J'AI TESTE POUR VOUS : le baptême d'Adélaïde avec Sophielastyliste

Le baptême, grand moment pour un enfant
Mais aussi pour ses parents, ses parrain/marraine,
(S’ils sont bien choisis ;))
Et pour la famille
(Si elle croit ou respecte votre croyance ;))

Je suis toujours ultra émue de m’engager pour une nouvelle vie,
Je suis toujours ultra consciente du chemin de Foi sur lequel nous allons devoir la conduire,
Je suis toujours ultra concentrée en énonçant « Oui, je crois ! »,
Je suis toujours ultra fière de voir des amis entrer dans la famille
Par le simple (mais tellement important) fait qu’ils acceptent de suivre notre enfant pour la vie !

Le parrain d’Adélaïde est mon frère,
Au départ, nous ne souhaitions pas choisir dans la famille
Car pour nous, un oncle a déjà un rôle à jouer auprès de nos enfants
En tout cas, il devrait même si je sais que ce n’est pas toujours le cas.

Nous préférions donc choisir le parrain parmi nos amis
Afin de s’attacher à eux pour toujours, transformer une amitié en acte irréversible.
Mais l’évidence s’est cette fois imposée et nous ne regrettons pas notre choix.

La marraine est une de mes meilleures amies,
Initialement la meilleure amie du parrain, il y a de ça 20 ans.
Ils me faisaient vivre les journées magiques du haut de mes 8 ans :
Mac Donald, glaces dans les cafés bordelais pour le goûter, petits cadeaux, …
Et aujourd’hui, Marie-Agnès est celle à qui je raconte tout !
La vie est drôle !

Le baptême, grande étape religieuse donc
A préparer bien sûr.

Je suis pour une église plus stricte,
Que j’espère avec notre nouveau Pape.
Je suis pour ne pas avoir peur de fermer un peu les portes
Pour mieux les ouvrir à ceux qui le souhaitent vraiment.

Une église
Où les divorcées ne peuvent communier,
Où les non-baptisés et confirmés ne peuvent se marier,
Où les non-baptisés ne peuvent baptiser leur enfant,
Où les parents d’enfants déjà baptisés n’ayant jamais mis le nez au catéchisme ne peuvent baptiser les enfants suivants.

Pourquoi ?
Prenons l’exemple du baptême.
Le baptême est l’acte par lequel les parents s’engagent à élever leur enfant dans la Foi.
Pour cela il me semble évident que les parents doivent déjà vivre dans la Foi, non ?
S’ils ne sont pas mariés, si les premiers enfants ne vont pas au caté, où est la logique de cet acte ?

Dans certains cas, comme le mariage,
J’essaie de me dire que ces couples qui se marient à l’église
Juste pour le décor ou pour faire plaisir à mémé,
Reçoivent un sacrement sans s’en rendre compte et que cela n’a pas de prix.
Qu’un enfant baptisé a ce « petit plus »,
Même si ses parents s’en balançent dans le fond.
Mais j’ai du mal avec cette société où l’on donne toujours de la confiture aux cochons.

Je ne demande pas à ce que les gens soient à la messe tous les dimanches
(Bien que le dernier sermon dominical ait un peu recadré les choses
Et nous a mis un petit coup de pied aux fesses !)
Mais chaque sacrement est un cadeau,
Un cadeau d’une valeur inestimable
Le recevoir est juste superbe.

Ces sacrements ne doivent surtout être dégradés,
Résumés à une bonne bouffe entre potes par les personnes qui le reçoivent ou par ceux qui y participent.
Rien n’est pire que le dégrader ou le gâcher
Par un manque de Foi ou un manque de respect.

Un baptême, une communion, un mariage
Se doivent de se préparer.
Se préparer religieusement, pour se recentrer sur ce sacrement,
(Je serais même pour une véritable retraite à chaque étape)

Mais passons à du plus futile :
Il y aussi une préparation « logistique »
Et cela aussi … c’est mon truc !

Organiser, (rétro-)planifier, structurer, …
Mais aussi imaginer !

Première chose :
Le livret de messe une fois les étapes de la célébration validées avec le prêtre.

Joséphine avait été baptisée dans le Lot-et-Garonne,
Là où je suis née.
Adélaïde a été baptisée dans les les Landes
Là où Chéri Chéri est né.

Nous avons obtenu d’avoir un baptême non communautaire
(Je n’aime pas vraiment les baptêmes communautaires
Même si le baptême est une entrée dans la communauté justement.
J’ai toujours l’impression qu’ils sont un peu expédiés au milieu de la messe dominicale
Et que les enfants sont perdus au milieu des multiples familles
Sans parler du manque de recueillement de l’assemblée en général,
Déjà qu’en famille ce n’est pas toujours ça …)

Nous avons donc pu choisir chants, textes …
Je ne vous en décrirai pas le contenu
Car je trouve qu’une célébration est vraiment un acte personnel
Dans lequel la famille doit se retrouver.

Les textes choisis nous parlent
Les chants nous émeuvent car sont ceux de notre mariage
Ou du baptême de Joséphine.
Les chanter à nouveau nous rappelle ces beaux jours et leur ferveur d’alors.
Enfin, le texte final de remerciement vient du plus profond de nos cœurs.

Côté livret, donc,
Nous avons repris le format choisi également pour notre mariage et pour le bapteme de Joséphine :
Long, peu large
Idéal pour être glissé dans la poche poitrine d’un blazer d’homme.

Côté illustration,
Pour notre mariage, un ami avait dessiné l’église façon ‘BD-isée’
Pour Joséphine, une amie avait fait son portrait au crayon
Ici, nous aimons tellement le faire-part d’Adélaïde que nous avons repris son thème
(Que nous avions aussi décliné pour les remerciements)

Voilà le résultat :

Deuxième chose : les dragées
Alors, … Je déteste les dragées !
Pour notre mariage et pour Joséphine, nous avions cédé aux desiderata de certains
Mélangeant dragées classiques aux dragées au chocolat.

Pour Adélaïde, la crise de la trentaine est passée par là !
Out les dragées !
Bonjour les palets au chocolat Jeff de Bruges
Tout colorés !

Quant aux ballotins,
Après avoir écumé internet et avoir fait une overdose de tulle
Ou trouvé de jolies choses hors de prix,
J’ai décidé de faire simple et … de faire moi-même !
Une grande première !

Boites carton carrées commandées ici
Ruban sergé commandé ici
Etiquettes commandées ici

Et avant !
C’est artisanal, loin d’être parfait mais fait avec amour !

Troisième et dernière chose : la robe de baptême
Last but not least!

Comme expliqué, je suis revenue vers la traditionnelle robe
Et Adélaïde a porté une création juste SUBLIME de mon amie Sophielastyliste.

Une merveille indescriptible avec des mots :

J’ai été conquise au premier regard
Et encore plus au premier essai :

Et elle a sublimé la célébration
Dès l’entrée de l’église :

Mais aussi à l’intérieur de l’église :

Et bien sûr sur la nouvelle baptisée :

Médaille Rey Coquais
Gourmette Arthus Bertrand

Mille mercis Sophie (qui en parle ici) pour cette robe qui est encore plus belle que je me l’étais imaginée !
L’adorable histoire des dentelles me touche terriblement.

Nous espérons que cette robe resserve un jour,
Pour nous
Mais aussi qu’elle soit ré-utilisée par les filles dans quelques années !

J’en profite pour remercier une nouvelle fois
Les parrain et marraine
Et tous ceux pour qui ce moment a été aussi fort que pour nous.

Notre Adélaïde est baptisée
Alléluia !

104 comments

  1. elisabeth says:

    Bonjour,

    Le baptême de votre petite Adélaïde semble avoir été une très jolie fête.
    Je suis tout à fait d’accord avec votre point de vue concernant les sacrementents. Vos propos sont très courageux même si ils ne font sans doute pas toujorus plaisir….!
    Bonne route à Adélaïde sur les chemins de la foi.
    Elisabeth

  2. Anonymous says:

    Bonjour,

    Le baptême décrit, par tes mots, prend une ampleur émouvante. Tu as vraiment la Foi et tres sincerement, je tadmire pour cette ferveur.Quant à rendre l’Eglise plus stricte, cest ton avis, je le respecte. Pour l ‘anecdote, quand j’ai baptisé mon fils, il y a deux ans, la preparation a été expédiée en une réunion. Les bénévoles m’ont répondu, quand j’ai posé la question :  » Est ce que, si on baptise son enfant, on s’engage tacitement à lui faire suivre une éducation religieuse? » m’ont répondu : « non ». J’ai mal vécu cette réponse car c’est vrai que, dans cette société de consommation -et à laquelle je participe, malgré mes efforts, on oublie les choses essentielles…Pas facile de tout concilier.
    Bonne continuation, j’adore ton blog. Merci à toi.

  3. La Fée Dragée says:

    Bienvenue dans la grande famille des chrétiens Adélaïde!!!
    C’est toujours émouvant un baptême, que ce soit pour mes enfants ou des enfants d’amis, je pleure d’émotion (comme pour les mariages d’ailleurs).
    Nos deux garçons ont été baptisé dans notre paroisse pendant la messe, c’est nous qui avons préparé toute la cérémonie avec le prêtre, choix des chants, PU …etc. Et les paroissiens sont toujours très contents d’être là et acteurs pour le baptême. J’aime beaucoup cette formule (mais qui n’est réservé qu’aux paroissiens assidu), car on ressent vraiment cette entrée dans la communauté. Mais je pense que tout ceci dépend de la paroisse, du prêtre et surtout de chacun.
    Je suis d’accord avec vous sur de nombreux points conçernant les sacrements… Nous faisons un peu de préparation au mariage et il est dommage de voir que certains couples ne prennent pas conscience de l’importance de ce sacrement. Après je trouve important d’acceuillir chacun comme il est, avec son histoire, mais toujours dans le plus grand respect de la foi.

  4. Anonymous says:

    Bonjour,

    Bravo pour le baptême de cette très belle petite fille et son entrée dans notre grande et merveilleuse famille chrétienne ! Je souhaite simplement ajouter que, moi-même catholique –très– pratiquante, je trouve vos propos un peu sévères. Je me demande toujours si le Christ souhaite vraiment nous entendre parler ainsi, jugeant, condamnant, interdisant. Choisir d’être intrangisant envers soi-même, c’est une chose et c’est louable, mais est-il vraiment chrétien que de souhaiter « fermer des portes » qui, vous le savez bien, resteront fermées ensuite à de nombreuses personnes ? Est-il souhaitable de faire du catholicisme un petit monde bien-pensant et « exclusif » dans lequel les divorcés, les non-catéchisés n’ont pas leur place ? Pensez-vous que le message « Halte à ceux qui ne font pas tout comme il faut » soit un message porteur d’espérance, validé par le Christ, notre Seigneur ? Pourquoi souhaiter refuser ce « petit quelque chose en plus » qu’apportera par essence le baptême à des petits dont les parents ne sont pas des Chrétiens dans les règles de l’art ? N’est-ce pas renoncer à grossir nos rangs que de penser de la sorte ? J’éprouve personnellement le besoin très fort d’aller prier et louer le Seigneur tous les dimanche à la messe, avec ma famille, mais qui suis-je pour exiger d’autrui la même chose ? Nous pouvons déplorer la tiédeur, les dérives de notre société, mais est-il sage de les nier, de continuer tête baissée et de faire comme si 2 couples sur 3 ne divorçaient pas à Paris (par exemple) ? Je ne suis pas du tout une adepte du nivellement par le bas, bien au contraire, je le déplore, mais je me dis souvent qu’un peu plus de bonté, d’ouverture et un peu moins de sectarisme de la part des Catholiques ramèneraient dans nos rangs bien des brebis égarées.

    Je suis parfaitement consciente qu’il s’agit de votre blog, de vos idées, partagées par beaucoup, et j’espère ne pas vous avoir froissée par ce commentaire ; si j’ai manqué de délicatesse, je vous en demande pardon. Il ne s’agit que de mon opinion.

    Je vous souhaite une belle journée.
    Très cordialement,
    Diane

  5. Les Trouvailles de Joséphine says:

    @Diane : pas du tout froissée ! Le blog est là justement pour débattre.
    Qui sommes nous pour juger ? je ne juge pas.
    Qui sommes nous pour interdire ? Je n’interdis rien.
    Je demande juste le respect. Non pas de mes croyances mais de ce qui a été écrit.
    Aime ton prochain comme toi même, certes, même si ce n’est pas dans les deux sens, certes.
    Mais grossir les rangs, pour grossir les rangs n’est pas pour moi la solution.
    Accepter des baptêmes, des mariages, des enterrements de personnes qui s’en fichent royalement n’est pas la solution.
    Pour moi c’est ce qui explique l’état de l’église aujourd’hui.
    Je ne demande pas d’interdire mais que les actes demandés soient faits en âme et conscience, correctement, avec respect et ferveur.
    Pas cette foire que l’on voit aujourd’hui.

