BON PLAN : les robes de mariée de David Purves (Paris, 14ème)

Je n’aime généralement pas les robes de mariée.

Je n’aime pas le côté meringue des robes de mariée,
Je n’aime pas le bouillon de dentelle des robes de mariée,
Je n’aime pas le côté lourd des tissus des robes de mariée,
Je n’aime pas les lacets des robes de mariée,
Je n’aime pas les drapés des robes de mariée,
Je n’aime pas les robes de mariée !!!

Alors quand ce fût mon tour de chercher THE robe,
Celle qui irait avec l’homme de ma vie,
Celle dont Joséphine se moquera dans 20 ans en regardant les photos jaunies,
(S’il y a encore des photos d’ici là !)
Je savais que cela allait être difficile !

Mon brief était simple :
Je voulais une robe qui me ressemble :
A la fois classique mais avec un brin de folie.

Et surtout simple, simple, simple.
Sans bouillon de dentelle, sans lacets, sans volume à la Sisi ….
Et surtout, je voulais pouvoir aller aux toilettes toute seule.
(Encore une de mes drôles d’idées !)

Sachez que je suis un brin psychorigide (ce qui rejoint mes tocs) et ultra organisée.
Dans ma vie pro, je gère des projets.
Dans ma vie perso, je gère tout tout ce que je peux !

Donc en bonne responsable de projets psychorigide,
La préparation du mariage était organisée, planifiée, bordée, timer.
Fichier excel de suivi à 18 onglets, rétro-planning évolutif, …

Cependant, pour la robe,
J’ai reculé le moment de m’y coller le plus longtemps possible.
Jusqu’à ce que ma témoin me prenne littéralement par la main.
(Merci Gean!)

Nous avons donc passé un long samedi,
A parcourir les boutiques d’une liste que j’avais laborieusement préparée.

Cette fameuse liste proposait des adresses variées pour tout type de budget.
Le but était de trouver la forme/le style qui me plairait/m’irait.
On envisageait d’écouter les bons conseils des créateurs chers,
Pour nous guider dans les magasins plus dans mon budget.

J’avais déjà enlevé à cette liste les 2 noms que je préférais :
L’ultra célèbre Max Chaoul
Et ses robes qui non seulement ne me ressemblaient pas
Mais qui étaient en plus hors de prix.

Et j’avais à regret retiré Reinaldo Alvarez.
Pour le coup, si j’ai beaucoup beaucoup aimé ses robe,
Je n’ai pas du tout adhéré au concept du créateur.

Premier contact téléphonique, son assistant me demande d’emblée :
‘J’espère que vous avez un budget de 3 000€ minimum car Reinaldo ne fait rien à moins’.
Soit ….
‘J’espère également que vous êtes mince car Reinaldo n’habille pas les grosses’
OK … Là, on arrête !

Mince ou grosse, riche ou pauvre,
Ces questions étaient absolument navrantes !

J’ai donc dis adieu à la robe que je trouvais sublime :

Robe par Reinaldo Alvarez

C’est avec une liste amputée de mes premiers favoris
Que Géraldine et moi sommes parties pour les essayages !

Je vous passe les détails :
Des essayages (de meringue à la chantilly) sur un plot chez Pronovias
De la fille d’attente (comme chez le boucher avec notre ticket) chez Pronuptia
Des robes de créateurs (ou comment être à moitié nue pour 5 000€) complètement à l’ouest
Des robes sur mesure (où l’on vous propose d’envoyer votre robe en Suisse puis de lui faire passer la frontière vers la France pour récupérer une réduc) chez des créatrices de la rue Saint Honoré …
Les robes de mariées sont un vrai business !

Des tonnes de tulles, de flonflon, de mousseline, de dentelle, de plume et de strass …
Je n’en pouvais plus !
Marre de me sentir déguiser.

On dit que c’est la première sur laquelle on a un coup de cœur qui est la bonne.
Comment fait-on alors quand on n’a aucun coup de cœur?

A la fin de la journée,
Il ne restait qu’un nom sur la liste : David Purves.

Nous voilà devant une porte de prison près de Montparnasse.
Je tape le code, on entre dans une sorte de petite allée bordée de charmantes … poubelles trop remplies
Trop, c’est trop : je renonce !
Géraldine me remonte les bretelles et on grimpe un drôle de mini escalier.

Et là…
On se retrouve dans un mini atelier/boudoir à croquer.
Entourées de jolis croquis, de robes sur cintres, de paires de ciseaux…
Calme et élégant.

