Réponse au billet d'hier

Au vu des réactions sur le billet d’hier :

Merci pour Adélaïde.

Commençons par le futile :
La tenue de Joséphine :
Une robe Bonpoint blanche à dentelles
(Elle n’a pas pu résister à essayer le chapeau de sa grand-mère !)  :

Pour moi,
Robe noire et blazer rose Comptoir des Cotonniers
Dont j’avais parlé ici

Plus sérieusement,
Mes propos étaient forts à dessein pour vous faire réagir

Et je vois que cela a été le cas.
Bien sûr, de l’eau dans mon vin.

Bien sûr qu’on ne peut refuserle baptême à un petit être quel que soit son entourage. 

Mais est-ce notre seul rôle de chrétiens que d’espérer que ses parents,
S’ils ne sont pas baptisés, pas mariés ou divorcés,
S’ils provoquent un bazar immense lors de leur venue annuelle à l’église …
Soient touchés – peut être ?- par la Grâce de l’Esprit Saint.
Est-ce notre rôle de chrétiens que de balançer/offrir des sacrements à tout va
En espérant qu’une étincelle arrive ?
Ne devrait-on pas plutôt essayer de la provoquer cette étincelle ?
Ne devrait-on pas  demander aux non-baptisés de se faire baptiser avant de se marier ?
Ne devrait-on pas, par exemple, essayer de proposer le baptême aux parents non baptisés en même temps que leur petit
Plutôt que simplement écouter en hochant la tête et souriant qu’ils font plaisir à Mémé
Et espérer ce possible instant de grâce ?
Ne pensez-vous pas que leur demander un peu de respect lors de leur venue annuelle à l’église les rendraient,
Peut être,
Plus à l’écoute de ce qui s’y passe et donc plus réceptif à cette éventuelle Grâce ?
Facile de parler des brebis égarées qui
– Qui sait ? Les voies de Dieu sont impénétrables –
Seraient touchées – un jour- et reviendraient grossir nos rangs ?
N’est-ce pas trop facile ? Est-ce ça qui nous est demandé ? N’a-t-on pas plus à faire ?
Même vous qui me considérez être trop dure, obscurantiste et pathétique,
Ne pouvez-vous pas plus que la simple tolérance ?
A propos de tolérance, mes mots ont été durs, oui.
C’était voulu.
Relisez-vous. Et les vôtres ?
On y lit AMOUR, AMOUR, TOLERANCE, TOLERANCE !
Mais pas envers les intolérants alors, c’est ça ?
Toujours cette histoire de paille et de poutre
(Et je suis bien consciente, croyez-moi, d’avoir une poutre)
Et le respect dans tout cela ?
Est-ce vraiment être aussi horrible que vous me faites le paraitre que de demander le respect durant une messe,
D’y arriver à l’heure (je pense que tous sont à l’heure pour le film au cinéma),
Ou le respect pour les sacrements qui sont demandés?
Surtout que personne n’a été obligé de venir.
Là, je n’ai pas l’impression d’être intolérante mais de juste vouloir un minimum de politesse.
Mais il est vrai que depuis 68, la politesse n’est plus de mise,
L’église et la société en général sont plus permissives et excusent/justifient tous les comportements.
Mais en y regardant de plus près qu’y a-t-on gagné ?
Une perte du sacré et des valeurs de base.  
Un gain de psy et d’avortements  (encore extrême hein ? ;))
Ce sont les rangs des écoles privées et des églises tradi qui ont été grossis pendant que les autres se vident.

Un point sur lequel je ne peux varier est le fait que l’église ne peut évoluer avec la société.

Certes beaucoup divorcent, certes le SIDA a fait des dégâts, …
Mais ce qui est écrit est immuable.
L’église a une trop haute opinion de l’Amour pour varier d’un iota
Et c’est tant mieux !
Ce mot amour est trop galvaudé aujourd’hui.
Il ne reste que les écritures auxquelles se raccrocher.
Pas de nouvelle édition de la Bible version an 2000.
Le Pape François a beaucoup à faire tant avec moi qu’avec nous tous je pense.
Alors oui, priez pour moi avec joie car je sais que j’en ai besoin !
Mais priez également pour que ces portes tant ouvertes ne soient pas celles des FEMEN et de leur blasphème
Car j’ai beau espérer,
Malheureusement,
Je crois qu’aucune d’elles n’a eu l’étincelle ce jour-là dans Notre Dame.

54 comments

  1. zel & nané says:

    Chère Clémence, juste quelques mots pour te dire merci, merci de partager généreusement tes convictions, si fortes soient elles, ouvertes à la discussion. Tu as l’élégance de rester dans la mesure dans tes réponses, et tu prends la peine de répondre à chacune. C’est ce dialogue qui fait avancer l’Eglise, l’échange et la réflexion ouvrent l’esprit et ne peuvent qu’être bénéfiques.
    Très bonne journée à toi et tes impératrices.

  2. zel & nané says:

    Chère Clémence, juste quelques mots pour te dire merci, merci de partager généreusement tes convictions, si fortes soient elles, ouvertes à la discussion. Tu as l’élégance de rester dans la mesure dans tes réponses, et tu prends la peine de répondre à chacune. C’est ce dialogue qui fait avancer l’Eglise, l’échange et la réflexion ouvrent l’esprit et ne peuvent qu’être bénéfiques.
    Très bonne journée à toi et tes impératrices.

  3. zel & nané says:

    Chère Clémence, juste quelques mots pour te dire merci, merci de partager généreusement tes convictions, si fortes soient elles, ouvertes à la discussion. Tu as l’élégance de rester dans la mesure dans tes réponses, et tu prends la peine de répondre à chacune. C’est ce dialogue qui fait avancer l’Eglise, l’échange et la réflexion ouvrent l’esprit et ne peuvent qu’être bénéfiques.
    Très bonne journée à toi et tes impératrices.

  4. zel & nané says:

    Chère Clémence, juste quelques mots pour te dire merci, merci de partager généreusement tes convictions, si fortes soient elles, ouvertes à la discussion. Tu as l’élégance de rester dans la mesure dans tes réponses, et tu prends la peine de répondre à chacune. C’est ce dialogue qui fait avancer l’Eglise, l’échange et la réflexion ouvrent l’esprit et ne peuvent qu’être bénéfiques.
    Très bonne journée à toi et tes impératrices.

  5. zel & nané says:

    Chère Clémence, juste quelques mots pour te dire merci, merci de partager généreusement tes convictions, si fortes soient elles, ouvertes à la discussion. Tu as l’élégance de rester dans la mesure dans tes réponses, et tu prends la peine de répondre à chacune. C’est ce dialogue qui fait avancer l’Eglise, l’échange et la réflexion ouvrent l’esprit et ne peuvent qu’être bénéfiques.
    Très bonne journée à toi et tes impératrices.