  6. Anonymous says:

    Pas grossir les rangs pour grossir les rangs, bien sûr, vous avez raison. Ce n’est pas ce que j’entendais par là. Je pense que les messages passent et cheminent différemment, selon le tempérament, le milieu social, culturel de celui qui les reçoit. Il ne faut pas négliger cet aspect ; la Grace peut nous « tomber dessus » de mille manières. Si pour mille baptêmes d’apparat, une seule famille est pénétrée par la Lumière du Christ, c’est déjà merveilleux, non ?

    Pour le manque de respect, bien sûr qu’il existe (un prêtre de nos amis raconte souvent la cocasse –et lamentable– histoire de cette famille qui n’est jamais venue à l’église pour le baptême de leur petite ; lorsqu’il a réussi à les joindre, ils étaient attablés, en plein banquet ; ils avaient oublié la cérémonie…). Cela dit, sans doute suis-je bien naïve, bien bêtement optimiste, mais je crois qu’il ne faut pas se laisser décourager pour si peu. Je ne peux pas croire (sauf cas extrême comme cité si dessus) que beaucoup se « fichent royalement » de leur baptême, mariage etc. Justement, comment juger des motivations profondes ? Où devons-nous « trancher » ? Nous savons bien que ce ne sont pas nos actes religieux qui font nécessairement de nous des bons Chrétiens. Aller à la messe tous les dimanche, à confesse régulièrement ne doit pas valloir grand chose aux yeux du Christ si on manque d’amour envers son prochain. Les voies du Seigneur sont impénétrables !

    Très amicalement,
    Diane

  7. Diane says:

    La robe d’Adélaïde est magnifique : que de délicatesse et de petits détails …
    Merci de prendre le temps de bien exposer ton ressenti sur la situation actuelle. Dans cette société de consommation et d’excès en tous genres, l’Essentiel est à protéger.
    Une bien jolie demoiselle est venue agrandir la famille des chrétiens ce dimanche.

  8. Feuille says:

    La robe d’Adélaïde est splendide ! Celle de Joséphine est-elle sur le blog? (oui, je suis curieuse!!)
    J’aime aussi beaucoup les boîtes pour les « dragées »!

    Concernant les sacrements qui sont souvent juste là pour faire jolis, c’est parfois râlant. Je me souviens avoir quitté une Messe de Pâques juste après la communion parce que j’étais au fond, juste à côté d’une famille arrivée bien trop tôt pour un baptême (forcément, la Messe durant plus longtemps, ils sont arrivés bien avant la consécration). Fatigués de leur discussions incessantes à voix haute, nous avons pris nos enfants sous le bras et sommes rentrés… Mais c’est peut-être la seule fois où ces gens venaient dans une église, qui sait s’ils n’ont pas été touchés!

    Comme toujours, il faut être un témoignage pour les autres.

    Bienvenue à Adélaïde dans la famille des chrétiens!

  9. Angela says:

    DURA LEX SED LEX !

    Amen .

    Dans cette France qui perd ses valeurs , ses repères ,cette France qui s’islamise de plus en plus n’en deplaise a certains c’est la TRISTE realite , j’en veux pour exemple l’ecole de mon fils ou l’on vient de privilegier la minorite dans les cantines scolaires .
    Cette France qui accepte tout et n’importe quoi , meme les pires abominations !
    Cette France qui se permet les pires blasphemes envers celui la meme qui nous a crees !! Toutes ces choses attriste Dieu et je vous remerci Clemence d’affirmer certains principes haut et fort qui sont parfois difficiles a l’oreille mais qui font du bien a l’ame .

    Dieu est amour , mais je crois que les chretiens ont tendance a oublier que Dieu est aussi colere ( meme si comme le dis la bible il est un dieu lent a la colere ) et nous en voyons les consequences dans la bible .
    Lorsqu’il voit ce que nous ( la societe francaise ) faisons de nos familles , de notre foi et de son nom …Je crains pour la France ..

    SEMPER FIDELIS !!!

    Et j’ajoutes :  » Je suis le chemin la verite et la vie nul ne vient au pere que par moi »Jean 13:33 à 14:14

    Question futilite ( ^^! on ne se refait pas ) : Pas un mot sur votre tenue du jour ?? Ou peut etre un prochain bilet a venir ….( Trop impatiente Angela )

    Belle journee sous la grisaille normande !!

  10. Angela says:

    Ps : La robe d’adelaide est magnifique tout en petits details comme j’aime !! Et ces plis dans le bas … Quel regal pour les yeux !!

  11. Anonymous says:

    c’est ravissant tout ce que tu as préparé !

    en revanche je suis vraiment d’accord avec le pape François et un prêtre avec qui nous avions discuté du sujet pour dire qu’un baptême ne se refuse pas, le baptême c’est d’abord un sacrement, un don de Dieu, recevoir l’Esprit-Saint, et que les parents soient fidèles ou non à leur engagement d’élever l’enfant dans la foi (ce qui est certes dommage), il serait terrible de refuser à un bébé (ou un enfant) ce don de Dieu qui reste en lui toute la vie comme une grâce (et qui en outre sauve du pêché), tu ne crois pas ?

    (ce qui ne veut pas dire que je ne te rejoins pas sur notre rôle en tant que chrétien ou comme parents de baptisés d’être un exemple et un témoignage de foi et de charité pour tous ceux qui nous entourent … et je pense que nous sommes nombreux à avoir encore certainement beaucoup d’efforts à faire pour progresser vers la sainteté !!!)

    Bise

  12. Anonymous says:

    « Mais j’ai du mal avec cette société où l’on donne toujours de la confiture aux cochons. »

    Un peu dur quand même !
    Jésus n’est-il pas venu justement donner le meilleur (l’amour infini et inconditionnel) … « d’abord pour les pauvres et les pêcheurs » ?

    A nous d’essayer à notre tour, comme il nous l’a demandé, d’avoir cet amour inconditionnel pour les pêcheurs (dont nous faisons aussi partie)

    Sommes-nous plus méritants ou meilleurs chrétiens parce que nous allons à la messe ou se confesser régulièrement, parce que nous choisissons sérieusement les chants et textes de nos mariages/baptêmes… ? « Sans amour, cela n’est rien » !

    Je suis triste de voir ces mots si durs, y compris dans les commentaires ! Qui sommes-nous pour juger ? Pourtant l’Evangile nous le dit à plusieurs reprises : nous serons jugés sur une seule chose, sur l’amour et que pour nous justement, la porte du royaume des cieux sera plus étroite encore que pour les plus grands pêcheurs qui sauront accueillir la miséricorde de Dieu!
    Je ne suis pas parfaite non plus, prions toutes et tous pour la pentecôte qui vient, que nous puissions recevoir l’esprit saint qui nous donne d’aimer chacun tel qu’il est, comme le christ l’aime !

    Et qui sait, combien de baptisés n’ayant pas été éduqués dans la foi recevront eux aussi ce feu de l’esprit saint qu’ils sauront un jour faire brûler, plus que nous qui nous pensons si « supérieurs » !

    Heloise

  13. Douala says:

    Merci pour ce joli post sur le baptême d’Adélaïde et bienvenue à elle dans la grande communauté des chrétiens ! Et bravo pour toutes ces jolies choses que vous avez préparées. Vraiment vous m’épatez ! Je ne sais pas comment vous faites pour faire autant de choses !!
    Je voulais également mettre mon grain de sel dans la discussion sur les sacrements… Le Christ n’a pas dit à ses disciples « Allez porter mes sacrements » mais « Allez dans le monde entier, proclamez l’Evangile à toute la création » (Marc 16,15). Je pense qu’il faut se réjouir (oui oui se réjouir) de tous ces non-chrétiens qui demandent des sacrements pour eux ou pour leurs enfants, car cela crée des occasions pour nous de leur proclamer l’Evangile. Et même s’ils n’ont pas l’air d’entendre, qui sait si leurs enfants, en voyant les jolies photos de leurs parents à l’Eglise, ne voudront pas faire pareil et eux être touchés ? Nous avons tous été gênés quelques fois par des familles bruyantes qui arrivent avant la fin de la messe pour le baptême de leur enfant ou sortis dépités d’un mariage où personne ne chantait ni ne répondait au prêtre, mais qu’est-ce que ces petits désagréments face à toutes les portes ainsi entre-ouvertes à l’action du Saint Esprit ? Je pense même que c’est plutôt à nous de nous remettre en cause : si nous étions de bons disciples, personne ne pourrait entrer dans une église sans se sentir tellement bien accueilli que ça lui donne l’envie de revenir, personne ne devrait ressortir d’une préparation au mariage ou au baptême sans avoir compris l’amour immense que le Seigneur a pour lui… Plus facile à dire qu’à faire, me direz-vous ! C’est vrai qu’on a du pain sur la planche ! ;-)

  14. Sonia says:

    Cet article a eu le mérite d’ouvrir un débat intéressant ! Pour ma part, je suis en total accord avec Diane, Héloïse et Douala que je félicite pour avoir su trouver les mots justes, sans doute bien mieux que je ne l’aurai fait à leur place !
    Bienvenue à la petite Adélaïde dans la grande famille des chrétiens !

  15. Anonymous says:

    Merci à Diane pour son ouverture d’esprit ! Les propos de Joséphine m’ont choqué ! Je me sens meurtrie dans mon âme de Chrétien !
    Mais Dieu est bon, alors il faut vous pardonner dame Joséphine Adélaïde !
    Anonyme

  16. Angela says:

    @ Douala : « se réjouir ( de tous ces non-chrétiens qui demandent des sacrements pour eux ou pour leurs enfants, car cela crée des occasions pour nous de leur proclamer l’Evangile ».

    En somme cela reviens à « Grossir les rangs » encore une fois, a cela je reponds :

    L’heure vient, et elle est maintenant, que les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car aussi le Père en cherche de tels qui l’adorent (Jean 4:23).

    Il y est bien ecrit les vrais adorateurs , non pas ceux du dimanche ( Les alleluia amen comme je les appelle), ni ceux qui font cela pour faire plaisir , ni encore parce que c’est l’occasion de faire une fete ou encore parce que cela ‘fait bien’.

    En acceptant tout , tous et n’importe quoi on voit les pires abominations et l’eglise courre à sa perte . En acceptant de baptiser tout le monde comme vous dites , quid des associations de catho homosexuels : certains se font baptiser une fois adulte, faut-il se rejouir ? Parents qui font baptiser leurs enfants ( par convenance) et qui les laissent devenir gothique ou sataniste ( j’en connais) faut-il se rejouir ? Parents divorcés qui demandent le bapteme pour leur enfants afin de faire plaisir a la grand mere ( cas dans mon entourage) quand eux meme ne manifestent pas l’amour et s’envoient des noms d’oiseaux a chaque fois qu’ils se voit , quel environement pour cet enfant et surtout quelle ecole de la vie!!!.. Faut-il se rejouir?

    Je crois plutot madame , que bon nombre de chretiens applique de plus en plus souvent le raisonnement du chiffre , plus on est meilleur c’est , mais je prefere voir 10 vrais adorateurs plutot que 100 du dimanche!!!
    Je le dis et je le redis , Dieu est amour d’un amour immense et infini , mais Dieu est aussi colere commee nous le voyons dans la bible depuis le Deluge aux dix plaies d’Egypte , en passant par Sodomme et Gommorrhe.

    En tant que chretiens nous avons la responsabilite de notre communauté.

    Alors non madame , lorsque je vois un enfant baptisé qui ne grandis pas dans un climat apte a eveiller sa foi et a la faire murir Je ne me rejouis pas , Lorsque je vois dans les ecoles cathos qu’on y accepte desormais tout le monde et n’importe qui , je ne me rejouis pas et enfin lorsque je vois où va la France depuis 1968 ( date ou le chaos moral est entré pour moi) JE NE ME REJOUIS PAS !!!!

    Belle fin de journée à vous !

  17. Angela says:

    @ Heloise : Je ne pense pas que qui ce soit se targue ici d’etre superieurs …. Simplement je pense qu’ils faut etre fiers de sa foi , l’affirmer haut et fort ( tout comme ses opinions d’ailleurs ).

    Le seul sentiment de superiorité que j’ai en tout cas c’est d’avoir la grace de connaitre Jesus et ce qu’il a fait pour moi …Rien de plus !

    Je vous quitte sur ce verset : « Puisse tu être froid ou bouillant, ainsi parce que tu es tiède je te vomirais de ma bouche ».

  18. sophielastyliste says:

    Encore un grand débat ! Je crois que tous ces commentaires sont une très bonne source pour alimenter un dialogue constructif en préparation de baptême. J’aime quand mon Eglise ouvre grand les bras. Hésitant, divorcés, homosexuels ou peu importe qui, l’Eglise doit accueillir tout le monde. Et son rôle, de ce fait ne s’arrête pas là. Accueillir et écouter, oui, mais proposer son éclairage sur l’Idéal du Chrétien aussi. Bref, venez à nous en ignorance pour vous enrichir de la beauté de l’Eglise. Venir pour prendre sans recevoir, c’est bien dommage, mais en premier lieu pour ceux qui y rentrent que pour le décorum :)
    Jolie robe dis donc ;))) Merci !

