SHOPPING : Poupoupidou !

Après les maillots de bain enfants ici
Quid des maillots pour femmes ?

Toute petite, je me souviens de mes multiples culottes à froufrous dont nous avons déjà parlé ici
Et de Maman qui en cherchait en Liberty partout dans La Baule
(Le Liberty serait-il un goût génétique ?)

C’était l’époque des journées à la plage en Bretagne,
Des châteaux de sable,
Des voitures creusées dans le sable par mon frère et Papou pour que je joue à conduire.

Je n’avais pas sous la main une photo en maillot ;)

Puis est venu le temps des maillots une pièce, plus correct quand on est plus grande.
Évidemment je rêvais de 2 pièces que Maman trouvait vulgaires pour une petite fille
(Et je la rejoins sur ce point dorénavant … Ne jamais dire que l’on ne ressemblera pas à sa mère ;))

Je garde en tête un maillot rayée rose superbe Jacadi je crois,
Un maillot bordeaux Chipie avec un gros noeud sur les fesses qui mettait des heures à sécher
Et une horreur que j’adorais (évidemment) : vert foncé avec des lignes de piscine !

C’était l’époque des journées à la piscine au ‘Château D’Allot’ avec Maman pendant les grandes vacances,
Avec leur pause Mister Freeze pour le goûter,
Ou encore la plage en famille en Bretagne et des pétards lancés dans les blockhaus entre cousins .

Adolescente, j’ai quitté le une pièce pour mes premiers 2 pièces.
Maman choisissait des formes soutien-gorge à armatures qui ne m’ont jamais vraiment plu.
Je trouvais que cela faisait « vieille ».
(J’ai toujours eu des avis très tranchés sur tout, pas toujours justes mais tranchés …)

C’était l’époque des virées à Groix, encore et toujours des plages bretonnes,
Des ‘après-midi papote’ avec ma fidèle Ariane sur les plages espagnoles
Et les premières rêveries, envies de sorties, de copains …

Un peu plus grande encore, j’entrais dans le monde sexy des triangles à coulisses
C’était l’époque de la liberté, celle où l’on jouait ‘aux grands’.

L’époque mélangeant le bon et le moins bien :
Les premières amours ‘longues’,
Mon premier chagrin d’amour si violent,
Des weekends entre copains au Cap Ferret
(Dont on ne sait toujours pas comment on est revenu vivant !),
Des cigarettes et de l’alcool.

Puis étudiante en école d’ingénieurs, j’aimais les triangles sans coulisses
(Encore un de mes tocs : les vagues de mode, jamais de mélange des genres !)

C’était l’époque du début de l’histoire avec Chéri Chéri,
Du cœur qui bat et de la tête qui rêve,
Des stages d’été dans des entreprises proches de la côte
(En 2ème année, on a même vécu au Cap Ferret : le bonheur),
L’époque de la paix avec moi-même et avec mon corps.

Pour les maillots, avec ou sans coulisses, de ma jeunesse insouciante
Je craquais chez Roxy
Dont j’adore l’univers ultra coloré et l’image qu’ils ont su donner à la marque

Roxy, 2012

Une fois dans la vie active, une fois devenue un peu parisienne par adoption et par conviction,
La marque qui attire mon regard est bien sûr… Eres !

Des maillots sublimes, hyper bien coupés et parait il hyper flatteurs !
(Bien que j’ai du mal à comprendre comment un bout de tissu de 30 cm pourrait cacher correctement mes bourrelets et me faire paraitre 10 kilos de moins …)

Eres 2012

Mais comme c’est maintenant l’époque où l’on n’a que 2 semaines de congé pendant les grandes vacances
Et qu’on ne se baigne pas tant que ça avec le temps incertain,
Et que les maillots Eres coutent un bras,
On s’en passe pour le moment !

Mais c’est aussi l’époque de l’indépendance,
Des weekends entre copains toujours ou des diners,
Des semaines de vacances en famille,
De l’Amour avec un grand A
Et de l’amour avec un grand J !

L’amour avec un grand A :)

Dorénavant, je me tourne vers une marque que j’aime beaucoup.
Princess Tam Tam
La collection de l’an dernier était plus que sublime !

J’ai craqué pour un nouveau type de maillot : les bandeaux !
Plutôt pas mal, j’ai beaucoup aimé !
(Je vous fais grâce d’une photo réelle, je préfère de loin vous montrer le mannequin qui porte mon maillot 2011)

Princesse Tam Tam 2011

La coll de cette année est jolie aussi néanmoins :
(Faire abstraction de la bombasse ;))
J’aime beaucoup le premier de la 2ème ligne et énormément le 2nd de cette même ligne.

Princesse TamTam, 2012

A noter que leurs vêtements ne sont pas mal non plus.
Que ce soit les tenues de ‘nuit’ ou de jour
Testés et approuvés !

Princesse TamTam, 2012

Mais venons-en au sujet du jour !
Poupoupidou pourquoi ?

Parce que la tendance est au rétro.
Marilyn revient en force que ce soit dans les vêtements ou dans l’actualité (voir ici) ou dans les maillots.

Sur ce dernier sujet, on voit fleurir dans pas mal de marque, les maillots ‘à l’ancienne’ :
Ceux qui descendent sur les cuisses, ceux dont les culottes montent haut et dont les soutien gorges pigeonnent.
Il parait qu’ils conviennent à toutes les formes et mettent la poitrine en valeur !

Si vous aimez ce concept, une bonne adresse découverte par mon amie Sophie G. :
For Luna

For Luna, 2012

Des maillots très Poupoupidou!
J’avoue qu’ils me réconcilieraient (presque) avec les une pièce !

Vu sur Sophie, ils sont parfaits !
(Il faut dire que Sophie est plutôt du genre taille mannequin !)
La livraison est rapide et le service parfait !

Serait-ce l’époque de la décoloration ?

5 comments

  1. aliénor says:

    en ce moment je fais plutot dans le maillot de bain « toile de tente » qui ne tient malheureusement pas assez ma généreuse poitrine de vache à lait, mais j’ai hate de pouvoir me glisser dans un beau maillot et de m’étaler sur a plage… reste les cases régime et sport à cocher et là, c’est pas gagné…

  2. Adeline says:

    Ils sont magnifiques ces maillots de bain, moi qui ne suis pas maillot de bain du tout, je rêve d’en posséder un de la marque Luna! Ils sont chics et trop bô!!!
    Merci pour cette belle découverte :)

Laisser un commentaire