COUP DE GUEULE : Ma fouta et les réactions imprévues

Vendredi, le jour où je vous ai présenté le blog de ma copinaute Delphine,
Nous avons eu le bonheur de trouver en rentrant à la maison la commande que nous lui avions faite .

Entre autres choses que je ne peux présenter ici
(Pour cause de cadeaux de Noël surprises),
J’y ai découvert MA fouta brodée :
(Désolée pour la photo mal centrée)

Fouta brodée par Domitille Ne Manque Pas d’Air

Merci Delph ! J’aime énormément.
La couleur est particulièrement sublime.

Je profite de cet article pour revenir sur ce fameux billet de vendredi

Qui a suscité beaucoup de visites et de réactions diverses.

Certains lecteurs, comme je m’y attendais, ont beaucoup aimé,
D’autres ont abordé le sujet de  l’origine des modèles proposés
(Cela avait déjà été le cas au sujet des inspirations de  la marque CdeC by Cordélia de Castellane
Lors de la parution du billet sur ses ventes privées)
Et ont donc posé la question de savoir s’il s’agissait bien d’une trouvaille.

J’en profite pour préciser que je ne supprime jamais les commentaires faits sur le blog.
Je considère que c’est un lieu de liberté d’expression,
Où les débats ne peuvent qu’apporter du positif.
Mes goûts étant loin d’être une référence,
Je souhaite m’enrichir de vos points de vue.

Revenons sur le sujet du plagiat,
J’avoue ne pas m’y connaitre juridiquement.
La seule chose que je puisse dire
C’est que parmi les nombreux blogs visités ces derniers temps
J’y ai fréquemment trouvé la même chose.

Les mêmes blouses liberty, les mêmes broderies macarons,
Les mêmes bavoirs brodés, les mêmes sacs de messe,
Les mêmes barrettes pour filles, les mêmes trousses en vinyle,
Les mêmes cabas à paillettes, le même genre de sautoirs pampilles en étoiles, ….

De tout cela,  j’en avais (trop ?) simplement conclu
Que toutes les bloggeuses devaient avoir les mêmes sources.
J’ai d’ailleurs très souvent vu cité :
C’est dimanche pour les patrons,
Tout Silo pour les barrettes,
Happy To See You pour les poupées,
Vanessa Bruno pour les sacs…

Ce sujet des copies m’a quand même tracassée,
J’en ai donc discuté avec des  bloggeuses proches de moi
Et j’ai l’impression que sur la blogo, il s’agit d’un sujet délicat et assez récurrent.

J’espère sincèrement que quand il y plagiat reconnu,
Les créateurs ont des recours légaux.
Mais au vu de ma petite expérience,
Si je comprends tout à fait que l’on veuille défendre ses créations,
Je crois aussi comprendre que cela est très difficile sur internet
Car cette idée de propriété de l’idée initiale va à l’encontre de l’esprit même de la blogo.

En effet, des discussions eues sur le sujet,
Il apparait que la blogo constitue un terrain de jeu et de travail fantastique,
Qui foisonne de propositions en tout genre,
Et qui est par essence un lieu d’échange, de mélange et de partage.

Il y devient donc difficile voire impossible de se déclarer unique
Et encore plus dur de prouver être à l’origine des idées.
C’est ce qui rend la blogo à la fois si excitante et si frustrante.

De plus, il semble que la notion de copie en mode et en création soit très floue.
Où commence l’influence ? Quelle limite a la copie ?
Un coussin en liberty Betsy est-il la copie d’un coussin en liberty Mitsy ?
Les frontières ne me semblent pas nettes et chacune semble s’inspirer de chacun.

Pour conclure sur ce sujet de la copie dont je ne peux vraiment pas être juge,
Je reprendrais le commentaire laissé sur la page FB par un des lecteurs des Trouvailles :
‘Sur la blogo, l’inspiration c’est un peu l’histoire de la poule et de l’œuf:
Qui est né le premier ?  N’y a-t-il pas eu plusieurs poules ? Et quid du coq ?
A prendre avec humour, bien sûr.’

Concernant les trouvailles présentées dans le blog,
J’ai choisi de faire mes fameux ‘Vendredi Blog à Part’
Car je suis admirative devant toutes les fées qui réalisent des choses magnifiques,
Moi qui ne sait ni couper droit, ni coudre correctement un bouton.
(Je remercie une nouvelle fois toutes les mamans qui se sont abimé les yeux
Pour remplir notre hotte 2011.)

