquent parfois de notre part des attitudes qui semblent parfois intransigeantes. Mais comme tu le soulignes: nos choix n’engagent que nous et ne nous rendent pas meilleurs que les autres (et au besoin, à chaque confess’, on s’en souvient!).

    Enfin bref, je comprends que tu soies un peu refroidie mais ici c’est ton blog…. ce serait dommage qu’il ne soit plus à ton image: un mélange inimitable touchant à tous les sujets, du plus futile au plus profond.

    a bientôt

  14. Elisabeth says:

    AH BEN NON!!!! Faut qu’il continue ce blog!!! Je l’aime moi!!!!! Il m’a permis de faire jolies rencontres à commencer par la tienne.
    Ceci étant je comprends ton envie de tout envoyer promener, mais STP REEEEEEESTE!!!!

  15. Arthur says:

    J’ai déjà réagi sur FB mais cette polémique prouve qu’en ce moment être contre le politiquement correct c’est s’exposer à des remarques violentes. On le voit bien avec LMPT et c’est effrayant je trouve. Si les gens ne sont pas d’accord avec toi, qu’ils passent leur chemin et aillent voir ailleurs!!! on n’a encore le droit en France de dire ce qu’on pense sans être brulé sur la place publique (enfin, j’espère…) qui plus est quand c’est sur SON blog!

  16. Feuille says:

    Je n’ai pas tout lu, mais je voulais juste laisser un petit mot d’encouragement.

    J’aime beaucoup ton blog, que je lis tous les jours, mais je comprends que tu aies été blessée par des mots durs. Laisse toi le temps de la réflexion, et courage!

  17. laure says:

    Clémence,

    Je voudrais me joindre aux autres commentaires pour vous demander de rester, si bien sur vous prenez toujours autant de plaisir à écrire vos billets que nous à les lire car après tout la vie est courte et on ne vit (du moins sur terre) qu’une fois …

    En ce qui concerne les remarques agressives dont vous avez fait l’objet dans vos précédents mails je dirais (comme on le dit chez nous) :

    Non mais ça va ou bien !!!! (à prononcer avec l’accent bien sur …).

    Cette expression vous servira, lors d’une visite dans notre beau pays car ici aussi, je vous rassure (ou pas…) nous avons notre lot…

    Laure de Suisse

  18. Anonymous says:

    Je regrette fort de ne pas avoir eu le temps de lire l’autre billet dans sa version non censurée.

    « cette cohérence que je souhaite » : le respect intégral de la Bible ? Virginité jusqu’au mariage, pas de cohabitation, pas de contraception, etc. ?

    J’ai lu tous les commentaires (qui continuent d’ailleurs d’être ajoutés sur http://lestrouvaillesdejosephine.blogspot.fr/2013/05/jai-teste-pour-vous-le-bapteme.html et http://lestrouvaillesdejosephine.blogspot.fr/2013/05/reponse-au-billet-dhier.html, j’encourage tout le monde à aller les consulter), et n’ai vu personne vous traiter de mauvaise mère ou vous dire que vous étiez « sotte »… Jeune, c’est un fait… Ce n’est pas une insulte. Nous avons tous encore beaucoup à apprendre, y compris celles parmi nous qui sont déjà en retraite. Privilégiée, eh bien, est-ce faux ? Quant aux observations sur votre parcours (durée de votre relation, etc.), pourquoi les considérez-vous comme une attaque ? Pour moi, vous n’avez pas à avoir honte de quoi que ce soit.

    « j’attendais des arguments qui alimenteraient ma réflexion dans un sens ou dans l’autre » : et pourtant, je ne crois pas avoir lu une seule réponse à ceux qui ne pensaient pas comme vous. Vous n’avez fait que remercier vos « supporters » et vous draper dans votre indignation contre les attaques que vous croyiez lire. Vous vous êtes braquée (mais apparemment, vous étiez déjà « braquée » avant même d’écrire ce premier billet) et avez commencé à considérer toute expression d’une opinion différente de la vôtre comme une attaque personnelle. Comme une autre de vos commentatrices, je vais vous dire : vous devriez sans doute relire tout ceci à froid. Peut-être votre ressenti changera-t-il…
    (Oui, je préfère penser que vous avez simplement réagi à chaud. Qu’il ne s’agit pas d’une manipulation consciente pour vous faire plaindre et détourner notre attention du fond du sujet, ou d’une manière d’esquiver le débat car vous n’avez pas d’arguments à opposer à vos contradicteurs…)

    « je ne répondrai donc pas aux commentaires pour ne pas relancer la polémique » : c’est un peu facile, quand vous avez de toute manière répondu à côté tout du long… Ce débat que vous prétendez avoir souhaité, vous l’avez fui à tous les virages.

    Un seul mot pour résumer tout ceci : hypocrisie.

  19. laure says:

    @anonyme

    NON MAIS ÇA VA OU BIEN !!!

    (si ce n’est pas assez convaincant c’est qu’il manque l’accent …)

    Cher anonyme,

    Respirez un grand coup, buvez une bonne tasse de thé vert et vous verrez tout ira mieux…Voyez-vous je pense qu’après tous ces derniers com, Clémence a une bonne idée de ce qui lui est reproché. Mais voilà cher anonyme il me semble qu’il y a également une petite troupe de gens qui l’apprécient telle qu’elle est et qui même au comble du masochisme aiment faire une visite à son joli blog. Et voilà avec vos remarques un tant soit peu aigres, vous allez finir par nous la fâcher notre Clémence et ça ça commence à me les briser menue menue… Car dans ma vie ultra-privilégiée, oisive et futile, et bien les billets de Clémence (allez savoir pourquoi) moi je les aime bien et ils me font réfléchir.