  6. zel & nané says:

    Chère Clémence, juste quelques mots pour te dire merci, merci de partager généreusement tes convictions, si fortes soient elles, ouvertes à la discussion. Tu as l’élégance de rester dans la mesure dans tes réponses, et tu prends la peine de répondre à chacune. C’est ce dialogue qui fait avancer l’Eglise, l’échange et la réflexion ouvrent l’esprit et ne peuvent qu’être bénéfiques.
    Très bonne journée à toi et tes impératrices.

  7. zel & nané says:

    Chère Clémence, juste quelques mots pour te dire merci, merci de partager généreusement tes convictions, si fortes soient elles, ouvertes à la discussion. Tu as l’élégance de rester dans la mesure dans tes réponses, et tu prends la peine de répondre à chacune. C’est ce dialogue qui fait avancer l’Eglise, l’échange et la réflexion ouvrent l’esprit et ne peuvent qu’être bénéfiques.
    Très bonne journée à toi et tes impératrices.

  8. zel & nané says:

    Chère Clémence, juste quelques mots pour te dire merci, merci de partager généreusement tes convictions, si fortes soient elles, ouvertes à la discussion. Tu as l’élégance de rester dans la mesure dans tes réponses, et tu prends la peine de répondre à chacune. C’est ce dialogue qui fait avancer l’Eglise, l’échange et la réflexion ouvrent l’esprit et ne peuvent qu’être bénéfiques.
    Très bonne journée à toi et tes impératrices.

  9. Anonymous says:

    Mai 68? Mais vous êtes nées dans les années 80!
    Vous n’avez aucune idée de ce qu’était la vie avant, et de ce que serait votre vie aujourd’hui et vos relations avec vos enfants si tout cela n’avait pas eu lieu. (moi non plus d’ailleurs)
    On vous a jamais dit cette phrase : « a mon époque, les enfants ne parlaient pas à table ». Je précise je ne suis pas 68arde, loin de là, je suis néée après comme vous.
    Je suis certaine que vous êtes bien attentionnée et je ne veux pas vous blessée, mais tout cela fait très milieu fermé…

  10. Angela says:

    Voila qui est bien dit !

    Merci de conclure sur le debat d’hier soir qui commencais à se transformer en lutte des classes alors que le sujet n’en était rien.

    Dans l’imaginaire des gens , lorsque l’on defends certaines valeurs on appartient forcement à certaines couches  » priviligiées » ou certains milieux . Mais je le redis la foi n’est pas affaire de milieu.

    Peut etre justement que dans  » nos milieux » nous avons plus de tolerance qu’il est dit , car le respect est une valeur essentielle. Neanmoins je defends que l’on peut rester courtois sans pour autant retourner sa veste sur ses valeurs !

    Hier j’ai lu tous les commentaires avec attention , meme les plus intolerants à mon egard , y ai repondu a tous sans exception , et n’ai été convaincue par aucun . Soit mal argumenté , soit tous simplement pas argumenté et « balancant  » des mots pour blesser ou cherchant a modifier on propos. Je soutiens que si j’avais eu un com’ qui differais avec un argumentaire bien construit , un vrai debat , de la courtoisie et beaucoup de TOLERANCE ( le mot du jour apparement ), Il m’aurait amené à la reflexion surement…

    Si j’en ai bléssée certaines ( ou certains) hier soir personellement je vous en demande pardon sincerement . Neanmoins je reste ferme concernant toute mon ideologie sur l’Eglise et que cela plaise ou non. Cette tribune est libre , chacun s’y exprime comme il veut et j’entends bien le faire à chaque fois qu’un sujet me tiens à coeur.. Ou a chaque fois qu’un objet me plais ( on ne se refait pas …^^!!!!).

    Merci en tout cas à tous pour la discussion . Merci à Clemence pour le billet ( au top!) et pour ses trouvailles.

    Belle journée sous le soleil(enfin en theorie car les degrés ne suisvent pas ) normand.

  11. Angela says:

    @ anonyme :

    ET BIS REPETITA sur la luttte des classes !

    Notre generation de djeun’s (comme dit papa , mais je me ttrouve deja bien vieille ) n’a pas besoin d’etre né en 68 pour savoir ce qu’etait 68 .

    Etes vous née en 40 pour savoir que la Shoah a été teriible ??! Etes vous né aux USA en 50 pour vire les segreations. Au vu de votre com’ je ne crois pas .
    Et pourtant à travers les temoignages de votre famille qui peut etre ont vecues à ces epoques , les informations que vous avez eu ca et la ( media , ecole , temoignage…) , pas besoin d’etre née en 40 ou 50 pour en conclure sur les atrocitées comises !

    Et bien ce raisonnement on peut l’appliquer à mai 68 ! A mon sens.

    Belle journee a vous ! Courageux anonyme

  12. Anonymous says:

    (Le mécréant de service débarque :))

    Je suis paradoxalement tout à fait d’accord avec ta vision de l’Église… Je respecte trop les croyances et la dévotion à la foi pour jouer les hypocrites et me marier religieusement ou faire baptiser mes enfants alors que je ne suis pas un fervent croyant.
    C’est mon choix et ma façon de vivre mes convictions quant au sens de notre passage sur terre, et quelque part c’est tout à fait en accord avec ce que tu prônes toi aussi.

    Ça ne m’empêche pas d’avoir un regard bienveillant sur les gens qui font vivre leur foi avec la ferveur respectueuse des vrais croyants. Et c’est en cela que j’approuve ton désir de cohérence. Combien de fois j’ai vu des gens se marier à l’église sous le seul prétexte que leurs parents y tenaient… Je trouve ça lamentable.

    Ma vision de la foi et de la religion ne rejoint pas la tienne. Et pourtant… ça ne m’empêche pas d’être ému (parfois aux larmes) dans une église, une synagogue, un temple ou une mosquée, et de respecter et d’admirer ceux qui font ce choix, intime et profond, de passer devant l’autel.

    (bon, ok, parfois, je blasphème un peu… mais jamais dans un lieu de culte ! :))

  13. sophielastyliste says:

    Je suis globalement d’accord avec toi Clem . Mais au fond, je crois d’abord que tout cela est une question d’éducation, de bienséance et de tolérance : Et la tolérance, on a tendance à l’oublier, ça marche dans les deux sens !…Et oui, parce que nous sommes Chrétiens, parce que notre religion est Amour, alors on devrait tout accepter !? Mais la provocation est à la mode -Elle a toujours été…- et sous couvert de lute pour des idées « progressistes », sous couvert de modernité ou d’ouverture, il faudrait que notre religion perde tout son sens, sa sève, sa grandeur ?
    Evidemment que les chahuts, profanations et autres incivilités (qui commencent d’abord par une tenue indécente ou un retard le jour d’un baptême ) sont à dénoncer….Mais je pense très sincèrement que la base, et on rejoint le sujet sur l’éducation ;) c’est le laisser-faire et la dégradation constante des bases du bien savoir vivre ensemble…
    Ta Joséphine est à croquer !!! (Si je peux me permettre tant elle fait grande dame :)-

  14. Soraya GILLY says:

    Merci. Sans doute tu déranges, mais j’ai envie de dire heureusement. L’heure n’est plus à la tiédeur, et il faut du courage dans nos convictions. Notre siècle est si imbu de lui-même que les valeurs qu’il défend pour d’autres ne sont que rarement valables pour les catholiques… plein de bisous.