En voguant de blog en blog ces temps-ci,
J’ai été émerveillée devant :
Les broderies, les coutures, les recettes, les peintures, les bijoux, la déco,…
Le tout home-made.

Ma volonté est simplement de faire connaitre aux lecteurs du blog
Celles qui font, celles qui proposent,
Celles qui prennent le temps de tenir un blog
(Je découvre que ce n’est pas easy !).
Mon but n’est vraiment pas de susciter des polémiques.

Comme je le disais,
J’ai retrouvé maintes et maintes fois les mêmes articles.
Ceux-ci étaient plus ou moins réussis, plus ou moins chers, plus ou moins personnalisables
Et surtout, faits avec plus ou moins de cœur.

Pour choisir les blogs du vendredi,
J’ai décidé de miser sur ce dernier point : le cœur.
De me laisser guider par ce que me disait le mien lors du contact avec un auteur.

L’image rendue par les blogs est tellement différente de ce que l’on est réellement.
Quand j’ai débuté Les Trouvailles, au vu des thèmes que j’y aborde,
Je craignais de passer pour une fille légère, futile, riche, matérialiste, dépensière, …
Sans esprit, sans intelligence et sans intérêt.
J’ose penser que cela ne me correspond pas vraiment.
Et surtout que vous l’aurez compris malgré la légèreté de mon ton et de mes sujets.

Toutes les mamans qui fabriquent et qui vendent leurs ouvrages
Poursuivent un but différent
(La plupart du temps, un but très honorable).
J’essaie donc toujours de bien lire les blogs et de discuter un peu avec leur auteur
Pour découvrir ou deviner la réalité cachée derrière l’apparence.
On y trouve souvent des failles, des choix de vie, des épreuves, des gens authentiques et des gens faux  …

Je continuerai donc de vous présenter les blogs qui m’ont plu,
Les blogs dont les histoires me parlent,
Les blogs dont les auteurs m’ont touchée,
Les blogs dont je trouve les réalisations superbes
Sans pouvoir savoir si elles sont pure création ou inspiration.

Pour revenir à Delphine,
A un feeling immédiat qui s’est vite transformé en un début d’amitié,
Se sont ajoutés ces dons qu’elle fait à la recherche contre la mucoviscidose,
Cette lutte qu’elle mène pour la vie de sa petite fille,
Cette si jolie Domitille née juste quelques jours avant Joséphine.

Je prie pour que Joséphine et Domitille aient tout le temps de partager une belle amitié,
Qu’elles puissent se voir grandir mutuellement
Et que cela dure des années et des années.

Au-delà du blog, j’ai donc découvert une vie, un but,
Une raison d’être.

Et rien que pour cela,
Pour cette belle rencontre entre mamans de petites fil
les presque jumelles,
Pour le travail parfait qu’elle réalise,
Et pour l’espoir que la recherche avance,
Domitille Ne Manque Pas D’Air m’apparait être une vraie trouvaille.

47 comments

  1. Les Trouvailles de Joséphine says:

    Je viens d’aller voir ! Effectivement, les grands esprits se sont rencontrés.

    Je comprends que cela puisse faire mal au cœur de se faire copier. Mais c’est le jeu d’internet. De plus, comment être sure que l’on était la première?

    En revanche, pour celles qui s’inspirent, il est tellement simple de mettre la référence de l’idée d’origine. Ce n’est plus alors du plagiat mais un beau coup de pub, non?

  2. sophielastyliste says:

    Bravo à toi. J’espère que cette mise au point va permettre de remettre quelques pendules à l’heure…Il y a une explosion de blogeuses qui , fortes de leur succès « blogosphérique » se proclâment créatrices. Avoir du talent pour réaliser des jolies choses, c’est bien…Se positionner au dessus du lot parce qu’on est soudain persuadé d’avoir inventé la poudre, ça devient ridicule. Qu’est devenu l’esprit de partage d’il y a à peine un an ou deux? (Je sais parfaitement que certaines me maudissent parce que je dis clairement où je trouve mes tissus…Ça fait 15 ans que je vais dans le Sentier, et que je le dis…(Une exclusivité, ça s’achète chez le créateur à un prix supérieur à ceux pratiqués dans le II…) Certaines oublient facilement que créatrice, modéliste, joaillier , sculpteur, porcelainière, styliste, ébéniste et j’en passe, c’est un METIER, avec des années d’études et un diplôme à la clé;( Est ce que je me proclame infirmière parce que je sais soigner mes enfants, faire une intra-musculaire, un bandage et prendre la température?…) Que même si quelques personnes (et il y en a sur la blogosphère) sont assez douées pour, en autodidacte, passer la frontière du professionnel, elles sont peu nombreuses (et celles-ci, je les admire réellement). Les autres ont juste l’impression d’avoir gagné des galons juste parce qu’il est ultra facile sur internet de faire « comme si »…
    Les vraies créatrices se reconnaîtront. C’est à elles que le tort est fait quand une poignée discrédite le métier. Quant au cas de Delphine, comme il en excite d’autres, je voudrais simplement rajouter pour les mauvaises langues « honte à vous »…Vous parlez sans connaître…

  3. sophielastyliste says:

    …Et je rajoute, tu as raison Les trouvailles; Quand une blogueuse qui a du talent et qui fait de jolie choses reprend des idées en nommant ses sources, c’est une belle pub et un joli hommage…Comme le mentionne Silo dans son blog , de toutes façons, les puristes savent très bien trouver le produit crée à l’origine et ne se contentent pas d’une copie, même si elle est bien faite…

  4. marie says:

    Je suis tellement d’accord avec toi, bravo pour ce poste qui permet de mettre un peu les choses au point, et à vrai dire il y a un peu de ca dans le fait que je delaisse le mien car j’en ai assez de cette ambiance… Mais je comptais m’y remettre en Janvier!
    Bonnes fetes à toi et à ta jolie famille!
    JE passe tres souvent te rendre visite mais ne prends pas le temps de laisser un commentaire à chaque fois…Mais j’aime beaucoup venir te lire et decouvrir tes trouvailles, merci!

    PS: si je le pouvais je cliquerai sur j’aime sur le comm de Sophie la styliste aussi car je suis entierement d’accord avec ce qu’elle dit aussi en temps et heure je me suis fait ejectée par mail par une personne pour lui avoir demande un renseignement!! tout ça finit par refroidir un peu et ne plus trop donner envie de poster!

  5. Payot et Gounie says:

    Le Coeur valeur essentiel dans notee monde de brut…En tant que correspondante de presse, je plagie et suis plagiée et m’en felicite car si je suis recopiée c’est que j’ai un peu de talent! Il y a de la place pour chacune sauf pour celles qui n’agissent que pour l’argent et sont egoistes sur leur petit pré carré.Les Trouvailles de Josephine sont l’expression de coups de coeur, d’amitiés, de profondeur .Bravo et vive la liberté , la fraternité, l’egalité.Pour une royaliste , c’estjuste un constat!!!!

  6. Audrey says:

    Je me permets de réagir au sujet des copies de patron, d’idée, d’inspiration,…
    Etant « créatrice » de vêtements pour enfants, je me sens un peu concernée par les commentaires laissés sur ce blog et je remercie Clémence de « tempérer » certaines réactions.
    Pour éclairer le débat, je vais vous expliquer ma façon de travailler… (qui n’est pas forcément celle qui est pratiquée par tout le monde, mais je n’en sais rien).

    Tout d’abord, je ne fais pas partie des créatrices qui comptent révolutionner la mode enfantine. Je souhaite simplement apporter des habits simples, pratiques, de qualité, jolis et à prix raisonnables.
    Je dessine les modèles 1 an à l’avance. Et bien sûr, tout le monde s’inspire (enfants, discours de maman, tenue vue dans la rue,…) Me concernant, ce sont les tenues que ma mère me confectionnaient quand j’était petite, des vielles photos trouvées sur le net,… Je suis positionnée dans le rétro et toutes les « vieilles » photos m’intéressent. Il faut l’actualiser, le rendre plus pratique… Par exemple, pour les bébés, le boutonnage entièrement dos me paraît une évidence.
    Par contre, un col claudine sera toujours un col claudine… Des finitions de bas de manche : nous n’en avons pas 36 000, surtout pour les enfants, pour lesquels mon mot d’ordre est « pratique »,…