David nous accueille timidement.
Ce créateur d’origine écossaise, ancien assistant de John Galliano,
( à l’époque, c’était une référence ;)),
propose des robes sur mesure à partir de modèles existants.

David est adorable et maitrise la paire de ciseaux comme personne.
Il utilise les techniques de construction classiques en haute-couture
Et uniquement des manières nobles
(soies de Lyon, dentelle de Calais …)

David écoute vos demandes, comprend vos attentes
Et trouve des solutions à tous les problèmes.
(Je pense notamment au voile qui devait tenir sur mon carré court !).

J’ai craqué tout de suite sur cette robe :

Robe Ruby par David Purves

Bustier en soie,
Jupe en couches de tulle,
Ceinture gros grain taille basse,
Gros noeud derrière.

Nous avons eu pas mal d’essayages étalés sur 8 mois.
L’occasion de se faire plein de souvenirs avec les copines.

Nous sommes partis d’une sorte de  drap sur lequel David prenait des mesures
(J’imagine?)
Et écrivait des choses mystérieuses.
La robe s’est construite petit à petit à partir du modèle Ruby.

Moi, chez David Purves

Au final, ma robe, c’était moi !
(Merci encore David !)
On a même caché le laçage du dos sous un zip !

Robe Ruby version moi par David Purves

En 2008,
Le rapport qualité/prix était plus qu’intéressant.
Je ne sais ce qu’il en est aujourd’hui.
Je sais juste que son nom est de plus en plus connu et reconnu.

Maintenant, j’espère qu’en 2018,
On renouvellera nos voeux pour remettre cette robe !
(oui, c’est beau de rêver:
De rêver de renouveller ses voeux,
Comme de rêver de réussir à rentrer dans sa robe !)

19 comments

  1. sophielastyliste says:

    J’aime bien ce qu’il fait.
    Celestina Agostino reste l’une de mes préférée. Avec Alvarez. Moi, j’avais essayé plein de robes. Pour au final la faire moi même (l’un de mes post datant du 13 avril montre les dessins de mes robes…mes robes, oui…Puisque j’ai fait ma première robe….Pour la refondre totalement 15 jours avant mon mariage pour cause de …Bidon.)
    …Je rajoute, non sans fierté…Que Valantoine cache les liens du corset sous une boutonnière (Zip. Bouh. J’aime pas trop sur une robe, surtout au milieu dos. Sorry monsieur Purves…Je reste admirative sur le reste!!)
    Merci pour le partage de ces bons moments. J’espère de tout coeur que mes quelques mariées parleront ainsi de leurs essayages!

  2. Les Trouvailles de Joséphine says:

    Alvarez, je trouve cela sublimissime !
    Je ne trouve pas ton post du 13 avril :s
    Pour excuser le zip, une autre de mes demandes étaient de pouvoir enlever ma robe seule (donc ne pas galérer avec 100 mini boutons)car je savais que chéri Chéri serait en train de dormir ou de filer sous la douche ! Cela n’a pas râté !
    Pour Purves, j’adore ma robe et quelques autres mais pas de toutes.

  3. Céline says:

    Même défilé de robes pour moi :
    blanches, ivoires, gris perle…
    dentelles, boutons, nacre, broderie…
    froufrous, volants, traînes…
    Dé-pri-mant…
    Je me suis mariée dans une somptueuse robe en soie sauvage Rouge Garance !
    Et c’était, à l’époque, délicieusement scandaleux !

  4. Anonymous says:

    Que c’est joli!
    Ici l’idée pour remettre ma robe de mariée était toite trouvée cette année… lors d’une soirée déguisé et 6 ans après le grand « OUI », 3 beaux enfants plus tard, elle allait super bien et chaque année, j’espère l’enfiler juste pour m’y sentir super bien!
    Ta robe était superbe!!!
    Porte Plume

  5. Fanny says:

    Si, si c’est possible de remettre sa robe de mariée….7 ans après et de se dire que vraiment elle nous plait toujours autant! Se dire, que c’est elle que l’on rechoisirait malgré tout!
    Des amis ont organisé une « wedding party », 15 couples d’amis, tout le monde en tenue de mariage, nos voeux re-prononcés devant un prêtre qui a re-béni nos mariages, une bonne bouffe et des danses jusqu’au bout de la nuit!!!! Seul bémol….c’est que le lendemain matin nous avions des lutins pour nous réveiller!!! Ah oui, et tout le monde ne rentrait plus aussi facilement dans sa robe!

  6. Anonymous says:

    Bonjour,
    Ma sœur a craqué sur cette robe. Pourrais tu nous donner une idée du prix s’il te plait. Merci pour l’info et pour ce blog très sympa !