  15. rouroulou says:

    Bien sûr qu’il faut avoir des convictions et s’y tenir. Mais la vie nous donne parfois de drôles de leçons. Quand nous préparions le baptême de notre n°3, il y avait parmi les parents une dame athée, infirmière. Son mari était croyant, mais elle désirait peut être plus que lui faire baptiser son enfant. En tant qu’infirmière elle voyait au quotidien combien la foi aidait les malades dans leur combat contre la maladie ou à l’approche de la mort. Elle souhaitait offrir cette chance à son enfant et s’engageait à lui donner une éducation catholique. Ce genre de témoignages nous remet tous en cause, et nous fait prendre conscience plus encore de l’importance du baptême et de la foi. Là est aussi la force de Dieu, être là où on ne l’attend pas ;)

  16. Payot et Gounie says:

    Chere Anonyme

    Je suis née en 1951 et ai connu ce que vous semblez rejeter et que moi, la sexa, j’appelle la Douce France! De quelles avancées parlez-vous ? En quoi la vie est-elle meilleure aujourd’hui : famille eclatée, eglises, socles de la vie, desertées, nature ravagée, virtuel organisé, desinformation assurée…enfants drogués appelant au secours des parents sourds et aveugles, des veilles personnés seules dans des mouroirs, des femmes abadonnées par des maris deresponsabilisés..Mai 68 a été fait par des riches qui sont aujourd’hui, ministres, PDG, bobos…Aucune retombée negative pour eux.ils ont ecrit l’histoire à leur sauce pour mieux vous la faire avaler et vous decerebrer. acheztez vous pour 18 euros: les regles de Saint Benoit aux sources du droit…Quant au milieu fermé, sachez que le plus fermé est celui de ceux qui souhaitent nous voir degringoler pour mieux triompher.!une famille traditionnelle est ouverte aux autres , elle partage, elle offre, elle heberge, elle temoigne, elle conserve les valeurs sans lesquelles le monde s’ecroule….Regardez les familles tradi musulmanes ou juives : combien de catholiques les envient.Elles n’ont rien abandonné! remercions les de leur temoignage qui prouve que famille unie, priante, fidéle = bonheur!

  17. Payot et Gounie says:

    Chere Anonyme

    Je suis née en 1951 et ai connu ce que vous semblez rejeter et que moi, la sexa, j’appelle la Douce France! De quelles avancées parlez-vous ? En quoi la vie est-elle meilleure aujourd’hui : famille eclatée, eglises, socles de la vie, desertées, nature ravagée, virtuel organisé, desinformation assurée…enfants drogués appelant au secours des parents sourds et aveugles, des veilles personnés seules dans des mouroirs, des femmes abadonnées par des maris deresponsabilisés..Mai 68 a été fait par des riches qui sont aujourd’hui, ministres, PDG, bobos…Aucune retombée negative pour eux.ils ont ecrit l’histoire à leur sauce pour mieux vous la faire avaler et vous decerebrer. acheztez vous pour 18 euros: les regles de Saint Benoit aux sources du droit…Quant au milieu fermé, sachez que le plus fermé est celui de ceux qui souhaitent nous voir degringoler pour mieux triompher.!une famille traditionnelle est ouverte aux autres , elle partage, elle offre, elle heberge, elle temoigne, elle conserve les valeurs sans lesquelles le monde s’ecroule….Regardez les familles tradi musulmanes ou juives : combien de catholiques les envient.Elles n’ont rien abandonné! remercions les de leur temoignage qui prouve que famille unie, priante, fidéle = bonheur!

  18. so says:

    Je suis d’accord avec toi sur un point : ne nous contentons pas d’esperér que la grâce agisse en râlant parce que « rien n’est plus comme avant ma bonne dame « …
    Vivons notre vie de baptisés, présentons un visage heureux de l’Eglise, mettons-nous au service de ceux qui se tournent ver l’Eglise le temps d’un sacrement pour leur proposer non seulement le sacrement mais aussi la préparation et  » le service après vente « . Une amie qui a divorcé m’a dit un jour, en pleine tourmente, mais ils sont où les chrétiens qui étaient à l’Eglise le jour de notre mariage?
    Certains sont doués pour l’accueil des fiancés, d’autres pour l’accueil des familles en deuil, d’autres pour une écoute, d’autres pour l’accueil des familles, d’autres pour la catéchèse, d’autres pour l’animation Liturgique … Faisons vivre notre Eglise selon nos dons, rendons la Accueillante sans renier son Message.
    Dans ma paroisse, on accompagne les fiancés, les familles en deuil, les parents des enfants du caté ,les futurs baptisés, on essaye de proposer des dimanches autrement et pourtant on ne  » brade  » pas la liturgie … Tous ne reviennent pas, tous ne sont pas hyper réguliers aux messes, mais presque tous disent qu’on se sent bien ici , et que  » ça donne envie ».
    je pense qu’on peut être ferme sur la doctrine tout en respectant le chemin de foi de chacun . Jésus à Emmaüs nous rejoint sur la route que nous prenons.

  19. Angela says:

    @ Payo et Gounie :

    Madame ,

    Je plussois à votre commentaire et vous dis Bravo pour cette reponse si enrichissante et bien construite !

    Heuresement qu’il existe encore des gens comme vous qui me redonne confiance dans les valeurs auxquelles je crois .

    Qu’ajouter de plus ? Tout est dit ..

    Merci.

  20. sekamado says:

    Je suis si en accord avec votre pensée et pourtant….Il existe des exceptions. Je n’ai jamais compris pourquoi ma soeur se mariait à l’Eglise, son mari refusant l’autorité de l’Eglise… Ses enfants furent baptisés sans ferveur.
    Son aîné a 8 ans, va au catéchisme, a emmené ma soeur (aujourd’hui divorcée) à la messe tous les samedis soir. Dorénavant elle y va même sans les enfants, ne s’imaginent pas une semaine sans aller à la messe. Je l’admire dans la force de sa Foi revenue. Je remercie le Seigneur dans son Amour. Mais je suis toutefois complètement en accord avec vos propos.
    Belle journée.

  21. Clothilde says:

    Je me permet de réagir sur cet article, je comprends tout a fait votre point de vue mais c’est précisément ce côté la de l’Eglise qui me déçoit.

    Il me semble que dans le catholicisme d’aujourd’hui nous pouvons avoir la foi et être dévoué a Dieu tout en étant au choix: non baptisé et/ou divorcé et/ou pour l’union et l’adoption des couples homosexuels.

    Il me semblait que le plus important était la foi et le dévouement a Dieu et a la communauté.

    J’ai peur que l’Eglise moderne (car nous vivons dans un monde moderne) qui rejette cette ouverture ne perde de très profonds croyants, des personnes bonnes et ouvertes vers son prochain juste parce qu’elles ne rentrent pas dans le moule tradi.