    Cher anonyme, je vous sens tendu ces derniers temps, pourquoi ne profiteriez pas d’un de ces prochains week-end pour découvrir nos verts pâturages et respirer l’air de nos montagnes et qui sait nous pourrions débattre des billets de Clémence ou selon votre choix de la lutte des classes autour d’une bonne fondue.

    A bientôt

    Un supporter

  20. Anonymous says:

    Bonjour,
    je voudrais apporter mon soutien à l ‘auteur de ce blog.J’adore lire les articles des « trouvailles de josephine » même si je n’ai pas l’argent pour acheter les objets proposés. C’est finalement un bel objet plein de fantaisie assumée.Je soutiens tes prises de position, Clémence, et ce même si je ne partage pas ton avis.Quant aux personnes qui savent que tu ne partages pas leurs opinions, peut etre devraient -elles passer leur chemin lorsque des sujets sensibles sont abordés ici.Critiquer agressivement quelqu’un, sans droit de reponse, est assez insupportable à mes yeux et cest normal que tu te sois sentie blessée. -je n’ai pas lu les commentaires relatif au post concerné par cette avalanche de remarques negatives…Facile de s’exciter sur une blogueuse avec un ecran en guise de bouclier.
    Continue de nous regaler avec ton blog, vitrine possible d’une vie jolie
    laurence

  21. les cheri en vadrouille says:

    Non mais je rêve!!
    si les gens ne sont pas contents ils n’ont cas aller voir ailleurs!!rien ne les oblige a venir lire ce blog!et même à y revenir!!
    chacun à la droit d’avoir ses idées, et ce n’est pas parce que nous n’avons pas les mêmes que nous devons devenir agressif!
    Nous ne sommes pas des moutons de Panurge! heureusement!
    La tolérance…..
    Nous Clémence nous fait du bien!!! Nous fait découvrir pleins de super plans très sympas…
    Clémence ne vous arrêtez pas s’il vous plaiiiiit!!! continuez!!!
    Céline d’Alger!!

  22. Sophie says:

    Merci Clémence pour ton blog, pour ton assiduité, pour la pertinence, la fraicheur, le bon goût de tes posts.
    Que les mauvaises langues passent leur chemin, à bas la pensée unique où l’on doit tout accepter, surtout le pire, sous couvert de tolérance… les moins tolérants ne sont pas ceux que l’on croit…
    un peu de politesse, de rigueur ne fait aucun mal… bravo pour ton courage d’afficher tes opinions, qui sont partagées par beaucoup, j’en suis certaine. alors oui, ton blog doit survivre à ces pures jalouseries.

  23. Anonymous says:

    Clemence,
    Je ne suis pas d’accord avec vos positions, mais continuez! La blogerie peut etre cruelle : nous anonymes pouvons critiquer a l’aune de ce que vous nous montrez de vous alors que vous etes impuissante a faire de meme puisque vous ne savez rien de nous
    S’il vous plait, relativisez, il y a eu des commentaires pas tres gentils mais pas tant que ca finalement. La plus
    part des gens ont simplement exposes leur position.
    Vous racontez a merveille les episodes de votre vie, avec une sincerite touchante, vos bons plans sont
    sympas. Vous respirez la gentilesse et la fraicheur. Votre enthousiasme est entrainant.
    Et pour finir, que tout cela ne vous remue pas trop,
    l’essentiel n’est pas dans votre blog mais dans votre
    vraie vie!!!
    Pstt : vous parlez pas de la braderie bonton next week?
    ( la futilite sauvra le monde!!)
    Anne-o-nyme ( qui avait laisse un message ds le postt de la discorde – sur la foi et le dogne)

  24. Douala says:

    Le message d' »anonyme » me hérisse les poils. Anonyme, êtes-vous assez bête pour ne pas voir que Clémence est à bout ? Quel besoin avez-vous de venir encore lui reprocher des choses ? Ne pensez-vous pas que cela suffit et que si vous ne trouvez pas votre compte sur ce blog il vous suffit de partir ? Que cherchez-vous à faire ? A dégoûter Clémence de ses lecteurs ? Je pense que vous y êtes presque…
    Clémence, vous l’aurez lu dans mes commentaires, j’ai pensé que votre 1er article sur le baptême était un peu trop catégorique et c’est pourquoi j’ai réagi. Mais jamais je n’aurais imaginé que de telles méchancetés pourraient surgir d’un débat sur les sacrements ! Si vous faites l’inventaire des propos méchants, ils doivent venir de 2 ou 3 personnes au max… et je dois bien être la vingtième aujourd’hui à vous dire que nous apprécions énormément ce que vous faites, que lire votre blog est un plaisir (presque) quotidien et que nous ne voulons surtout pas que vous pensiez que vos lecteurs vous jugent mal… Nous apprécions énormément votre blog et sommes conscients de tout le travail que cela représente et du cadeau que vous nous faites en partageant tout cela avec nous.
    Alors vraiment oubliez ces 2-3 esprits chagrins et continuez !!! Nous vous en serons très reconnaissants !

  25. Clothilde says:

    Bonjour clémence, se serait dommage de fermer ce beau blog qui est très agréable. Personnellement je ne suis pas d’accord avec pas mal de vos idées religieuses mais j’ai des tas d’ami(e)s qui n’ont pas les mêmes opinions que moi et ce n’est pas pour autant qu’ils/elles ne sont plus mes ami(e)s et on s’entends a merveille sur d’autres choses.