    Pour illustrer ce qu’on pourrait qualifier de « plagia » : j’ai fait une jupe dans ma collection : la jupe qui tourne… Ma jupe de petite fille ! Esthétiquement, les clientes voient la jupe expliquée dans le livre d’Astrid Le Provost car j’ai mis un biais en bas et en haut de la jupe. Cependant, l’idée du « bicolore » m’est venue d’une robe de patron Burda… http://www.patronsdecouture.com/new-look-6688.htm. Ensuite, dans le livre d’Astrid le Provost, il me semble que la jupe est confectionnée avec 2 rectangles : ce qui donne une jupe qui tourne, mais moyennement. Pour ma part, c’est un rond (sur les conseils de ma mère) : elle tourne vraiment. Donc voilà comment on peut avoir un modèle ressemblant sans que ce soit de la « plagia » consciente et voulue…
    Généralement, avant de « valider » la collection, je fais toujours un tour sur la blogo et des créateurs pour voir si le produit existe déjà ou non. S’il existe, je modifie ça et là certaines choses dans la mesure du possible…

    Il m’arrive aussi de faire des modèles que je n’avais vu nulle part ailleurs puis finalement, vu par la suite chez d’autres marques… Mais lorsqu’on réfléchie au délai entre le dessin et la mise en place en boutique, il faudrait des « espions » chez les stylistes et modélistes et toutes les marques… Ce qui est quand même invraisemblable…

    Finalement, je crois qu’il faut tout simplement « accepter » qu’à partir du moment où on diffuse publiquement des créations, il y a forcément de la « plagia » voulu ou non.
    Sinon, on ne partage pas et je suis à peu près sûre que même dans ce cas les créations verront le jour sur la toile par quelqu’un autre qui a eu la même idée.

    Nous sommes tellement nombreuses et nous avons des attentes similaires, quoi de plus naturel que des idées se ressemblent ?
    Voilà, à chaud, ce que je pense sur tout ça… C’est peut être un peu confus, mais je ne suis pas rédactrice en chef !! ;-)

  7. Céline says:

    Des conflit de ce genre, j’en vois de plus en plus sur les sites de loisirs créatifs… Je découvre, ça me plaît : j’utilise l’idée telle quelle, je transforme, je modifie… selon mon envie (ou mes compétences ;-) et je trouve cela normal puisque qu’à partir du moment où l’on publie c’est que l’on souhaite partager… néanmoins, je ne me mettrais pas à vendre des produits identiques, mais il me semble que c’est une simple questions de savoir-vivre…( bien que dans certains cas, il n’est pas exclu que les grands esprits se rencontrent)
    Les créatrices de bijoux, notamment, se crêpent le chignon sur le net, jusqu’à traquer les contrefaçons et multiplient les publications pour se justifier… ainsi que les dépôts de modèles afin de pouvoir poursuivre les copieuses… Une folie ! Tant de la part des copiées que des copieuses…
    Là où le monde virtuel rejoint le monde virtuel… Décevant…

  8. sophielastyliste says:

    Le témoignage d’Audrey est très bien; Simple, humble et réaliste. La « joue qui tourne » est un exemple type. Un indispensable de la garde robe, plébiscité par toutes les petites filles. Nul ne peut dire qu’il en est l’auteur. A chacune de la faire selon sa matière et son humeur. ..Le gilet (sans manche ou a mancheron) en est un autre. Il appartient à tous…Il y a tant d’exemples! J’aime beaucoup la réflexion d’Audrey sur les collections montées un an à l’avance (notons que chez les « gros » c’est même 18 mois ou 2 ans à l’avance!)….Comme dit Audrey, il faudrait des espions doués de pouvoir de vue trans-temporielle…Comment expliquer que des collections se ressembles? Tout simplement parce que les créateurs s’inspirent TOUs de l’air du temps, de l’art, des publications des bureaux de style…etc…Merci Audrey, et bonne collection d’été alors!