    J’aimerais tellement que l’Eglise chrétienne soit ouverte a la différence, a la prochaine messe regardez donc les enfants de cœur et dites-vous que l’un d’entre eux sera peut être homosexuel dans quelques années et voudra avoir des enfants, des enfants qu’il voudra surement élever dans avec sa communauté chrétienne.

    Tournez la tête a droit et regardez votre voisine elle est peut être très malheureuse dans son couple, son mari la trompe. Elle garde la foi mais ils divorceront dans quelque temps et elle a peur de se faire rejeter par son Église alors que justement elle en aura besoin à ce moment la.

    Il y a de nombreuses personnes qui ne respectent pas les critères très strictes de l’Eglise a l’heure actuelle car nous avons évolués, est-ce une raison pour ne pas les accepter et accepter leur amour et leur foi?

    A méditer! ;)

  22. Clothilde says:

    Je parle bien sur de personnes qui on un pieds dans l’Eglise, des personnes qui font baptiser leur enfant pour leur offrir la possibilité d’être chrétien.

    Je suis d’accord qu’un mariage ou un baptême pour faire plaisir ou parce que ces beau ça n’a aucune valeur.

  23. Clothilde says:

    D’ailleurs je dis un pied (sans s!) dans l’Eglise mais c’est valable selon moi pour les personnes qui désirent aussi en apprendre plus sur le catholicisme, qui sont ouverts sur le partage et l’entraide et qui viendront sûrement petit a petit vers la foi.

    Je vais peur être choquer mais pour moi vaut mieux une personne qui vient de temps en temps a la messe mais qui est impliqué dans sa communauté, qui est ouverte d’esprit et respecte les valeurs de respect, d’aide et d’amour de l’Eglise plutôt qu’un Prêtre qui ce dit irréprochable et suis les doctrines du catholicisme a la lettre mais joue a touche pipi avec les enfants de cœur…

  24. Anonymous says:

    « Quand le Califat arrivera »… Notre très Saint Père Jean-Paul II dit n’avait-il pas dit et répété « N’ayez pas peur » ? La France a peur. De tout. Des étrangers, des homosexuels, de la société qui change (quelle génération n’a pas dit « avant, c’était mieux » ?), qui évolue, qui se cherche. Tout n’est pas reluisant, ça manque de panache, de ferveur, de tout ce que l’on veut, certes, mais c’est ce qui est.

    Toutefois, quand on n’est pas d’accord avec l’évolution des choses, il y a toujours des moyens de se démarquer, de garder la barre, mais sans cette triste peur au ventre. Je remarque que garder son calme et le sourire est la meilleure des armes.

    C’est dommage cette « lutte des classes » dont parlait plus haut quelqu’un, surtout sur le sujet de la religion (vous avez raison, Angéla : il ne devrait pas être question de classes dans la religion et pourtant… je vous assure qu’on ne voit pas d’un bon oeil une famille « modeste », c’est à dire vêtue de manière un peu criarde, pas comme il faut, quoi, qui se risque à une messe fréquentée par l’aristocratie et la haute bourgeoisie de certaines banlieues parisiennes, des gens très bien, qui respectent à la lettre les codes et qui méprisent gentiment, très très gentiment « les autres ». Je vous assure que tout est fait pour que ces personnes pas enfoulardées et dont le col du polo n’est pas remonté, n’y remettent jamais les pieds. Alors, c’est mignon de dire qu’il n’est pas question de castes mais si si, je vous assure, c’est bien de cela qu’il s’agit, aussi.

    Je viens de ce milieu « huppé », comme on dit, je suis croyante, la trentaine aussi, mariée à l’homme que j’aime, croyant lui aussi, nous avons 7 beaux (enfin, je trouve !) enfants, nous faisons tout bien « comme il faut » et faisons de notre mieux pour être de bons chrétiens –avec de très nombreux et magistraux ratages, évidemment. Mais les voyages, la vie à l’étranger m’ont dégourdie, si j’ose dire. Et surtout m’ont ouvert les yeux sur le fait que certains discours un peu, disons, extrêmistes, sont bien souvent l’apanage de ceux qui ne veulent surtout rien avoir à faire avec le bas peuple (à moins que ce ne soit dans un cadre de type action charitable). Bon, je caricature un peu, mais pas tant que ça. Je ne juge pas cela ; chacun fait comme bon lui semble, mes parents ont fait ainsi, mes soeurs font ainsi. Mais ce qui me dérange moi et que j’ai vraiment de plus en plus de mal à entendre, ce sont ces discours haineux, souvent racistes (oui, oui, racistes, soyons honnêtes !) de repli sur soi, de rejet systématique de ce qui n’est pas « comme nous », ce discours de peur. (on pourrait tenir plus ou moins les mêmes propos sur les bien-pensants d’un tout autre bord, mais ce serait hors de propos.)

  25. Anonymous says:

    Quant à la tolérance, la fameuse tolérance… ne jouons pas avec les mots (les tolérants qui doivent tolérer les intolérants, les intolérants qui demandent à être tolérés par les tolérants…) La tolérance… c’est une notion bien dangereuse, c’est vrai, et il faut être bien sûr de son coup pour s’auto-proclamer « tolérant ». Mais pourtant oui, c’est important « d’essayer » d’être tolérant, c’est important d’essayer de ne pas juger, de ne pas ostraciser (non, Angéla, je ne vous juge pas, je ne vous ostracise pas ; c’est vous qui choisissez de voir le monde ainsi. Je suis simplement en désaccord avec vous sur ce sujet précis, mais je suis sûre que vous êtes une personne magnifique !) C’est important de suivre les règles aussi, oui, mille fois oui, mais appliquons les d’abord à nous-mêmes avant de se soucier des frasques d’autrui. Etre tolérant ne veut pas dire, je crois, « je me fous de tout », surtout pas. C’est essayer d’accueillir l’autre avec le plus de bonté possible, divorcé, non baptisé, homo, non marié, ancien criminel, leur ouvrir tout grand la porte, surtout à ceux là. Je vous assure, c’est incroyable le nombre de problèmes qui se règlent avec un sourire ! Je ne sais pas, c’est facile pourtant, d’aimer les gens, non ? C’est facile de sourire. Je me suis fait ici des amis athées qui ont décidé de « tenter » la messe simplement parce qu’en me voyant vivre, ils se sont dit que finalement, être chrétien, ce n’était peut-être pas si mal. Je peux témoigner que leur première participation à une messe –ils s’y étaient préparés avec intelligence et respect– fut une des plus belles choses qui m’aient été données de voir !

    Je suis peut-être naïve ; on me le dit parfois. Et pourtant, je souris, j’aime (j’essaie en tout cas) parce que Jésus me guide avec amour, avec tendresse, j’essaie de ne pas avoir peur, j’essaie d’ouvrir toutes grandes les portes. J’essaie.

