SHOPPING : les sandales de l’été

Nous avons souvent abordé le sujet des chaussures ensemble.
Une passion qui date de l’enfance.
Chaussures d’hiver mais aussi d’été,
Les fameux nus-pieds blancs des beaux jours tels des madeleines de Proust.

L’hiver rime avec :
Les bottes cavalières, les boots, les motardes, …

Si j’aime les ballerines comme nous en avons discuté récemment, je déteste en revanche la mi-saison.
Celle où il fait froid le matin et chaud l’après midi,
Celle où l’on ne sait jamais comment s’habiller et où les chaussures deviennent aussi problématiques.

Pour en revenir aux nus-pieds, je vous ai parlé de mon plus bel achat :
Mes Vanessa Bruno persil !

J’ai acquis l’an dernier de jolis Zadig &Voltaire
Dans lesquels on se sent comme dans des chaussons.
En plus fushia, une de mes 2 couleurs préférés avec le bleu Klein

(On remercie Marie-Agnès avec qui je partage tout à distance et qui nous permet d’avoir ces belles photos intellectuelles et collector :)
(Et on ne regarde pas la pose de vernis by myself en 3 minutes entre le bib et le départ au boulot !)

Cette année, j’ai découvert une marque que j’aime bien : Ann Tuil.
Je n’ai pas encore assez de recul pour vous parler de sa qualité, je ne manquerai pas de le faire plus tard.
Mais je peux quand même vous montrer mon achat estival :
Des spartiates en cuir naturel, cuir vernis noir et tranche rouge

J’aime particulièrement la tranche rouge
(Qui doit me rappeler des heures passées à colorer « à la mano » des tranches de cuir de sacs à main qui devaient être prêts pour un défilé de mode alors que j’étais en stage de fin d’études dans la maroquinerie de luxe !)

Cela me permet d’enchainer avec le (vrai) sujet du jour :
Les spartiates.

Au départ, comme pour pas mal de modes, je détestais.
Je trouvais que ça donnait un air de moine …
Puis, comme pour chaque mode, à force d’en voir, j’ai adhéré.
Et c’est devenu un basique de l’été !

Il faut dire que cela va avec tous les styles,
Elles sont ultra pratiques à la ville comme à la plage.

Je rêve bien sûr de K.Jacques mais ce n’est pas d’actualité …
(Je vous montre quand même celles que je trouve canonissimes, même si ce ne sont pas des spartiates :)
Le bleu est sublime !)

K. Jacques Modèle Picon Pur Azur

Du coup, je me rabats sur les Tropéziennes par M.Belarbi.
Très bon rapport qualité prix.

Les basiques : les argentées et/ou dorées

Tropéziennes M Belarbi

Mais cette année, la marque a sorti des variantes dans le color block de l’été que j’aime énormément
Les jaunes ou les bleus risquent de finir chez moi :

Spartiates Herflash, Les Tropéziennes par M Belarbi

On retrouve également des sandales « genre » K Jacques :

Sandales Narvil, Les Tropéziennes par M Belarbi

J’aime beaucoup ces déclinaisons couleur, stars de la saison à venir.
A s’arracher ici, ici ou encore ici

Les spartiates sont donc hyper pratiques et plutôt mignonnes.
Après tous vos conseils sur l’article sur Anniel, je pense peut être aller flirter avec les sandales compensées.
A suivre …

A noter :
Un problème quand même avec les spartiates :
Il faut les enlever pour bronzer (même en Belgique), sinon on a l’air ridicule :

Bronzage belge ….

16 comments

  1. M@rie says:

    Et on peut bronzer en Belgique: j’adore!
    Achat de tropéziennes pour la plus grande ce week end… Bleu marine, histoire de pouvoir être portées avec tout…

  2. Aliénor says:

    j’adooooooooooooooore les sandales, mais pas sur moi, je ne sais pas pourquoi (enfin, si, mais trop long à expliquer), je ne supporte pas d’en mettre, je trouve mes pieds trop laids (et pourtant, il parait qu’ils sont tout à fait normaux…), donc je n’en mets jamais, mais ça me donne toujours super envie… à part une paire de claquette pour la plage, je n’ai aucun nu pieds… sniff, car elles sont vraiment jolies toutes ces chaussures….

  3. isacy says:

    Tu me fais trop rire avec ton bronzage tropézien!!!! J’ai eu le même problème l’année dernière….
    Gros bisous de Pologne ou les problèmes de bronzage ne se posent pas encore!

  4. Soizic says:

    J’ai justement des tropeziennes au pieds !!!! C’est un vrai bonheur de les ressortir ! La secu devrait les rembourser, elles ont vraiment un effet thérapeutique ;-)
    Je suis fidèle à K-Jacques depuis que je sais marcher , ou presque ; ce sont les meilleures !!! ;-)

  5. AdelineV says:

    Ah non, pas la marque Les tropeziennes !
    J’avais vu un reportage genre zone interdite sur cette marque fabriquée en Inde avec des nanas parfois mineures (qui disait j’ai 14 ans devant la camera puis j’ai 18 ans quand le patron arrivait), depuis je me suis jurée de ne pas en acheter !
    (même si je suppose que 90% des autres marques fabriquent en Chine, pas forcément dans des conditions plus humaines)

  6. Tropeziennes says:

    Pour info les toutes premières tropéziennes ont été créées par la famille Rondini. Et tenez vous bien ils existent toujours :)

    Perso je prefère largement leurs sandales à qualité supérieure vous avez un peu plus d’exclusivité et d’authenticité. Ils ne vendent que à St trop’ et sur leur site :) http://www.rondini.fr

    • Les Trouvailles says:

      C’est drôle : à notre passage à St Trop, c’est le magasin que j’avais choisi pour me faire une paire sur-mesure. Malheureusement, l’attente était longue, Joséphine encore bébé n’a pas tenu le choc et on a dû partir.
      J’ai looooongtemps regretté de ne pas avoir pu tester ! Surtout que le sur-mesure avec mon pied fin c’était le rêve.
      Bref, j’en suis triste encore :(

  7. Marie says:

    Une grande amatrice de Tropéziennes Rondini ! Rien à voir avec d’autres marques, ici l’authenticité prime sur le commercial, et la qualité est au rendez-vous. Je viens de me commander le modèle Saint-Pierre… Hâte de les recevoir pour être parée pour l’été :D

Laisser un commentaire