  7. Les Trouvailles de Joséphine says:

    @Anonyme :
    En 2009, pour la robe, le voile de 5m et un serre-tête fait spécialement pour moi pour pouvoir accrocher mon voile (avec straa Swarovski), je crois que le tout était à moins de 2 000€ ce qui n’était même pas le prix d’une robe sur-mesure seule ailleurs.

  8. Claire says:

    Il y a un an je me suis retrouvée exactement dans la même situation que vous.. Je n’avais jamais rêvé ou imaginé ma robe de mariée.. Alors difficile de savoir ce qu’on veut. Après avoir fait le tour des boutiques les plus connues je suis rentrée chez moi désespérée en me demandant ou était MA robe… Quelle pression au final cette histoire de robe, je ne l’aurais jamais imaginé. En fouillant sur internet et en tapant robe de mariée désespérée je suis bizarrement tombée sur votre blog. Comme un dernier espoir j’ai pris RDV chez David Purves, un seul essayage et je savais que c’était la bonne ! Je me suis mariée il y a un mois et demi et ne regrette pas une seconde d’avoir choisi une création de David Purves (un mélange de Ruby et Marianne)..Alors merci 1000 fois pour votre article qui m’a vraiment aidé dans mes recherches :)

    • sousso says:

      Bonjour Claire,
      Félicitations pour votre mariage :)
      Je me marie au mois de mars prochain et je suis aussi intéressée par les créations de David Purves, et je souhaite avoir une idée sur les prix de ses robes de mariée haute couture. Auriez vous la gentillesse de me dire combien la votre vous a couté svp? ou du moins me donner une fourchette de prix.
      J’aprii lu sur internet que ses x ont beaucoup augmenté ces dernières années, du coup je ne sais pas si ça va coller avec mon budget..
      Merci beaucoup

      • Ana says:

        Bonjour,
        J’imagine que votre mariage se déroule en 2014, j’espère que les préparatifs se déroulent bien.
        Mon mariage aura lieu en 2015. Je suis très séduite moi aussi par les créations de David Purves mais l’augmentation de ses prix m’inquiète par rapport à mon budget… Etes-vous finalement passé par lui pour votre robe? Pourriez-vous me communiquer une fourchette de prix pour ses jolies robes? Merci d’avance pour votre réponse. Je vous souhaite un beau mariage.

    • Claire says:

      Bonjour,
      Toutes mes félicitations également ! :)
      J’ai payé la mienne 1900 euros avec le voile et l’étole. C’était un mélange de Marianne et Ruby. Après j’ai cru comprendre que ses prix avaient très nettement augmenté cette année. Ses robes sont vraiment très belles et surtout sur mesure, tout tombe parfaitement, ce qui est loin du cas dans les boutiques de type pronovias etc… l’année dernière ses prix allaient de 1600 euros à 3500 euros il me semble… Le mieux est de le rencontrer pour voir ce qui est possible en fonction de votre budget.. :)

  9. Julie says:

    Personnellement je n’ai pas du tout aimé mon essayage chez David Purves… froid et pressant j’avais plutot l’impression de le faire « ch… » et ma meilleure amie a eu la même remarque ( car elle avait essayé ses modèles 2 semaines avant moi chez lui et je n’avais pas pu l’accompagnée). J’avais selcetionné ce créateur en lisant ce post, mais à mon avis il y a du avoir une baisse de qualité…
    Pour ma part j’ai finalement choisi de la faire avec Laurent Kapelski énorme coup de coeur pour la robe, le personnage et la qualité d’écoute ( je n’ai sincerement pas vu cela ailleurs ) et ma meilleure amie a elle craquée chez Metal Flaque sur une robe Vera Wang avec un superbe ruban rose.

  10. Tévy says:

    Je me marie à l’été 2016 et votre article m’a fait un bien fou ! MERCI ! :) Idem, je n’aime pas les robes de mariées en général et pour les mêmes raisons. Je me sens du coup plus normale et rassurée. En revanche, je ne suis pas autant courageuse : je prendrai meme pas le temps d’aller dans des boutiques de mariées. Je vais faire confiance à une jeune styliste et couturière que je connais de loin dans mon entourage, et qui a déjà fait ses preuves pour quelques créations que je trouve modernes, originales, audacieuses et harmonieuses. Premier rdv pour définir le modele et les tissus dans deux jours ! J’espère trouver chaussure à mon pied et être ravie autant que vous l’avez été pour votre robe coup de cœur de mariée chez Purves !

Laisser un commentaire