    Très amicalement à toutes,
    Diane

  26. Anonymous says:

    @ Diane :Ce que vous dites est admirable de bonté et d’amour, c’est vous qui êtes sur la vraie voie, j’en suis certaine…
    Et pourtant il m’arrive souvent d’avoir des propos assez durs et un comportement de « rejet » envers certaines dérives (parfois par simple provocation)…mais je me soigne!
    Cath

  27. Payot et Gounie says:

    A l’enterrezment de ma mere dans les ieur et notre années 70, il y avait le Ministre de l’Interieur et notre dame de menage au premier rang…Nous ne sommes ni huppés, ni pas huppés…Et c’est sans doute ce qui nous demarque d’anonyme dont je salue le merveilleux parcours. Quand on est « huppé » il n’y a effectivement aucun probleme: si la France meurt,on demenage! On vit à l’etranger et du haut de son balcon ,on tend la main.. A relire; Le Camp des Saints de Raspail ou comment les beaux et bons esprits tuent la France et ses valeurs ! C’est tellement facile d’etre tolerant quand on vit dans les beaux quartiers!

  28. Anonymous says:

    Bonjour Madame,

    Je suis peinée si vous avez vu de la vantardise dans mes propos. Mon « parcours » n’a rien de merveilleux, je suis confuse si vous avez pu penser que j’essayais de le présenter comme tel. On ne m’a jamais non plus accusée de choisir les voies les plus faciles, mais votre message sera source de réflexion pour moi, et pour cela, je vous remercie. Je ne peux pas changer d’où je viens, mais cela me prive-t’il du droit de débattre avec vous, dans le respect ? Je ne peux donc qu’espérer que mon cheminement aurait été à peu près le même si mes circonstances avaient été différentes.

    Je vous souhaite, Madame, une très belle fin de journée.

    Respectueusement,
    Diane

  29. Angela says:

    @ diane :

    Madame ,

    Suissesse par ma mere , francaise par ma mere ,je vis donc avec deux cultures.

    Je vous l’ai dit , je ne viens pas d’un milieu defavorise comme vous l’aurez compris , mais je ne fais pas parti des hautes spheres non plus. Papa radiologue , maman assistante sociale , aujourd’hui on me classerai dans la bourgeoisie de province.

    Par ma mere , assistante sociale j’ai entendu et vu la misere en France. Les personnes d’une autre culture j’en connais et j’ai des amis asiatiques africains et meme orientaux ! Je n’ai pas été dans des etablissements prives car ma petite ecole de quartier etait parfaite !!

    Navree pour vous de ce que vous decrivez dans certaines eglises… Ma petite eglise etait parfaite , un enseignement stricte certes , mais les gens etaient prevenu des l’entree libre a eux de rester ou de partir ..Les discours racistes dont vous parelez , vous ne les verrez jamais de ma plume !!! Discours haineux , mes propos ne me semble pas haineux …

    Encore une fois dans l’esprit des gens , des qu’ils entendent un certain discours , ils caricaturent …
    J’ai une certaine idee de la chretiente , mais je ne suis pas tradi !!!!

    Quand a savoir que je suis une personne magnifique..Non justement vous n’en savez rien ..

    Belle soiree madame
    Angela

  30. Sonia says:

    Diane, permettez-moi de vous dire que votre témoignage m’a beaucoup touchée ! Je pense moi aussi que vous êtes dans le vrai, c’est ma conscience qui le dit ! Vos amis (qu’ils soient chrétiens ou athées) sont bien chanceux de vous avoir !!
    Je pense que durant ces 2 jours de discussion, tout a été dit. Pour ma part, je resterai sur votre beau commentaire, intelligent, éloquent, et qui met tellement de baume au coeur !

  31. Aliénor says:

    que ceux qui sont choqués par les mots de Clémence aillent relire l’évangile selon saint Matthieu…
    Matthieu 7:6 Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent.

  32. Anonymous says:

    Bonsoir!!
    je trouve le chapeau magnfique!! et sur Joséphine, c’est magique.
    Pour ce qui est du débat, j’avoue, je n’ai pas tout lu. Et je me sens vraiment un peu « exclue » et « perdue » dans ce débat. Je suis chrétienne et pas catholique, une « tutoyeuse » de Dieu. Il me semble que la foi en Dieu et Jésus sont ce qu’il y a de plus important, cette magnifique relation qu’on a avec eux. Voilà pourquoi, j’ai eu du mal à me retrouver dans ces débats!! j’espère ne pas avoir choqué quelqu’un. Je vous souhaite à tous de vivre une foi lumineuse!! Madame T

  33. AS says:

    Je comprends ce que vous voulez dire Clémence, je suis catholique très pratiquante et je vous rejoints sur de nombreuses idées, l’Eglise ne doit pas tout accepter au risque de perdre ses valeurs, son intégrité et de mettre en péril sa pérennité.
    On ne sait pas combien d’années il reste à notre Monde, peut être une dizaine, peut-être des milliers, et si L’Eglise s’adapte à toutes les évolutions pour plaire à chacun, je ne sais pas ce qu’il en restera au final.

    Cependant ma chère Clémence tout n’est pas blanc ou noir dans la vie, il existe des catholiques qui depuis petits ont une voie toute tracée concernant le choix de leur futur conjoint,qui devraient se marier avec un catholique bien pratiquant, mais tombent éperdument amoureux d’un athée qui n’est pas baptisé. C’est mon cas! j’aurais du rencontrer un homme catho mais voilà, j’ai trouvé un homme extraordinaire qui ne l’est pas, qui accepte ma religion, mes convictions, et qui par respect, par amour je ne sais, vient à la messe avec moi, fait la prière du soir avec notre enfant et accepte que nous le mettions dans une école hors contrat.
    Nous avons eu une dérogation pour nous marier car pour moi il était inconcevable de fonder une famille sans passer par là.
    Mais si je vous écoute bien je n’aurais pas du me marier avec lui et j’aurais du attendre qu’il demande le baptême,or notre temps c’est pas celui du Bon Dieu et peut être que ce baptême il le demandera dans 2,5,10,20 ans… autant vous dire que je n’étais pas prête du tout à attendre sans savoir combien de temps j’allais devoir le faire et renoncer par conséquent à la maternité.
    Je prie tous les jours pour qu’il se convertisse et je sais que le Bon Dieu va finir par m’exaucer un de ces quatre!
    Mais je vous demande alors ce que j’aurais du faire en tant que bonne chrétienne?
    étouffer dans l’œuf notre relation? en me disant, à l’instant T il n’est pas catho donc pas question de continuer notre histoire.

    Ou bien fonder une famille sans être mariés?

    Ou encore attendre qu’il se baptise pour nous marier et par conséquent attendre pour fonder une famille, en priant pour que ce ne soit pas trop long?
    au risque vous en conviendrez de vivre dans le péché, car ne nous voilons pas la face, et ne jouons pas les mijaurées, catho ou pas, des fiancés ne peuvent pas rester des années et des années sans consommer. Nous n’avons pas de voile blanc à présenter lors du mariage dans notre religion et cela facilite la vie de beaucoup de personnes.
    Dans ce cas là refusons le mariage, et la communion à ceux qui ont consommés avant l’heure et le baptême à leur enfants. L’Eglise l’interdit n’est ce pas?