  9. Lor says:

    Absolument super ce post … il y a eu tellement de changement en 4 ans … Bravo d’oser aborder le sujet !!!
    Il est vrai qu’après avoir galérée des heures sur un encadrement, retrouver l’identique (mais avec moins de finesse tout de même, héhéhé) sans aucun lien chez une autre est un brin frustrant.
    A nous de nous adapter aussi! Pas envie de les retrouver chez les autres, donc je ne les publie pas. Pour les recettes, si les visiteurs les veulent, ils en font la demande …
    Mon blog a certes beaucoup moins de succès maintenant, mais cela permet aussi de repenser au pourquoi de la création de ce blog. De se recentrer sur l’essentiel qui pour moi n’était en aucun cas la recherche d’une quelconque notoriété virtuelle. Et je l’assume très bien !!!
    Bon dimanche

  10. Aliénor says:

    je suis assez d’accord avec toi, si les filles de la blogo veulent l’exclu, elles déposent un brevet et ne partagent pas tout ce qu’elles font sur leur post. Quand j’ai monté mon blog de famille, oui, j’ai copié ce qui se faisait déjà, car je ne savais pas trop comment m’y prendre, mais je ne crois pas qu’il y ait une exclu sur le sujet… quand je fais de la couture, je regarde ce qui se fait, je copie, mais comme je n’ai pas de blog, c’est normal, si j’avais un blog, ça deviendrait un honteux plagia? arrétons et continuons à partager tranquillement sur la blogo et ce que je trouve très sympa chez cette domitille qui ne manque pas d’air, c’est justement la cause et le nom du blog et ça, c’est de l’exclu!!!!

  11. Claire says:

    C’est grave d’en arriver à ce genre de réflexion.. de toute façon tout le monde à un moemnt va copier sur quelqu’un parce qu’il aura vu quelque chose qui lui plait.; ET MOI j’adore ce blog qui rassemble tous les jolies blogs de couture, tricot et le LIBERTY !!!
    BRAVO MAMAN de Joséphine !!!!!!

  12. claire lucie says:

    trés bel article
    tout à fait d’accord avec Alienor

    bonne continuation à toutes les mamans créatrices, qui font de si belles choses avec leurs coeurs♥

  13. maman Bricole says:

    Clémence, comme j’aime cet article que tu as écrit!!! Quelle justesse de ton, et quelles vérités! En effet si on veut etre sure de ne jamais etre copiée il vaut mieux ne pas mettre sur la blogo! Et comme je l’ai écrit sur mon blog: je suis ravie que mes idées servent à d’autres (meme si je préfère que l’on dise où l’inspiration a été trouvée!) et la blogo c’est avant tout un partage… un grand MERCI pour cet article qui remet les choses à leur place en douceur mais avec fermeté. Merci Clémence, tu continues d’etre une fille super!!

  14. marie says:

    Les « gens » sont dôles.. tout de même.. forcément qu’avec ce moyen de communication si pratique, facile, rapide… les idées fusent et se ressemblent.. nous sommes tous influençés inconsciement ou non par « l’air de temps »… restons humble et charitable les uns envers les autres.. Delphine a l’extrème gentillesse (et talent) de vendre ces collections pour une cause importante pour elle, pour sa si jolie petite fille et pour tous les autres malades que les quelques euros récoltés pourront aider.. alors le « reste » (plagiat ou non), on s’en fiche, non…? elle ne travaille pas pour s’enrichir aux détriments d’autres qui sont dans le besoin… bref.. que celles qui écrivent des mots aussi blessants réfléchissent tout de même avant d’écrire…j’imagine fort bien que Delphine ne passe pas ses journées à « pomper » des modèles via la blogo.. pour les revendre ensuite… elle fait et forcément d’autres ont les mêmes idées.. quant aux restes Sophie et Audrey l’ont fort bien écrit..!
    Humilité et charité !
    très bonnes fêtes madame la maman de Joséphine et merci de cet article qui remet les choses à l’endroit.. le coeur…!

  15. Les Trouvailles de Joséphine says:

    Merci à tous pour vos commentaires positifs !
    Faites vivre la blogo dans cette bonne ambiance.

    Je regrette néanmoins que personne ne soit revenu sur les sujets des trouvailles pour me dire ‘Clémence, on avait bien compris que tu n’étais ni superficielle, ni riche, ni futile ‘;)
    (Je blague bien sur ;))

  16. Anonymous says:

    Et bien quand on a un blog c’est bel et bien pour proposer ses idées créatives et ne pas s’offusquer lorsqu’il y a une copie… enfin, il m’est arrivé de m’offusquer à mes débuts surtout lorsque la bloggueuse ne citait pas sa source.
    Enfin désormais je ne m’offusque guère plus je n’ai pas de temps à perdre et j’évite de perdre mon temps avec les personnes qui ne me plaisent pas sur cette blogo à la foi réelle et virtuelle.
    bonne route à ton blog fort sympathique!!