    J’ose espérer que les personnes qui viennent sur votre blog l’apprécie en général et que ce genre de débats permet juste d’ouvrir la discussion (qui je l’espère sera la prochaine fois plus agréable pour vous)

    Je vous incite a continuer d’être vous même (avec vos qualités et vos défauts comme tout le monde) et a. Partager vos coups de cœur comme vos coups de gueule!

    À bientôt

  26. OzalidinZurich says:

    Ce qui me touche aujourd’hui c’est ca : « Finalement, j’ai cru lire dans ces multiples et longs commentaires
    Au moins autant de méchanceté, de mépris, de jugement et de supériorité
    Que leurs auteurs en ont vu dans mes quelques lignes … »
    C’est magnifique de courage et d’humilite. Bravo. Je t’embrasse bien fort.

  27. Payot et Gounie says:

    Anonyme evoquant l’hypocrisie me semble bien oisive.L’oisiveté etant la mere de tous les vices , on comprend mieux…Passez votre chemin, chere anonyme, drapez vous dans votre courageux anonymat et allez vous occuper des votres qui ne doivent pas vous voir beaucoup.Vous etes trop viperine pour etre associée au blog de Josephine .Vous n’aimez pas l’hypocrisie..Cela tombe bien. Allez planter votre venin ailleurs et ne polluez plus ce site !

  28. Angela says:

    Clemence restez ( Cri du Coeur)!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Que toutes ces personnes qui se permettendt de juger votre vie regardent la leur.

    Quel culot !

  29. Marianne says:

    Bonsoir Clémence, quel courage, ne baissez pas les bras ! vos opinions doivent être respectées pas vos lectrices sinon qu’elles passent leur chemin. Pouvoir transmettre nos valeurs et nos traditions à nos enfants telles qu’on les a reçues : c’est tout ce qu’on demande ! Alors ne soyez pas blessée par ces insultes qui surgissent dès que l’on parle catho, famille, traditions, …

  30. laure says:

    Courageux, Valeureux Anonyme de 14h49, je vous sens déjà sur le départ et me réjouis d’avance de votre venue en notre beau pays.

    Sachez tout d’abord que vous pouvez laisser tous vos cachets et autres prescriptions en France, nous autres possédons tout un éventail de tisanes naturelles qui conviendront à merveilles à vos nerfs et vos aigreurs d’estomac.

    Pour ce qui est du séjour, j’ai personnellement demandé à mon ami Monsieur Seguin de nous prêter sa chèvre Blanchette qui une fois n’est pas coutume a su vaincre le loup et je crois a fait montre d’assez de courage pour supporter vos discours moralisateurs, je crois que vous pourrez avoir de vrais moments de communion tous les deux …

    En ce qui concerne les activités je nous propose de jeter des patates et autres tomates pourries sur ces salauds de riches qui ont l’aplomb de payer nos écoles, notre système de santé, j’en passe et des meilleurs avec leurs impôts…

    Pour la soirée, je propose un revival 1968- 1970 avec chants, danse autour du feu tout ça agrémenté de « Hair » en fond musical.

    Comme on dit ici, on va s’en payer une bonne tranche.

    Mon anonyme préféré,

    en bonne organisatrice j’ai pensé à vous pour les lectures durant votre voyage vers nos belles contrées et fait étrange du destin il me semble que vous ayez beaucoup de similitudes avec les personnages principaux de ces 2 excellentes pièces que sont « le Tartuffe » et « les précieuses ridicules ».

    Comme vous le voyez, je me réjouis de vous voir.

    Clémence, je sais que je vous retire l’un de vos plus fidèle lecteur et comme dis le poète « Un seul être vous manque et tout est dépeuplé » mais consolez vous je crois qu’il vous reste encore un important fan club…

    Magnanime anonyme de 14h49, je vous attends avec impatience et vous aime déjà (mais n’amenez pas votre troupe de joyeux drilles avec vous, un seul suffit déjà à mon bonheur).

    Laure

  31. Marie de Londres says:

    RESTE Clémence!
    Comme tu le sais, j’aime beaucoup ton blog, tu m’as fait découvrir plein de petites marques sympas mais j’apprécie aussi tes billets plus profonds. Ce que je trouve de plus remarquable est ta générosité qui se manifeste par ta rédaction quotidienne de billets dans lesquels tu partages tes trouvailles et tes opinions, mais aussi et surtout par l’organisation de la formidable vente solidaire de novembre dernier.
    En ce qui concerne ton billet du 15mai, je ne partage pas tes idées ni ta vision de l’Eglise. Néanmoins tes propos ne m’ont ni « choquée », ni « heurtée », ni « scandalisée  » comme d’autres qui ont poussé des cris d’orfraie. Et pourtant… je suis concernée par tes propos car je suis enfant de divorcés. Tu as des idées divergentes des miennes, et alors? Je respecte tes idées et je comprends ton raisonnement.
    Cela dit je partage tout à fait ton indignation devant ceux qui ne respectent pas la foi des autres et ne savent pas se tenir dans une Eglise. Je désapprouve aussi ceux qui ont recours à des sacrements « pour la forme ». Je regrette que le baptême d’Adélaïde préparé avec soin et ferveur ne soit pas passé comme tu le voulais et je comprends ta déception.
    En ce qui concerne certains commentaires écrits en réponse à ton billet, je trouve certains propos inqualifiables à ton égard (et si quelque chose m’a choquée dans cette histoire c’est plutôt ça !). Si les lecteurs ne partagent pas ton avis, au lieu d’être médisants ou blessants, ils peuvent expliquer leurs idées respectueusement, ou passer leur chemin.
    Allez Clémence reste, on adore ton blog ! Non, tu n’es pas futile, loin de là !