  19. Anonymous says:

    Bonjour Angela,

    Pensez-vous que Jésus soit à vos côtés (au détriment de ceux que vous appelez « tièdes ») parce que vous êtes « fière de votre foi » ? Jésus, humble entre les humbles, serait à vos côtés, en raison de votre foi bien établie, et rejetterait ceux qui le cherchent, ceux qui l’ignorent encore ? Pensez-vous qu’Il partage votre mépris de ceux qui ne font pas ou ne pensent pas comme vous ? Vos propos sont terriblement intolérants, hostiles, et vont vraiment à l’encontre de l’idée que tout bon Chrétien devrait se faire de Jésus, qui est amour. AMOUR. Tout le monde n’a pas eu la chance, comme moi, comme vous peut-être, de grandir à Versailles, dans un milieu stable et privilégié, dans un terreau qui permet à la foi de se développer le plus naturellement du monde, de connaître les codes (qui ne sont que des codes) de l’Eglise. Quant aux « cathos homosexuels » comme vous dites… ils n’ont pas droit à Jésus ? Vous iriez voir ces Chrétiens pour leur dire en face « vous, les homos : interdits d’Eglise. Vous n’êtes pas les bienvenus. Partez. » Pareil pour les divorcés, les « tièdes » ? Je vois que vous suivez scrupuleusement les pas de Jésus et je vous en félicite. Je vous en prie, regardez le monde qui vous entoure avec amour, avec compassion, sans colère. Tous les cheminements sont différents, mais tous sont valables. Ne jugeons pas trop hâtivement ; la plupart du temps, nous ne savons rien et nous nous trompons.

    Merci à la gentille « patronne » de ce blog de nous permettre de débattre sans censure. Je n’oublie pas la petite Adélaïde, reine du post du jour et nouvelle petite baptisée ! Je crois que nous sommes toutes d’accord au moins sur ce point : c’est une délicieuse petite fille ! Et quelle robe !

    Avec AMOUR,
    Diane

  20. Aliénor says:

    @ Douala, vous dites « Je voulais également mettre mon grain de sel dans la discussion sur les sacrements… Le Christ n’a pas dit à ses disciples « Allez porter mes sacrements » mais « Allez dans le monde entier, proclamez l’Evangile à toute la création » (Marc 16,15). » vous avez entièrement raison, mais ensuite il y a un contresens. justement il parle d’évangélisation, pas de donner les sacrements n’importe comment. les gens doivent s’ouvrir à la foi, devenir croyants et pratiquants de manière vraie avant d’accéder aux sacrements, sinon ces sacrements ne veulent rien dire… quant aux gens qui n’ont aucun respect en arrivant à la fin de la messe pour faire baptiser leurs enfants, croyez-vous que ce soit normal??, si vous arrivez en retard au bac, on vous vire et vous en l’avez pas, c’est tout! alors les gens respectent et arrivent à l’heure… l’église c’est la même chose, il y a des règles, il faut les suivre, c’est tout!

  21. Les Trouvailles de Joséphine says:

    @tous :
    Je ne suis vraiment pas d’accord avec tout ce qui vient d’être dit. Aime ton prochain comme toi même, OK. Mais ce nest pas tout ce que dit la Bible. Dieu est amour n’excuse pas tout et ne permet pas tout ! Il y aussi tout le reste dont le Dieu colère évoqué par Angela.
    Relisez la bible, on n’y divorce pas (l’engagement du mariage est éternel), on est hétérosexuel, etc.
    L’église se doit de montrer le chemin, le Pape se doit d’être l’écho de la Bible.
    Regardez les églises tradi sont bien plus remplies que nos églises (comme les écoles).
    Tout résumer à Dieu est amour donc allons-y c’est open bar (issu de mai 68 je suis bien d’accord) est bien trop facile, bien trop.
    Et les religions qui ont su garder leur communauté, leur ferveur et leur intégrité sont celles qui n’ont pas choisi l’open bar justement.
    Quand à un éclairage sur l’Idéal chrétien, il est dans la Bible cet idéal. inutile de le chercher, impossible à ré-écrire pour aller avec une société qui part à la dérive !
    Et dans mes propos, je me sens ni supérieure, ni sainte. Juste besoin de protéger l’Essentiel pour ne pas le dégrader

  22. Aliénor says:

    et de manière générale, ça me gonfle les « jésus nous aime tous, donc donnons tout à tout le monde, à n’importe qui, on s’en fout »… ok, jésus nous aime tous, mais nous ne sommes pas jésus et l’église se doit de montrer le droit chemin. ok refuser un bapteme, ça nous parait grave, mais uniquement à nous, chrétiens pratiquants et croyants, ceux qui s’en foutent et à qui ça ne donne que le sentiment de ne pas pouvoir faire la grosse teuf familiale, ils sont juste « dégoutés »… alors si ça peut les amener vers la foi, les sacrements petit à petit, au départ juste pour la grosse teuf et ensuite par foi… ce serait un bon début.. car donner « de la confiture aux cochons » c’est donner le sentiment que cette confiture, ce n’est pas grand chose… quand on voit les églises tradi super peines, on se dit que les club select » ça draine plus de monde… ;)

  23. Benedycte Le Comte says:

    Félicitations pour votre cérémonie de baptême.
    J ‘ espère de tout coeur que, comme vous le dites cette magnifique robe de baptême servira a vos filles plus tard. Mes frères et moi même avons été baptisés dans la robe dans laquelle mon père et ses frères et soeurs ont été baptisés. Robe dans laquelle mon grand – pere a été également baptise. Mes neveux et nièces, ainsi que mes enfants l’ont utilise aussi et, ily a 3 ans et demi, c’est ma petite nièce , puis ses 2 petits frères qui l’ont revêtue. Cette robe date de 1899, le premier l’ayant porte étant le frère aine de mon grand père.
    Bravo pour votre blog dont je suis devenue fan.
    Benedicte

  24. Angela says:

    @ Diane :

    Madame ,

    A la question pensez-vous que jesus soit a vos cotés parce que vous etes fiere de votre foi? Je reponds :

    A aucun dans mes commentaires n’ai dit que Jesus soit a mes cotés parce que je suis fiere de ma foi. J’ai dit et je vous laisse le soin de lire que je suis fiere de ma foi parce que je sais qui est mon sauveur et que j’ai la grace de le connaitre .NUANCE. J’ajoutes qu’il fait grandir ma foi chaque jour.
    La certitude qu’il soit a mes cotés c’est lui meme qui le dit :JE SERAI AVEC TOI JUSQU’A LA FIN DU MONDE ! Mt.28:20.
    Dieu a un regard sur tout le monde , ,il aime ce qu’il a crée et ses creatures le lui rende en commetant des abominations.
    Alors je vous reponds madame , que oui jesus est avec moi non pas parce que je sui fiere de ma foi , mais parce qu’il et mon sauveur ,que je l’ai reconnun en temps que tel , qu’il le dit dans sa parole , qu’il regene dans mon coeur et bdans ma vie . Ce qui n’est malheuresement le cas de Tous .

    A la question Jésus, humble entre les humbles, serait à vos côtés, en raison de votre foi bien établie, et rejetterait ceux qui le cherchent, ceux qui l’ignorent encore ? Je reponds :

    Encore une fois , relisez madame car cela evite parfois la redondance .
    Ou ai-je ecris que Jesus rejette ceux qui le cherche et l’ignore encore ??? Les cas auquels j’ai fait allusion sont des personnes qui ont une connaissance de jesus puisqu’elle ont eu la demarche de faire baptiser leur enfant. Seulement pour elle Jesus est un jeu , une distraction , et faire baptiser leur enfant  » ca fait bien » . Ce sont des cas que je connais , voila pourquoi je me permet de le dire et elle meme ne s’en cachent pas.

    A la question Pensez-vous qu’Il partage votre mépris de ceux qui ne font pas ou ne pensent pas comme vous ? Je reponds :

    En core une fois Où est t-il ecrit que je meprise les gens qui ne pensent pas comme moi. Avoir une opinion autre ne veut pas dire mepriser.
    Mais peut-etre nous connaissons nous personellement pour que vous vous permmetiez d’afirmer cela madame ?

  25. Angela says:

    A la question Quant aux « cathos homosexuels » comme vous dites… ils n’ont pas droit à Jésus ? Je reponds :

    Pour moi et je le clamme haut et fort « catho  » et homosexuels est une abberation ! Une oxymore grammaticalement parlant .
    Dois-je vous rappelez pourquoi Sodomme et Gommorhe à t-elle été detruite ? NON , je me contenterai simplement de citer la Bible qui enonce les choses sans ambiguité : 1Cor 6:9  » les homosexuels n’accèderont pas au royaume de Dieu » .
    Un homosexuel pleinement converti et qui marche en esprit et en verite se rendra compte de son abomination , se repentira et aura « droit a Jesus » comme vous dites . C’est ce que je pense.

    A la question Vous iriez voir ces Chrétiens pour leur dire en face « vous, les homos : interdits d’Eglise. Vous n’êtes pas les bienvenus. Partez. » Je reponds :

    Madame , sachez que j’ai deja dit a un homosexuel ce que je pensais de l’homosexualité sans macher mes mots et en toute courtoisie . Je n’utiliserais certainement pas les termes que vous venez d’employer mais je ne chercherai pas non plus a encourager cela car il est ecrit : Celui qui cache la vérité aux autres les fait souffrir. Mais celui qui les corrige ouvertement leur apporte la paix. Galates3v28

    A la question pareil pour les divorcé « les tiedes  » ? Je reponds :

    C’est vous madame qui classez les divorcés dans la categorie des tiedes , pas moi . RELISEZ . Personellement par tiede j’entends ceux qui vienne chauffer les bancs de l’eglise , les « alleluia amen » comme je le dis plus haut et ceux qui n’oosent pas affirmer leurs croyances par peur de deplaire .

    Pour finir madame , je n’ai pas eu la chance de grandir à Versailles mais à Rouen , dans un milieu « privilégié  » certes , mais la foi n’est pas affaire de milieu puisque tous les croyants ne e trouvent pas dans le milieux privilégiés . Je connais aussi bien un electricien qu’une aristocrate qui vous tiendront un discours semblable au mien .
    Nul besoin d’avoir été  » privilégié  » pour avoirn soif de la verité et affirmer ses convictions.

    Enfin je rebondis sur votre derniere phrase : « Ne jugeons pas trop hâtivement ; la plupart du temps, nous ne savons rien et nous nous trompons » !

    Sage conseil , peut-etre devriez l’appliquer…Car pour deceler en moi le mepris de ceux qui ne partagent pas ou ne pensent pas comme moi en deux comentaires, Comment appelle t-on cela ?

    Sinceres salutations Madame.

  26. Anonymous says:

    Je trouve ce débat d’une tristesse absolue, là où il devrait être question d’amour, il n’est question que de jugement. NOUS sommes les biens pensants, VOUS êtes des hérétiques. Avec de telles vues des milliers ont été conduits au bucher, et tant d’autres sont tombés et tomberont sacrifiés sur l’autel de la pureté religieuse ! dites moi où est l’esprit du Christ ? et surtout où croyez vous trouver Dieu dans tout ce fatras d’interdictions, et d’objections ? Que vous enlève le fait de voir baptiser les enfants de parents divorcés (où l’avez vous lu dans les évangiles ? j’ai cherché, je n’ai pas trouvé….), et je préfère passer sur le reste de vos préceptes.
    En fait, Madame, il n’est pas ici,question d’autre chose que de fondamentalisme Chrétien,le petit cousin de celui que l’on trouve, le vendredi au fonds de certaines des salles de prières du 93.

    Dimanche, je prierai pour vous.
    Marie Caroline

  27. Anonymous says:

    Chère Angéla,

    Je vous remercie pour vos messages et vos réponses détaillées. Je comprends à leur ton que je vous ai heurtée et je vous présente mes excuses les plus sincères. Il est souvent enrichissant de ne pas être d’accord et de pouvoir discuter sans s’emporter. Je n’ai pas voulu détourner vos propos, ni déclencher votre ire et je propose que vous y réfléchissiez à tête reposée. Je reste un peu perplexe quant à l’idée que vous vous faite du mépris (qui va bien souvent main dans la main avec le rejet d’autrui), que vous affirmez ne ressentir envers personne, mais j’accepte volontiers pouvoir me tromper.

    Je vous souhaite une belle soirée,
    Très cordialement,
    Diane

  28. Anonymous says:

    Et si la foi etait plus important que le dogme?
    Et si finalement les milieux bien pensants retenaient plus le dogme que la foi comme mode d’idenditification et d’entre soi?
    Et si la vie etait un peu plus compliquee (riche?) que parfois on divorce (ca arrive meme aux meilleurs), parfois on est homo, parfois on vit en concubinage…
    Et pire que ca, et si une nouvelle regle venait a vous declarer inapte a etre dans la religion : mariage consomme avant le mAriage, recours a la fiv ou autre, seriez vous moins chretien pour autant?
    L’esprit frappe partout : Souffle imprevisible esprit de dieu…,
    Bravo a Diane et sophie la styliste pour vos positions exposees aimablement et dans un esprit d’ouverture.
    A quoi sert lamour si on aime pas…a quoi sert…..

