RESTO : Le Saint Co (Quimper, 29)

Mon frère a déménagé il y a un an maintenant à Quimper.
Après des allers-retours entre sa Bretagne et mon Sud-Ouest,
Il rejoint finalement une fois encore cette Bretagne natale de nos parents mais plus en avant vers la pointe !

Nous sommes allés découvrir cette ville pour un weekend en octobre dernier.
Après un trajet en train un peu long avec une Joséphine en très grande forme,
(Qui a trouvé une copine capable de mâcher un chewing-gum dégoté collé sous un siège et à qui elle a boulotté tous les sandwiches rillettes …)
Nous avons découvert avec un grand plaisir une ville charmante qui a tout d’une grande.
(Il lui manque juste un magasin des cerises dédié ;))

Un weekend très sympa,
Pas trop de pluie :)

On retiendra, outre les magasins et une ville adorable,
Un restaurant qui, lui aussi, à tout d’un grand : le Saint-Co.
Comme son nom l’indique, il est très bien placé puisqu’au pied de la cathédrale Saint-Corentin.

Il se dit lui-même bistrot version cosy.
Le rapport qualité/prix y est excellent et l’accueil formidable.

Devenu en quelques sortes la cantine de mon frère dès son arrivée,
Nous avons eu quelques privilièges !
Notamment : des bougies Mickey pour fêter, à l’époque, les 2 ans de notre bébé !

Blague à part, mention spéciale aux palourdes farcies,
Dans la grande tradition bretonne.
Une madeleine de Proust pour moi.

Il y a longtemps maintenant, la marraine de Maman conviait toute la famille au restaurant à Lorient le 25 décembre.
Nous étions 50 autour de la table, dans un espace réservé, le même chaque année.
Ces repas nous semblaient interminables, pour nous les enfants.

Nous courrions partout, dessinions, inventions des histoires et attendions la fin du repas avec impatience pour aller découvrir le sapin de Noël fourni à 2 pas du restaurant chez cette marraine en question.
Une maison pleine de joie où l’on sortait accordéon et vieilles chansons (Le temps des fleurs …)
Et où les enfants glissaient sur les tapis à gros gros poils et jouaient à la voyante avec les lampes de chevet rondes façon 70’s.

Pour en revenir au restaurant Lorientais,
Le menu n’était pas toujours adapté pour nous mais je garde ce souvenir des assiettes métalliques à trous dans lesquels se trouvaient les délicieuses palourdes farcies.
« Doux souvenir, c’est l’image d’un rêve », comme aimait à le répéter cette marraine …

Si vous passez par Quimper, arrêtez-vous au Saint-Co !
Je suis sure que vous apprécierez voire que vous retrouverez des goûts de l’enfance !

2 comments

  1. Noisette says:

    hihi! j’ai fait le chemin inverse de ton frère! quimpéroise exilée sur Bordeaux! à Quimper, lors de ta prochaine visite, je te conseille de gouter les macarons de philomène, le must du macaron (meilleur que laurée mais bon, pas aussi bien qu’hermé!), surtout celui au caramel au beurre salé!

  2. Payot et Gounie says:

    20/20 pour le Saint-Co ! Et pour ceux et celles qui ont frequenté l’Ideal à Quiberon, ces palourdes farcies ont le gout des seventies:palourdes fraiches, beurre salé, ail et persil..La cuiciniere de l’époque ne se nommait pas Madame Picard!!!Un grand clin d’oeil aux descendants de la famille Cadot qui avec les Audebert, leurs gaufres et niniches ont enchanté enfance et adolescence des neo-quiberonnais des années cinquante! Merci à eux et aujourd’hui au Saint-Co de reveiller papilles et souvenirs..Sans oublier la sole et les Saint-Jacques!

Laisser un commentaire