  32. Anonymous says:

    Quand on prétend ouvrir un débat, il faut accepter de débattre.

    À celles qui ont réagi de manière virulente à mon commentaire de 14h49 : vos commentaires ne font que me conforter dans mon impression :
    étape 1 : Clémence joue la provoc pour qu’on fasse attention à elle (car un blog, ça n’est pas spécialement altruiste, contrairement à ce que vous répétez à tout bout de champ, Clémence… C’est surtout l’expression d’un grand besoin de reconnaissance. Je ne m’amuserai pas à jouer les psys et à tenter de deviner pourquoi, je ne vous connais pas assez pour ça)
    étape 2 : un véritable débat s’engage, avec des pour et des contre, voyez-vous cela ! Là où Clémence n’attendait peut-être qu’une validation de ses opinions (reconnaissance, validation… Voyez-vous l’émergence d’un thème ?).
    étape 3 : Clémence prétend avoir souhaité le débat et vouloir « des arguments qui [alimentent sa] réflexion dans un sens ou dans l’autre », mais évite à tout prix de s’y engager, ne répondant qu’aux arguments des « pour » et taxant tous ceux qui ne pensent pas comme elle de « méchants » qui l’ « attaquent »
    étape 4 : il lui suffit de pleurnicher un peu – en inventant qu’on l’a traitée de mauvaise mère ! Relisez tous les commentaires : personne n’a dit ça ! -, et cela suffit pour que soudain tout le monde se mette à la défendre, pour que le « débat » soit clos et pire, pour que tous ceux qui osent la contredire doivent se taire sous peine d’être traités de tortionnaires !

    C’est du grand art. Félicitations, Clémence : vous venez de passer maître dans l’art de la manipulation. Vous pouvez être fière de vous.

  33. Brigitte says:

    Madame,
    Ne vous amusez pas effectivement à jouer les psys, vos propos nous suffisent…
    Si les blogs sont un besoin de reconnaissance de la part de nous toutes, blogueuses, je vous en supplie, n’y perdez plus votre temps…
    Enfin, je constate, comme vous probablement, que celles qui ne partagent pas le propos de Clémence( virulentes ou non), n’ont pas été censurées…Pour quelqu’un qui serait passée dans l’art de la manipulation, avouez que c’est un peu ….léger.
    Elle serait donc fiere , manipulatrice et hypocrite. Nul doute, Madame que vous devez particulièrement bien la connaitre pour juger ainsi…
    Alors Madame, vous qui reprochez a Clémence son côté provoc, ne l’êtes vous pas un peu?
    Vous qui lui reprochez sa jeunesse, où est la tempérance et la juste mesure liées à votre âge.
    Méditez , Madame…mais ne bloguez plus.

  34. Anonymous says:

    je ne comprends pas ces violences ; ceux qui n’aiment pas n’ont qu’à ne pas lire votre blog, c’est aussi simple que cela…
    Pour ma part, je le trouve très bien comme il est, ne changez rien<;;; et bon courage

    Véronique

  35. so says:

    Chère Clémence,

    J’aime ton blog pour ce qui fait sa spécificité justement , cette alliance de  » futilité  » et de profondeur qu’on ne trouve pas ailleurs.
    Tu prends des risques en partageant autant, et c’est aussi ce courage et cette générosité que j’aime chez toi.
    Je ne partage pas toujours toutes tes idées, mais je les respecte et apprécie énormément la grande tolérance dont tu fais preuve en ne censurant pas les commentaires qui ne vont pas dans ton sens.
    Par ailleurs tes arguments, souvent me donnent à réfléchir, et me font découvrir un autre point de vue que le mien. Cela me permet de nuancer aussi mes positions.
    Pour cela Merci.
    Tu donnes beaucoup Clémence, et tu t’exposes, certains en profitent pour te blesser.
    Pour toutes ces choses, cela vaudrait la peine de continuer, mais ces contrariétés doivent te toucher profondément et ont peut-être des répercussions sur ta vie de famille et rien ne vaut que tu sacrifies ton bonheur.
    Vous formez une bien jolie famille tous les quatre et votre bonheur fait plaisir à voir. Protège le.
    JE t’embrasse virtuellement.
    Tiens bon.
    Amicalement.
    So

  36. Anonymous says:

    Chère Clémence,
    Ton blog est un véritable plaisir à lire le matin quand je suis dans mon bus en train de filer au boulot, je sais qu’on partage ce quotidien de mère de famille tout en travaillant et ça j’aime!
    On ne se connait pas mais j’ai été très touchée par ta gentillesse en recevant le FP d’Adélaide, et même des remerciements ce qui est gage d’une belle et rare éducation (Dieu sait que beaucoup ne daigne pas remercier même des gens proches!).
    Alors s’il te plait Poursuis :-)
    J’ai été aussi il y a 2 ou 3 ans je ne sais plus la cible de remarques hyper médisances de mères au foyer « anti-mère de famille travaillant », elles étaient 3-4 à se lâcher, je les ai virer de ma vie (je les connaissais très bien ) car intolérantes, et je ne regrette pas un instant. Et en effet je n’aborde plus de sujets « hypersensibles » parce que j’en ai ma claque de ma prendre des réflexions dans les dents.
    J’assume parfaitement mon côté catho, et militaire alors je me dis que les gens qui n’aiment pas me lire et bien qu’ils ne viennent pas c’est mon petit « salon » alors n’hésites pas à leur dire de ne pas venir lire tes propos point barre;-)
    Bises!!
    Porte Plume

  37. so says:

    D’Ont feed the troll…
    Et pourtant …
    @anonyme de 14H49 et 23H19 ( avouez qu’un prénom serait plus pratique … )On peut aussi débattre à visage découvert, et s’en tenir aux idées sans s’attaquer aux Personnes – q’on ne connaît pas de surcroît -, avoir recours à de vrais arguments et pas à la mauvaise foi .
    On se demande qui manipule qui …

  38. Anne-Laure R says:

    Bonjour, je n’étais pas forcément d’accord avec les pensées de pas mal de bloggeuses (surement mon coté chrétienne non catho tutoyeuse de Dieu!!) mais quand on vient sur un blog et qu’on n’est pas content de celui-ci, on s’en va!!
    Pour ma part, je suis contente de cette « futilité » que je trouve vraiment sympathique!!
    Donc, faites comme vous voulez mais si vous aviez l’idée de continuer, ce serait cool!!
    Madame T

  39. les escargots à l'opéra ... says:

    Bonjour Clémence,

    je ne te connais pas, je ne peux même pas dire que je vienne souvent lire tes billets. Je suis venue récemment par le biais de Valantoine et ai lu attentivement ce fameux texte sur l’Eglise, qui m’a beaucoup attristée.

    Et bien que tu ne souhaites plus répondre aux nouveaux commentaires à ce sujet, je voudrais exprimer ce dont je suis intimement persuadée, parce que ton billet n’a pas été écrit pour « en rester là » et tu l’exprimes d’ailleurs très bien.

    Je crois en l’Eglise une (unie dans l’Eucharistie et la Parole), Sainte (aussi généreuse, aimante, priante et persévérante qu’un Saint car bénie par Dieu et digne de Dieu), Catholique et Apostolique (porte-Parole du Christ).

    L’Amour que nous offrons à nos proches, à notre prochain est un don de Dieu, inépuisable. Nul n’est besoin d’en faire des conserves pour le réserver à des privilégiés.
    Mon privilège de chrétienne n’est pas d’être aimée de Dieu, mais de me savoir aimée de Lui. Je voudrais le dire à ceux qui ne le savent pas.
    Ma joie d’être catholique n’a rien à voir avec la fierté d’appartenir à une grande famille aux armoiries brillantes et lustrées, dont les membres présentent toutes les caractéristiques de pedigree requises, une Eglise pour faire joli, une Eglise qui présente bien. Non, ma joie d’être catholique me vient du partage communautaire, de ma mission de catéchiste, de la lecture Sainte et de l’élan que m’offre l’Esprit.
    Cette Eglise doit être courageuse, missionnaire et fidèle et je veux en faire partie avec mes imperfections, mes doutes et mes talents. Tout homme peut le vouloir.

    Le baptême, la communion, la confirmation ne sont pas des examens de passage, un filtre permettant de mettre de côté les indignes, ce sont avant tout, comme tu l’exprimes, des dons de Dieu pour tous les hommes qu’Il aime. Ce ne sont pas non plus des diplômes, mais des témoignages de l’Esprit Saint à nos côtés.

    Je prie maintenant pour que ces mots ne te blessent pas. Je lis dans bien des commentaires que tu es une belle personne et je n’ai pas de raison d’en douter. Ce message n’est pas personnel. Il se veut fraternel.

    Très belle fête de Pentecôte à toi !

    Anne-Sophie

  40. Marie-Anne says:

    Bonjour,

    Votre nouveau billet me donne matière à réagir…
    (Je n’ai écrit jusqu’à présent qu’un seul commentaire – dans la partie relative au billet du 14 mai, « J’ai testé pour vous : le baptême d’Adélaide avec Sophie la Styliste » – commentaire du 16 mai à 10h56, signé Marie-Anne).

    Quoique ne connaissant pas votre blog habituellement, je fais confiance à vos lectrices habituelles pour penser que vos billets concernant vos « trouvailles », tissus, vêtements, bijoux et autres bibelots justifient parfaitement que vous continuiez votre blog. Concernant les autres thèmes, cet épisode pourra vous servir de leçon pour être plus prudente et plus charitable à l’avenir quand vous vous exprimerez sur Internet.

    Je me permets en effet de trouver votre réaction étonnante : vous commencez (le 14 mai) par avoir des propos très durs sur le baptême (et vous employez l’expression on ne peut plus méprisante « donner de la confiture aux cochons » pour juger les personnes que vous critiquez)… Mais, quand des personnes se trouvent attristées ou choquées par vos propos et réagissent sous forme de commentaire, vous vous sentez agressée, non respectée, et tout à coup vous appelez à l’aide vos lectrices pour vous soutenir sans quoi vous laissez entendre que vous pourriez fermer votre blog !!… Pour ma part, je ne vous ai pas manqué de respect (je n’ai fait que réutiliser votre propre expression, mais c’est moins drôle quand elle s’applique à vous-même, n’est-ce pas ?…).

    Je vous répondrai simplement : quand on joue avec le feu, on risque en effet de se brûler. Et croyez bien que je ne me sens pas supérieure à vous en disant cela, je suis consciente que nous avons tous à nous convertir. Mais je suis sensible aux questions qui mettent en jeu la Foi catholique, la théologie, la doctrine sociale de l’Eglise. Et je n’hésiterais pas non plus, si le cas se présentait, à dénoncer ce qui serait incompatible avec la Foi catholique chez des « progressistes » (dont je ne suis pas !)…

    C’est vous qui avez donné des verges pour vous faire battre – et facilement, en plus.
    Exemple – comment conciliez-vous :
    1. votre prise de position du 14 mai sur le baptême (l’interdire aux enfants de parents dont le style de vie ne vous semble pas moral), avec :
    2. la photo de notre Saint-Père le pape François que vous affichez dans votre billet du 15, et avec :
    3. la prise de position du même Saint-Père dans son diocèse, avant son élection, en septembre 2012 (que j’ai citée dans mon précédent commentaire – mais vous n’avez pas répondu sur le fond). Rappel ci-dessous, pour mémoire :