    L’esprit frappe partout.
    Je rejoins tout a fait Sophie la styliste et Diane

  29. Anonymous says:

    Personne ne souhaite voir l’Eglise cautionner le divorce, bien entendu ! D’ailleurs, je connais peu de gens ou de communautés qui le « cautionnent ». Mais accepter les Chrétiens divorcés : OUI. Les mariages ratés, ça existe et ça rend les gens bien assez malheureux pour qu’on ne leur lance pas en plus à la figure qu’ils ne sont pas les bienvenus dans la Maison de Dieu. Puis-je rappeler que si l’on lit la Bible à la lettre, on y apprend également que la ségrégation raciale est chaudement recommandée ?

    Amicalement,
    Diane

  30. Angela says:

    @ Marie Caroline :

    Moi je trouve triste de resumer ce debat à une telle dichotomie.
    D’ailleurs en relisant personne ne se targue d’etre le bien pensant ici .Chacun emmet son point de vue en l’argumentant , libre a autrui de le prendre comme il le souhaite.

    L’amour de jesus ne se trouve pas non plus dans l’anarchie , dieu est un dieu d’ordre.

    « Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime » Jean 14:21

  31. Anonymous says:

    Vous êtes d’un obscurantisme effrayant ! Je pense qu' »Angela » en particulier devrait réflechir à ce qu’est l’amour du prochain, de TOUS les prochains, la tolérance, le pardon et tant d’autres valeurs dont beaucoup de non-pratiquants font visiblement beaucoup plus preuve que des cathos terriblement étroits d’esprit et de coeur.

  32. Anonymous says:

    Quel manque de compassion !
    Tout ne peut pas tuojours être tout noir ou tout blanc.
    Et ces divorcés catholiques qui subissent le divorce du fait de leur conjoint, faut-il leur jeter des pierres et empêcher leurs enfants d’être baptisés (et oui je connais même des tradi qui ont divorcé après une naissance d’un enieme enfant) ?
    Ils souffent déjà bien assez de ne plus avoir accès à la communion.
    Evidemment les règles sont faites pour être suivies mais vos propos sont bien durs Clémence…
    Un peu plus de compassion pour son prochain ne ferait pas de mal.
    Au final Dieu sera seul juge.
    Elisabeth (une autre)

  33. Anonymous says:

    Quel débat enflammé!!!
    Une très belle organisation pour un merveilleux baptême!
    Pour avoir été avec mon mari accompagnateurs de parents demandant le baptême…baptêmes communautaires (pas le choix tant la demande est importante), je garde en mémoire les paroles de notre Pape François qui a baptisé en grand nombre dans son pays sans que soit requis le baptême des parents eux mêmes. L’esprit saint c’est toujours lui… qui oeuvrera dans la petite âme qui lui sera confiée alors je suis pour baptiser le plus grand nombre d’enfants.
    Bonne semaine !!Porte Plume

  34. Angela says:

    @ Anonyme :

    HAHA !

    Vous pensez sincerement que je n’ai pas l’amour de mon prochain… Je ne pense pas moi au contraire que ce soit de l’amour que de cautionner tout et n’importe quoi !

    Je ne sais si vous avez des enfants , mais les laissez vous faire tous et n’importe quoi ? Je ne le pense pas , parce que vous les aimez et vous savez ce qui est bien pour eux.

    Dieu nous aime et sait ce qui est bien pour nous , voila pourquoi il nous laisse ces commandements !
    La bible n’est pas affaire d’interpretation personelle et l’on y pioche pas ce que l’on veut! ni ne la réecris

    Alors oui je le redis : L’homosexualité est une abomination , mais cela ne m’empeche pas de parler aux homosexuels tout en leur disant que je n’approuve pas ce qu’ils font ! Le divorce terrible , mais cela ne m’empeche pas d’avoir des gens divorcés dans mon entourage!

    Croyez vous que je vives reclue en hermitte ? Non je vous rassure , la societe fait partie de ma vie .

    Siplement comme il est si bien ecrit :  » vous etes dans le monde , mais vous n’etes pas du monde « 

    Bien à vous Courageux anonyme !

    De la part d’une chretienne non etroite d’esprit et encore moins de coeur

  35. so says:

    Quelle jolie robe !
    Et quelle Joie d’accueillir une nouvelle petite soeur en Jésus Christ.

    Pour ma part , je ne saurais l’exprimer aussi clairement et courtoisement que Sophie la Styliste ou que Diane, mais je suis assez de leur avis .

    JE ne sais comment l’exprimer, mais peut-être ces deux anecdotes illustreront-t-elles assez bien le fond de ma pensée.

    J’ai longtemps pensé qu’il ne fallait pas  » brader » les sacrements, et qu’il fallait s’assurer que ceux qui les reçoivent soient prêts et sincères …
    Naturellement, je n’ai jamais imaginé qu’on puisse me refuser un sacrement. A moi ! Quand même, baptisée, mariée à l’église, assidue à la messe cinq enfants, la cathomob,catéchiste toussa quoi …
    Je fais partie des  » bons ».
    Non mais.
    Jusqu’au jour où une catéchiste dévouée de la paroisse, engagée depuis des années, généreuse, attentive et aimée des enfants, a dit qu’elle ne pouvait pas rester das l’équipe si moi, l’intello supérieure j’y restais … La claque.
    Depuis j’ai gagné en humilité et nous nous sommes réconciliées. A elle le bon sens, à moi les sphères comme elle dit. On fait une bonne équipe.

    Et puis il y a eu cette autre fois. Une messe dans une autre paroisse, très chic. Mon cinquième, 10 mois, qui pleure un peu. Une dame qui me regarde méchamment. C’est l’élévation. Il pleure toujours, pas fort, mais c’est vrais qu’il fait un peu de bruit. je le berce espérant qu’il va se calmer. la dame, furieuse me le prend des bras, et annonce qu’elle va sortir avec lui parce que là il ne faut pas pousser le bouchon. Et qui grommelle contre  » ces gens  » qui ne respectent rien.
    C’est moi qui suis sortie? En larmes.

    Cela a changé mon regard sur la ligne de démarcation entre les « méritants  » et « les autres »

    J’ai été longue.
    Désolée.

  36. so says:

    @angéla :
    Je ne laisse pas mes enfants faire n’importe quoi, loin de là.
    Mais si un jour l’un d’eux se découvre homosexuel, je ne lui dirai pas que c’est une abomination … J’espère alors avoir assez de générosité et de grandeur d’âme pour reconnaître son bonheur là où il le trouvera.

  37. so says:

    Encore un mot : Merci Clémence pour vos prises de positions courageuses, même si je ne suis pas toujours d’accord avec vous, j’apprécie que vous osiez dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas et que vous assumiez parfaitement vos idées, tout en respectant celles de vos lectrices qui ne les partagent pas.
    Merci pour ce blog si vivant où j’ai plaisir à venir me promener.

  38. Douala says:

    Angela, je me permettrai juste de répondre à votre réponse à mon poste. Je maintiens, oui, qu’il faut se réjouir quand un adulte homosexuel demande le baptême. Non pas parce qu’il viendra « grossir les rangs », mais parce que s’il décide de faire cette démarche adulte, comme vous le précisez, c’est qu’il souhaite suivre le Christ et recevoir l’Esprit Saint, qui l’éclairera. Cela me fait vraiment penser à l’évangile de la femme adultère. Est-ce que l’Eglise devrait refuser à la femme adultère (ici la personne homosexuelle) de s’approcher du Christ, alors que lui-même l’a accueillie ? Comment voulez-vous qu’il surmonte le péché si vous lui refusez l’Esprit Saint ?
    Je pense qu’en fait nos points de vue ne sont pas si éloignés que cela. Je pense simplement qu’un « mauvais adorateur » (ou un « amen alleluia » comme vous dites)a plus de chances de devenir un « vrai adorateur » s’il est intégré à la communauté des chrétiens que s’il en est mis à la porte… et pour reprendre votre calcul, je préfère 10 vrais adorateurs + 90 mauvais qui font un pas vers le Seigneur (même s’il est petit) que 10 vrais adorateurs tous seuls.
    Enfin, s’il me restait une seule bonne raison de me réjouir, c’est que j’ai la certitude que l’Eglise ne court pas à sa perte pour la bonne raison qu’Il est vivant et qu’Il la guide ! Je pense qu’on sera d’accord là-dessus et ça c’est vraiment l’essentiel ! :-)
    J’espère que vous ne prendrez pas mal ce commentaire et je vous souhaite une bonne soirée !
    Amicalement,

  39. Angela says:

    @ So :

    Voyez , vous ne le jugeriez pas …. Et pourtant vous vous etes permise de le faire à mon egard dans le precedent . Et vous parliez de tolerance ?

    Facile de toujours stigmatiser certains milieux « cathos terriblement etroit d’esprit et decoeur comme vous dites » d’intolerance ….

    L’intolerance est partout chere madame , vous venez de nous le montrer et ce n’est pas parce que l’on a le courage des ses opinion que l’on est intolerant . NUANCES .

    Belle fin de soiree à vous

  40. Anne ED says:

    Je pense que l’Eglise doit accueillir TOUT LE MONDE.
    Des baptêmes, des baptêmes et encore des baptêmes ! Même si les parents sont « mous du missel », les enfants baptisés pourront (peut-être) se raccrocher à la grâce de ce sacrement plus tard dans leur vie d’adulte et entamer alors une vraie vie de chrétien qui les rendra heureux.
    Et si l’ambiance kermès au fond de l’église est parfois exaspérante (on le vit tous régulièrement), il faut redoubler de patience et de bienveillance à mon avis (et c’est pourtant la reine des râleuses en personne qui te parle Clémence !).
    Sinon, bienvenue à Adélaïde dans la grde Famille (je l’embrasse), elle est sublime dans sa robe (ohhhhhh wahouuuuuu) et on sent un immense bonheur sur tous les visages !

  41. Anonymous says:

    pauvre Angela … je doute que le pape François approuverait tant de méchanceté et non je ne laisse pas mes enfants faire n’importe quoi. Ils sont dans une école catho, font du scoutisme et je cherche à leur enseigner des Valeurs d’amour et de tolérance. Car vous ne pouvez jamais savoir ce que la vie vous réserve, à vous et vos proches. Vous êtes comme ces gens qui disent » je ne suis pas raciste, j’ai un ami noir », c’est pathétique !.

  42. Hortense says:

    Comme c’est sympathique de juger ainsi les « divorcées »… et divorcés aussi, je suppose ?

    Vivez-vous dans un monde où vous contrôlez la manière dont vous tombez en amour et en désamour ? Un monde où tous les maris et les femmes non seulement continuent à s’aimer de 30 à 80 ans, mais aussi sont bons ? Tous, sans exception ? Se traitent bien et traitent bien leurs enfants ? Tous, sans exception ?

    Dans mon monde, dans la vie réelle, on ne choisit pas de qui on tombe amoureux. Ni quand. On ne choisit pas non plus quand on cesse d’aimer. Parfois, on n’aime plus son mari ou sa femme. Parfois, on tombe amoureux de quelqu’un d’autre alors qu’on est encore marié. Parfois, un mari rend sa femme malheureuse, ou vice-versa. Certaines personnes décident de s’accrocher, de supporter, pour diverses raisons. « Pour les enfants », par exemple. Ça n’est pas toujours le bon choix… J’ai pu observer plusieurs familles où un parent n’était pas heureux, et où la survie du mariage a davantage nui aux enfants que s’ils avaient vu leurs deux parents séparés, mais épanouis, heureux et équilibrés… Il n’y a même pas besoin de violence pour qu’un mariage et une famille soient malheureux…

    Je pense que ça demande du courage de divorcer, d’accepter cet échec (après tout, dans une société où de nombreux couples ne se marient même pas, cela demande déjà une belle dose de certitude de s’être mariés… Une certitude qui vole en éclats avec le divorce), de passer définitivement à autre chose. Et que c’est toujours douloureux, pour toutes les parties concernées. Et que ça ne fait pas de ces personnes des êtres inférieurs, ou moins « bons », moins « saints ».

    Par ailleurs, je n’y avais jamais réfléchi avant qu’on me le fasse observer, mais : êtes-vous conscients que la génération de nos grands-parents a été la première à passer 50 ans mariée à la même personne ? Au début du vingtième siècle, l’espérance de vie était de 50 ans. Les couples passaient donc 30 ans maximum ensemble. Et avant cela, n’en parlons même pas…

    Alors au 21e siècle, l’idéal d’un mariage qui doive durer toute la vie, quelles que soient les circonstances, ne me paraît ni réaliste, ni souhaitable.

    En en jugeant les divorcés, vous ajoutez à leur fardeau. En exprimant de telles pensées à des personnes qui ressentent peut-être des des doutes (car qui sait vraiment à quoi ressemble une relation de l’extérieur ? Personne.), vous isolez et stigmatisez encore davantage des personnes qui sont déjà des victimes, et vont avoir besoin d’un grand courage pour peut-être oser faire le deuil de leur mariage et affronter le regard de ceux qui vont les juger.

    Est-là une attitude chrétienne ?…

    J’espère que vous n’aurez jamais à en passer par le divorce. Que vous connaîtrez la joie d’un amour qui dure 5 ou 6 décennies, et d’une relation dans laquelle les deux partenaires se respectent et s’épaulent toujours. Où ils ne se blessent jamais.