    Mais peut être que pour certains être un fervent catholique pas un tiède c’est en premier lieu donner l’impression de l’être par peur du qu’en-dira-t-on, TRES présent dans ce milieu.
    la virginité ne se voit pas, ce qui nous arrange! le divorce lui se voit alors nous fermons les portes aux divorcés, à eux et à leur enfants. C’est dur je trouve et très catégorique!

    Il y a des histoires de vie difficile et le pardon de Dieu existe, nous essayons tous de comprendre avec notre petite intelligence d’être humain, mais il y a des choses que le Bon Dieu a prévu pour nous et que nous ne pouvons pas comprendre, cela nous dépasse, alors on ne doit pas tout accepter, j’en conviens, mais fermer les portes de l’Eglise pour la protéger je ne pense pas que ce soit judicieux, et qui sommes nous pour pouvoir le faire.
    Il est peut être dans les plans de Dieu d’accueillir comme nouveau baptisé un enfant de divorcés? qui sait?
    je vous souhaite une très bonne soirée et vous remercie de nous laisser nous exprimer, j’attends tout de même votre réponse concernant ce que j’aurais du faire dans mon cas

  34. Les Trouvailles de Joséphine says:

    @AS : je ne prétends pas détenir la vérité, je ne prétends pas non plus être une sainte. Loin de là.
    Cette histoire de virginité répétée, de calcul du temps entre ma rencontre avec Chéri Chéri et la date de notre mariage me fait bien comprendre que je suis visée. Je suis peut être ultra futile et mauvaise mère comme certaines l’ont énoncé mais je ne suis pas complètement sotte.
    Je pense que chacun lit dans mes propos ce qu’il veut bien y lire.
    Je parle de respect et de ferveur. Je parle surtout de cohérence.
    Vous prenez l’exemple du mariage, je suis heureuse que vous ayez pu recevoir ce sacrement mais vous comparez vous à 2 non-baptisés venus à l’église pour faire plaisir aux grand mères ? Je ne crois pas.
    Que pensez vous de ces baptemes où les personnes concernées se pointent en milieu de messe et traversent l’église en pleine célébration pour aller embrasser tata qui est au 2ème rang ? Encore une fois, ferait-il cela au cinéma ? L’accepterions-nous dans une salle de cinéma?
    Mes propos étaient virulents encore sous le coup des incidents lors du bapteme d’Adélaïde lié au non respect de notre acte.
    Bien sur que tout n’est pas noir ou blanc. Mais comme disait l’abbé qui a tellement apporté à ma vie : ‘il ne faut pas confondre chrétien et crétin’.

  35. AS says:

    Tout d’abord je tiens à vous dire que cette histoire de consommation avent le mariage ne concerne que moi, je n’ai pas du tout suivre, mais je ne connais pas votre vie et je ne voudrais pas que mes propos soient assimilés à d’autres commentaires.
    Cependant ces sur ces propos que je rebondis ne dites vous pas Madame?
     » Je suis pour une église plus stricte,
    Que j’espère avec notre nouveau Pape.
    Je suis pour ne pas avoir peur de fermer un peu les portes
    Pour mieux les ouvrir à ceux qui le souhaitent vraiment.

    Une église
    Où les divorcées ne peuvent communier,
    Où les non-baptisés et confirmés ne peuvent se marier,
    Où les non-baptisés ne peuvent baptiser leur enfant,
    Où les non-mariés ne peuvent baptiser leur enfant »

    Pensez vous que tous ceux qui ont été baptisés petits comme nous, arrivent devant l’autel pour se marier avec les mêmes convictions, la même foi? mais comme ils ont été baptisés ils ont droit au mariage.
    la préparation au baptême rebutent certains, car elle est longue et certains ne peuvent pas attendre plus longtemps pour se marier. L’Eglise l’a compris et s’est assouplie à se sujet.
    Aussi aurait du t-on attendre d’être animés par la même Foi pour baptiser nos enfants alors? c’est risqué je trouve on ne sait pas ce qui peut leur arriver à ces petits.
    Mais vous avez raison, le débat permet de grandir.
    Cependant je rebondis sur ce que vous avez dit  » je suis peut-être mauvaise mère comme certaines l’ont énoncé », j’espère que les propos de cette personne ne vous ont pas touchée et attristée. Qui est elle pour juger d’après un blog l’amour que vous portez à vos enfants. Est elle présente quand vous vous levez en pleine nuit pour vous occuper de vos petites? quand vous êtes présente pour les consoler, les reprendre, les faire grandir? Non
    Etre maman est déjà assez compliqué pour ça, la peur de mal faire est déjà assez présente. Alors laissez ces commentaires qui ne sont là que pour faire du mal.
    Agnès

  36. Les Trouvailles de Joséphine says:

    @AS : Vous reprenez le texte publié en premier lieu. Ce texte a été écrit sous le coup du bapteme d’Adélaïde en partie gâché par le manque de respect de certains participants. Je savais mes mots durs et virulents. Je savais que je m’exposais à tous ces mots.
    Mais le fond de la pensée est tout de même là : comment accepter l’irrespect ? Quand on entend certains propos lors des préparations au bapteme, au mariage …, je me demande vraiment si on tout accepter et tendre l’autre joue constamment au risque de vider les églises pour finalement ne pas mieux les remplir. J’ai grandi avec un abbé exceptionnel, une chance incroyable, qui nous disait souvent lors du caté : ‘vous êtes chrétiens mais pas crétins. Attention, peu de lettres font la différence’. Alors oui, parfois, je me demande où est la limite.
    Et sincèrement, même si je pense que les choses doivent être faites dans l’ordre (et je ne suis pas parfaite en cela), je pense que certains non baptisés peuvent être bien plus fort dans leur Foi que des grenouilles de bénitiers. Mais nous parlons toujours dans ces coms de tels cas. Alors que, venant de terminer les années de mariage des amis, on a vu tellement de mariage fait à l’église sans aucune ferveur, où les gens faisaient la foire, où les mariés étaient morts de rire, … Alors oui, ils ont reçu un sacrement, sans s’en rendre vraiment compte et cela les rendra surement plus forts mais j’ai tout de même un pincement au coeur. Mais je travaille sur mon intloréance et irai à confesse comme certains me l’ont méchamment conseillé.
    Merci pour votre gentillesse concernant certains com reçus.
    Je suis surement mauvaise mère, je suis surement détestable, je suis surement la pire des chrétienne, je suis surement tellement futile et sotte (je rappelle encore que personne n’est obligé de me lire), mais bien sur, je vais tendre l’autre joue et pardonnez (c’est bien ce que signifie mon prénom ) …