    « En septembre 2012, il a pris nettement position contre les prêtres de son diocèse qui refusaient de baptiser des enfants nés hors mariage… Vous pouvez vous renseigner sur Internet, c’est écrit partout. Voici les paroles du pape François sur ces prêtres : « Ce sont les pharisiens d’aujourd’hui. Ceux qui éloignent le peuple du Salut. Je le dis avec douleur, et si cela est perçu comme une dénonciation ou une offense, que l’on me pardonne, mais dans notre zone ecclésiastique, il y a des paroisses qui ne baptisent pas les enfants de mères seules parce qu’ils n’ont pas été conçus dans la sainteté du mariage ». »

    Avec mes sentiments les meilleurs,
    Marie-Anne

  41. Marie-Anne says:

    En guise de conclusion, et à la lumière de l’exemple qui précède, dans mon commentaire précédent : puisque, à la lecture de tous les commentaires, les visiteuses de votre blog viennent essentiellement pour vos « trouvailles », je vous conseillerais volontiers de vous en tenir à ces trouvailles, et de ne plus prétendre parler sur Internet de théologie. Ce sera mieux pour notre Sainte Eglise catholique.
    En comptant sur votre compréhension,
    Marie-Anne

  42. Payot et Gounie says:

    On ferme les bans pour les expertes en theologie et on les ouvre pour les prochains mariages Gay…A l’unanimité, les expertes s’en rejouieront de la tolerance extreme dans l’amour du Christ.Perso , je prierai pour leur salut eternel

    Le caniveau est plein , la recré est terminée

  43. Anonymous says:

    Merci à Marie-Anne d’apporter des commentaires très pertinents et documentés.
    Je pense que nous sommes ici très nombreu(x)ses à partager son point de vue (même en restant des « supporters » du blog de Clémence).

    Peut être devrais-je raconter ici une petite tranche de ma vie qui pourra faire réfléchir les lecteurs qui se seraient attardés ici. Ma propre maman est extrêmement pieuse. Elle est une fervente catholique, depuis sa tendre enfance. Mes frères et soeurs et moi-même avons été élevés dans la lignée catho jusqu’au boutiste. Nous connaissons de nombreux monastères, tous les évangiles sur le bout des doigts, nos pieds ont foulé les cours de récré des écoles catholiques. Cependant, il y a quelques années, alors que j’étais majeure et autonome, elle n’a pas approuvé un de mes choix. Elle m’a jugée en me faisant comprendre que j’étais « pécheresse ». Elle m’a méprisée et rejetée. Aujourd’hui, et depuis plusieurs années maintenant, je « rentre bien dans les cases » comme Clémence les as décrites dans ses billets ici. [Mon mari et moi sommes confirmés, nos enfants baptisés à la sortie de la maternité. Nous allons à la messe tous les dimanches, etc]. Ma maman a donc eu tout naturellement envie de renouer avec moi. Je serais devenue « fréquentable ».
    Je suis profondément catholique et je l’ai toujours été. Je n’ai pas de ressenti à son égard. [Dieu, merci]. Je garde juste le souvenir d’une profonde tristesse. J’ai tant pleuré qu’aujourd’hui je ne peux plus verser une seule larme. Même au baptême de mes enfants, pas une petite goutte n’aura coulée.

    Je souhaite à Clémence (et à toutes les mamans qui passent par ici) qu’aucun de ses enfants ne ressente un jour le mépris de sa maman dans son regard…

  44. Fernand Naudin says:

    Clémence,
    la démocratie consiste à donner la parole à tous, y compris aux cons, ils se sont dévoilés dans leurs commentaires.
    Mort aux cons, « vaste programme » disait le Général de Gaulle.
    Faire parti de l’élite expose à la critique et à la jalousie.
    Clémence, continue de penser clair et de marcher droit !

  45. Anonymous says:

    J’aimerai simplement, rappeler ce qui suit, à l’auteur du blog et aux « commentatrices », notamment à celle qui crient haut et fort et que sous prétexte que c’est le blog de l’auteur elle peut y dire ce qu’elle veut. Avant d’affirmer haut et fort cela, renseignez vous concernant le droit d’Internet, en lisant ce pdf par exemple:
    http://www.foruminternet.org/particuliers/guides/IMG/pdf/guide_blog_net_version_corrigee_le_01_juillet_2009-2.pdf
    édité par l’institution compétente
    et notamment ces passages:

    -« Accorder un droit de réponse est obligatoire, mais dans le cas des blogs, c’est plutôt naturel ! Pour cela, les personnes disposent d’un délai de trois mois à compter de la publication du message. La réponse doit être publiée dans les trois jours. »

    -« Tout au moins, les blogueurs devront-ils ne pas se laisser guider dans leurs commentaires par leur animosité, ne pas être excessifs et faire reposer leurs propos sur un travail sérieux et approfondi. »

    Et notamment la page intitulée « Le régime de responsabilité applicable aux blogs »

    -« Le blogueur est responsable des propos qu’il tient sur son blog mais aussi de l’ensemble des éléments qu’il édite. Cette responsabilité de « bon sens » est à la fois pénale et civile et ne diffère en rien de ce qui est connu en matière de sites internet classiques. Le blogueur répondra donc devant la justice de ce qu’il publie et de ses propos si ceux-ci constituent des infractions pénales ou s’ils causent un dommage à autrui. »