    On en reparle dans vingt ou trente ans…

  43. Angela says:

    @ COURAGEUX Anonyme :

    A ce commentaire , comment dire ? Si bien argumenté et pas du tout cliché je reponds :

    Premierement je ne suis pas raciste..non pas parce que j’ai un ami noir ( bravo pour l’originalité soit dit en passant) , mais parce que je pense que la couleur de peau d’une personne ne reflete pas ses opinions!!
    J’aime debattre , opposer mon point de vue aux autres , le reviser ou le confirmer par ce que j’entends.

    Deuxiemement si vous pronez des valeurs d’amour et de tolerance , pourquoi tant d’intolerance envers mon propos ??
    Si vous etes aussi tolerante que vous le dites , la tolerance c’est aussi d’ecouter.

    TERTIO ET FIN : Je doute que le pape francois approuve tant de mechanceté  » : le pape francois a t-il jamais approuver l’homosexualité , l’adultere , ou autres …? Ou peut-etre le connaisez personellement pour vous permettre d’affirmer cela.

    Courageux anonyme…Je ne me permet pas de vous affubler d’un quelconque pathetisme parce que je ne vous connais pas personellement!

    Merci de votre tolerance!

  44. so says:

    @ Angéla : Vous juger? Je ne crois pas l’avoir fait, je n’ai parlé que de moi. Je me garderais bien de juger qui que ce soit : lorsque je suis invitée, je tâche d’éviter de mal me comporter envers les autres conviés.

  45. Angela says:

    @ Hotense :

    Dans notre societe depravée je pense qu’il convient de se poser la bonne question dèle depart : Pourquoi aime t-on ?

    Juste parce qu’il est beau ou belle , juste parce qu’il est riche , juste parce qu’il possede ceci ou cela , juste parce que c’est le seul que j’ai sous la main alors vite vite .. mariage , bébé , enfants!!

    Malheuresement oui de nos jours .

    Je pense que la societe actuelle se doit de repenser à ceux que represente le mariage et l’amour de nos jours .
    A mon sens , on aime quelqu’un parce que l’on partage les memes valeurs que lui , que l’on veut elever nos enfants dans ces memes valeurs , que l’on une vision de la vie qui est semblable et un projet commun identique.

    Notre generation de trentenaire qui veut tout tout de suite , tombe bien vite en desillusion lorsque l’etre aimé ( pour son physique , ses possesions et autres …) tombe en disgrace parce que dans la vie de tous les jours on se rend compte que l’essentiel n’est pas là.

    Quant à tomber  » amoureux de quelqu’un d’autre alors qu’on est encore marié « . Autant ne pas se marier alors .. Autreent cela porte un nom l’adultere.. Et si l’on aime vraiment la personne avec qui l’on est comment tomber amoureux de quelqu’un d’autre et trouver cela normal….

    Enfin je termine en citant votre phrase : « Alors au 21e siècle, l’idéal d’un mariage qui doive durer toute la vie, quelles que soient les circonstances, ne me paraît ni réaliste, ni souhaitable. »
    En y repondant ainsi : L’amour ne depend pas des siecles !! Si il est frai que ce soit au XVII ou au XXI il durera…

    Bien a vous

  46. Angela says:

    @ So

    Je repondais à ce commentaire :

    Vous êtes d’un obscurantisme effrayant ! Je pense qu' »Angela » en particulier devrait réflechir à ce qu’est l’amour du prochain, de TOUS les prochains, la tolérance, le pardon et tant d’autres valeurs dont beaucoup de non-pratiquants font visiblement beaucoup plus preuve que des cathos terriblement étroits d’esprit et de coeur.

    Si vous n’en etes pas l’auteure , je vous adresse mes plus plates excuses!

    Si en revanche c’est bien vous , alors oui , je le redis . Vous emmetez un jugement quand à mes acquis en matire de tolerance de pardons et d’autres valeurs , que vous estimez à repenser…

    Nous connaitrions nous pour que vous vouus permettiez d’affirmer cela ?

    Bien à vous

  47. sophielastyliste says:

    Quel dommage de se chamailler sur ce sujet ! Je l’ai lu dans l’un des commentaires, Clémence est courageuse et honnête dans tout ce qu’elle écrit et c’est ce ce qui fait qu’on l’apprécie. Clémence, on partage énormément de choses et je comprends la passion qui t’anime sur le sujet. Comme beaucoup, j’ai appris aussi à observer. Je crois en l’Eglise et je crois avant toute chose à l’enseignement de l’Idéal de l’Eglise. Il FAUT que l’Eglise maintienne le cap, parce que nous tous pêcheurs devons TENDRE vers un Idéal Chrétien, qui englobe, famille, filiation, amour homme et femme pilier du Monde, Fidélité, stabilité…Et j’en passe ! Je suis très peinée quand des gens, les Médias, s’emparent de cet Idéal pour le ramener à l’Humain. Mais cet Idéal n’est pas humain !! L’Homme est pêcheur et atteindra l’Idéal dans la Rédemption. L’Eglise est là, avec ses disciples sur terre pour nous accueillir avec nos fardeaux et, patiemment, avec doigté, écoute et parfois beaucoup de concessions pour nous montrer, juste montrer, oser parfois espérer une lumière, une prise de conscience, ce Beau, cette Unité qui est ce à quoi nous devons tendre… Il y a bien du chemin, pour tous… Mais si une personne au milieu de tant d’autres rentrées dans une église par convention, tradition, parce que ça fait bien, en capte ne serait-ce qu’une bribe, quelle victoire alors !!… Je connais des personnes très proches qui se sont d’elles mêmes exclues de l’Eglise après une « faute » qu’elles jugeaient impardonnable. Si un prêtre n’était pas passé par hasard dans leurs vies, elle ne seraient peut-être plus de ce monde maintenant….

  48. so says:

    @ angéla : Je n’en n’étais pas l’auteure. Mes opinions diffèrent des vôtres, certes, mais je ne me permettrais pas de vous dire ce que vous devez penser, n’étant pas moi-même détentrice de LA vérité universelle !

  49. Brigitte says:

    # Je me retrouve beaucoup dans le témoignage de So…

    # C’est un peu l’exemple que je donne à mes enfants: on est toujours « le pauvre » de quelqu’un (ou le riche), le « con » ou l’intelligent »…On trouve donc forcement + catho que soit ou moins aussi…Comment peut on alors décider qui est + catho que l’autre?

    # Oui, il y a les sacrements reçus, oui il y a la pratique, oui il y a la foi mais il y a aussi la charité chrétienne ( la 1ere des 3 vertus théologales) qui devrait nous permettre de ne pas juger….En principe

    # L’Eglise nous fixe des exigences, certes….Certains ont du mal à suivre pour diverses raisons (entourage malveillant, education moins privilégiée à la naissance, découragement, faiblesse, addiction etc.)ce qui amènent certaines situations comme l’adultere, le divorce, le concubinage etc. Ce que nous, commun des cathos jugeons avec beaucoup de facilité. Quid de l’orgueil , que personne ne voit et qui est le pêché le + grave (celui de l’ange déchu?)

    # En revanche, comme Clémence, je suis sensible a cette exigence de l’Eglise de Rome. J’aspire juste a un peu + de fermeté et courage de certains de nos prêtres et évêques que l’on voit peu ou que l’on entend pas. OK pour faire de l’apostolat a la fin d’une messe ou autre mais que notre clergé français suivent aussi les préceptes de Rome …Je m’éloigne du sujet , pardon!

    # Un gros GOOD JOB a Sophie qui a fait un travail fantastique…

    # Et un gros GRACIAS a Clémence qui nous donne de bons tuyaux, comme toujours, pour la réussite de cette journée. Perso, j’ai craqué pour les petits ballotins (qui font tres grande maison parisienne, c’est dire!)

  50. Brigitte says:

    # De ne pas juger et d’être patient, n’oublions pas l’ouvrier de la dernière heure, le bon larron, Jacques Fesch etc.

    # Et il nous sera +demandé, si nous avons + reçu :-)

  51. Anonymous says:

    Bonjour à toutes,

    « Que Dieu étende le territoire de Japhet, qu’il habite dans les tentes de Sem et que Canaan soit leur esclave! » (Genèse 9:27)

    C’est ce verset qui a servi aux états américains du sud pour justifier l’esclavage, puis la ségrégation. Voilà.

    Je vous souhaite à toutes une belle journée,
    Diane

  52. Dominique says:

    Quel merveilleux billet, quelle belle robe il ne ressort que du bonheur de ce billet.
    Mes enfants sont bâtisés, ont fait leur communion, ont été confirmés.
    Je ne vois plus la fille de mon fils aîné qui est décédé en octobre 2011 suite à un accident de moto (sa compagne me reproche d’avoir fait une messe pour son enterrement car elle n’est pas croyante) trouvez-vous cela normal?
    Bonne journée.
    Dominique

  53. Lise D says:

    eh bien bravo pour cette franchise ! L’Eglise gagnerait à être plus exclusive et plus ferme pour le don des sacrements .
    Ils n’en prendraient que plus de valeur , tous ces mariage à l’église pour le « folklore » me repoussent .
    Pourtant comme tu le sais je suis une réelle athée mais je respecte les croyances des uns et des autres s’ils ne sont pas prosélytes …

  54. Anonymous says:

    Bonjour,

    J’interviens aujourd’hui car j’ai été extrêmement choquée par votre billet.

    Heureusement les commentaires de Diane, Héloïse, Anne ED, Elisabeth(une autre) et Douala (et d’autres dont j’ai oublié le nom) ont réchauffé mon coeur de croyante passablement meurtri par ces phrases si dures et qui me semblent tellement éloignées de l’amour que Jésus nous porte.

    Bonne journée

  55. Anonymous says:

    je suis choquée par vos propos !
    je ne dirais qu’une seule chose : restez et soyez humble devant Notre Seigneur Jésus Crrist … comment pouvez vous nous juger de cette façon???
    donc moi catholique pratiquante non mariée à l’église dont le mari est baptisé et a fait toutes ses communions et avons baptisés nos enfants et les élevons dans la foie chrétienne et qui pour le moment cheminons doucement mais surement sur le chemin du mariage à l’église vous nous jetez la pierre comme l’a fait Judas à Jésus !
    prenez votre dictionnaire et chercher le sens du mot humble !
    vous allez trop loin dans vos propos … et la part du pauvre à table vous n’y pensez même pas et à garder votre porte ouverte non plus !
    arrêtez de vous pavanez avec tous vos vêtements de marque vous ne savez même pas coudre ni broder ou fabriquer un jouet ou faire une activité avec votre aînée oh si l’ammener au parc et lui acheter les plus belles tenues !
    est-ce une attitude chrétienne ?
    non restez humble apprenez l’humilité ça ne vous ferait pas de mal non plus de vous confesser !
    Marie-Azélie

  56. Tite Mam says:

    Merci de ton partage … cette journée a été comme vous le désiriez pour vous et Adélaïde …

    Ma fille de 8 ans a été baptisée il y a 1 mois et demi ça a été une étape plus que belle et importante …

    Je ne suis pas croyante, je ne suis pas pratiquante … l’église au fond je le sais m’apporte quelque chose qui m’apaise mais me fait parfois et trop souvent peur par sa trop violente non tolérance sur certains propos ….

    Je suis séparée du papa de ma fille, j’ai attendu 8 ans avant qu’elle ne vive ce moment d’entrée dans la maison de Dieu … parce que pour elle c’est un cheminement et c’est surtout SON CHOIX !! je ne veux rien imposer à mes enfants …

    Mon fils a 2 ans et demi il n’est pas non plus baptisé et je crois que pour lui aussi nous allons attendre …

    Je ne suis pas encore marié avec son papa … mais si mon petit garçon me demande à être baptisé et que je ne suis toujours pas reconnue devant Dieu comme la femme « légitime  » de son papa je le ferais quand même !! Oui je baptiserais mon fils si il le souhaite …
    Si nous ne sommes pas mariés c’est qu’un mariage coûte énormément d’argent … et que je ne peux pas priver mes enfants de leur désir d’entrer dans la maison de Dieu si moi même je n’ai pas eue les finances pour e marier … et non ne me dites pas qu’un mariage ce n’est pas de l’argent … bien sûr que nous avons envie de partager ce moment avec nos amis et notre famille et de fêter ça … pour moi le mariage ce n’est pas qu’une communion avec le Seigneur … mais un moment de joie et d’amour à partager … avec mes amis croyants ou non … je les aime comme ils sont avec leur convictions … c’est le respect …

    Je suis donc heureuse que l’église nous permette à nous les non pratiquants de pouvoir nous aussi avoir le droit de vivre ces moments de grâce avec les gens que l’on aime … ce n’est pas parce que nous n’allons pas à la messe tout les dimanches que nous manquons de respect à l’église …

    Ma fille continuera le catéchisme et sa progression religieuse et je serais comme je l’ai toujours été à son côté malgré le fait que je ne pense pas comme elle et que  » je ne crois pas  » ….