  37. Galéa sous les galets says:

    Je n’interviens jamais sur votre blog, mais nous avons des copinautes en commun, donc je passe chez vous de temps en temps. Vos propos m’ont heurtée et choquée, malgré certains commentaires qui m’ont réchauffé le cœur. Je comprends maintenant les circonstances de la rédaction de ce billet, je comprends votre peine, et votre colère contre l’irrespect manifesté lors du baptême de votre fille. Je pense que vous avez eu raison de le souligner. Il faut néanmoins faire attention à ne pas blesser certains lecteurs et surtout à ne pas alimenter les caricatures dont les catholiques font l’objet. Quelques soient nos croyances (ou athéisme même), nous devons tous tendre vers la tolérance et la respect…et chrétiens ou pas, ce n’est pas facile. Je salue votre courage et votre franchise, (certains comm ne vous ont pas épargnée, et j’en trouve certains indignes), j’espère qu’il ne s’agissait pas d’intolérance mais seulement d’un excès maladroit sous le coup de la déception, de la peine (et du manque de sommeil). Belle journée à vous

  38. Celia says:

    À moi de réagir à présent…

    [le « vous » ici est un vous de pluriel, et non une apostrophe de l’auteur de ce blog en particulier]

    1) Il me semble qu’on mélange un peu tout ici.
    Arriver en retard, ne pas respecter les croyances des autres ou leur recueillement = mauvais
    MAIS :
    Considérer les divorcés, les non-baptisés, les non-mariés, les non-pratiquants, les non-croyants, les non-hétérosexuels comme des êtres inférieurs qui devraient être mis au ban de la société ou de l’Église = mauvais aussi !
    Il me semble que, quels que soient les arguments qu’on vous oppose, Clémence, vous en revenez toujours à cette histoire de retard… Ce qui vous placerait au niveau 3, le jaune, de cette pyramide illustrant les différentes manières de réagir dans un débat : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Graham%27s_Hierarchy_of_Disagreement1.svg. (Le but – pas toujours évident, je l’admets, c’est pour ça que c’est bien de disposer de la pyramide pour vérifier la valeur de sa contribution dans un débat – est d’avoir un argument du niveau 7, le gris.)

    2) Quand bien même un baptême ou un mariage religieux ne sont que pour faire plaisir à la grand-mère, n’est-ce pas louable ? La mienne est très pieuse, de grand-mère. Ça lui aurait brisé le cœur que ses petits-enfants ne se marient pas à l’église. Est-ce ce que vous souhaitez ?

    3) Au-delà de l’Église… Je dirais que pour aimer l’autre, il faut le comprendre au moins un peu. Pouvoir, au moins un peu, se mettre à sa place. Ce qui implique une certaine curiosité. Regarder des reportages – voire des fictions -, lire des articles sur la manière dont vivent d’autres que soi, c’est déjà un début. Lire des témoignages de personnes ayant eu toutes sortes de parcours, toutes sortes d’environnements est encore mieux.
    Par ailleurs, je crois énormément en la psychologie comme outil pour se comprendre, comprendre les relations qu’on entretient avec les autres et comprendre leurs réactions et leur manière de voir le monde, ainsi que comme d’outil d’ouverture d’une manière générale. (Je ne parle pas forcément de s’allonger sur le divan. Plutôt de lire des livres ou magazines. En ligne, Psychologie Magazine est une ressource gratuite très intéressante, par exemple.)

    Et pour en revenir à l’Église malgré tout… Si en lisant ces lignes, votre première pensée a été « Mais moi, j’ai pas envie de les aimer ni de les comprendre, les Roms / les jeunes de banlieue / les homosexuels »… alors je crois que vous ne vivez pas votre religion comme il le faudrait, et qu’une remise en question s’impose.

    Si je prends les incivilités diverses de ces fameux « jeunes de banlieue », par exemple… Le sentiment de révolte de ces jeunes-là, il ne sort pas de nulle part. N’êtes-vous pas curieux de savoir d’où il vient ? Pas que les causes excusent les attitudes, bien sûr… Mais peut-être, après vous être informés, regarderez-vous ces jeunes avec plus de compassion et souhaiterez-vous que des solutions soient trouvées non pour remédier aux symptômes (contrer la délinquance), mais pour traiter les causes (lutter contre la pauvreté, le chômage, etc.).

    Regarder les infos du soir pour jouer à se faire peur n’est pas la solution. *ouverture* est le mot-clé ici.

    Pour finir, deux commentaires personnels :

    Diane, tant d’éloquence ! Je vous envie votre manière de vous exprimer et de voir le monde, et suis entièrement d’accord avec tout ce que vous avez pu dire dans chacun de vos commentaires.

    Clémence, vous semblez vraiment « à chaud », ce qui peut peut-être se comprendre avec les incidents auxquels vous faites allusion à présent. Peut-être verrez-vous toute cette discussion d’un autre œil si vous la relisez dans six mois ? Je vous encourage à faire le test.

    Bonne fin de journée à tous.

  39. laure says:

    Bonjour Clémence,

    Comme je vous l’ai dit hier et devant certains commentaires acides, je tiens à vous redire qu’à mes yeux vous êtes une bien belle personne. J’entends par là que vous ne vous contentez pas de nous faire profiter de vos bon plans ou jeux concours mais que vous avez également dépensé beaucoup de votre temps et de votre énergie pour organiser une vente auprès d’une association. Et je vous dis « chapeau » car même si je ne vous connais pas personnellement , j’ai cru comprendre que vous et votre mari aviez un métier très prenant et avec une enfant en bas âge ça n’est pas toujours facile de tout concilier…. En ce qui concerne l’engagement je parle en connaissance de cause car j’ai moi-même monté un centre et entre les beaux discours de certains et la réalité de l’engagement il y a un pas que beaucoup ne franchissent pas malgré leurs louables intentions …

    A mes yeux chaque personne est multiple avec son propre univers et pour moi il est difficile de louer certaines initiatives et de tirer à boulet rouge sur d’autres remarques sans en savoir le pourquoi du comment.

    Visiter un blog c’est visiter l’univers de l’auteur avec ses ras le bol, ses coups de coeur que l’on peut ou non cautionner mais ceci toujours avec le respect que l’on doit à son hôte.

    Belle journée à vous Clémence.

    Laure

  40. Mariiebee says:

    BRAVO!!!!

    Merci pour tant de franchise et de sincérité

    Ma maman m’a toujours dit: Il faut exiger beaucoup et vouloir atteindre le palier le plus haut pour espérer arriver au milieu!

    Bonne et belle journée

  41. Lise says:

    Sur mai 1968 :

    Voir des femmes qui dénoncent les avancées de mai 1968 me consterne.

    En quoi mai 1968 a-t-il été une bonne chose ? Eh bien, et la place de la femme, pour commencer ?! Les femmes qui représentent la moitié de l’humanité tout de même, et qui sont désormais libres d’épouser qui elles le souhaitent, d’exercer le métier qu’elles souhaitent, qui ont la possibilité d’être indépendantes si jamais le besoin s’en faisait ressentir, et qui ne sont plus la propriété de personne. J’ai un cerveau et un libre-arbitre, merci. Être « vendue » par mon père à mon mari, avoir quelqu’un d’autre qui prend toutes mes décisions pour moi ne me convient pas.