  17. Yanou says:

    J’aimerais (humblement) apporter ici le point de vue de l’artiste peintre amateur.. Lorsque j’ai appris la technique de la peinture à l’huile, j’ai commencé par copier des toiles de Maîtres : quelle magnifique école que celle des meilleurs ! C’est ainsi que j’ai pu réellement progresser… et que, parfois, je continue à le faire car il y a toujours à apprendre de l’autre.
    Toutefois, sur un lieu « public » comme la blogo, chaque fois que je connais mes « sources », je la cite, ne serais-ce que par reconnaissance envers celui ou celle qui m’a aidé à apprendre quelque chose ou à découvrir un univers… Que dirait M. de Vinci en découvrant sa Joconde reprise de mille et une façon, toujours imité, mais… jamais égalée ? Pour ma part, il me semble que si un jour on me copiait en cachette, j’en éprouverais une colère certaine (puisque c’est à mon insu) alors que si c’était en me citant en référence, j’en serais tout au contraire, très fière… Finalement, tout est dans la manière !

  18. Anonymous says:

    C’est tellement vrai et si bien dit! Parfois même de loin (en tant que sous marin quoi!) on entraperçoit ce mauvais esprit de certaines dans les commentaires! Je pense aussi que la frontière entre créations et copie et difficile à appréhender et je trouve que l’image de l’oeuf et de la poule est plus que juste!
    Je fais pas mal de bijoux fantaisie à usage personnel exclusivement, et j’avoue moi aussi m’inspirer de l’ambiance que dégage le Liberty (je pense que nous avons toutes les mêmes bracelets, sautoirs à noeuds…) et d’autres qui proviennent de ce que je crois être réellement mon imagination sans avoir pour autant inventer la poudre!

    Et j’ajouterai que nous ne sommes pas dupes quand même et que les véritables créatrices on les repère assez facilement, comme vous je pense à Silo, Sophie le Styliste, une Souris dans un dressing également pour ne citer qu’elles!

    Bonne continuation et joyeuses fêtes de Noël!

  19. Anaïk says:

    Quel joli billet, tu as une sacrée plume dis-donc et on sent beaucoup de douceur chez toi, merci beaucoup de m’avoir contactée, cela me permet de découvrir un très chouette blog, à très vite !

  20. Anne-laure R says:

    Je suis d’accord avec votre post et les commentaires qui en découlent. Il existe des moyens juridiques pour éviter d’être copié. Si la personne ne prend pas le temps de protéger sa création et la poste sur son blog, elle doit dès lors s’en prendre à elle même si elle se trouve mécontente lorsqu’il ya copie. Rien de plus simple!! Créatrice est un métier.
    Je pense que la blogo est un lieu d’échange et c’est ce que je viens chercher!! Bonne soirée à toutes et continuez à me faire rêver!!

  21. lau' says:

    5 ans que je tiens un blog et 5 ans que j’entends les mêmes polémiques
    il y a les vraies créatrices et les vraies gentilles
    et puis celles qui veulent exister et se prennent au sérieux
    en plus il y a une sorte de mafia certaines ont le droit pas d’autres
    le sac VB cela me fait rire de copier à ce point etmoi j’aime pas
    j’en ai fait des 10aines de scas cabas que je n’ai jamais vendu mais surtout jamais une imitation VB
    celui qui ressemble le plus a des anses avec des pois pas des paillettes
    Pour les papillons silo personne ne peut l’imiter et les vraies « blogeuses » vont chez elle les acheter elle allie talent et gentillesse !!!!!!!!!!!! c’est pour cela qu’elle est là et seera là pour longtemps

  22. Fanny says:

    Merci pour ce billet qui remet les pendules à l’heure…..et qui prouve bien que tu n’es ni superficielle, ni riche ni futile ni, ni, ni!!!!

    Si on ouvre un blog et que l’on montre ses réalisations c’est en connaissance de cause normalement, on sait que « nos visiteuses » peuvent nous « copier » mais le but de la blogo est quand même de partager non avant de vendre? Et, si on nous copie, le clin d’oeil est plutôt sympa et flatteur, non? Mais, je comprends l’agacement de celles qui sont déclarées, qui réfléchissent et imaginent leurs modèles ( je pense surtout aux bijoux originaux de certaines) devant les copies complètes (je ne parle pas de l’inspiration mais de la copie…copie à 100%!!).