    Merci de nous laisser nous exprimer … même je trouve parfois tes mots très durs et limites extrémistes …

    Mais c’est ton blog alors tu as bien raison de dire tout haut ce que tu penses et j’admire ton courage car je sais que tu sais qu’en écrivant ce billet tu allais te heurter à des commentaires pas forcément agréables …

    Je t’embrasse et souhaite beaucoup de bonheur à ta famille … de tendres baisers à Joséphine et Adélaïde ….

  57. Les Trouvailles de Joséphine says:

    @Marie-Azélie :
    Je ne saurais dire qui est la plus juste dans ses propos mais je vous trouve bien agressive . Je ne vous referai pas la réponse publier ce jour. Mais effectivement : pas de tolérance pour les intolérants, n’est-ce pas ? Le chemin est long…
    Quid de la méchanceté de vos propos ?
    Surtout quand vous ne connaissez rien de ma vie que ce que je veux bien écrire. Qui êtes vous (aussi) pour juger alors ?
    En revanche, la porte de mon blog est elle bien ouverte pour entrer comme pour sortir si cela vous déplait. merci

  58. Anonymous says:

    je trouve vos propos limite voir extrêmiste ! merci de me laisser m’exprimer !
    mais dans notre cas pourquoi le prêtre à accepter de baptiser notre enfant pourquoi nous a t’il accepter? avez-vous la réponse !
    balayer devant votre porte et restez humble ce que vous n’êtes pas !
    vous ne donneriez pas même pas votre chemise au plus pauvre d’entre les pauvres !
    Marie-Azélie

  59. Anonymous says:

    Chère Anonyme,

    Vous vous trouvez ici sur le blog d’une jeune femme qui ne partage pas vos idées. Rien dans ce blog ne laisse penser que cette jeune femme manque de générosité envers son prochain. Elle a la gentillesse de nous laisser nous exprimer en toute liberté ; respectons cet endroit et ne nous avilissons pas à de très vilaines insultes, sans aucun fondement et sans aucun rapport avec le propos de ce billet. Je suis personnellement en désaccord avec la notion de « repli sur soi » exprimée dans ce billet, mais pas avec l’idée de fond : l’Eglise ne peut pas, ne doit pas faire la girouette en fonction de ce que souhaite la société. Cependant, ne brandissons pas non plus la Bible en y cherchant les passages qui nous arrangent (moi la première). Certains y trouvent l’Amour, la Rédemption, d’autres la Colère, la Punition. Certains comprennent à la lettre Noë et son Arche quand la plupart n’y lisent qu’une magnifique parabole. Restons, toutes, humbles et écoutons nous les unes les autres, dans le respect et pourquoi pas… la bonne humeur !

    Merci, chère Auteure de ce blog ! Et encore bravo pour vos exquises petites filles !
    Diane

  60. Soraya GILLY says:

    Bon, j’avoue, je n’ai pas eu tout le temps de lire, mais je partage certains avis. Ce qui ne change pas que je cautionne ton courage et le caractère entier de ton message.

    Juste une petite remarque, parce que ça m’a un peu blessée : pourquoi interdire la communion aux divorcés ? Parfois un conjoint subit ce choix… dans le cas de mes parents c’est spécial, ma mère ayant obtenu de déclarer nul le mariage, après 30 ans. Mais c’est très rare, et je pense à la souffrance de tous les autres… dans le cas du remariage c’est très différent, le choix est assumé, et ils savent à quoi ils s’engagent.

    C’est tout :)

  61. Anonymous says:

    @Diane
    pourquoi répondez-vous à sa place ? n’est-elle pas capable de me répondre ?
    ces propos me choque … tout comme son manque de tolérance ! j’ai envoyé ce lien à mes amis et tous sont choqués ! elle ne mesure pas ces propos ! en a t’elle parlé au prêtre de sa paroisse ? que répondrait-il ?
    si mes propos dérangent elle n’a qu’à les effacer …
    Anonyme qui l’a lit régulièrement !

  62. Johana says:

    Bonjour,

    Je me permets d’entrer dans la conversation afin de donner mon avis sur ce sujet houleux si l’on en juge par la férocité de certains commentaires. Fort heureusement, je viens de lire celui de Tit Mam’, qui lui a réussi à m’apaiser et me rassurer sur le fait qu’il reste fort heureusement des gens, croyants ou non mais tout simplement OUVERTS D ESPRIT, qui ne jugent pas mais souhaitent juste faire le bien autour d’eux et accompagner leurs enfants sur cette voie, et en tant que catholique je crois que c’est là le fondement de notre religion.

    D’habitude chère Clémence (car je suis suffisamment votre blog pour savoir que vous ne vous appelez pas Joséphine mais Clémence;-), j’aime 2 ou 3 fois par semaine commencer la journée en lisant vos derniers billets en buvant mon thé quand ma fille de 16 mois me le permet. Ils me mettent de bonne humeur, me font sourire, voire rire grâce à votre franchise, le fait que vous assumez vos propros, votre petit « côté réac » aussi, et je vous remercie pour les qques bons plans que j’ai découverts grâce à vous et le fait que vous les partagiez généreusement avec nous. Mais là, ce n’est pas un sourire que j’ai eu en lisant votre billet mais de la stupeur voire de l’effroi notamment en lisant le mot « cochons », qui traduisait un réel mépris voire une certaine aigreur qui ne vous ressemble pas et qui n’avait pas grand chose à voir avec le récit du baptême de la jolie Adélaïde…

    Je ne vous connais qu’à travers votre blog c’est vrai, et libre à nous de vous suivre ou pas, vous avez parfaitement raison. Mais vous semblez ouverte à la discussion alors je vais vous donner mon humble avis en essayant de ne jamais vous juger contrairement à ce que vous faites plus ou moins à travers ce billet, mais là encore, c’est votre blog, vous en avez le droit, de même que nous avons droit à un droit de réponse me semble-t-il.

    Fille de divorcés (« on ne choisit pas sa famille on ne choisit pas ses parents » comme le chante Maxime Le Forestier je crois…),j’ai été baptisée avant que mes parents ne se séparent (ouf!!) puis ai eu la chance d’être éduquée dans les meilleurs écoles privées, donc catholiques (comme 95% d’entre celles sous contrat). J’ai eu la chance, bien que boulotte, « colorée » et fille d’une maman célibataire (on utiliserait aujourd’hui le très politiquement correct  » éduquée dans une famille monoparentale) d’ être très bien accueillie à Ste Geneviève d’Asnières où j’ai fait toutes mes études, certainement aussi parce qu’étant élevée seule par ma mère, mon seul souci était de la rendre heureuse à mon tour notamment en étant toujours 1ère de la classe. Aujourd’hui professeur en lycée, j’essaie à mon tour d’inculquer à mes élèves l’ouverture d’esprit dont tout(e) citoyen(ne) (et croyant de surcroit) que je suis doit faire preuve selon moi. Et c’est cette dernière qui fait cruellement défaut à vos propos aujourd’hui hélas…
    Chère Clémence, le monde ne se limite pas à Bonpoint (que j’adoore aussi!), HTSY, Maje, le Liberty Betsy, les vacances entre la Baule et le sud Ouest, les jolis faire-parts et autres. Il y aussi des gens blessés par la vie, qui subissent le chômage, les gros soucis financiers, une tromperie, un divorce, de graves maladies… et heureusement qu’on ne leur tourne pas le dos car un faux pas, une erreur de parcours est si vite arrivé(e)… (je n’inclus bien sûr pas la maladie dans les « faux pas »).

  63. Johana says:

    Vous disiez un jour que vous n’avez jamais réellement voyagé, et votre billet aujourd’hui le montre entièrement. Ouvrez-vous Clémence, allez voir ailleurs comment vivent les autres et laissez une porte ouverte à la différence. Nul ne sait de quoi la vie est faite. Et ce n’est pas du haut de nos 31 ans communs que nous pouvons donner des leçons aux autres et tenir des propos si péremptoires. Qui vous dit que vous ne ferez pas partie des divorcées un jour à votre tour? Joséphine et Adelaïde n’aurait alors jamais le droit de faire baptiser leurs propres enfants??
    Je vous souhaite en toute sincérité tout le bonheur du monde avec monsieur « L » car il y a bien assez de divorces autour de nous surtout à Paris mais qui sait…? Vous fêtez vos 5 ans de mariage mais la vie est encore longue Clémence et même si je fais clairement partie des privilégiées (et je n’ose vous inclure dans ce « cercle ») ayant un travail que j’aime, un mari, une petite fille superbe et surtout en bonne santé, des sous pour me faire plaisir ainsi qu’à mon entourage mais j’ai surtout eu la chance de parcourir le monde, de vivre à l’étranger et de prendre pleinement conscience de ma chance, ce qui m’amène à essayer de faire preuve d’humilité et à ne pas juger les autres aujourd’hui. Vous célébrez bientôt vos 10 ans d’amour avec « Chéri Chéri » (nous avons eu la joie de lire votre faire-part web), ce qui, si mes calculs sont bons, équivaut à 5 ans de vie commune dans le péché avant votre mariage n’est-ce pas?… Vous voyez, la religion a ses limites elle aussi (vous aussi?) et je crois que ni vous ni nous ne sommes en mesure de juger qui peut recevoir un sacrement ou pas. En revanche, le fait est que l’Eglise a perdu de nombreux adeptes au cours des dernières décennies, et je ne pense pas qu’elle en gagne davantage si nous n’ouvrons pas la porte aux victimes de la société actuelle, les enfants de divorcés par exemple.

    Pour ma part, étant baptisée, et ayant fait 1ère communion et profession de foi, il était logique que j’épouse l’homme que j’aime à l’Eglise, bien qu’il soit d’une autre religion. C’est en ces termes que nous l’avons expliqué au prêtre qui a accepté avec bienveillance et beaucoup de tolérance et de respect de nous marier il y a 3 ans.
    Et mes enfants seront libres de choisir leur religion et j’espère que des hommes de foi ouverts d’esprit le leur permettront bien que leur papa (ou maman) ne fassent pas forcément partie de celle-ci.

  64. Johana says:

    La vie, l’Eglise, notre société a besoin d’ouverture et surtout d’accepter que la société change et malgré la dose de peur que cela engendre certains sont irréversibles et c’est ce qui fait aussi aujourd’hui de nous des femmes libres de travailler, de voter, de voyager, de nous exprimer, liberté qui est encore refusée dans de nombreux pays aux femmes, justement au nom de préceptes soit disant religieux qu’on ne veut pas faire évoluer. ET cela me révolte tout comme je vous j’en suis sûre.

    Je pense en définitive que nous vivons une époque difficile et que nous avons tous/toutes envie de protéger nos enfants et leur garantir un avenir le plus serein possible, notamment quand on voit des débordements comme ceux d’ avant-hier à Paris qui me font peur et presque honte de ce que devient mon pays (on fait vite des amalgames dans ces moments là…) Mais ne mélangeons pas tout. Ce n’est parce qu’on refuse le baptême aux enfants de divorcés ou à ceux-ci de communier que notre monde ira mieux. Ce n’est pas parce qu’on n’accepte pas que l’autre peut être différent, et peut énormément nous faire évoluer à travers sa différence que nos enfants vivront dans un monde plus sûr. Essayons juste de nous entendre, de nous écouter les uns les autres sans proférer de jugements hâtifs et contraires à l’esprit d’ouverture dont a toujours fait preuve notre seigneur Jésus (qui a bien pardonné à Marie-Madeleine alors un simple enfant du divorce aujourd’hui lui paraîtrait sûrement bien peu de choses…)

    En espérant n’avoir choqué personne à travers mes propos et en vous souhaitant beaucoup de bonheur avec vos adorables impératrices,

    Johana

  65. Angela says:

    @ Johana :

    J’avoue ne pas comprendre la fin de votre message.

    Je pense ( Clemence me rectifiera si je me trompes) que Personne n’est dupe et surtout pas elle du fait que la vie n’est pas « lisse.

    Ce blog parle de vetements certes , les images ont jolies , les instant choisis. Pas de photos de tas de linge qui s’empile , de jouets qui traine certes … mais viendriez vou aussi souvent si elle ne nous montrait que ca ?

    Concernant les gens bléssés par la vie , si vous relisiez un peu quelques billets precedent vous vous raviseriez.

    Madame , la fin de votre message m’a choqué car ici vous jugez :  » le monde ne se limite pas à.. » croyez vous reelement que son monde se limite à cela? J’espere que non…

    Enfin je termine en reprenant votre phrase : »…il reste fort heureusement des gens, croyants ou non mais tout simplement OUVERTS D ESPRIT, qui ne jugent pas  » !
    Sage conseil , de la theorie à la pratique il n’y a qu’un pas ….