    -« L’article 93-3 de la loi du 29 juillet 1982, qui concerne les infractions dites « de presse », est applicable aux blogs. Parmi ces infractions, les plus connues sont la diffamation, l’injure, certaines provocations ou apologies. »

    S’il est vrai que l’auteur a été touchée et victime d’atteintes à sa personne, je trouve dommage qu’il n’est pas était relevé que certains commentaires ont également portés atteinte aux « contre » des propos de l’auteur, et notamment ceux d’Angela avec son « homosexualité est une abomination » et autres formules particulièrement virulentes…

    bonne lecture,
    Amandine

  46. Payot et Gounie says:

    Clemence: un conseil de maman.Rends ton blog confidentiel car avec la pluie les harpies sont de sorties. Si apres la morale, l’insulte ,tu as desormais les plaideuses, tu fermes ! Sors ton code civil ..En tant que journaliste maitrisant comme ton frere parfaitement le code,je rigole de l’outrecouidance de certaines .Combien de blog en France ? Alors du balai aux em…..qui semblent ne rien avoir à faire ! Le caniveau devient frole le trop plein !

  47. marilee says:

    Clemence je ne vous connais que depuis l’operation  » pour domitille »

    Etre vrai nous expose à des commentaires désagréables et plue constructif !!
    La vie m’a appris aussi avec le temps que nous devons garder juste la paix de notre âme et que l’esprit saint nous apprend à avoir les mots juste pour dire les choses dans ce monde bien sombre !!
    Continuez votre route et faites la joie de vos lectrices fidèles
    que Dieu vous bénisse

  48. sekamado says:

    Peu important ceux qui jugent ce qui doit être écrit ou non, un blog est personnel, avec nos idées,nos pensées, nos colères, nos états d’âme, nos futilités, nos « trouvailles », c’est un échappatoire au quotidien.
    Je suis loin d’une vie parisienne, pas forcément concernée par les « trouvailles » et pourtant je lis…Le style de Clémence, ses avis….Quand je n’aime pas un blog, je vais ailleurs. tout comme la lecture d’un livre que je esse s’il m’ennuie, me dérange.
    Continue Clémence ta prose.
    Enjoy…..

  49. Anonymous says:

    réponse d’un prêtre aux articles postés par Clémence relatifs aux sacrements :

     » L’Eglise est sainte, elle est mère et éducatrice. Vous n’avez pas à la rêver plus ceci ou plus cela, mais à accueillir ce qu’elle propose, par la voix du Pape et des Evêques.

    Le droit de l’Eglise s’impose à tous, au service de l’unité.

    Pour l’accès des enfants au baptême, il est très clair : il suffit qu’il puisse y avoir une raisonnable espérance que les enfants seront éduqués dans la foi catholique. ( Voilà pourquoi le seul motif de refus pour baptiser, est le refus des parents d’inscrire au catéchisme les premiers enfants en âge de l’être )

    Le don de Dieu est gratuit, au delà de nos mérites. Et encore plus de celui des parents. Comment refuser ce don de Dieu à des enfants sous prétexte que leurs parents ne seraient pas dans les clous ? Le Pape François, encore cardinal, avait jugé « hypocrites » les prêtres de son diocèse qui se permettaient de refuser le baptême des enfants de couples non mariés. c’était en sept 2012.

    Pour le reste, laissez l’Eglise discerner dans sa sagesse, et méfiez vous de l’orgueil qui juge les mérites d’autrui, avec plus d’exigence que la Sainte Eglise. Pourtant, elle seule a les paroles de la Vie Eternelle…. « 

  50. Anonymous says:

    @Anonyme :
    Merci pour cette réponse venant d’un homme d’église.
    Dommage qu’elle ne reste que sur le thème du baptême. Que répondre que le mariage de non-baptisés par exemple ?
    Je relève cependant : « Voilà pourquoi le seul motif de refus pour baptiser, est le refus des parents d’inscrire au catéchisme les premiers enfants en âge de l’être ». Cela rejoint ce que disait Clémence dans ces quelques lignes.
    J’entends souvent en préparation au bapteme : « nous demandons le bapteme mais ne l’élèverons pas dans la Foi. Il/Elle choisira quand il en aura l’âge » : que dire alors ?
    Enfin, cette réponse dépend aussi des prêtres car je connais des moines et des prêtres qui suivraient Clémence à 100%.
    Si je pense que l’Eglise se doit d’être accueillante et ouverte à tous, ce sujet m’a quand même fait réfléchir sur l’irrespect. Jusqu’où va la tolérance de l’église ?
    Christine

  51. Anonymous says:

    M. Fernand,

    Il faut absolument vous féliciter pour vos belles paroles, si pleines de sagesse, d’humilité et d’un humour inénarrable ! J’aurais souhaité également, en plus de votre petite diatribe sur les « cons », que vous développiez un peu sur la notion « d’élite », histoire de nous amuser encore davantage. Vous êtes tordant, Monsieur ! Un immense merci pour l’agréable divertissement que constitue votre message ! Continuez !

    Une fan de clowns

  52. Anonymous says:

    Je ne suis pas de votre confession. Je ne saurais donc vous guider sur la bonne voie qui serait celle de l’Eglise.
    En revanche, pour moi, une religion représente un idéal fait de beaux préceptes mais aussi de régles à respecter.
    Et effectivement, il faut toujours regarder vers le haut et demander le pardon au lieu de chercher justifier nos erreurs en ne citant que ce qui nous arrange.
    Enfin, une religion pour rester intègre ne peut évoluer avec son temps. Elle est universelle, éternelle et intemporelle.
    De mon oeil extérieur, je remarque que le message envoyé sans cesse à l’auteur de ce blog semble être « amour du prochain » et « humilité ». Alors pourquoi tous ces messages en « moi je, moi je, moi je » ?
    R.