    Mai 1968 a permis à celles d’entre vous qui le souhaitaient de « tester » la vie à deux, dans toutes ses dimensions y compris peut-être sexuelle, avant de faire le grand saut. Je ne les blâme pas. Un mariage, c’est censé être pour la vie, donc il vaut mieux être sûr. Mais avant mai 1968, on vous aurait jeté des pierres, mesdames. Allez-vous vraiment me dire que « c’était mieux avant » ?

    Quelqu’un disait « La virginité ne se voit pas ». Non, en effet. Beaucoup se permettent d’écarter ce qui dans la Bible ne les arrange pas pour s’adapter à notre monde moderne. Un autre exemple : si vous épousez vos maris à 30 ans et êtes fécondes jusqu’à, mettons, vos 45 ans… 15 ans de fécondité, divisés par périodes de neuf mois = 20. Avez-vous 20 enfants, mesdames ? Ou vous abstenez-vous de faire l’amour avec vos maris ? Le pape est contre la contraception, vous savez !

    Sur l’homosexualité :

    Je suis rousse, gauchère et homosexuelle. Au Moyen-Âge, on m’aurait fait brûler trois fois ! Heureusement, aux dernières nouvelles, nous ne sommes plus au Moyen-Âge.
    2% de roux dans la population mondiale (environ 5% en France)
    13% de gauchers
    10% de non-hétérosexuels (minimum)

    10% de déviants ? D’abominations ?

    Comme plusieurs autres commentateurs, je vais dire : lisez un peu ! Renseignez-vous ! Ouvrez-vous.

    Voir par exemple cet article récent : « L’homosexualité est parfaitement naturelle : 450 espèces animales concernées ! » (http://www.linternaute.com/actualite/societe-france/l-homosexualite-parfaitement-naturelle-450-especes-concernees-0513.shtml)

    Je vous souhaite à toutes et tous bon courage pour vous adapter à ce monde dans lequel vous vivez. Ce n’est pas lui qui va changer… alors, peut-être cela va-t-il être à vous de faire un effort.

  42. Le roi says:

    Bravo. Vous pouvez être fière de vous. Un vrai débat animé avec des idées opposées sur un sujet important qui aujourd’hui ne passionne helas plus personne. On pourra dire que vous réveillez le coeur des personnes qui soit ne vont pas a l’église, soit y vont sans penser à ça où encore de ceux qui pensent comme vous et subissent sans trop rien dire. Bref ce billet à tout à fait sa place dans votre blog, qu’il plaise ou déplaise. Merci. Le plus important n’est pas la vérité mais d’avoir semé le doute, la zizanie…

  43. Anonymous says:

    Et si tout le monde allait relire lumen gentium…et s’inspirait de notre pape François qui a un discours certes tres strict ( les fondamentaux sont non negociables et heureusement) sur les valeurs qui fondent notre Eglise mais avant tout Accueillant: l’Eglise doit accueillir tout le monde en particulier les plus blessés, ceux qui sont en souffrance. Et accueillir ce n’est pas cautionner loin de là… au baptême, me semble t il le plus important, c’est que l’on reçoit l’esprit saint…qui va agir en chaque nouvel enfant de Dieu que ses parents soient catho ou pas respectueux ou pas… alors au contraire baptisons et croyons en la gráce de l’esprit saint… c’est encore le message du pape Francois au passage. cependant je suis bien d’accord qu’il n’est pas acceptable l’irrespect…
    point de vue d’une catho tres pratiquante tres pecheresse et souvent tres futile… j’assume…
    Les premiers seront les derniers… a ceux qui ont bc reçu il sera bc demandé ( repondons nous vraiment aux demandes de notre Seigneur….).
    J’aime aussi à croire que Dieu est amour pour tous… chretien ou non chretien et que nous serons jugès non pas sur notre appartenance mais sur nos actes en vérité et que bon nombre de non chrétiens au regard de Dieu et de ses exigences d’amour du prochain et de charité sont bien mieux placés que moi, que nous qui devrions montrer l’exemple, que moi qui n’arrive pas toujours a avoir une unité de vie entre mes principes et mes croyances et mes actes tellement egoistes ou futiles parfois.
    Mais Clemence tu n’es pas une mauvaise mère je ne comprends d’ailleurs meme pas que qq puisse s’exprimer sur un tel sujet… meme si je n’ai pas vu de tel commentaire.
    Bon et qd meme… debattre c’est accepter d’echanger ds le respect du point de vue et des certitudes de chacun en ne jugeant pas la personne sur sa qualite…c’est valable de part et d’autre. Debat veut bien dire confrontation d’idees opposees…bizz flofly… et continue ton blog!

  44. Celia says:

    Je parlais il y a quelques jours de lire des témoignages de gens qui ont des vies, des parcours, des environnements différents.

    Sur Rue89, il y a plein de choses intéressantes :
    Rue 89 : http://www.rue89.com/2013/05/10/monsieur-dites-ca-parce-etes-illuminati-242203 ou http://www.rue89.com/2013/02/08/du-minitel-lipad-sans-transition-le-choc-techno-des-ex-taulards-239002
    Rue 89 Eco : http://www.rue89.com/2012/10/18/natacha-hotesse-de-lair-le-corps-se-gonfle-et-se-retracte-sans-cesse-236312 ou http://www.rue89.com/rue89-eco/2013/01/09/sourire-continuel-et-stress-refoule-le-syndrome-de-lhotesse-de-lair-238426
    Rue 69 : http://www.rue89.com/rue69/2008/11/02/soeur-emmanuelle-auteur-erotique-rehabilite-lonanisme (j’ai choisi celui-là parce qu’il parle religion ! ;p )

    Ou chez le Monde, cet article par exemple sur le mal-être dans les quartiers défavorisés : http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/04/25/hichem-minot-assassine-que-je-n-ai-pas-oublie_3166886_3232.html.

    Ou testez XoJane, sinon : une communauté de femmes, toutes différentes, qui postent toutes sortes de récits sur leurs familles, leurs amours, leur relation à leur corps, aux médias, etc. Plutôt à gauche et plutôt jeune, mais pas que, toutes les opinions sont représentées. J’aime bien lire certains de ces témoignages complètement farfelus, à des milles de ma réalité !

    Exemple, un article dont les commentaires m’ont fait réfléchir aujourd’hui : http://www.xojane.com/family/what-do-you-do-when

    On peut juste suivre quelques topics si on n’est pas intéressé par tout (mais je recommande de lire tous les titres sur http://www.xojane.com/, pour s’exclamer « HEIN ?! QUOI ?! MAIS QU’EST-CE QUE… ?!!! » en voyant certains titres improbables) :
    http://www.xojane.com/list/moms
    http://www.xojane.com/list/body+image
    http://www.xojane.com/beauty
    http://www.xojane.com/list/mental+health
    http://www.xojane.com/fashion
    http://www.xojane.com/entertainment

    Vous connaissez l’expression « get out of your comfort zone », en anglais ? Il n’y a que comme ça qu’on grandit. On devrait tous essayer au moins une fois de temps en temps !

Laisser un commentaire