  66. Payot et Gounie says:

    S’en prendre plein la gueule: les cathos ont l’habitude! Quand le Califat arrivera , l’on reparlera de l’intelorance!!! Mesdames les jeunes modernistes, preparez-vous à une autree vie ..Vous regretterez alors vos ecrits du jour .Trouvez-vous vous vraiment la vie anarchique d’aujourd’hui interessante…ou etes-vous suffisamment privilégiées pour protéger votre mari, votre famille, vos petits cheris, vos biens, votre petite voiture, votre jolie maison, votre ecole privée…Criez-vous que tuer un enfant ou un veillard est une avancée..Proclamez -vous qu’au cinema vous aimez les gens qui discutent…Aimez-vous les queues de poisson…. Trouvez-vous normal que vos enfants vous insultent…demandez-vous à l’ecole de former des voyous….Si vous dites « NOn » , vous comprendrez alors le billet de Clemence que vous n’avez pas bien lu ou pas voulu comprendre…mauvaise conscience? Perso, je suis tres fiere de ma fille qui a compris que l’anarchie ne remplissait pas une vie et qu’en mere responsable, elle se devait d’elever et d’eduquenfdants dans la foi ,dans la loi et dans le respect des valeurs qui ont fait la France depuis 2000 ans

  67. Anonymous says:

    @Angela : si vous saviez faire montre d’un peu de douceur, d’ecoute, de gentillesse, peut-etre la discussion serait-elle possible ? Vous vous lamentez de n’avoir lu aucun commentaire a votre convenance, mais il semblerait que meme les plus courtois et les plus moderes d’entre eux n’aient pas trouve grace a vos yeux. Personne ne cherche a vous convaincre, je crois. Votre decorticage systematique –et souvent d’une grande mauvaise foi, avec des exercices de logique assez douteux– de chacun des messages qui vont sont adresses sentent le depit, la hargne. Cette agressivite, cette haine (au nom de Dieu. Je n’ose imaginer vos choix sous l’Inquisition) vous grandissent-elles ? Vous sentez vous dans la paix du Christ en lancant votre fiel ? Je prone la tolerance, oui, mais quand on cherche a m’empecher de la pratiquer, je proteste. Quand on me parle d’Abomination (ces mots ont-ils ete prononces par Jesus ?) en reference a l’homosexualite, je proteste. Quelle horreur, Madame. Quelle horreur. Ouvrez les yeux. Cherchez a comprendre. Chercher a eclairer. Chercher a faire le Bien. Chercher a aimer au lieu de vous repondre en haine au nom de Celui qui vous a creee, qui nous a tous crees. Vous faites du mal a l’Eglise dont vous vous pretendez championne par vos propos mechants. Oui, mechants. Je ne vous juge pas vous, Madame, que je ne connais pas. Je juge vos propos.

    Laure

  68. Anonymous says:

    @Payot et Gounie, je vous rejoints sur certains points, toutefois, je pense que nous, Chrétiens, nous ne pourrons lutter contre les ténèbres que veulent nous imposer les hordes barbares, qu’en leur opposant la lumière d’une foi moderne et respectueuse de l’être humain.
    Une foi catholique qui aura su éviter la sclérose et le repli sur soit, en s’ouvrant à la société actuelle et en laissant venir à elle les plus petits et les humbles. Il ne saurait y avoir de sous-catégorie de chrétiens, nous sommes tous dans l’amour du Christ.

    Marie-Caroline

  69. Payot et Gounie says:

    Chere Caroline. Nous avons ouvert nos eglises et les gens ont sont sortis. Nous avons privilégié la difference et la tolerance et nous sommes faits bougffés.. Nous avons tendu la main et elle a (ou sera) eté coupée..Mon mari s’est fait virer car nous allons à la messe , temoignons de notre Foi et refusons les compromissions..Je me sens victime et non donneuse de leçon..Je constate simplement que nous perdons du terrain.Et pire, que la machine à nous broyer tourne au rouleau compresseur! Prions neanmoins; Belle soirée

  70. Aliénor says:

    que ceux qui sont choqués par les mots de Clémence aillent relire l’évangile selon saint mathieu…
    Matthieu 7:6 Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent.

  71. Anonymous says:

    Tombée par hasard sur votre blog mardi par le biais d’un autre blog,… j’ai été très attristée pour mon Eglise (catholique) par vos propos sur le baptême, en particulier par votre volonté de faire interdire le baptême aux enfants de parents qui seraient comme ci ou comme ça. Parce que ces propos ne sont pas seulement « durs », comme le disent quelques-unes de vos commentatrices ; ils sont surtout incompatibles avec la Foi de l’Eglise. Dans votre billet suivant, du 16 mai, vous vous justifiez de vos propos précédents en disant que vous avez voulu faire « réagir »… Facile. Moralement, il est mauvais de se dédouaner ainsi de propos mal venus.

    Le problème avec les jeunes femmes de votre genre, c’est que vous ne vous rendez pas compte que vous n’êtes pas autour d’un thé en train de deviser avec des amies (contexte où il n’est pas grave de raconter n’importe quoi), mais que vous êtes sur Internet, lieu où tout le monde peut vous lire – des non-croyants qui vous lisent peuvent juger les catholiques à l’aune de ce que vous dites. Si vous voulez vous exprimer au nom de votre catholicisme, vous avez le devoir de manifester de la prudence sur Internet. La déception à l’égard de l’observation de certaines pratiques dans les églises ne justifie pas tout, et en tout cas pas vos propos.

    Je me suis d’abord demandé si vous répondre ne serait pas… donner de la confiture aux cochons. Et puis, je me suis dit que vous avez peut-être l’ouverture du cœur permettant la conversion. Vous êtes jeune, c’est votre seule excuse. Vous avez encore besoin de mûrir dans votre foi ; vous avez besoin de vous former (cf. la fin de mon message) et de vous rendre compte que parler « chiffons » ou parler de Foi et de théologie, ce n’est pas la même chose.

    Après avoir proclamé que vous voudriez que l’Eglise interdise ceci, interdise cela…, vous exposez au monde entier (Internet oblige…), la robe de baptême de votre fille (détail matériel s’il en est)… dans le chœur d’une église il me semble (on le reconnaît par l’angle de la photo, il y a un ambon derrière), lieu sacré par excellence ! A méditer…

    Voici, pour votre édification, une attitude de notre pape François, auquel vous en appelez (avez-vous seulement lu certaines de ses homélies ? Je vous les recommande, elles sont admirables de Vérité et de Charité – je ne parle jamais, moi non plus, de « tolérance », ce mot galvaude la charité, en effet) : en septembre 2012, il a pris nettement position contre les prêtres de son diocèse qui refusaient de baptiser des enfants nés hors mariage… Vous pouvez vous renseigner sur Internet, c’est écrit partout. Voici les paroles du pape François sur ces prêtres : « Ce sont les pharisiens d’aujourd’hui. Ceux qui éloignent le peuple du Salut. Je le dis avec douleur, et si cela est perçu comme une dénonciation ou une offense, que l’on me pardonne, mais dans notre zone ecclésiastique, il y a des paroisses qui ne baptisent pas les enfants de mères seules parce qu’ils n’ont pas été conçus dans la sainteté du mariage ».

    Le baptême n’est pas, comme vous l’écrivez, « l’acte par lequel les parents s’engagent à élever leur enfant dans la Foi. » C’est un sacrement par lequel nous devenons « temple de la Sainte Trinité, de Dieu qui vit en nous » (Famille Chrétienne n° 1839, avril 2013, p. 30). Pour pouvoir vous former, je vous renvoie « tout bêtement » (mais les choses les plus évidentes sont parfois celles que l’on oublie) au chapitre sur le baptême du Catéchisme de l’Eglise catholique (Mame/Plon, 1992). Réf. : CEC, p. 266-277, et notamment, si vous jugez ne pas vouloir prendre le temps de tout lire, les n° 1250, 1257, 1261 et 1266. Quand vous aurez lu cela, je vous invite à répondre aux questions suivantes :
    De quel droit voudriez-vous que l’Eglise refuse aux enfants, qui sont des personnes humaines uniques, non responsables de ce que sont leurs parents, la grâce de devenir enfants de Dieu ? de parvenir à la Vie nouvelle ? de recevoir la grâce sanctifiante qui les rendra capables de croire en Dieu ?

    Avec mes sentiments les meilleurs,
    Marie-Anne

  72. Les Trouvailles de Joséphine says:

    Je ne re-rentrerai pas dans le débat m’étant déjà expliqué. Et ne demandé que les respects : de nos croyances, de nos sacrements, de nos célébrations, des commandements (celui d’amour comme les interdictions que l’on oublie souvent) etc. Je sais qu’il me reste du chemin à parcourir.
    J’en suis consciente, moi, si je vous relis, qui suis si mauvaise, si peu tolérante, si jeune, si méprisante, si méprisable, si priviligiée, si « dans mon genre », si mauvaise mère … (je ne fais que reprendre vos propos).
    Ce que je trouve étonnant en relisant vos propos, vous les bons chrétiens, vous les ouverts à la discussion, vous les évangélisateurs, vous les tolérants, vous qui suivez les préceptes d’amour, … ce que je trouve étonnant est votre ton et tous ces mots et tournures employées. Je n’y ai pas vu l’ouverture, la discussion, la tentative d’évangélisation , …
    J’ai cru y lire autant de méchanceté, de mépris, de jugement, de supériorité que ce que vous avez lu dans mes quelques lignes …
    Comment dites-vous déjà? Ah oui : à méditer …

  73. AS says:

    J’ai déjà commenté sous l’article du 16 mai, mais ce que dit Marie-Anne est tellement vrai que je ne peux que réagir encore une fois.

    Vous dites Clémence que vous êtes chez vous, c’est votre blog donc ceux qui ne sont pas d’accord avec ce que vous dites n’ont qu’à partir:
    « la porte de mon blog est elle bien ouverte pour entrer comme pour sortir si cela vous déplait »

    Vous n’êtes pas chez vous mais sur INTERNET, on ne peux pas dire tout et n’importe quoi!

    C’est un peu trop facile à mon sens surtout que quand on voit une description de blog telle que celle-ci
    « Les trouvailles de Joséphine:…je présente ici mes découvertes, mes coups de coeur, mes achats compulsifs pour petits et grands. »

    on s’attend, à des bons plans, à des idées shopping, vous avez souhaité partager plus que ça mais quand on vient sur votre blog ce n’est pas vraiment ce qu’on s’attend à retrouver, il est donc normal d’avoir des réactions et
    se servir de sa petite « notoriété » et d’un blog de bons plans pour dire de telles choses avec l’excuse de vouloir faire réagir c’est affligeant et très grave.

    Ce qui m’a vraiment le plus choquée et attristée ce sont ces propos:
    « je suis pour une Eglise
    Où les non-baptisés ne peuvent baptiser leur enfant,
    Où les non-mariés ne peuvent baptiser leur enfant »

    Mais comment pouvez vous dire cela!!! »
    La connaissance de Dieu n’est donc réservée qu’à certains???!! à ceux qui ont eu la chance de tomber dans LA bonne famille qui a fait les choses dans l’ordre!

    devenir enfant de Dieu n’est, pour vous, réservé qu’à un certain nombre de privilégiés dont vos enfant font partis???

    C’est très grave ce que vous dites, regardez vos statistiques, le nombre de personnes qui ont lu votre post, parmi elles peut-être des mères de famille célibataires vous lisent, et qui avaient la volonté de faire baptiser leurs enfants, et ce que vous leur dites, c’est tout simplement « pas de ça chez nous », pas de baptême pour les cochons!! elle doivent donc se marier rapidement avec le premier venu pour pouvoir baptiser leur petits???!!

    Vous ne savez pas ce que la vie et ce que vos enfants vous réservent peu importe comment vous les élevez, même si vous avez toujours fait au mieux.

    Répondez en toute sincérité Clémence:
    Si votre petite Joséphine qui pour l’instant est certes une petite fille modèle vous annonce dans 20 ans qu’elle divorce, ou que son compagnon le lui impose(oui ça arrive même aux personnes de bonne famille!).

    Malheureusement elle attend un heureux événement… lui direz vous de ne pas baptiser son petit dernier?
    ce petit qui était à deux doigts de l’être pourtant, mais, manque de chance, il passera à côté, car ses parents ont divorcé!!

    si j’ai bien compris vos propos il restera sans baptême jusqu’à ce qu’il soit majeur, jusqu’à ce qu’il puisse se libérer du péché de ses parents, car une fois divorcés ils le restent.

    alors que lui diriez vous?

  74. sophielastyliste says:

    … Ceux qui connaissent Clem plus intimement savent que son coeur gros de blessures ouvertes lors du baptême de sa fille sont à l’origine de ses propos peu mesurés. Ceux qui la connaissent savent sa vraie valeur. Je crois, si je peux me permettre Clem, on en a un peu parlé en of en d’autres occasions, que la colère et l’incompréhension de certaines sont légitimes, de la même façon que la colère du Chrétien que l’on méprise est aussi parfaitement légitime. Le débat a débordé, c’est le jeu du net. Clem a eu le courage de répondre et de laisser tous les com et j’espère de tout coeur que cet épisode houleux n’a pas terni le bonheur de cette grande et belle fête !…En attendant, je vais savourer quelques dragées ;) Merci Clemence.

