LE SAVIEZ-VOUS ? : Le poisson d’avril

Je ne suis pas une grande fan du poisson d’avril.
J’en garde en mémoire un seul :
Je ne sais quel âge j’avais et Maman m’a réveillée en me disant qu’il avait neigé.
J’ai couru à la fenêtre pour découvrir que c’était faux.

Je suis restée perplexe
Sans comprendre ce qu’il y avait de drôle dans mon énorme déception …

Plus grande, je souriais lorsque mes maitresses gardaient durant une journée entière un poisson accroché dans le dos.
J’ai souri actuellement en lisant les faux articles des quotidiens ou les blagues télé
Mais ce que je préfère c’est croiser dans le train ces messieurs en costume arborant un poisson dans leur dos pour faire plaisir à leurs enfants.

Mais d’où vient cette coutume du poisson ?

Cette tradition est française et daterait de 1564.
La légende raconte que cela aurait débuté lors d’un changement de calendrier.

L’année commençait alors le 1er avril et la tradition voulait que l’on s’y échange des cadeaux.
Mais le roi de France Charles IX (rien à voir avec les chaussures Jacadi ?) décida par l’Edit de Roussillon que l’année débuterait désormais le 1er janvier.

Beaucoup de personnes eurent du mal à s’habituer au nouveau calendrier,
D’autres n’étaient même pas au courant du changement :
Ils continuèrent donc à fêter le 1er avril.
Pour se moquer d’eux, certains en profitèrent pour leur offrir des cadeaux tout en leur jouant des tours.

Avril annonçant la fin du Carême,
Les présents de l’époque étaient généralement alimentaires,
Et donc bien souvent du poisson.

Lorsque les blagues commencèrent, il y eu beaucoup de faux poissons offerts.
Ainsi naquit le fameux poisson d’avril,
Mais aussi le jour des fous :
Le jour de ceux qui n’acceptent pas la réalité ou la voient autrement.

Cette coutume du 1er avril s’est exportée mais sans le poisson :
Les Américains et les Britanniques fêtent April Fool’s Day
Les Allemands ont leur Aprilscherz
La Russie a un ‘jour des fous’ 
Le Portugal fête le ‘jour des mensonges’

Cette origine reste encore une hypothèse plausible que rien ne certifie.

7 comments

  1. Anne ED says:

    Merci Clémence pour cette mise au point, j’ai beaucoup appris ! Le 1er avril ici, c’est surtout le n° spécial d’Astrapi dont je ne perdais pas une miette il y a déjà 30 ans (aïe) et qui fait aujourd’hui jubiler mes filous : blagues délirantes, farces en tout genre et surtout poissons dingues à découper … Un p’tit coup de jeune quoi !

  2. Tite Mam says:

    Merci pour cet éclaircissement !!! c’est rigolo !!! nous hier on avait fait un distributeur de poissons d’avril hier !!! parce que Minimoi adore coller des poissons dans le dos !!! aujourd’hui elle a même emmené les derniers poissons à l’école … pour Maîtresse … mais chuuuuut !!!

  3. 3 petits tours says:

    Très drôle le lien avec Jacadi!!
    Merci pour cette notion de culture, je ne connaissais pas du tout!
    Ici le 1er avril passe à la trape: nous ne faisons rien de particulier. L’an prochain je crois que ça tombera un lundi, donc jour d’école, Antoine devrait mieux comprendre le principe de cette journée…

  4. Aliénor says:

    Moi je déteste le premier avril et toutes ces blagues potaches! Je suis souvent tombée sur des gens qui faisaient passer pour de l’humour leur méchanceté et j’en ai souvent fait les frais, donc j’ai cette date en horreur et une envie de mettre des claques au premier qui me fait une blague, ouf, cette année c’était un dimanche!!!!

Laisser un commentaire