    Bref, merci pour ce mot et vive le bon esprit qui régnait sur la blogo il y a encore pas si longtemps!

  23. isacy says:

    Je voulais simplement te dire bravo pour ton billet.
    La blog est un moyen d’échanges d’idées, de pouvoir montrer ce que l’on fait inspirée ou non et à chacun de faire la part des choses. Mais comme tu le dis si bien que ce soit plagié ou non toutes ces réalisations demandent souvent beaucoup de temps et de coeur….
    Belle journée

  24. silo says:

    je voudrais juste rebondir sur le commentaire de anne-laure, oui il existe des moyens juridiques de se protéger mais qui ne permettent pas d’éviter la copie hélas et qui dans la plupart des cas, par manque de moyens des créatrices, ne protègent pas plus que ça au final.
    et ça n’est pas pour autant qu’on doit cacher et ne rien publier sur son blog: tout ce qui est publié sur un blog (photos, créations, textes etc) appartient à son auteur et ne sont pas utilisables sans son accord.
    la publication peut aussi servir à dater l’antériorité en cas de conflit au sujet d’une création.
    « nul n’est sensé ignorer la loi », mais sur la toile il est beaucoup plus facile d’une manière générale de faire comme si tout ce qui est publié est à tout le monde.
    l’état d’esprit qui règnent aujourd’hui sur les blogs a effectivement beaucoup changé et on a perdu en route, le partage avec liens, accords, les échanges spontannés etc.

    en ce qui concerne la fouta, je ne connais pas le fond du problème et je ne me permettrais pas de juger, la cause est défendable bien naturellement.

    merci lau’ pour tes quelques mots ;)

    le billet n’était pas un exercice facile clémence, c’est très courageux!

  25. bisoudoudou says:

    Très joli message, j’apprécie ton point de vue. ET puis si l’on met ses créations en ligne, on sait quelles peuvent être les conséquences… et puis derrière chaque créations quelle qu’elle soit, il y a toujours une inspiration… alors entre copie et inspiration, l’espace n’est pas si grand…

  26. victoire4 says:

    Je n’ai pas vraiment suivi l’histoire des foutas, mais il me semble que les foutas existent depuis longtemps et si c’est une histoire de broderie dessus, honte à toutes celles qui ont une brodeuse ( dont moi) et qui osent personnaliser leur linge  » elles copient!! ». Comme celles qui brodent le prénom des enfants sur les bavoirs… Moi je vous dit que c’est ma grand-mère qui en est à l’origine en 1932 pour la naissance de ma tante elle avait brodé son prénom dessus ( à la main les brodeuses mécaniques n’existaient pas!!).
    Ah oui aussi je voudrait dire à la fabrique chinoise qui se trouve tout là bas que c’est scandaleux d’utiliser les mêmes apprêts que moi pour mes bijoux et qu’en plus je les retrouve chez Cl**es ( marchand de bijoux pour pré-ados!!)
    Je ne m’étais pas rendu compte de cet état d’esprit déplorable… finalement je me demande si je vais publier la photo de la fouta que j’ai brodé pour ti’mari pour noël sous peine de passer le réveillons en prison!!

  27. alexasaute says:

    je n’ai plus beaucoup de temps pour parcourir tous les blogs que je visitais auparavant… et je crois que j’en ai aussi moins envie… Cette chouette ambiance de la blogo, qui s’est dégradée au fil des années, notamment avec le sujet épineux des copies, des colères des fausses copiées, de l’énervement légitime des vraies créatrices et tout et tout… tout cela me pèse un peu, j’avoue.
    Je me contente de rendre visite à mes amies, à dire ce que j’ai envie de dire, quitte à être carrément délaissée par mes anciennes lectrices.
    Tant pis.
    J’ai fait les frais aussi de la copie, mais il est bien certain que je n’ai absolument pas les moyens de me lancer dans la bataille…
    alors là aussi, tant pis.
    Cela dit. ton blog et le ton de tes posts me plaisent bien !! je reviendrai !
    Bonnes fêtes de Noël

Laisser un commentaire