  75. laure says:

    Bonsoir Clémence,

    J’ai souhaité mainte fois laisser un com à la lecture de votre billet mais en y réfléchissant bien j’avais presque autant d’arguments pour que contre vos propos …

    Ce qui est certain à mes yeux c’est que certains com virent de plus en plus à l’acidité et je ne crois pas que vous le méritiez. Clémence je ne vous connais pas mais ce qui ressort de mes passages quotidiens
    dans votre bulle c’est que vous êtes une belle personne généreuse (cf tous les messages de partage de bon plans en tout genre et votre action récente pour soutenir une association) et courageuse. Et par les temps qui courent ces qualités ne courent pas les rues … Sur votre espace vous défendez les valeurs qui sont les vôtres et c’est votre droit, le débat est intéressant s’il ne tourne pas au lynchage avec des attaques personnelles qui discréditent les personnes qui les profèrent … J’aime passer chez vous prendre des nouvelles de votre jolie famille dont vous semblez vous occuper à merveille avec surtout beaucoup d’amour. Un blog reste à mes yeux un espace privé où l’auteur est libre d’exprimer ses coup de coeur ou ses ras le bol et où je me considère juste invitée….

    Laure

  76. Gaëlle says:

    Bonjour Clémence,

    Bien que d’accord avec toi sur le fait que certains ne vont à l’église que pour un mariage ou un baptême (quel pourcentage de mariage/baptême célébrés ne le sont que pour les apparences?!? sans aucun égard à la Foi?), je te trouve un peu sévère sur tes positions, notamment celle de ne pas accepter qu’un parent non baptisé ne pourrait faire baptiser son enfant. Mes parents, tous les deux baptisés/cathéchisés/communiés ne nous ont pas fait baptiser, ma soeur et moi, sous prétexte de nous laisser faire notre propre choix adultes. Je sais qu’à l’âge que nous avons, nous pouvons entreprendre de nous faire baptiser, mais cela est un long chemin… Le choix de nos parents nous prive de mille choses, peu ou pas de culture religieuse (très marrant quand on part faire des études en histoire de l’art, légèrement handicapant!!!), et incapacité de devenir témoin ou marraine pour nos amis entre autre.
    Toutefois, le fait de ne pas être baptisée ne m’empêche pas de traîner Gabriel dans les églises assez fréquemment, de lui expliquer le sens des fêtes (à 4 ans, ça donne ça « Jésus, il est gentil, il partage les cadeaux de son anniversaire »), et de lui offrir des livres en rapport avec la religion. A défaut d’être baptisé (le papa refuse), Gabriel aura un peu de culture religieuse, en plus de son joli prénom…

  77. Gaëlle says:

    Ah, et une petite anecdote datant de la fin de ma primaire. Je me souviendrai toute ma vie de mes camarades dont le seul intérêt de la communion était d’obtenir telle ou telle montre à la mode… 20 ans après, je les entends toujours se vanter, à table de la cantine, des innombrables cadeaux reçus pour cette fête.
    Je ne doute pas que certains le font avec la foi, mais encore, quel pourcentage d’enfants communiés le sont dans la Foi, et non dans les apparences, l’attente d’une récompense autre que celle de faire partie d’une Communauté.

  78. Lise says:

    indigent = [En parlant d’une pers., d’une collectivité] Qui est dans l’indigence, qui manque des choses les plus nécessaires à la vie.

    Voilà un lapsus qui en dit long sur ce que pense son auteur des plus miséreux que soi. Avant ce commentaire, je trouvais qu’il n’avait pas été question ici de « lutte des classes » comme l’avaient dit certains. Mais là, impossible de le nier…

    @SimpleetPurs: on va vous laisser le bénéfice du doute et conclure qu’il s’agit simplement d’un problème de vocabulaire, ce sera sans doute mieux… Je dirais donc : c’est bien de vouloir utiliser des mots un minimum recherchés, mais encore faut-il savoir les utiliser, ou vos intentions risquent d’être mal comprises !…

  79. Anonymous says:

    Pas sûre que ça vaille le coup mais juste histoire de rassurer ceux qui seraient affolés par ce billet (moi perso je suis navrée de voir qu’on peut être d’une bêtise aussi abyssale …) : mariée religieusement, maman, divorcée, de nouveau maman avant d’être remariée civilement avec le papa puis re-maman …pfff ! Une traînée vous dis-je !
    Et bien curieusement mes bébés n°2 et 3 ont été baptisés avec joie par des prêtres amis de la famille, je suis depuis toujours catéchiste et, effectivement, JE ne m’autorise pas la communion alors que les mêmes prêtres m’assurent qu’ils me la donneraient volontiers . Ah, et je suis marraine 7 fois dont 4 après mon divorce : il faut croire que l’Eglise et ses fidèles, grâce à Dieu ne lisent pas beaucoup le blog de Madame Trouvailles…
    Allez, je file, je vais au Secours Catholique où je suis bénévole pour aider tous ceux que la vie a abîmés, toutes origines confondues ….À bon entendeur…
    Marie.E

  80. Payot et Gounie says:

    Chère Marie E,

    Du haut de mon grand âge permettez moi avec beaucoup d’affection et de compassion pour votre situation,de vous appeler à la decence. Sur l’echelle des valeurs morales et chretiennes , je vous laisse juge de vous placer plus haut que clemence .Question d’examen de conscience, de connaissance du Bien et du Mal, du souvenir de l’enseignement religieux reçu et des enseignements retenus.Je suis d’un temps où le jour du mariage on s’engageait à vivre ensemble pour « le pire et le meilleur »et où l’on savait que le lien du mariage etait indissoluble ».(dixit Le Christ lui meme …donc incontestable!).Je vous laisse donc juge de vous croire meilleure (et surement superieure ) à Clemence ;Je m’etonne seulement et humainement que la bonne chretienne que vous souhaitez être puisse afficher avec tant d’arrogance et d’impudence une vie qui en d’autres temps vous aurait excluse par un clergé responsable qui remplissait les eglises au lieu de les vider.Simone Veil disait : »si dix eveques s’etaient levés au moment de la Loi sur l’avortement, elle ne serait pas passée ». Sans doute etaient-ils aupres de votre menage adultere ou au Secours catholique à faire du societal….Alors n’aggravez pas votre cas au regard des commandements de Dieu et des Tables de la Loi.un peu de modestie et de decence ! En toute humilité! Gardez votre triste parcours pour vous.je suis persuadée que du fond de votre Ame,une petite voix vous rappelle chaque jour à l’ordre et vous rend malheureuse .D’où ce cote flamboyant contestataire et libertaire .En regle vous n’auriez point besoin de vous justifier.Bon lundi de Pentecote .

  81. Anonymous says:

    Chère Madame (Payot et Gounie),

    Avec tout le respect que je vous dois, il est normal que vous défendiez votre fille, mais je vous invite à relire la plupart des commentaires (laissons de côté ceux qui se veulent volontairement méchants et odieux): ils n’est nulle part, je crois, question de supériorité morale. Des personnes ont été blessées à la lecture de ce billet ; elles l’ont simplement exprimé, parfois maladroitement, il est vrai. La colère vous égare, Madame, et vous fait dire des choses bien cruelles. Où donc est passée votre charité chrétienne ? (vos propos sur « le triste parcours » de Marie E, à qui vous souhaitez ouvertement d’être malheureuse, sont vraiment terribles.) Pourquoi, Madame, choisir de voir des ennemis partout ? Le monde n’est vraiment pas aussi laid ni hostile que vous semblez le croire.

    C’est une chrétienne qui ne ressent pas le plus petit sentiment de supériorité à votre égard, ni à celui de votre fille, qui vous écrit.

  82. Anonymous says:

    Chère Marie E,
    Je ne suis pas sure que votre histoire « rassure ».
    Apparemment croyante, vous exposez votre histoire avec une certaine fierté. Cela est étonnant car effectivement vous bafouez l’un des 10 commandements (l’adultère). Peut être que comme Marie Madeleine serez-vpus pardonnée car votre Foi vous sauvera mais seul Jésus pourra le dire (mais faut-il pour cela souhaiter ce pardon ?).
    Clamez votre histoire comme une preuve de tolérance de l’église (comme d’autres histoires de X enfants avec X maris) me ferait presque dire que les propos de Clémence sont justifiés alors que je ne partage pas tout ce qui est écrit.
    Dommage ! Il faut savoir précher pour sa paroisse comme on dit !
    Christine

  83. Anonymous says:

    @Payot & Gounie : j’espère de tout cœur que ous n’exprimerez jamais une affection et une compassion semblables à celles dont vous me gratifiez au bébé dont le baptême est à l’origine de ce post ! Souhaitons à cette pauvre enfant un parcours qui la mette à l’abri d’un amour si redoutable …
    Marie.E

  84. Anonymous says:

    @christine : tout comme mes propos vous font reconsidérer ceux de l’auteure de ce blog avec lesquels vous êtes en désaccord, apprenez que les miens ne sont que le produit d’un choc extrême à la lecture de ce billet.
    Je ne suis ni fière ni honteuse de mon histoire : elle est la mienne avec des circonstances que je vous ai épargnées.
    Toutefois j’avoue qu’une vie heureuse, une famille merveilleuse, un joli nom et un quotidien très confortable devraient me préserver du coup de colère verbal que j’ai exprimé aussi je quitte cet espace de commentaires et le laisse à celles (et je ne vous y inclues certainement pas) dont seul le malheur personnel s’exprime à travers leurs propos haineux.
    Bonne soirée Madame et tâchons toutes deux de garder bienveillance et courtoisie.
    Marie.E

  85. Anonymous says:

    C’est la première fois que je viens sur votre blog depuis des semaines. Je parcours rapidement car je ne suis pas intéressée par vos ventes..
    Je n’ai pas tout lu ts les commentaires…. à votre commentaire sur le baptême…

    J’ai bien lu votre billet et une partie de ma famille fait partie de celles que vous rejetez : les divorcés catholiques remariés …qui communient.
    Vous ne connaissez donc pas la douleur de ces personnes divorcées contre leur gré, après des années de souffrances, des années à subir les outrages et coups du conjoint parce qu’il faut tout supporter au nom de la religion, qu’on ne divorce pas, ça ne se fait pas, etc etc.
    Vous ne connaissez pas la douleur des enfants rejetés par leurs petits cousins parce qu’ils sont enfants de divorcés… comme s’ils en étaient responsables !!!)
    Ces divorcés remariés ou non, j’en ai autour de moi et quelle émotion quand ns ns sommes retrouvés pour le Dernier Sacrement de notre père. L’un d’entre eux a refusé la communion et le prêtre est revenu vers elle et lui a dit « il y a la « Loi » et il y a la conscience » et le prêtre lui a donné la Communion.. la première fois depuis 40 ans !!
    Quelle émotion, vous ne connaissez pas cela…
    Vos propos : je les mets sur le compte de votre jeunesse, de votre manque d’expérience de la vie et des ses difficultés au long cours…
    Puissiez-vous ne jamais vous retrouver dans une famille où vs seriez obligée de « supporter » une divorcée remariée à vos côtés…

    Bonne soirée : signé Anonyme27. qui compte sur votre discrétion pour ne pas divulguer son adresse IP… vous pouvez publier ou non mon commentaire, peu m’importe….

  86. Laurence says:

    Ma pauvre Clémence, quand je pense que tu as du te farcir la lecture de tout cela….
    Moi je dis ne tout cas que les baptisés devraient obligatoirement porter une robe de SophieLaStyliste, un point c’est tout !
    Comment ça je n’ai rien compris au débat ????
    UDP Clémence :)

  87. MotherGoose says:

    bravo pour ton honnêteté et bienvenue à ta petite minette dans la grande population des chrétiens! et juste par rapport aux coms et comme on est pas des docteurs de l’église (faus pêter plus haut que…. enfin , bref ) et qu’on dit parfois des choses sans trop savoir de quoi il en retourne (pour les coms), tout le monde devrait se détendre….
    une petite chanson pour aider?
    http://www.deezer.com/track/4304549

  88. Mothergoose says:

    et sinon, juste pour mettre mon grain de sel, je suis une grosse saint pie X (enfin , c’est pas tout à fait vrai mais un peu) (et pour ceux qui ne savent pas , saint pie X ça veut dire, qui suit Monseigneur Lefevre donc horribles tradis qui haient les gens différents). J’ai pas d’ami noir (ça c’est pas trouvé comme ça… c’est pas ma faute, pas taper) , le parrain d’une de mes filles qui est aussi un ami de longue date est un homo (et quoi?) et j’ai voté à gauche (oh merde!) et aussi à l’extrême droite (attention, j’ai très peur je vais me faire flinguer). Et donc… personne ne m’aime parceque je ne correspond à aucunes de vos petites cases de merde????
    Ah cette petite case tellement précieuse…. qui fait de nous des pharisiens…. comme on l’aime! n’est ce pas?! comme elle est pratique, de tout bord qu’on soit, pour englober, caser, diviser…c’est si bon! Si bon d’écraser l’autre, de se sentir bon et superieur….mmmmh c’est bon! Mais réfléchir, écouter, penser, se pencher…. Lire, s’informer, savoir…. ne rien dire quand on ne n’est pas certain de ce qu’on avance, prendre du recul, ne pas juger, connaitre la doctrine et non pas la faire, avoir un peu d’humilité…
    Ce combat à coup d’extrait de textes saints est affligeant et tellement réducteur!….

Laisser un commentaire