  53. Anonymous says:

    @Payot & Gounie : ne nous faites pas rire avec votre pseudo statut de journaliste !! Vous n’êtes ni titulaire d’une carte de presse ni répertoriée dans aucune rédaction ! Une névrosée nostalgique d’un Jean Raspailisme poussiéreux qui a élevé ses deux rejetons (pas beaucoup pour une bonne catho !) dans un fondamentalisme chrétien de bazar n’a pas vraiment de conseil à donner …. foutez lui donc la paix à votre pauvre fille : quand elle va se réveiller dans quelques années et réaliser tout le mal que vous lui avez fait elle va avoir du mal à s’en remettre. Et signez donc de votre vrai nom puisque vous crachez sur les anonymes !

  54. Anonymous says:

    Dites donc c’est animé ici !
    J’aime bien les sujets sur la tolérance et l’amour qui finissent par des insultes comme dans le dernier commentaire posté !
    Bravo belle mentalité ! Belle ouverture à la discussion et au débat ! Ca fait avancer la cause !
    Je ne prendrais même pas position tellement vous êtes tous hors sujet !
    Je reste aussi anonyme, ça plait il parait !

  55. Clémentine says:

    Extrait d’un témoignage paru cette semaine :

    [sur un tractage de la Manif pour tous à l’entrée de la messe]
    « Ce tractage n’intervient pas un dimanche comme les autres. C’est un dimanche de fête, un dimanche d’accueil : un baptême, des premières communions, des professions de foi. Des actes fondateurs d’une vie chrétienne maintenant pollués, liés à un message d’exclusion. L’Eglise, ou au moins certains de ses fidèles, a choisi ce jour-là d’accueillir ces jeunes dans un esprit de rejet !

    Comment accueillir ces adultes en devenir avec ce visage de haine ? Comment mon Eglise a-t-elle pu se fourvoyer au point de nier ce qui était le plus beau des messages, l’amour du prochain ? Et si demain ces jeunes se découvraient eux-mêmes homosexuels ?

    J’ai grandi dans cette église. J’y ai appris le respect. Des valeurs dont je suis fier mon été transmises ici. C’est là que j’ai vécu la plus belle des messes de Noël. Ce soir-là, le curé rappela en toute simplicité ce que beaucoup ont oublié : Jésus, fils de Dieu, fût élevé par un homme qui n’était pas son père. Ce bon vieux Joseph donna tout son amour à un enfant qui n’était pas de lui. »

    Dans les commentaires, quelqu’un va plus loin : « Dieu, Jésus, Marie, Joseph c’est une histoire d’adoption, de famille recomposée et… de gestation pour autrui (Marie pour Dieu).
    C’est pas sur ce postulat d’immaculée conception et d’adoption que se crée la croyance chrétienne ? « 

    À lire là : http://www.rue89.com/2013/05/21/manif-tous-harcele-jusque-eglise-242496

    Bonne journée à tous.

  56. Guenantin says:

    Bonjour clémence ça fait longtemps que je ne suis pas passer par la et la boom le choc je bien d’apprendre que visiblement des gens ce sont retourner contre toi
    Je ne viens pas pour te critiquer ( j’ai déjà fait. Hein!) non je viens pour te dire que voilà tu viens de connaître ce que j’ai moi même connu et tu te rends bien côté que ça fait mal même si on fait bonne figure
    Par contre dit toi bien que seul la vraie vie compte pas la virtuelle des blogs même si tu peux y faire de belles rencontres franchement A quoi bon prêter attention A tout ça le principal c’est le deuxième cadeau que tu as eu : ton petit Bébé le reste est une perte de temps. Et ne laisse pas ton blog prendre sur ton temps et surtout le plus important ne le laisse pas te mettre dans des humeurs qui ne serviront qu’A te mettre le moral au plus bas bonne continuation Carole guenantin

  57. Guenantin says:

    Bonjour clémence ça fait longtemps que je ne suis pas passer par la et la boom le choc je bien d’apprendre que visiblement des gens ce sont retourner contre toi
    Je ne viens pas pour te critiquer ( j’ai déjà fait. Hein!) non je viens pour te dire que voilà tu viens de connaître ce que j’ai moi même connu et tu te rends bien côté que ça fait mal même si on fait bonne figure
    Par contre dit toi bien que seul la vraie vie compte pas la virtuelle des blogs même si tu peux y faire de belles rencontres franchement A quoi bon prêter attention A tout ça le principal c’est le deuxième cadeau que tu as eu : ton petit Bébé le reste est une perte de temps. Et ne laisse pas ton blog prendre sur ton temps et surtout le plus important ne le laisse pas te mettre dans des humeurs qui ne serviront qu’A te mettre le moral au plus bas bonne continuation Carole guenantin

  58. Fanny says:

    Aller Clémence, aller Clémence alleeeeeeeeeer !!!!!
    Tu sais à quel point j’admire ton assiduité sur ce blog, tout le coeur que tu y mets et, comme je te connais « pour de vrai de vrai » je sais bien à quel point tu es une fille généreuse, gaie, attentive aux autres et à l’écoute.
    Quand à être une mauvaise mère ben t’inquiète pas je ne suis pas prête d’appeler la DASS pour tes 2 impératrices !!!!!
    Bravo, d’avoir le courage d’exprimer tes opinions et de les défendre. Je t’avoue je n’ai pas eu le temps de tout suivre même si j’en ai lu quelques brides entre 2.
    Je t’embrasse fort.

Laisser un commentaire